Socialisez

FacebookTwitterRSS

Législatives Gabonaises : Attention aux chemins qui ne mènent nulle part ! (Moubamba)

Auteur/Source: · Date: 4 Nov 2011
Catégorie(s): Diaspora,Opinion,Politique

Mon ralliement à L’UPG a été acté de manière informelle par le Comité Exécutif de l’Union du Peuple Gabonais (UPG) et il sera confirmé sur le site de Jeune Afrique incessament sous peu. Je rejoins le dernier grand parti de l’opposition gabonaise parce que sa mort enterrerait définitivement la démocratie au Gabon. Je participerai modestement à sa reconstruction. Pour une fois dans notre pays, un grand parti d’opposition doit survivre à la mort de son fondateur charismatique.

L’UPG est donc dans la tourmente parce qu’une majorité du Comité Exécutif a fait le choix rationnel d’aller aux Législatives du 17 décembre perdues d’avance. Je comprends cette position même si je soutiens les révendications de « Ca suffit comme ça ».

Pour les dirigeants de l’UPG, la solution serait de tenir un langage de vérité aux militants et sympathisants sur la situation réelle du parti et de prendre des engagements sur l’avenir, avec des sanctions en cas de non respect des engagements pris.

Il est vrai que toute décision est un déchirement.

Je conseille vraiment au Comité Exécutif de l’Union du Peuple Gabonais (UPG) de présenter la stratégie politique qui sous tend la décision de participer aux Législatives gabonaises du 17 décembre 2011. Et le plus tôt sera le mieux.

Il est nécessaire de prouver documents à l’appui si possible que feu Pierre Mamboundou n’a jamais prôné le boycott des élections.

Pourquoi ne pas expliquer aussi clairement les problèmes financiers du parti et dire qu’une des solutions est d’aller briguer des mandats de députés ? C’est une chose rationnelle et compréhensible !

Il faut aussi rappeler aux Gabonais « les acquis législatifs » (la biométrie et Haute Cour de Justice) obtenus de haute lutte par l’UPG, au cours des 20 dernières années et assurer de la ferme détermination du parti à les faire appliquer. Une Loi promulguée mais non appliquée n’a aucune valeur, et il ne faut pas accepter d’être complices de cette situation devant le Peuple Gabonais, voilà pourquoi le futur groupe UPG ou de l’opposition à l’Assemblée Nationale devra faire appliquer la LOI.

Dire clairement que le ralliement au principe d’élections truquées du pouvoir n’a pas de contrepartie en terme de financement direct par des mallettes et / ou des postes dans l’administration ou au sein du gouvernement.

Malgré les rumeurs plus ou moins infondées (un sport national au Gabon), l’intérêt du Gabon et de la démocratie est que l’UPG vive.

Il faut chiffrer les avantages attendus pour le Parti UPG de la participation de l’Union du Peuple Gabonais (UPG) aux élections législatives que tout le monde sait être entachées de nombreuses irrégularités, par avance. Mais ce n’est pas la fin du monde ! Le Gabonais en a vu d’autres et en verra d’autres encore.

Pourquoi ne pas redire aux gens que si Pierre Mamboundou a mené un combat pour faire rentrer au gouvernement le maximum de ministres ACR, il ne l’a pas fait pour se rallier ou se vendre mais pour aider le Gabon et éviter la mono-gouvernance dénoncée très justement par le professeur Grégoire Biyogo.

Pierre Mamboundou a cité un certain nombre de préalables dans ses discussions avec le pouvoir gabonais.

Les prochains chefs de l’opposition gabonaise devront s’assurer de la mise en place des « préalables Mamboundou » afin de conserver leur liberté d’hommes libres conscients et crédibles pour les militants, le Peuple Gabonais et la communauté internationale.

Les militants de l’UPG et les Gabonais doivent comprendre que la seule solution pour l’UPG d’exister et de constituer une véritable force de proposition est d’être fort. Tout le reste est sans intérêt.

J’invite les cadres de l’UPG à expliquer clairement les difficultés devant eux pour éviter les manipulations du pouvoir gabonais et celles des tenants du chaos au Gabon. Il faut tenir un langage de Vérité aux militants. La Vérité nous rendra libres.

Bruno Ben MOUBAMBA / bruno@moubamba / +33 (0) 688 128 821 


SUR LE MÊME SUJET
Législatives gabonaises : tous gagnants ?
Après les législatives gabonaises du 17 décembre, les deux camps crient victoire. Le parti présidentiel, parce qu’il a remporté l’écrasante majorité des sièges ; l’opposition, car elle estime que son appel au boycott a été suivi. Analyse. Un fait est accepté par tous : le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) est crédité de 114 sièges sur les 120 que compte l’Assemblée nationale. Avec ses alliés du Rassemblement pour le Gabon (deux élus) etdu Centre des libéraux réformateurs (un député), la majorité compte désormais 117 sièges à la Chambre haute. Pour le reste, la classe politique ne s’accorde sur rien. Chaque camp ...
Lire l'article
Législatives gabonaises : l’opposition va déposer un recours après des “fraudes massives”
L'Union du peuple gabonais (UPG), l'un des deux grands partis d'opposition, va déposer des recours devant la Cour constitutionnelle, a annoncé le porte-parole mardi 27 décembre. L'UPG accuse le pouvoir de "fraudes massives" lors des élections législatives du 17 décembre. « Nous allons présenter des recours pour que la Cour constitutionnelle nous rétablisse dans nos droits », a déclaré le secrétaire exécutif de l'Union du peuple gabonais (UPG), Mathieu Mbomba Nziengui. Le parti d'opposition accuse le pouvoir de « fraudes massives » lors des élections législatives du 17 décembre, à l'issue desquelles le Parti démocratique gabonais du président Ali Bongo Ondimba ...
Lire l'article
Le secrétaire général du PDG salue la vicotire de son parti lors des législatives gabonaise - Le secrétaire général du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), Faustin Boukoubi, a salué vendredi à Libreville la victoire de son camp lors des élections législatives du 17 décembre boycottées par une partie de l'opposition. «Cette victoire est à la fois la reconnaissance de tout le travail accompli depuis 2009 et le renouvellement d’un mandat sans ambiguïté au chef de l’Etat (Ali Bongo Ondimba) », a-t-il déclaré à la presse. «La victoire du PDG ne constitue pas un ...
Lire l'article
Le taux de participation aux législatives gabonaises du 17 décembre est de 34%, selon les chiffres officiels publiés mercredi. Le parti d'Ali Bongo emporte la victoire. D’après les chiffres de la Commission électorale nationale autonome et permanente (Cenap) présentés par le ministre de l’Intérieur gabonais Jean-François Ndongou, seul 255 570 des 745 645 inscrits se sont déplacés pour donner leur voix. Soit 34,2% de participation et 65,72% d’abstention. "Élections normales" Ces élections, boycottées par une partie de l’opposition, sont une victoire pour le parti du président Ali Bongo, le Parti démocratique gabonais (PDG), qui obtient 114 des 120 sièges de députés. « Cette élection ...
Lire l'article
Bruno Ben Moubamba : “Le boycott des législatives au Gabon est contre-productif”
Ancien vice-président de l’Union nationale et ancien candidat à la présidentielle gabonaise, l’opposant Bruno Ben Moubamba vient d’annoncer à 41 ans son adhésion à l’Union du peuple gabonais (UPG), quelques semaines après la mort du fondateur de ce parti, Pierre Mamboundou. Interview. Jeuneafrique.com : Pourquoi avez-vous décidé d’adhérer à l’UPG ? Bruno Ben Moubamba : Mon adhésion est acquise. Je serai un membre actif enthousiaste car c’est le dernier grand parti de l’opposition gabonaise. J’ai vécu très douloureusement la dissolution de l’Union nationale [survenue en janvier 2011, NDLR], dont j’étais un des vice-présidents, et j’arrive à l’UPG pour essayer de participer à ...
Lire l'article
Longtemps méconnu par ses principaux porteurs (la gente féminine), le cancer du col de l’utérus touche aujourd’hui une grande population de femmes au Gabon et à travers le monde, il représente 10% de tous les cancers et se révèle de plus en plus mortel. Causé par un virus appelé papilloma Virus humain (PVH), Virus transmis lors de rapports sexuels ou parfois en cas de contacts génitaux intimes, le papilloma virus humain est de nos jours à l’origine du développement du cancer du col de l’utérus. Il se développe dans le col, la partie basse et étroite de ...
Lire l'article
La biométrie aux législatives Gabonaises : Attention !
Chers compatriotes, Une présidence héréditaire ou génétiquement programmée vous pend au nez en acceptant une fois de plus un nouveau somnifère : la biométrie. C’est comme si une amnésie récurrente ou chronique étourdissait l’opinion générale (intellectuels et citoyens lambda) sur la capacité satanique et mutante du bongoïsme quand on sait que le contexte électoral demeure aussi miné que frauduleux sous le même règne. Ali Ben va soumettre la Biométrie à la Cour Constitutionnelle et certains leaders de l’opposition y croient en cette supercherie qu’est la « Biométrie électorale ». Mais de qui continue-t-il à se foutre si ce n’est de vous « ...
Lire l'article
Daniel Mengara Parle: Conversations avec le peuple gabonais (3): Ma Rencontre avec Moubamba (Part 1)
Dans cette troisième conversation avec le peuple gabonais en quatre parties de 20 minutes chacune, Daniel Mengara livre la substance non seulement de sa rencontre avec Bruno Ben Moubamba à Libreville le 6 septembre 2009 après la proclamation des résultats de l’élection présidentielle, mais également de son analyse du contexte politique qui, de la diaspora au Gabon, a conditionné la relation entre les deux hommes issus de la diaspora gabonaise, l'un des Etats-Unis, l'autre de France. Il décrit ainsi la nature de ses rapports avec Bruno ben Moubamba jusqu’à cette rencontre du 6 septembre et livre ses réflexions sur l'incapacité ...
Lire l'article
Daniel Mengara Parle: Conversations avec le peuple gabonais (3): Ma Rencontre avec Moubamba (Part 2)
(Partie 2) Dans cette troisième conversation avec le peuple gabonais en quatre parties de 20 minutes chacune, Daniel Mengara livre la substance non seulement de sa rencontre avec Bruno Ben Moubamba à Libreville le 6 septembre 2009 après la proclamation des résultats de l’élection présidentielle, mais également de son analyse du contexte politique qui, de la diaspora au Gabon, a conditionné la relation entre les deux hommes issus de la diaspora gabonaise, l'un des Etats-Unis, l'autre de France. Il décrit ainsi la nature de ses rapports avec Bruno ben Moubamba jusqu’à cette rencontre du 6 septembre et livre ses réflexions ...
Lire l'article
Daniel Mengara Parle: Conversations avec le peuple gabonais (3): Ma Rencontre avec Moubamba (Part 3)
(Partie 3) Dans cette troisième conversation avec le peuple gabonais en quatre parties de 20 minutes chacune, Daniel Mengara livre la substance non seulement de sa rencontre avec Bruno Ben Moubamba à Libreville le 6 septembre 2009 après la proclamation des résultats de l’élection présidentielle, mais également de son analyse du contexte politique qui, de la diaspora au Gabon, a conditionné la relation entre les deux hommes issus de la diaspora gabonaise, l'un des Etats-Unis, l'autre de France. Il décrit ainsi la nature de ses rapports avec Bruno ben Moubamba jusqu’à cette rencontre du 6 septembre et livre ses réflexions ...
Lire l'article
Législatives gabonaises : tous gagnants ?
Législatives gabonaises : l’opposition va déposer un recours après des “fraudes massives”
Gabon: Victoire du PDG aux législatives gabonaises
Législatives gabonaises : faible taux de participation, le PDG grand gagnant du scrutin
Bruno Ben Moubamba : “Le boycott des législatives au Gabon est contre-productif”
Cancer du col de l’utérus : Attention, les Gabonaises aussi
La biométrie aux législatives Gabonaises : Attention !
Daniel Mengara Parle: Conversations avec le peuple gabonais (3): Ma Rencontre avec Moubamba (Part 1)
Daniel Mengara Parle: Conversations avec le peuple gabonais (3): Ma Rencontre avec Moubamba (Part 2)
Daniel Mengara Parle: Conversations avec le peuple gabonais (3): Ma Rencontre avec Moubamba (Part 3)


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 4 Nov 2011
Catégorie(s): Diaspora,Opinion,Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*