Socialisez

FacebookTwitterRSS

Législatives 2011 au Gabon : l’opposition en ordre dispersé

Auteur/Source: · Date: 3 Nov 2011
Catégorie(s): Politique

L’union pour la nouvelle république (UPNR) de Louis Gaston Mayila participera aux législatives du 17 décembre prochain. L’annonce a été faite mardi dernier par Me Mayila lui-même, au cours d’une conférence de presse qu’il a donnée à sa résidence à Montagne Sainte, à Libreville.

L’opposition gabonaise est totalement divisée sur la question de la participation ou non aux législatives du 17 décembre 2011. Alors que le secrétaire général du Congrès pour la Démocratie et la Justice (CDJ), Jules Aristide Bourdès Ogouliguendé a réaffirmé mercredi la décision de son parti et ses alliés de ne pas prendre part au scrutin de décembre prochain, au quartier Petit-Paris à Libreville, à Montagne Sainte, Louis Gaston Mayila de l’UPNR (parti membre d’une coalition de l’opposition) a annoncé officiellement la décision de sa formation politique de se mettre en lice pour ce scrutin.

Me Louis Gaston a expliqué que cette position de son parti ne doit pas être considérée comme une trahison envers le défunt Pierre Mamboundou, l’opposant historique décédé le 15 octobre dernier des suites d’une crise cardiaque. “Au cours des dernières réunions de l’opposition auxquelles a pris part le leader de l’UPG, j’ai toujours affirmé ma volonté de participer au scrutin de décembre prochain”, a-t-il précisé.

“Nous ne partons pas à ces élections en victimes expiatoires”, a souligné le leader de l’UPNR, invitant ses supporters à se battre dans la dignité, en vue de remporter le plus de siège possible au cours du scrutin du 17 décembre prochain.

Les partis politiques de l’opposition regroupés au sein de l’alliance pour le changement et la restauration (ACR) dont fait partie l’UPNR de Louis Gaston Mayila tiendront une réunion privée ce jeudi. La participation des autres partis membres de ce groupe au prochain scrutin serait à l’ordre du jour de la réunion. Comme on le voit bien, l’union sacrée de l’opposition qui, il y a quelques mois refusait la participation à ces législatives pour réclamer l’introduction de la biométrie dans le processus électoral, vole aujourd’hui en éclat, au grand bonheur du parti au pouvoir. 


SUR LE MÊME SUJET
Le député sortant du 2ème siège du département de la Lolo – Bouenguidi et du district de Konadembé ex-Popa (province de l’Ogooué-Lolo, sud-est), Gaston Mindoungani, candidat à sa propre succession pour le compte du Centre des Libéraux Réformateurs (CLR, majorité), dans ladite circonscription électorale, a invité ses adversaires politiques à mener "une campagne responsable et respectueuse". Cette montée au créneau du député sortant du district de Konadémbé relève d’un fait. Gaston Mindoungani dénonce la guerre illégale des affiches auxquels se livrent les différents candidats par personnes interposées. « La bataille électorale ce n’est pas la guerre physique mais d’idées. Nous sommes avant ...
Lire l'article
Le Président du Parti Social Démocrate (PSD, opposition), Pierre Claver Maganga Moussavou, a rencontré hier à Libreville les populations originaires de la province de la Ngounié (sud), en vue de remobiliser les troupes autour des candidats investis par son parti. Cette réunion de concertation avec les électeurs inscrits dans la province de la Ngounié en générale et la commune de Mouila en particulier visait à sensibiliser les populations dans la perspective des élections législatives du 17 décembre prochain. Il s’agissait également d’élaborer les programmes de déplacements des militants et sympathisants du PSD inscrits dans la province de la Ngounié et devant effectuer ...
Lire l'article
L’opération de retrait des cartes d’électeurs en prévision du scrutin du 17 décembre prochain dans le cadre des élections législatives à démarré ce samedi sur l’ensemble du territoire national. Pendant deux semaines (du 03 au 16 décembre), les citoyens inscrits sur les listes électorales des différentes provinces, circonscriptions, communes et départements vont pouvoir aller retirer leurs cartes d’électeurs afin d’accomplir leur devoir citoyen le moment venu. L’élection pour le renouvellement des députés à l’Assemblée nationale aura lieu le 17 décembre prochain au Gabon.
Lire l'article
Interrogé ce samedi, à son bureau de l’Assemblée Nationale sur sa détermination à aller aux élections législatives du 17 décembre prochain malgré le mot d’ordre de boycott lancé par des leaders de l’ex-Union Nationale dissoute, le député du 1er siège du département de la Lébombi-Leyou à Moanda dans la province du Haut-Ogooué (sud-est), Jean Valentin Léyama a indiqué que « Je ne serais pas le seul à aller à ces élections ». « Les populations de Moanda dont je suis l’élu et avec lesquelles nous avons engagé une certaine dynamique visant à la reconnaissance d’un certain nombre des droits de cette ...
Lire l'article
Le secrétariat exécutif de l’Union du peuple gabonais (UPG, opposition), réuni mercredi à leur siège d’awendjé, a décidé d’aller aux élections législatives du 17 décembre prochain. Il a dit, au cours de cette réunion, ne pas se reconnaître dans les différentes déclarations faites sur les médias par le porte-parole, Thomas Ibinga. Déclarations selon lesquelles, l’UPG n’irait pas aux élections et serait membre des partis frondeurs. Tous les élus de l’UPG, favorables à la participation de leur parti au scrutin, ont participé à cette réunion. Depuis la disparition du leader de ce parti, Pierre Mamboundou, le 15 octobre dernier, l’UPG semble confrontée à un problème ...
Lire l'article
Treize partis, adversaires du président Bongo, ont signé un communiqué commun dans lequel ils précisent que c'est au peuple de choisir les moyens de son action pour bloquer l'organisation du scrutin législatif. Le gouvernement dénonce une « attitude subversive » et irresponsable. Il envisage des sanctions contre les partis qui empêcheront le scrutin. Plus tôt dans la journée, l'opposant et ancien Premier ministre Louis Gaston Mayila avait créé la surprise en indiquant que son parti, l'UPNR, participerait bien aux législatives. Avec notre correspondant à Libreville Jules Aristide Bourdès Ogouliguendé Président du Congrès pour la démocratie et la justice (CDJ): "L'opposition gabonaise précise que ...
Lire l'article
13 partis de l’opposition gabonaise réunis ce mercredi au siège du Congrès pour la Démocratie et la Justice (CDJ), ont déclaré à travers leur porte-parole, Jules Aristide Bourdès Ogoulinguendé, leur intention de ne pas participer aux élections législatives du 17 décembre prochain. Ces partis sont : L’Union du Peuple Gabonais (UPG), le Parti Socialiste Gabonais (PSG), le Parti Cercle Oméga (PCO), le Rassemblement National des Bucherons (RNB), le Congrès pour la Démocratie et la Justice (CDJ), le Mouvement de Redressement National (MORENA), le Mouvement de Redressement National Unioniste (MORENA UNIONISTE), le Parti Gabonais du Progrès (PGP), l’x Union ...
Lire l'article
Le leader de l’Union pour la nouvelle République (UPNR, opposition) Louis Gaston Mayila, ancien baron du régime du président Omar Bongo Ondimba, a annoncé, mercredi à Libreville, que son parti allait participer aux élections législatives du 17 décembre prochain. "Nous avons décidé d’aller aux élections, nous UPNR, car tout bien considéré, la politique de la chaise vide n’a jamais été payante pour personne", a déclaré Me Mayila, au cours d’une conférence de presse. "Nous disons que c’est une profession de notre fois dans l’avenir, qui nous conduit à aller nous battre avec d’autres partis, pour que pendant les cinq ans à ...
Lire l'article
Législatives du 17 décembre, le ministère de l’Intérieur convoque opposition et majorité
Le ministre de l’Intérieur, Jean François Ndongou, a convoqué à une concertation les partis politiques de l’opposition et de la majorité le 12 octobre prochain au sujet des élections législatives prévues le 17 décembre, indique un communiqué du ministère. Selon le communiqué, la rencontre aura lieu au siège de la primature dans la salle du conseil interministériel. L’objet de la rencontre n’a pas été révélé. Une source bien informée a estimé qu’il s’agira de la distribution du franc électoral que l’administration verse aux différents candidats. L’opposition boude le processus électoral actuel. Elle exige l’introduction de la biométrie afin de garantir la transparence du ...
Lire l'article
Après les recours introduits auprès de la Cour constitutionnelle qui a livré son rendu, la Commission Electorale nationale autonome permanente (CENAP), a publié samedi à Libreville, la liste additive des candidatures retenues pour les élections locales du 27 avril prochain, dont celle de Louis Gaston Mayila à Fougamou, dans le département de Tsamba-Magotsi, province de la Ngounié (sud). Toutefois, n’ayant pas encore obtenu du ministère de l’Intérieur la légalisation de son parti, l’Union pour la nouvelle république (UPNR) qu’il dit vouloir inscrire dans la majorité présidentielle, c’est en indépendant qu’il devra conduire sa liste. A noter aussi la présence sur cette liste ...
Lire l'article
Législatives 2011 / Un candidat du CLR appelle à une campagne responsable
Législatives / Le PSD se met en ordre de bataille
Législatives 2011 : Retrait de cartes d’électeurs
Législatives 2011: « Je ne serais pas le seul à aller à ces élections », Jean Valentin Léyama (député opposition)
Législatives 2011 : L’UPG confirme sa participation dans la cacophonie
Gabon: l’opposition demande à la population d’empêcher les législatives du 17 décembre
Législatives 2011 : 13 partis de l’opposition n’iront pas mais…
Me Mayila annonce la participation de son parti aux élections législatives
Législatives du 17 décembre, le ministère de l’Intérieur convoque opposition et majorité
Gabon: Locales 2008: à Fougamou, Louis Gaston Mayila finalement dans la bataille


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 3 Nov 2011
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*