Socialisez

FacebookTwitterRSS

Libye : les Touaregs au secours des fils de Kaddafi

Auteur/Source: · Date: 4 Nov 2011
Catégorie(s): Afrique

Avec l’aide de combattants touaregs proches d’ex-rebelles nigériens, Seif el-Islam et Saadi Kaddafi se sont réfugiés au Niger où le pouvoir en place leur accorde une protection de fait. Les fils de l’ancien “Guide” libyen envisageraient de fuir vers le Nord-Mali.
Seif el-Islam, le plus recherché des fils Kaddafi, a franchi la frontière entre la Libye et le Niger le 25 ou le 26 octobre, sous la protection de combattants touaregs proches des ex-rebelles nigériens Rhissa Ag Boula et Agaly Alambo – aujourd’hui conseillers respectivement de Mahamadou ­Issoufou, le chef de l’État, et de Hama Amadou, le président de l’Assemblée.

Fuite vers le Nord-Mali

Début septembre, déjà, Saadi, un autre fils du défunt « Guide », était passé au Niger avec l’aide d’Alambo, avant de se livrer aux autorités. Seif el-Islam est recherché par la Cour pénale internationale pour crimes contre l’humanité. Il chercherait à rejoindre Abdallah al-Senoussi, l’ancien chef des services secrets libyens, qui s’est réfugié dans le nord du Mali avec l’aide des combattants de l’ex-rebelle touareg Ibrahim Ag Bahanga, mort fin août dans un accident de voiture. « Pour eux, explique une source sécuritaire, le Nord-Mali est la meilleure cache possible, car le régime n’y contrôle rien. » 


SUR LE MÊME SUJET
Seif al-Islam Kadhafi arrêté en Libye, le pouvoir promet un procès équitable
Seif al-Islam, dernier fils encore en cavale de l'ex-dirigeant Mouammar Kadhafi, a été arrêté en Libye, où les autorités ont promis "un procès équitable" à cette ancienne figure du régime recherchée par la Cour pénale internationale pour crimes contre l'humanité. Peu après l' annonce de sa capture, les appels à son jugement devant la CPI se sont multipliés sur le plan international, mais les autorités libyennes, tout en s'engageant à coopérer avec la Cour pénale internationale, ont laissé entendre que Seif al-Islam pourrait être jugé dans leur pays. Longtemps présenté comme le successeur potentiel de son père, Seif al-Islam "a été arrêté ...
Lire l'article
Libye: La justice internationale recherche désespérément Seïf al-Islam
La Cour pénale internationale n'a plus de contact avec Seïf al-Islam, fils cadet et dauphin désigné de l’ancien dictateur libyen Mouammar Kadhafi. Selon l'autorité judiciaire, il chercherait à fuir la Libye pour se réfugier dans un pays africain. Par Gaëlle LE ROUX avec dépêches (texte) Depuis plusieurs jours, la Cour pénale internationale (CPI), qui tente de négocier la reddition du fils cadet de l’ancien guide libyen Mouammar Kadhafi, n’a plus de contact avec Seïf al-Islam. Luis Moreno-Ocampo, le procureur de la CPI, craint qu’il cherche à sortir de Libye avec l’aide de mercenaires. "Nous avons appris qu’un groupe de mercenaires essaie d’infiltrer ...
Lire l'article
Libye : Syrte résiste aux forces du CNT
Les combats sont toujours d'une extrême violence jeudi au abord de Syrte. Le dernier bastion des pro-Kadhafi résiste aux assauts CNT et de l'OTAN empêchant la « libération » totale de la Libye. La situation est toujours la même en Libye. Malgré d'âpres combats, les forces du Conseil national de transition (CNT) libyens ne parviennent pas à prendre aux pro-Kadhafi la ville de Syrte. Mercredi, l'OTAN a réaffirmé que les combats ne cesseraient pas tant que « toute » la Libye ne serait pas libérée. Le Conseil national de transition (CNT), ex-rebelles qui ont renversé le régime Kadhafi, attendent désormais la ...
Lire l'article
Libye: le porte-parole de Kadhafi capturé, selon le CNT
Des commandants du nouveau pouvoir en Libye ont annoncé jeudi la capture du porte-parole du régime déchu, Moussa Ibrahim, au moment où le Niger a refusé d'arrêter l'un des fils de l'ex-leader Mouammar Kadhafi, réfugié sur son territoire. Parallèlement, Mahmoud Jibril, un libéral qui dirige le bureau exécutif du Conseil national de transition (CNT) où il fait face à une opposition des islamistes, a provoqué la surprise en annonçant qu'il ne ferait pas partie du prochain gouvernement attendu pour après la "libération" totale du pays. Interrogé au cours d'une conférence de presse à Tripoli, M. Jibril a dit: "J'espère que nous libérerons ...
Lire l'article
Les forces du nouveau régime en Libye se heurtaient jeudi à la ténacité des combattants bien armés de l'ex-leader en fuite Mouammar Kadhafi, deux semaines après le lancement de l'offensive contre leurs derniers bastions. Elles ont parallèlement accentué leur traque des proches de Mouammar Kadhafi avec une demande officielle d'arrestation d'un de ses fils, Saadi, réfugié au Niger voisin depuis le 11 septembre, alors que l'ex-dirigeant reste introuvable. Deux autres de ses fils sont réfugiés dans les bastions pro-Kadhafi de Syrte et Bani Walid, selon le CNT. "Ce dont nous sommes sûrs c'est que Seif al-Islam est à Bani Walid et que ...
Lire l'article
Interpol demande l’arrestation de Saadi Kadhafi, un fils de l’ex-dirigeant libyen
L'organisation policière internationale Interpol a annoncé jeudi avoir émis une "notice rouge" pour demander à ses 188 pays membres l'arrestation de Saadi Kadhafi, l'un des fils de l'ex-dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, "à la demande des autorités libyennes". "Interpol confirmant les informations selon lesquelles Saadi Kadhafi, 38 ans, a été vu pour la dernière fois au Niger, cette notice rouge constitue une alerte régionale et internationale pour les pays voisins de la Libye et du Niger (...) pour aider à localiser et arrêter Saadi Kadhafi", a indiqué dans un communiqué l'organisation basée à Lyon (centre-est de la France). Saadi Kadhafi est recherché par ...
Lire l'article
Libye: Kadhafi appelle la communauté internationale au secours de Syrte
Mouammar Kadhafi, le dirigeant libyen déchu, a appelé la communauté internationale à rompre l'isolement autour de son fief de Syrte dénonçant un "crime" commis par l'Otan, a annoncé mercredi soir la chaîne Arraï qui diffuse régulièrement des messages de l'ex-dirigeant traqué. "Si Syrte a été isolée du monde pour que ces atrocités puissent être commises contre elle, le monde a l'obligation de ne pas la laisser isolée", a déclaré le colonel Mouammar Kadhafi. "Vous devez assumer votre responsabilité internationale et intervenir immédiatement pour arrêter ce crime", a-t-il ajouté en s'adressant à la communauté internationale. "Le terrorisme et la destruction pratiqués par l'Alliance atlantique ...
Lire l'article
Libye : sur le net, c’est “Kaddafi forever”
Alors que Kaddafi est en fuite et que la traque continue, l’ex-dirigeant libyen n’a cependant pas disparu des radars. Sur Internet, il suscite même un engouement sans précédent. Ce sont des milliers d’internautes qui lui témoignent chaque jour leur soutien. Par panafricanisme mais, surtout, par rejet de l’Occident. Plongée dans le nouveau fief de Kaddafi : le numérique. « Kaddafi forever ». Le commentaire, sur la page Facebook de Jeune Afrique, est court et sans ambiguïté. Presque simpliste, voire hors de propos. Mais terriblement révélateur puisque c’est bien l’opinion qui domine sur la Toile africaine depuis la chute de Kaddafi. Comme ...
Lire l'article
Le chef du Groupe islamique combattant libyen (GICL), qui se bat dans les rangs des rebelles, avait été arrêté par les Américains en 2004 puis livré à Mouammar Kaddafi. Le régime l'avait libéré en 2010, avant qu'il ne rejoigne l'insurrection. Selon les estimations de la division « intelligence » de l’Otan, le nombre des islamistes radicaux combattant dans les rangs des rebelles libyens du Conseil national de transition (CNT) ne dépasserait pas 800 hommes. « Mais ce sont des durs, aguerris, qui ont fait leurs classes en Afghanistan et en Irak », précise-t-on. Parmi eux, une minorité (200 à 300 hommes) ...
Lire l'article
Libye : Miguel d’Escoto Brockmann, l’ambassadeur nicaraguayen de Kaddafi à l’ONU
En nommant le diplomate et prêtre sandiniste nicaraguayen Miguel d’Escoto Brockmann ambassadeur de Libye auprès de l’ONU, le colonel Kaddafi a encore suscité des commentaires aux Nations unies. Pendant ce temps, l’ancien représentant du « Guide » aux Nations unies, Abdurrahman Mohammed Shalgham, continue à assister aux réunions du Conseil de sécurité. Les rangs des diplomates libyens restés loyaux à Tripoli s’éclaircissent de plus en plus. À tel point que le colonel Kaddafi a fait appel à un prêtre catholique du Nicaragua pour représenter la Libye auprès des Nations unies. Le père Miguel d'Escoto Brockmann, 78 ans, connaît bien l'ONU ...
Lire l'article
Seif al-Islam Kadhafi arrêté en Libye, le pouvoir promet un procès équitable
Libye: La justice internationale recherche désespérément Seïf al-Islam
Libye : Syrte résiste aux forces du CNT
Libye: le porte-parole de Kadhafi capturé, selon le CNT
Libye: des pro-Kadhafi tenaces dans leurs bastions de Bani Walid et Syrte
Interpol demande l’arrestation de Saadi Kadhafi, un fils de l’ex-dirigeant libyen
Libye: Kadhafi appelle la communauté internationale au secours de Syrte
Libye : sur le net, c’est “Kaddafi forever”
Libye : quand la CIA livrait des opposants islamistes à Kaddafi
Libye : Miguel d’Escoto Brockmann, l’ambassadeur nicaraguayen de Kaddafi à l’ONU


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 4 Nov 2011
Catégorie(s): Afrique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*