Socialisez

FacebookTwitterRSS

Robert Bourgi dément le versement de fonds gabonais à Sarkozy

Auteur/Source: · Date: 23 Nov 2011
Catégorie(s): Afrique,Coopération,Françafrique,Monde,Politique,Révélations

L’avocat Robert Bourgi a démenti mercredi que l’ancien président du Gabon ait financé la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007, comme l’affirme l’ancien directeur adjoint de cabinet de feu Omar Bongo.

Mike Jocktane, passé dans l’opposition à Ali Bongo qui a succédé à son père après la mort de ce dernier en 2009, affirme dans un livre que les supposées remises d’argent en espèces rapportées en septembre par Robert Bourgi, et censées avoir concerné uniquement Jean-Marie Le Pen et le camp de Jacques Chirac, se sont prolongées sous Nicolas Sarkozy.

“Ce que dit Robert Bourgi est vrai, mais incomplet : Omar Bongo a contribué au financement de la campagne présidentielle de 2007 du candidat Nicolas Sarkozy”, écrit Mike Jocktane.

Le soutien officieux de l’Elysée à la candidature d’Ali Bongo, élu en 2009 malgré des accusations de fraude, s’explique selon les auteurs du livre par ce soutien financier.

L’Elysée s’est refusé à tout commentaire sur ces accusations dépourvues de preuves matérielles.

Dans un communiqué, Robert Bourgi dément les allégations de Mike Jocktane, qu’il dit n’avoir “jamais vu, jamais rencontré” durant toutes les années où il a collaboré avec Omar Bongo.

“Je considère que ces allégations sont mensongères, diffamatoires et procèdent d’une manoeuvre politique visant, d’une part, à jeter le doute sur la victoire légitime du président Ali Bongo-Ondimba, et d’autre part à troubler la bonne marche des relations franco-gabonaises”, peut-on lire dans ce texte, qui évoque “le produit d’une imagination délirante”.

Le parquet de Paris avait ouvert en septembre une enquête préliminaire sur les accusations de Robert Bourgi mais l’a classée sans suite deux mois plus tard, en invoquant un manque de preuves et en expliquant que les faits, s’ils étaient avérés, seraient prescrits.

Yves Clarisse 


SUR LE MÊME SUJET
Après les accusations de Robert Bourgi, voici celles de Mike Jocktane. Dans un livre à paraître ce jeudi en France, Le scandale des biens mal acquis, cet ancien collaborateur d'Omar Bongo confirme les accusations de Robert Bourgi et va plus loin, en affirmant que le défunt président gabonais a « contribué au financement de la campagne présidentielle de 2007 de Nicolas Sarkozy ». Mike Jocktane a été conseiller d'Omar Bongo à partir de 2005, promu directeur adjoint de son cabinet en janvier 2009, avant de rejoindre l'opposition au fils Bongo quand celui-ci a pris la succession de son père. Accessoirement, ...
Lire l'article
Pascaline Bongo, fille d’Omar Bongo, a démenti mercredi toute contribution financière du défunt président Gabonais à la campagne présidentielle de 2007 de Nicolas Sarkozy. « Je tiens à démentir formellement les propos sans fondement ni connexion avec la réalité » a fait savoir celle qui pendant un temps a occupé le poste de directrice de cabinet du président gabonais Omar Bongo. Des propos qui interviennent en réaction aux accusations de Mike Jocktane, ancien conseiller du président gabonais passé à l’opposition, qui affirme qu’Omar Bongo aurait contribué au financement de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007. La fille d’Omar Bongo a ...
Lire l'article
Gabon: la fille d’Omar Bongo dément les accusations de Mike Jocktane
Pascaline Bongo, ancien directeur de cabinet et fille d'Omar Bongo, a démenti "formellement" mercredi la contribution du défunt président gabonais à la campagne présidentielle de 2007 de Nicolas Sarkozy dont l'accuse un de ses anciens conseillers. "Je tiens à démentir formellement (les) propos sans fondement ni connexion avec la réalité" de Mike Jocktane, ancien conseiller du président gabonais passé à l'opposition, qui "affirme que (...) Omar Bongo aurait contribué au financement de la campagne du candidat Sarkozy en 2007", a indiqué Pascaline Bongo dans un communiqué. La fille d'Omar Bongo a exprimé sa "profonde indignation devant la légèreté de ces allégations, aussi ...
Lire l'article
Sarkozy financé par Bongo en 2007 ? Bourgi dément
L'avocat Robert Bourgi a démenti mercredi que l'ancien président du Gabon ait financé la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007, comme l'affirme l'ancien directeur adjoint de cabinet de feu Omar Bongo. Mike Jocktane, passé dans l'opposition à Ali Bongo qui a succédé à son père après la mort de ce dernier en 2009, affirme dans un livre que les supposées remises d'argent en espèces rapportées en septembre par Robert Bourgi, et censées avoir concerné uniquement Jean-Marie Le Pen et le camp de Jacques Chirac, se sont prolongées sous Nicolas Sarkozy. "Ce que dit Robert Bourgi est vrai, mais incomplet ...
Lire l'article
AFFAIRE BOURGI: Bongo aurait financé la campagne de Sarkozy
Selon un proche de l'ancien président du Gabon, ce dernier aurait financé la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007. Bis repetita. Le financement de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007 est à nouveau visé. Dans un livre à paraître jeudi, Le scandale des biens mal acquis (éd. La Découverte), Mike Jocktane, ancien conseiller personnel et directeur adjoint du cabinet d'Omar Bongo affirme que l'ancien président gabonais a financé la campagne présidentielle de l'actuel chef de l'État français. Dans l'ouvrage, signé des journalistes Xavier Harel et Thomas Hofnung, Mike Jocktane contredit les mots de Robert Bourgi. En septembre, l'avocat franco-libanais ...
Lire l'article
Communiqué de Robert BOURGI en réaction à la dépêche AFP du 22 novembre 2011
J'ai eu connaissance d'une dépêche AFP datée de ce jour et évoquant une interview accordée par Monsieur Mike Jocktane aux deux auteurs du livre intitulé "Le scandale des biens mal acquis". Je tiens à préciser que durant toutes les années ou j'ai eu à collaborer avec le Président Omar Bongo-Ondimba, je n'ai jamais vu, ni rencontré, Monsieur Mike Jocktane. Je considère que ces allégations sont mensongères, diffamatoires et procèdent d'une manœuvre politique visant, d'une part, à jeter le doute sur la victoire légitime du Président Ali Bongo-Ondimba, et d'autre part, à troubler la bonne marche des relations franco-gabonaises. Dans cette même dépêche, il ...
Lire l'article
Financements occultes : un proche de Bongo met en cause Sarkozy
Omar Bongo a "contribué au financement de la campagne présidentielle de 2007 de Nicolas Sarkozy", affirme Mike Jocktane, un proche du défunt président gabonais, dans Le Scandale des biens mal acquis, à paraître jeudi 24 novembre à La Découverte. Interrogée par l'AFP, la présidence française se refuse à tout commentaire. Mike Jocktane, conseiller personnel d'Omar Bongo depuis 2005, promu directeur adjoint de son cabinet en janvier 2009, rejoint l'opposition à Ali Bongo, qui succède à son père en août de la même année. M. Jocktane confirme les révélations de l'avocat franco-libanais et conseiller de l'ombre de présidents français pour l'Afrique Robert Bourgi, ...
Lire l'article
Bongo derrière la campagne de Sarkozy ?
Selon un proche de l'ancien président du Gabon, ce dernier aurait financé la campagne de 2007. L'affaire des "mallettes africaines" se poursuit. Quelques jours après le classement sans suite de l'enquête sur les accusations de corruption de Robert Bourgi, de nouvelles révélations pourraient gêner l'actuel président. Omar Bongo, l'ancien président du Gabon a "contribué au financement de la campagne présidentielle de 2007 de Nicolas Sarkozy", affirme Mike Jocktane, un proche du défunt, dans Le Scandale des biens mal acquis, à paraître jeudi à La Découverte. Interrogée mardi par l'AFP, la présidence française se refuse pour le moment à tout commentaire. Les accusations de ...
Lire l'article
Karim Wade et sa famille vont porter plainte contre Robert Bourgi
Karim Wade, le fils du président Abdoulaye Wade, passe à la contre-attaque. Par RFI Après les nombreux propos tenus par l'ancien conseiller de l'Elysée Robert Bourgi pour les questions africaines, au sujet de valises d'argent qu'auraient donné « les Wade » à des dirigeants politiques français, le clan Wade a décidé de riposter comme il l’avait annoncé au lendemain des propos de Robert Bourgi. Karim Wade et sa famille ont déposé plainte contre Robert Bourgi pour diffamation et propos mensongers, au Sénégal et à Paris. Maître Jean-René Farthouat, ancien bâtonnier, l'un des grands avocats du barreau de Paris, affirme que les accusations ...
Lire l'article
THOMAS HOFNUNG Le conseiller de Nicolas Sarkozy a dévoilé quelques secrets de la Françafrique lundi matin sur RTL, et notamment les circonstances de l'éviction de Jean-Marie Bockel, ex-secrétaire d'Etat à la Coopération. C’est une éminence de moins en moins grise. Qualifié jusqu’ici de conseiller occulte du président Nicolas Sarkozy pour les questions africaines, l’avocat Robert Bourgi multiplie désormais les interventions à visage découvert dans les médias. Lundi matin, il était sur RTL. La veille, on l’avait vu sur Canal+. Ces dernières semaines, Libération et Le Monde ont dressé son portrait. Considéré comme le dernier des gardiens de la «Françafrique», cet homme rond ...
Lire l'article
Biens mal acquis : les accusations d’un ex-collaborateur d’Omar Bongo
Gabon : d’après sa fille, Omar Bongo n’a pas financé la campagne de Nicolas Sarkozy
Gabon: la fille d’Omar Bongo dément les accusations de Mike Jocktane
Sarkozy financé par Bongo en 2007 ? Bourgi dément
AFFAIRE BOURGI: Bongo aurait financé la campagne de Sarkozy
Communiqué de Robert BOURGI en réaction à la dépêche AFP du 22 novembre 2011
Financements occultes : un proche de Bongo met en cause Sarkozy
Bongo derrière la campagne de Sarkozy ?
Karim Wade et sa famille vont porter plainte contre Robert Bourgi
Quand Robert Bourgi, le «M. Afrique» de Sarkozy, ne tient pas sa langue


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 23 Nov 2011
Catégorie(s): Afrique,Coopération,Françafrique,Monde,Politique,Révélations
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*