Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon/Justice : Un médecin condamné pour homicide involontaire

Auteur/Source: · Date: 23 Nov 2011
Catégorie(s): Santé,Société

Un gynécologue, exerçant à la clinique privée, MIA, le nommé, Dr Noel Ogowet Igumu, a été placé sous mandat de dépôt à la prison centrale de Libreville après un homicide involontaire sur Mme Mamfoumbi. Au cours de l’audience mardi dernier, le Dr Noel Ogowet Igumu par ailleurs responsable de la clinique sus citée a été reconnu coupable de négligence et d’inobservation des règles en matière médicale, ayant fait deux morts.

La justice a mis en exergue les faits constitutifs aux carences professionnelles, soutenu par la déposition du mari de la défunte, Jean Louis Tsouka.

Reconnu coupable, le prévenu docteur Noël Ogowet a été condamné à cinq mois d’emprisonnement dont quatre avec sursis et à payer une amende de 10 millions de francs CFA. Ses conseils ont fait appel de ce verdict.

Selon l’histoire qui remonte en 2006, Mme Manfoumbi enceinte une fois à terme s’est rendue à la clinique MIA du Dr Ogowet qui l’a suivie pendant toute sa grossesse. Le praticien qui a également constaté son état, a décidé d’anticiper sur les évènements en lui injectant un médicament pour accélérer les contractions, sans requérir les avis ni du mari, ni de la patiente.

A cette première erreur, va s’en ajouter une autre qui sera fatale pour la patiente, celle de faire accoucher Mme Manfoumbi aux forceps donc par voie basse alors que les visites effectuées tout au long de la grossesse avaient démontré que la patiente avait un bassin étroit en plus du poids important de l’enfant (3,8 kgs).

A la suite de ces erreurs la patiente perdra son bébé et plus tard sa propre vie. Des faits qui ont conduit la famille de la défunte et son époux à porter plainte contre le gynécologue incriminé.

Cette condamnation s’ajoute aux nombreuses autres enregistrées au Gabon à la suite de l’inobservation par les médecins des consignes médicales et l’excès de confiance en soi qui conduisent plusieurs à l’irréparable dans la plus part des cas. 


SUR LE MÊME SUJET
Un gabonais, Henri Paul Mikobo, la trentaine révolu est poursuivit depuis jeudi en justice pour avoir sodomisé une fillette de six ans, LMD, dans la ville de Mbigou, au sud du Gabon. Les fait remontent une fin d’après midi d’avril dernier, lorsque M. Mikobo traine dans les environ de la cuisine à peine éclairée où se repose la mineur sur une natte. Après plusieurs tour et après s’être assurer qu’il se trouve seul dans les parages, il décide de rejoindre sa future victime et commence à opérer sa salle besogne sur la mineur. Attirée par les pleures de LMD, la mère de ...
Lire l'article
Le Dr Noel Ogowet Igumu, gynécologue et responsable de la clinique MIA de Libreville, a été placé sous mandat de dépôt à la prison centrale de Libreville pour homicide involontaire sur la personne Mme Mamfoumbi. Lors de l’audience qui a eu lieu mardi, le Dr Noel Ogowet Igumu a été reconnu coupable de négligence et d’inobservation des règles en matière médicale, ayant entraîné deux morts. Le procès a ainsi, mis en exergue les faits constitutifs de carences professionnelles, soutenu par la déposition du mari de la défunte, Jean Louis Tsouka. De ce fait, le docteur Noël Ogowet a été condamné à ...
Lire l'article
Chaque premier lundi du mois d’octobre, Cours et Tribunaux procèdent à la relance de leurs activités. La tradition a été respectée. En effet, le premier président de la Cour des Comptes, Gilbert Ngoulakia a présidé lundi dernier à dans la salle d’audience du Tribunal de Première Instance de Libreville, la cérémonie solennelle de rentrée des Cours et Tribunaux pour l’exercice 2011-2012, en présence du Chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, par ailleurs Président du Conseil Supérieur de la Magistrature. A constaté un journaliste d’Infos Gabon. Pour Gilbert Ngoulakia, l’année judiciaire écoulée s’est déroulée normalement en dépit de quelques difficultés rencontrées ...
Lire l'article
Dans un communiqué de la présidence de la République gabonaise parvenu à la Rédaction de GABONEWS, le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, a fermement condamné la tentative de coup d’Etat et d’assassinat visant le président démocratiquement élu du Niger, Mahamadou Issoufou. GABONEWS livre en intégralité le communiqué de la présidence de la République. « Une tentative de coup d’Etat s’est perpétrée le 26 juillet 2011 au Niger, visant à renverser les institutions démocratiques, et notamment le Président de la République, Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Mahamadou ISSOUFOU Le Président de la République Gabonaise, Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Ali ...
Lire l'article
Le centre médical de Mékambo, dans la province de l’Ogooué-Ivindo (nord-est), se retrouve sans médecin depuis la mutation du Dr. Achille Tchui Tcheu Nadu dans la province du Haut-Ogooué (sud-est), a constaté un journaliste de l’AGP. De nationalité camerounaise, le Dr. Tchui Tcheu Nadu a été en poste à Mékambo pendant trois ans. Affecté à Mounana, dans la province du Haut-Ogooué (sud-est), il a quitté le chef-lieu du département de la Zadié sans attendre son successeur, un départ quelque peu précipité du médecin qui laisse perplexes le personnel et les populations. Les patients, qui ont besoin d’être consultés ...
Lire l'article
Attendu depuis 2007, l’observatoire médical de Mounana (OSM) a débuté ses prestations le 4 octobre dernier, près de deux semaines avant la tenue, à Libreville, de l’assemblée générale constitutive portant création de cette structure chargée du suivi médical des anciens employés de la COMUF, filiale du groupe nucléaire français AREVA. Les consultations médicales (prise de sang et radio pulmonaire) concernent quelque 1056 anciens employés de la Compagnie minière de l’Ogooué (COMUF), qui a exploité l'uranium pendant près de quatre décennies à Mounana, petite localité de la province du Haut-Ogooué, dans le sud-est du Gabon. L’opération se poursuivra jusqu’en 2011, ont indiqué les ...
Lire l'article
Le 4 octobre dernier, pour répondre à un rituel qui se déroule depuis de nombreuses années, en cette période, le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, en présence des présidents des institutions républicaines, des invités de marque et des membres du gouvernement, a assisté à la cérémonie solennelle de la rentrée judicaire au tribunal de Libreville où les magistrats ont, dans leur propos, voulu l’émergence d’une justice pour tous. En effet, ce dessein participe, de fait, à l’envie de s’arrimer au contexte actuel, prôné par le président de la République, qui veut inscrit le Gabon dans le giron des ...
Lire l'article
Un médecin rwandais, Jean Chrysostome Ndindabahizi, soupçonné d'avoir participé au génocide commis au Rwanda en 1994, a été arrêté il y a une dizaine de jours au Gabon où il attend son extradition, a appris l'AFP de source sécuritaire gabonaise. Recherché par Interpol et faisant l'objet d'un mandat d'arrêt international, Jean Chrysostome Ndindabahizi avait "changé d'identité au Gabon" et "travaillait à l'hôpital de Melen", un établissement public en banlieue de Libreville, a précisé cette source sous couvert de l'anonymat. Il n'existe pas d'accord d'extradition entre le Gabon et le Rwanda mais des tractations sont en cours avec Paris, qui dispose d'accords ...
Lire l'article
Le service de gynécologie de l’hôpital régional de Makokou (HRM) fonctionne sans médecin depuis l’affectation du gynécologue Thierno Souleymane Diallo il y a quelques mois dans la province de la Nyanga, constate l’AGP. La gynécologie est l’un des services avec celui de pédiatrie qui attire le plus des malades. Les femmes enceintes ou celles ayant des infections gynécologiques se retrouvent en difficulté, difficulté aggravée le mouvement de grève observé par le personnel soignant depuis janvier dernier. Toutefois ce mouvement d’humeur a été allégé depuis la reprise du service minimum obtenu au lendemain du paiement de salaire du février des agents. En l’absence du ...
Lire l'article
Le Premier ministre gabonais a ouvert mercredi à Libreville, les premières rencontres Afrique-Europe des huissiers de justice, sur le thème : ''L'huissier de justice tradition et modernisme'', a constaté l'AGP. ''Ces travaux vous permettront d'échanger d'expériences. Il importe à l'huissier de reconnaître les prérogatives que lui confère la loi'', a déclaré le premier ministre. Pour sa part, la présidente de la chambre nationale des huissiers de justice du Gabon, Eliane Oberdeno a indiqué que le présent forum prévu pour durer trois jours servira à réfléchir sur les échanges réguliers visant à améliorer l'expertise des membres de l'Union internationale des huissiers de justice. ''Il ...
Lire l'article
Un trentenaire poursuivit en justice pour avoir sodomisé une fillette de six ans
Société / Le responsable de la clinique MIA en prison pour homicide involontaire
Gabon: Pour une justice à l’abri des tentations
Coopération /Tentative de coup d’Etat au Niger : le président Ali Bongo « condamne fermement ce moyen d’accession au pouvoir »
Le centre médical de Mékambo sans médecin
L’Observatoire de la Santé de Mounana, le médecin après la mort…
Politique / Pour la Première rentrée judiciaire d’Ali Bongo Ondimba, les magistrats souhaitent l’émergence d’une justice pour tous
Rwanda: un médecin arrêté au Gabon
Gabon: Le service de gynécologie de l’hôpital régional de Makokou sans médecin
Gabon: Justice : Le Premier PM ouvre les premières rencontres Afrique-Europe des huissiers de justice


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 23 Nov 2011
Catégorie(s): Santé,Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*