Socialisez

FacebookTwitterRSS

“Le collier du Makoko” enregistre près de 3000 spectateurs à Port-Gentil

Auteur/Source: · Date: 3 Nov 2011
Catégorie(s): Culture,Société

Environ 3000 spectateurs sont allés voir ‘’Le collier du Makoko”, dernier film du réalisateur gabonais Henri Joseph Koumba Bididi, en deux semaines de projection à Port-Gentil, la capitale économique, deuxième ville du Gabon, peuplée de plus 80.000 habitants.

Depuis le 14 octobre dernier, le film a été projeté deux fois par jour pendant trois jours au parc d’exposition municipal Pierre Louis Agondjo Okawé, du nom du leader emblématique du Parti gabonais du progrès (PGP-opposition) et premier maire élu de la ville, à l’initiative de la municipalité de la capitale économique gabonaise.

Dans une ville où il n’existe plus aucune salle de cinéma depuis plus d’une décennie, ‘’Le collier de Makokou’’ a connu un succès retentissant auprès des populations qui ont ainsi pu renouer avec des sensations oubliées.

‘’Ce résultat est la preuve manifeste du réel intérêt des Gabonais et des Portgentillais (habitants de Port-Gentil) en particulier pour le cinéma gabonais’’, a indiqué M. Henri Joseph Koumba Bididi, dans une déclaration à la presse locale.

Selon le réalisateur gabonais, l’idée de projeter le film en province a été murie, après avoir constaté que certains cinéphiles quittaient leurs villes pour Libreville, afin d’assouvir leur passion pour le cinéma.

“Cela pose, en filigrane, la question de l’existence de salles de projection dans nos villes”, a souligné le cinéaste qui estime que regarder un film dans son salon ou dans une salle avec d’autres spectateurs “ce n’est pas la même chose”.

Le “Collier du Makoko” est le deuxième long métrage d’Henri Joseph Koumba Bididi, après les “Couilles de l’éléphant” (2000).

Tourné au Gabon et en France, le “Collier du Makoko” qui se situe aux confluences de trois retours – le retour d’un collier, celui d’un lion et d’un enfant -, a couté 4 millions d’euros. 


SUR LE MÊME SUJET
La nouvelle réalisation cinématographique du gabonais Henri Joseph Koumba Bididi « Le Collier du Makoko », sera projetée les 26, 27 et 29 Octobre prochains au Centre Culturel Français Saint-Exupéry de Libreville. La comédie déjà présentée aux cinéphiles gabonais, devrait par la suite être montrée au public de l’intérieur du pays. On prend les mêmes et on recommence ! La comédie gabonaise « Le Collier du Makoko », du réalisateur Henri Joseph Koumba Bididi, sera une fois de plus au programme des soirées écran noir du Centre culturel français de Libreville. La production sera à l’affiche les 26, 27 et ...
Lire l'article
Le film long métrage, « le collier du Makoko », du réalisateur gabonais, Henri Joseph Koumba, a été officiellement présenté lors d’une projection complète mardi soir dernier au Centre Culturel Français de Libreville (CCF), en présence de nombreux riverains qui ont effectué le déplacement. Le « collier du Makoko », dernier chef-d’œuvre du réalisateur gabonais Henri Joseph Koumba, est l’histoire de la préservation de nos richesses culturelles axée sur trois éléments essentiels, notamment le collier, un lion et le retour au pays d’un enfant. Selon le récit de ce film de plus de deux heures de temps, la problématique de la disparité ...
Lire l'article
‘’Le Collier du Makoko’’ (1h54), le dernier long métrage du réalisateur gabonais, Henri Joseph Koumba Bididi, produit par Jeff Bongo Ondimba, joué par la crème du cinéma gabonais avec en tête Philippe Mory, Prince de Capistran, Patience Dabany ou encore Jean Claude Mpaka, Régis Massimba, sera projeté ce mardi soir au Centre culture français (CCF) de Libreville. Déjà, samedi dernier, face à la presse venue nombreuse, le réalisateur de ce film qui met en valeur les notions d’appropriation de ‘’notre culture’’, de la connaissance de ‘’notre environnement naturel’’, de la ‘’réappropriation de notre histoire passée’’ entre autres, accompagné du producteur et ...
Lire l'article
Une dizaine de maisons ont été ravagées par un incendie le week-end écoulé dans la capitale économique, Port- Gentil, a-t-on appris ce mardi de source officielle. Selon les témoignages, c’est la troisième fois en l’espace de sept mois, qu’un incendie de ce genre se produit dans cette zone. L’incendie serait partie d’une seule maison puis s’est propagé à une vitesse grand V. N’eut été l’intervention des sapeur – pompiers, le nombre de maisons brûlées serait certainement plus important. Cet incident fait qu’une trentaine de personnes se retrouve sans abris, et sans ressources, car selon, certaines indiscrétions, quelques commerçants y vivaient. Salamatou, une quadragénaire ...
Lire l'article
Le collier du Makoko, dernier film fiction du cinéaste gabonais, Henri Joseph Koumba Bididi a été diffusé jeudi, en avant première à Libreville. Ce film d’une durée d’1h 45 mn, relate l’histoire de trois retours que le destin a rassemblé grâce à une aventure qui se situe entre la France et le Gabon. Le premier destin, est l’histoire d’une reine dont le rôle est joué par Patience Dabany, chanteuse gabonaise de renom qui a décidé de faire revenir un collier sacré ayant appartenu à un de ses ancêtres. Selon la reine, celui-ci ramènera l’équilibre et la prospérité au sein de son ...
Lire l'article
Le cinéaste gabonais, Charles Mensah, décédé le 3 juin dernier de suites d’une courte maladie, sera inhumé vendredi à Libreville, sa terre natale, a appris l’AGP de sources proches de l’illustra disparu. Jeudi, l’ancien directeur général de l’ex Centre nationale du cinéma (CENACI), désormais Institut gabonais de l’image et du son (IGIS) a reçu à son domicile de l’ancien SOBRAGA, les hommages du ministère de la Communication et de plusieurs de ses collègues cinéastes et professionnels de la télévision. ‘’Charles était un homme qui aimait beaucoup son travail. Il le faisait avec rigueur, objectivité, aimait la perfection. C’était un personnage simple ...
Lire l'article
Le cinéaste Gabonais Charles Mensah, ancien directeur du Centre gabonais du cinéma (Cenaci) et réalisateur entre autres d’ "Ayouma" et "Obali", est mort ce vendredi 3 juin à Libreville à l'âge de 63 ans des suites d’une crise cardiaque, selon des sources de l’Institut gabonais de l'image et du son (IGIS). Sa présence a été signalée il y a un peu plus de deux semaines au 64è Festival de Cannes où, avec Henri-Joseph Koumba Bididi, il était allé présenté au Marché du film "Le Collier de Makoko", dernier long métrage gabonais. Un jeune homme de 63 ans ...
Lire l'article
Des cours d'anglais gratuits se déroulent depuis mercredi dernier à l'american corner, espace culturel américain de la bibliothèque municipale de Port-Gentil, la capitale économique, a constaté un journaliste de l'AGP. Une douzaine de personnes ont pris part à la première séance, mercredi. Les cours seront dispensés tous les mercredis, pendant un an, à raison d'une heure et demier par séance, par M. Arnaud Freddy Koumba Koumba, un professeur d'anglais. Selon le programme, le nombre d'élèves ne devrait pas excéder quarante par classe. Ville pétrolière et pôle économique important du Gabon, Port-Gentil est le siège de plusieurs entreprises étrangères qui, pour la plupart, ...
Lire l'article
Très heureux que sa ville ait été choisie pour abriter le premier Conseil des ministres de l’ère Ali Bongo Ondimba à l’intérieur du pays, le Maire de Port – Gentil, André Jules Ndjambé a exprimé toute sa joie du fait que « Le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, tienne parole en honorant sa ville».  « C’est à la fois un honneur et une fierté pour moi-même et pour tous les Porgentillais d’être les premiers à accueillir pour ce grand rendez – vous, où pendant trois jours, la République va se déplacer au niveau de la ville de Port – ...
Lire l'article
PORT-GENTIL (Gabon) - De nombreux habitants de Port-Gentil (ouest du Gabon) quittaient dimanche matin leur ville, où un calme relatif régnait après de nouvelles violences survenues dans la nuit malgré le couvre-feu, a constaté un journaliste de l'AFP. "Je préfère quitter Port-Gentil pour sécuriser ma famille", a expliqué à l'AFP un homme qui n'a pas voulu s'identifier, rencontré à un débarcadère du sud de la ville où plusieurs centaines de personnes munies de légers bagages se pressaient pour prendre des pirogues. Située sur la presqu'île de Mandji, à une centaine de kilomètres de Libreville, Port-Gentil n'est accessible que par bateau ou avion, ...
Lire l'article
Gabon/Cinéma : Nouvelles projections du « Collier du Makoko » les 26, 27 et 29 Octobre au CCF !
Le film gabonais « le collier du Makoko » officiellement projeté mardi au Centre Culturel Français de Libreville
‘’Le Collier du Makoko’’ en projection ce mardi soir au CCF de Libreville
Près de dix habitations réduites en cendre à Port-Gentil
Le collier du Makoko du cinéaste gabonais Henri Joseph Koumba diffusé à Libreville
Le cinéaste gabonais Charles Mensah inhumé vendredi à Libreville
Gabon : Le cinéaste Charles Mensah tire sa révérence
Cours d’anglais gratuits à Port-Gentil
« Le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, tient parole en honorant la ville de Port-Gentil », André Jules Ndjambé (Maire de Port – Gentil)
Gabon: des centaines d’habitants fuient Port-Gentil


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 3 Nov 2011
Catégorie(s): Culture,Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*