Socialisez

FacebookTwitterRSS

L’OSM reprend bientôt ses consultations auprès des anciens travailleurs de la COMUF

Auteur/Source: · Date: 13 Nov 2011
Catégorie(s): Santé,Société

Dans un communiqué parvenu ce samedi au desk de GABONEWS, l’Observatoire de la Santé de Mounana (OSM), annonce aux anciens travailleurs de l’usine de la carrière de la Compagnie des Mines d’Uranium de Franceville (COMUF), que la reprise des consultations se déroulera dans la période allant du 21 du mois en cours jusqu’au 20 décembre prochain selon un programme bien établi. Seuls les anciens travailleurs non encore examinés depuis la mise en place de cet observatoire, le 4 octobre 2010 et les populations environnantes des villes de Mounana et Moanda sont concernés.

Le programme des consultations se décline en trois phases : La première phase se déroulera du 21 au 22 de ce mois tandis que la seconde aura lieu du 5 au 6 décembre et le troisième et denier rendez-vous se fera du 19 au 20 du même mois.

Tous les anciens employés de la compagnie directement exposés à l’uranium seront soumis à un examen sanguin et à une radio pulmonaire. L’Observatoire rassure qu’il prendra en charge les frais de transport de tous les anciens travailleurs souffrant de maladies professionnelles devant effectuer le déplacement de Mounana. De même qu’il confirme que les consultations se poursuivront régulièrement en 2012.

L’Observatoire de la santé de Mounana (sud-est du Gabon) a été créé le 19 octobre 2010 par le groupe nucléaire français Areva, l’Etat gabonais et d’anciens travailleurs miniers de COMUF-Mounana (CATRAM) pour définir « l’impact de l’activité minière » sur l’ancien site d’exploitation de l’uranium.

L’accord est également paraphé par la mairie de Mounana qui abrite le site du minerai de la COMUF, exploité pendant près de 40 ans avant son interruption en juin 1999. 


SUR LE MÊME SUJET
Le groupe nucléaire Areva va indemniser les ayants droits de deux de ses anciens salariés français morts d’un cancer du poumon après avoir travaillé pendant plusieurs années dans la mine d’uranium de Mounana, dans le Sud-Est du Gabon, a-t-on appris vendredi de source officielle. C’est la première fois que le groupe minier qui était établi au Gabon via la Compagnie des mines d’uranium de Franceville (COMUF) va engager un tel processus conformément à un accord conclu en 2009 avec l’association Sherpa qui défend les intérêts des salariés de Areva exposés à des rayonnements ionisants. 40 000 dossiers médicaux appartenant à des mineurs ...
Lire l'article
L’Observatoire de la santé Mounana (OSM) a repris il y a une semaine les consultations médicales destinées aux ex-salariés de la compagnie des mines d’uranium de Franceville (COMUF), rapporte ce mardi une source digne de foi. Selon le calendrier arrêté, la première phase des consultations prendra fin le 20 décembre prochain avant de relancer l’opération dirigée par le docteur Catherine Ondo-Eyene succédant à Angélique Kombila. Réservés uniquement aux anciens salariés résidant à Mounana, Moanda et leurs environs n’ayant pas été consultés entre octobre 2010 et mars 2011 lors du lancement des consultations de l’observatoire de Mounana. Ces visites consistent en une ...
Lire l'article
Le secrétaire général de « Brainforest / Publiez ce que vous Payez », Marc Ona Essangui a rencontré récemment les responsables du groupe nucléaire français Aréva afin d’évaluer l'avancement de l’observatoire de santé mis en place il y a un an pour le suivi médical des travailleurs de l’exploitation minière et des populations de Mounana au sud-est du Gabon. M. Ona s’est déclaré satisfait des résultats à l'heure actuelle, affirmant que « le combat de la société civile gabonaise est de voir ce dossier aboutir ». Brainforest qui lutte contre la spoliation des forets, et la pollution ...
Lire l'article
Le nouveau directeur général de la Compagnie des mines d’uranium de Franceville (COMUF), Bernard Bonifas, prend ses fonctions le 2 mai prochain en remplacement de Philippe Drouot, admis à la retraite, a appris mardi l’AGP des sources proches du ministère gabonais des Mines. M. Bonifas, qui revient des Etats-Unis où il dirigeait une succursale du groupe nucléaire français AREVA, spécialisé dans les réaménagements des sites miniers, a été placé à la tête de la COMUF pour parachever le réaménagement du site de Mounana, localité de la province du Haut-Ogooué, dans le sud-est du Gabon, où la COMUF ...
Lire l'article
Entamées la semaine dernière, les consultations médicales des anciens employés de la Compagnie d’uranium de Franceville (COMUF), filiale du groupe nucléaire français AREVA, se poursuivent ce lundi, mercredi et vendredi prochains à l’Observatoire de la santé de Mounana à plus de 600 km au sud-est de Libreville où était exploité le minerai d’uranium. Cette deuxième phase concerne les ex-salariés nés entre 1930 et 1935 (70 à 75 ans), qui se feront examiner par les médecins commis à cette mission par le groupe AREVA et l’Etat gabonais. Ces consultations, qui portent essentiellement sur des prises de sang et des radios des poumons, se ...
Lire l'article
Un Observatoire de la santé, crée en 2007 par la Compagnie minière d'uranium de Franceville (COMUF) qui a exploité l'uranium à Mounana pendant près de quatre décennies, débute ses consultations lundi prochain dans cette localité à 500 km au sud-est de Libreville, a appris jeudi l'AGP. Environ 1056 anciens salariés de la COMUF sont concernées par cette opération médicale placée sous la supervision du Dr. Angélique Yelessa Kombila qui devrait être assistée par ses confrères Alain Acker du groupe médical AREVA et Othar Zourabichvili de Quanta Médical. Selon des sources proches de la COMUF, tous les anciens employés de la compagnie directement ...
Lire l'article
L'Etat gabonais et le groupe nucléaire français Areva ont trouvé un "accord définitif" pour créer en octobre un "observatoire de la Santé" à Mounana (sud-est du Gabon), ancien site d'exploitation de l'uranium, selon un communiqué des deux parties. "L'Observatoire de la Santé de Mounana (OSM) a pour objet d'étudier l'impact sanitaire des activités minières de la Compagnie des mines d'uranium de Franceville (Comuf, filiale d'Areva au Gabon) sur la santé et l'hygiène de ses anciens collaborateurs et des populations locales", est-il expliqué dans ce communiqué transmis mercredi à l'AFP par l'ONG gabonaise de défense de l'environnement Brainforest. L'assemblée générale constitutive de l'Observatoire ...
Lire l'article
La société Geofor a démenti le 21 février les accusations de «pollution délibérée et illicite» du site de Mounana portée sur elle par la Compagnie des mines de Franceville (COMUF), dont elle est sous traitante. Ce contre pied expose la filiale gabonaise d’AREVA dans l’affaire des «déchets toxiques» de Mounana, pour laquelle une plainte contre X a été déposé par la mairie de la commune. La balle est de nouveau dans le camp de la Compagnie des mines de Franceville (COMUF) dans l’affaire des «déchets toxiques» pour laquelle court une plainte contre X de la mairie de Mounana, dans ...
Lire l'article
La Compagnie des mines d’uranium de Franceville (COMUF), a annoncé qu’elle porterait plainte contre X suite au déversement de produits chimiques dans un des ses anciens sites. Cette action intervient quelques jours après les accusations de la mairie de Mounana, dans le Haut Ogooué (Sud-est), pour qui la COMUF et le Centre international de recherche médicale de Franceville (CIRMF) seraient à l’origine de ces déversements. Nouvelle évolution dans l’affaire des déchets toxiques de la commune de Mounana ! La Compagnie des mines d’uranium de Franceville (COMUF), vient d’annoncer qu’elle porterait plainte contre X dans les tous prochains jours. L’extracteur ...
Lire l'article
La Compagnie des mines d’uranium de Franceville (COMUF) a récemment tenu son Conseil d’administration à Mounana, dans le Sud-Est du pays, le premier depuis la mise en place au début du mois d’avril de son observatoire de santé. La compagnie a commencé les activités de surveillance radiologiques pour le personnel, les populations locales et l’environnement, alors que de virulentes critiques lui avaient été adressées pour les répercussions sanitaires et environnementales de ses activités minières. Moins d’un mois après la mise sur pied de son observatoire de santé à Mounana, dans le Sud-Est du pays où elle est installée, la Compagnie ...
Lire l'article
Gabon : Areva va indemniser pour la première fois deux des ayant droit de ses anciens employés
Reprise effective des consultations médicales des ex-salariés de Comuf à Mounana
Gabon / France : La santé et le suivi médical des anciens agents de la COMUF objets d’une réunion à Paris
Le nouveau directeur général de la COMUF prend ses fonctions en mai prochain
Début des consultations médicales à l’Observatoire de la santé de Mounana
Début lundi des activités de l’Observatoire de la santé de Mounana
Accord avec Areva pour un “observatoire de la santé” au Gabon en octobre
Gabon : Geofor casse l’alibi de la COMUF dans l’affaire des «déchets toxiques»
Gabon : La COMUF contre-attaque dans l’affaire des déchets toxiques
Gabon : L’observatoire de santé de La COMUF toujours dans le carton


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 13 Nov 2011
Catégorie(s): Santé,Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*