Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Legislatives 2011, echec du mouvement ” ça suffit comme ça” !

Auteur/Source: · Date: 4 Nov 2011
Catégorie(s): Diaspora,Opinion,Politique

L’unité tant proclamée n’était que de façade.

Il n’y a jamais eu d’unité, ni d’homogénéité , une fois de plus, certains se sont bien fait couillonnés.

L’attelage mis sur pied pour faire barrage au PARTI DEMOCRATIQUE GABONAIS détonnait, un agrégat où venait se greffer des intérêts divergents et contraires. Il ne fallait pas être un grand connaisseur de la classe politique Gabonaise, pour pronostiquer le désagrégement dès que le vent tournerait dans le sens contraire.

La débandade

Le piège se referme dont sur ceux qui n’ont pas su se tourner vers le peuple et pris leurs désirs pour des réalités : SANS BIOMETRIE, ILS IRONT AUX LEGISLATIVES :

– Monsieur Louis Gaston Mayila ;
– Monsieur Pierre Claver Maganga Moussavou
– L’Union du Peuple Gabonais (UPG)

C’est toute la stratégie du mouvement populaire qui prend l’eau, qui sont, ceux qui se retrouveront bientôt en rase campagne, largués par ceux qui étaient là juste pour leurs gueules et non pour le peuple, avec le gout amer d’être passé à coté d’une démarche, qui aurait pu transcender les clivages et rassembler l’ensemble des Gabonais.

Comment se fait t-il qu’un mouvement dit « populaire » se soit transformé en succursale pour vieux routiers de la politique, pourquoi à t’on fait de ce mouvement, un tremplin pour tous les exclus, rejetés, recalés de l’ex. Parti démocratique gabonais au pouvoir.

Les revendications étaient légitimes mais la démarche pour en faire un outil de changement n’a pas été la bonne.
On était était surpris de voir, que le mouvement, au lieu d’aller en priorité vers les petits gens, les sans grande, les masses populaires, préférait la compagnie des grands caciques de l’ancien régime et quelques évadés du bocal. Cela flattait peut-être l’égo, mais n’a pas amené le mouvement vers le but qu’il s’était fixés « FAIRE DU GABON, UN PAYS QUI PRATIQUE LA TRANSPARENCE ÉLECTORALE ET LE RESPECT EFFECTIF DU CHOIX DES CITOYENS ».

Les législatives vont avoir lieu, ALI BONGO OMDIMBA ET LE PARTI DEMOCRATIQUE GABONAIS vont garder la majorité au sein de l’Assemblée Nationale, les assoiffés de pouvoir et d’argent recevront quelques sièges en cadeaux, en grand seigneur, Ali Ben Bongo Ondimba fera former un nouveau gouvernement et il intégrera certains de ces serpents de mer, en leur donnant des strapontins non stratégiques.

Introduction promise de la biométrie 2013, élection locale et départementale 2013. L’espoir fait vivre, cette fois, sera peut-être mieux. …… à suivre.

AM DWORACZEK-BENDOME  


SUR LE MÊME SUJET
Elections législatives du 17 décembre 2011 au Gabon: Déclaration N°3 de la Société Civile Gabonaise
Déclaration N°3 de la Société Civile Gabonaise Les résultats des élections législatives 2011 organisées au Gabon le 17 Décembre 2011 ont considérablement accentué la crise politique et la dégradation de l’environnement démocratique dans le pays. Cette élection s’est tenue dans un climat politique délétère marqué par la volonté et le refus du Gouvernement Gabonais à composer avec l’opposition et le Mouvement Ca suffit comme Ca qui ont proposé la mise en oeuvre des reformes politiques afin d’améliorer de façon significative le système démocratique et de régler de manière durable la question de la légitimité des dirigeants. Face au refus du camp au ...
Lire l'article
Les partis politiques de l’opposition, partisans du boycott de l’élection législative du 17 décembre dernier, se félicitent par la voix de leur porte parole, Jules Bourdès Ogouliguendé, d’« une abstention massive sans précédent dans notre pays ». Ces partis de l’opposition revendiquent clairement la paternité de l’abstention enregistrée lors de l’élection législative du 17 décembre dernier. Ils soutiennent avoir été entendus par le peuple gabonais, qui les aurait compris et suivis en n’accomplissant pas son devoir citoyen. Cette frange de l’opposition est alliée à une partie de la société civile regroupée au sein du mouvement « ça suffit comme ça ». Les résultats ...
Lire l'article
Gabon : La débâcle des transfuges du mouvement «Ça suffit comme ça !»
Les anciens sociétaires du mouvement «Ça suffit comme ça !», regroupant des partis politiques de l’opposition et des organisations de la société civile gabonaise sous le slogan «Pas de biométrie, pas d’élection», qui se sont portés candidats aux législatives du 17 décembre dernier, ont tous été laminés. Au prétexte d’un refus de pratiquer la politique de la chaise vide, les anciens sociétaires du mouvement «Ça suffit comme ça !», regroupant des partis politiques de l’opposition et des organisations de la société civile gabonaise sous le slogan «Pas de biométrie, pas d’élection», qui se sont portés candidats aux législatives du 17 décembre ...
Lire l'article
Déclaration de la Société Civile sur  les Elections Législatives du  17 Décembre  2011 au Gabon
L’appel lancé par les forces démocratiques gabonaises opposition politique et la Société Civile libre autour du Mouvement Citoyen « ça suffit comme ça » à savoir « Pas de Biométrie, pas de Transparence, Pas d’Élection » a été largement et massivement suivi. Le Peuple Gabonais, dans une maturité sans précédent vient de rejeter et de désavouer le système PDG. À travers tout le pays, les bureaux de vote sont restés vides : plus de 95 % des Gabonais ne sont pas allés voter. Cet échec constaté par la presse ...
Lire l'article
L’Organisation non Gouvernementale, « ça suffit comme ça » dirigée par Marc Ona Essangui a devisé ce samedi à Libreville avec la population du quartier Glass dans le 4ème arrondissement de la capitale gabonaise et fustigé l’opération « Libérez les trottoirs» initiée par le gouvernement de la République depuis quelques temps. Cette rencontre, dont l’objectif visait à faire comprendre à la population de ce quartier de Libreville ses droits par rapport à l’Etat, a vu la participation particulière de l’ancien Président de l’Assemblée Nationale, Eloi Randi Chambrier, des jeunes et des notables de ce quartier. L’échange entre la population et l’ONG ...
Lire l'article
13 partis de l’opposition gabonaise réunis ce mercredi au siège du Congrès pour la Démocratie et la Justice (CDJ), ont déclaré à travers leur porte-parole, Jules Aristide Bourdès Ogoulinguendé, leur intention de ne pas participer aux élections législatives du 17 décembre prochain. Ces partis sont : L’Union du Peuple Gabonais (UPG), le Parti Socialiste Gabonais (PSG), le Parti Cercle Oméga (PCO), le Rassemblement National des Bucherons (RNB), le Congrès pour la Démocratie et la Justice (CDJ), le Mouvement de Redressement National (MORENA), le Mouvement de Redressement National Unioniste (MORENA UNIONISTE), le Parti Gabonais du Progrès (PGP), l’x Union ...
Lire l'article
Gabon : premier meeting du mouvement «Ca suffit comme ca !»
Le mouvement "Ça suffit comme ça !", regroupant des partis politiques de l’opposition et des organisations de la société civile gabonaise, a tenu son premier meeting le 1er octobre dernier au carrefour Rio à Libreville. Les différents orateurs se sont livrés à une déclinaison sur le même thème : «Pas de biométrie, pas d’élection» et certains d’entre eux ont appelé le pouvoir à la table de négociation pour un dialogue avant l’organisation des prochaines élections législatives. Ayant obtenu du ministère de l’Intérieur l’autorisation d’organiser leur meeting, l’ensemble des leaders de l’opposition gabonaise, soutenus par ceux de la société civile libre, ...
Lire l'article
Depuis le lancement de la campagne CA SUFIT COMME CA, le 16 juillet 2011 initiée par les 13 plus puissants syndicats, associations et ONG gabonais pour réclamer la réforme des institutions et l’organisation des prochaines élections législatives dans la transparente la plus totale ainsi que leur report après la coupe d’Afrique des Nations que le Gabon et la Guinée Equatoriale co organisent en janvier 2012, une campagne intense visant à discréditer les principaux acteurs de ce mouvement est menée par les organes de presse et les médias proches de la Présidence de la République gabonaise En effet, l’un des porteurs ...
Lire l'article
Le président de la Commission Electorale Nationale Autonome et Permanente (CENAP), René Aboghé Ella, a nommé les représentants de cette institution au sein des commissions de révision des listes électorale de l’année 2011, dans les neuf (9) provinces du pays. Au total, ce sont 96 personnes nommées par la CENAP et qui seront disséminées dans l’ensemble du territoire national. Ces nominations entrent dans le cadre de l’organisation des élections législatives au Gabon conformément à la loi N°7/96 du12 mars 1996 portant dispositions communes à toutes les élections politiques, ensemble de textes modificatifs subséquents. Les Commissions administratives qui seront mises en ...
Lire l'article
Le principal spectacle de clôture de la 4ème édition du festival Gabao hip hop a quasiment été un fiasco à cause d'une pluie légère mais persistante tombée dans la capitale dimanche durant tout l'après midi, a constaté un journaliste de GABONEWS. Un impeccable décore a pourtant été planté sur la plage du Lycée Léon Mba où devait se dérouler le spectacle. Une sonorisation titanesque était déjà en place et déversait déjà des milliers de décibels. Mais, rien à faire, le temps n'a pas du tout été clément. Le maigre public qui a bravé l'averse commençait à rebrousser chemin à 17 h (16h ...
Lire l'article
Elections législatives du 17 décembre 2011 au Gabon: Déclaration N°3 de la Société Civile Gabonaise
Législatives 2011 / L’opposition pro-boycott se félicite de l’abstention
Gabon : La débâcle des transfuges du mouvement «Ça suffit comme ça !»
Déclaration de la Société Civile sur les Elections Législatives du 17 Décembre 2011 au Gabon
Société / L’association « ça suffit comme ça » fustige l’opération « Libérez les trottoirs» initiée par l’Etat
Législatives 2011 : 13 partis de l’opposition n’iront pas mais…
Gabon : premier meeting du mouvement «Ca suffit comme ca !»
Gabon – Communiqué de presse de la Coordination du mouvement CA SUFFIT COMME CA – Stop aux menaces
Législatives 2011: La CENAP nomme ses représentants dans les commissions de révision des listes électorale de l’année 2011
Gabon : Echec du grand spectacle en plein air du festival Gabao hip hop


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, moyenne 1,00 sur 5)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 4 Nov 2011
Catégorie(s): Diaspora,Opinion,Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*