Socialisez

FacebookTwitterRSS

Liberia: La présidente appelle à ignorer la consigne de boycott de l’opposition

Auteur/Source: · Date: 5 Nov 2011
Catégorie(s): Afrique

La présidente sortante, Ellen Johnson-Sirleaf, a invité ce samedi les électeurs à ignorer l’appel au boycott lancé par son rival malheureux au premier tour et à participer massivement lors du second tour prévu mardi au Liberia. Winston Tubman, chef de l’opposition, affirme que le premier tour a été entaché d’irrégularités et refuse de se présenter face à la présidente, arrivé en tête (43,9% des voix) le 11 octobre.

Vendredi, ce neveu d’un ancien chef de l’Etat a ajouté qu’il ne reconnaîtrait pas les résultats du scrutin qui est, selon lui, partial. La commission électorale a fait savoir que le second tour serait maintenu quoi qu’il en soit. Winston Tubman, crédité de 32,7% des voix au premier tour, a quant à lui demandé à ses partisans de manifester dans le courant de la journée à Monrovia.

«Ne permettez pas qu’un responsable politique, quel qu’il soit, tienne notre pays en otage»

«Ne succombez pas à la peur et aux intimidations», a lancé samedi Ellen Johnson-Sirleaf dans une allocution radiodiffusée à la nation. «Ne permettez pas qu’un responsable politique, quel qu’il soit, tienne notre pays en otage.» Elle a ajouté: «Ne permettez pas à M. Tubman de lancer une consigne de boycott alors qu’en agissant ainsi, il confisque ce scrutin parce qu’il craint d’être battu.»

Pour sa part, la mission des Nations unies au Liberia, qui compte 9.000 casques bleus sur place, a diffusé un communiqué après l’appel au boycottage pour inviter l’ensemble de la population à s’abstenir de toute violence. La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), qui tente de persuader Winston Tubman de revenir sur sa décision et de participer au second tour, devrait publier un communiqué dans le courant de la journée.

Il s’agit de la deuxième élection présidentielle depuis la fin de la guerre civile particulièrement cruelle de 1989-2003, qui a fait de nombreuses victimes et mis à genoux l’économie de ce pays d’Afrique de l’Ouest riche en ressources minières et en bois.

Reuters 


SUR LE MÊME SUJET
Le Premier ministre gabonais Paul Biyoghe Mba a estimé vendredi que la victoire écrasante du parti au pouvoir aux législatives du 17 décembre marquées par une abstention de 65,72% que l'appel au boycott de l'opposition n'avait pas mobilisé grand-monde. Les partisans du boycott devraient faire montre de beaucoup plus de réserve, de retenue et de modestie car manifestement leur appel au boycott n'a pas mobilisé grand-monde, les taux de participation étant similaires d'une élection à l'autre, a affirmé M. Biyoghe Mba, soulignant que seules les scrutins présidentiels mobilisaient l'électorat. Selon les chiffres officiels de la Commission électorale nationale autonome et permanente ...
Lire l'article
Liberia: Ellen Johnson Sirleaf réélue présidente avec 90,7% des voix
La présidente du Liberia Ellen Johnson Sirleaf, demeurée seule en lice au second tour de l'élection présidentielle du 8 novembre après le retrait de son rival Winston Tubman, a été réélue avec 90,7% des voix, selon les résultats définitifs officiels communiqués mardi soir à Monrovia. En dépit de son retrait de la course, M. Tubman a recueilli 9,3% des voix lors du scrutin, dont le taux de participation a été de 38,6%, d'après les chiffres publiés par la Commission électorale nationale (NEC). Mme Sirleaf, 73 ans, prix Nobel de la paix 2011, a obtenu au total 607.618 voix, avec pour colistier l'actuel ...
Lire l'article
Présidentielle au Liberia: tension entre la présidente Sirleaf et son rival
La tension est montée d'un cran samedi au Liberia entre l'opposant Winston Tubman, qui a appelé à boycotter le second tour de la présidentielle prévu mardi, et la présidente sortante Ellen Johnson Sirleaf, qui l'a accusé "de violer la Constitution". L'appel de M. Tubman à boycotter le scrutin est susceptible de provoquer une reprise des violences dans un pays encore hanté par le spectre de guerres civiles qui, de 1989 à 2003, ont fait quelque 250.000 morts, détruit ses infrastructures et son économie. "Winston Tubman a appelé les Libériens à abandonner leur droit de vote. Il a appelé les gens à violer ...
Lire l'article
L'appel à boycotter à partir de jeudi et pendant une semaine les produits du groupe français Total au Gabon lancé dans le cadre d'une protestation contre la France a été peu suivi à Libreville, a constaté un correspondant de l'AFP. Le boycottage est réclamé par le Mouvement Génération Omar Bongo Ondimba (OBO) -du nom du président gabonais décédé en juin 2009- dans le cadre d'une campagne de protestation "suite à la réouverture en France du dossier des présumés +biens mal acquis+", faisant allusion à une plainte de l'ONG Transparency International-France visant M. Bongo et les présidents Denis Sassou Nguesso (Congo) et ...
Lire l'article
Le candidat à la présidentielle en Guinée Cellou Dalein Diallo, le 27 juin 2010 à Conakry
De retour de Ouagadougou, où il a signé un accord de bonne conduite avec son rival, Cellou Dalein Diallo a appelé ses suporteurs au calme. Le candidat à la présidentielle en Guinée Cellou Dalein Diallo a appelé, samedi 4 septembre à Conakry, à la "plus grande discipline" au second tour de la présidentielle du 19 septembre, à son retour de Ouagadougou où il avait signé vendredi un accord avec son rival Alpha Condé. MM. Diallo et Condé se sont engagés à mener une "campagne politique apaisée" et à se conformer "scrupuleusement" au verdict des urnes, dans cet accord signé à Ouagadougou sous ...
Lire l'article
LIBREVILLE — La présidente intérimaire du Gabon Rose Francine Rogombé a appelé ses compatriotes à faire "barrage aux fauteurs de troubles et aux marchands d'illusions" avant l'élection présidentielle du 30 août. Elle a aussi fait "le constat d'un pays fonctionnant au ralenti, avec un front social particulièrement virulent", dit lors d'un discours télévisé à l'occasion de la fête nationale du 17 août. "Faisons barrage aux fauteurs de troubles et aux marchands d'illusions" afin que le Gabon soit "toujours un havre de paix et de liberté", a dit la présidente par intérim. "Les fauteurs de troubles, où qu'ils soient et quels qu'ils soient, seront ...
Lire l'article
Nous refusons de nous soumettre aux nouvelles mesures inacceptables sur l'organisation de la collecte des dossiers de demande du passeport biométrique, prises en Conseil de Ministres sur proposition du Consulat Général à Paris, la Maison du Gabon et la diaspora gabonaise renouvelle son opposition totale au choix de quatre villes sur 22 régions de France. Ce pseudo aménagement conduit à une négation des droits des citoyens gabonais des villes de Toulouse, Montpellier, Strasbourg, Nice, Lille, Perpignan etc. Cette décentralisation mal pensée à laquelle aucun président d'association n'a été consulté, entérine l'inégalité de traitement imposé depuis des décennies aux gabonais des ...
Lire l'article
Le sénateur du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), Rose Francine Rogombé, 66 ans, candidate unique, a été élue lundi dernier à Libreville, à la tête du Sénat, avec 90 voix sur 99 votants, a-t-on appris de source officielle. Mme Rose Rogombé, sénatrice du premier arrondissement de Lambaréné (centre), succède, à la tête de la haute Chambre du Parlement, à René Radembino Coniquet qui, par disposition constitutionnelle, ne pouvait plus se présenter à cette élection. Politicienne engagée, elle est la première femme gabonaise à occuper cette fonction. Elle a été tour à tour substitut du procureur de la république, juge d’instruction, ...
Lire l'article
La présidente du Liberia Ellen Johnson Sirleaf, en visite en Côte d'Ivoire, a invité mardi les Africains au "réveil de l'esprit d'industrialisation". "Il faut réveiller l'esprit d'industrialisation", a déclaré à Abidjan Mme Sirleaf, lors d'une cérémonie de lancement du salon " Investir en Afrique" qui aura lieu en novembre prochain à Gagnoa, dans le centre-ouest de la Côte d'Ivoire. Elle a décrit ce salon comme "une étape qui s'ouvre dans la bonne direction du développement du continent". Mme Sirleaf est arrivée mardi après-midi à Abidjan pour effectuer une visite de 48 heures en Côte d'Ivoire. La dernière visite de Mme ...
Lire l'article
Communiqué de presse, pour diffusion immédiate BDP-Gabon Nouveau, 30 novembre 2007) - Le BDP-Gabon Nouveau a lancé dans la soirée de jeudi la deuxième phase de sa campagne appelant les Gabonais au boycott des festivités prévues dans le cadre de la célébration au Gabon des 40 ans de dictature d'Omar Bongo le 2 décembre. Dans sa deuxième campagne d'affichage depuis mardi, le mouvement a appelé les populations de Libreville à un grand meeting populaire de boycott qui se tiendra samedi 1er décembre au quartier de Kinguélé. Mouvement d'opposition radicale au régime Bongo actuellement en exil dont le siège se trouve aux Etats-Unis, ...
Lire l'article
Gabon/législatives: l’appel au boycott n’a pas mobilisé grand-monde
Liberia: Ellen Johnson Sirleaf réélue présidente avec 90,7% des voix
Présidentielle au Liberia: tension entre la présidente Sirleaf et son rival
Gabon: appel au boycott des produits de Total peu suivi à Libreville
Guinée: Cellou Dalein Diallo appelle ses partisans à “la plus grande discipline”
Gabon: la présidente appelle à faire barrage aux “fauteurs de troubles”
APPEL AU BOYCOTT DE DIASPORA GABONAISE DE MIDI-PYRENEES
Rose Rogombé, première femme présidente du Sénat du Gabon
La présidente libérienne appelle au “réveil de l’esprit d’industrialisation” des Africains
Communiqué : Boycott des festivités du 40ème anniversaire de la dictature d’Omar Bongo : Le BDP-Gabon Nouveau invite les Gabonais à un meeting populaire de


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 5 Nov 2011
Catégorie(s): Afrique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*