Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : L’opposition en croisade nationale contre “la mascarade électorale”

Auteur/Source: · Date: 29 Nov 2011
Catégorie(s): Politique

Les leaders des partis politiques de l’opposition gabonaise, effectuent depuis le 24 novembre 2011, une tournée citoyenne et républicaine à travers le Gabon. Le périple a pour objectif de sensibiliser le peuple Gabonais à «la mascarade électorale que prépare encore le PDG», parti au pouvoir, et aux conditions que l’opposition exige pour l’établissement d’une véritable démocratie au Gabon.

La tournée “citoyenne et républicaine” à travers le Gabon, entamée par les leaders de l’opposition gabonaise depuis le 24 novembre dernier, a démarré avec l’étape de Lambaréné, chef-lieu de la province du Moyen-Ogooué où plusieurs meetings et réunions ont été tenus avec les populations venues pour écouter le message de ces leaders politique qui ont refusé de participer au scrutin législatif du 17 décembre prochain.

«À travers notre mobilisation pour dire NON aux élections truquées et mal préparées d’avance, nous parlons directement au peuple pour qu’il saisisse bien les enjeux de cette mascarade électorale qui se présente encore une fois dans notre pays et avec laquelle la dictature émergente veut encore essayer d’endormir le peuple», a déclaré Jean-Pierre Rougou, membre actif de cette opposition.

«Et en même temps nous présentons au monde entier le Gabon supposément émergent dans lequel les citoyens croulent toujours sous la misère et le désarroi, pendant que certains au pouvoir à Libreville se pavanent dans le monde en racontant des faussetés sur tout ce qu’ils font et des énormités sur l’opposition», a poursuivi le sociétaire de la défunte Union nationale.

D’autres meetings et réunions se sont tenus depuis lors dans la province de la Ngounié, notamment dans les villes de Mouila, Moabi et Ndendé, ainsi qu’à Tchibanga dans la Nyanga.

«Les partisans de la dictature émergente n’ont pas manqué de vouloir bloquer ou perturber nos rencontres avec le peuple, en utilisant notamment l’intimidation et la menace. Ils ont oublié que nous sommes déterminés et nous ne nous laisserons pas faire. C’est une tournée riche d’enseignements et pleine de surprises», a indiqué Jean-Pierre Rougou qui fait office de “Public Relations” de la coalition des formations politiques en tournée.

Cette expédition se poursuivra, à partir du 29 novembre dans les provinces du Haut-Ogooué, de l’Ogooué-Ivindo et du Woleu Ntem, avant de se rendre dans les provinces de l’Ogooué-Maritime et de l’Estuaire (point de départ).


SUR LE MÊME SUJET
L'héritier (ici, en visite en Côte d'Ivoire, en janvier) abrège souvent réunions et palabres. AFP
Les observateurs internationaux ont jugé les élections "crédibles", malgré la dénonciation par l'opposition de fraudes et une abstention de 65%. Le Parti démocratique gabonais (PDG) a remporté ce jeudi 114 sièges sur 120 aux élections législatives. L'opposition avait boycotté le scrutin. Victoire sans pour le parti d'Ali Bongo. Le Parti démocratique gabonais (PDG) vient de remporter les élections législatives ce jeudi après un raz de marée, malgré un très fort taux d'abstention. L'opposition rejette la validité du scrutin. 114 députés sur 120. Sans surprise, et alors que le parti unique est aboli depuis 1991, le PDG (sic) au pouvoir s'assure une ...
Lire l'article
Le ministre de l’Intérieur, Jean –François Ndongou, via un arrêté signé ce vendredi, a décidé de la dissolution de l’Union Nationale (UN, parti de l’opposition) notamment pour non-respect des dispositions constitutionnelles avec en prime la « défense à toute personne de s’exprimer au nom de l’UN ».
Lire l'article
La dernière trouvaille du Pouvoir illégitime d’Ali BONGO ONDIMBAAprès avoir décidé unilatéralement de réviser la Constitution de la République, dans l’unique optique de renforcer un pouvoir que les gabonais lui ont clairement refusé dans les urnes, Ali BONGO ONDIMBA vient de franchir un pallier supplémentaire sur l’échelle de la négativité politique, en ordonnant à la Cour constitutionnelle de fabriquer de vrais- faux procès verbaux de l’élection présidentielle du 30 août 2009, afin d’en inverser les résultats. Tripatouiller la loi fondamentale du pays, au mépris des engagements internationaux dûment ratifiés par le Gabon et du bon sens politique le plus élémentaire, ...
Lire l'article
5000 nouvelles contaminations par le VIH/SIDA sont enregistrées chaque année au Gabon et 54.000 personnes y vivent avec le virus. Alarmée par ces chiffres, la direction générale de la prévention du Sida anime depuis le 4 janvier à Oyem, dans le Woleu Ntem, un séminaire de formation et de renforcement des capacités qui s’achève le 7 janvier et qui porte sur trois modules importants. Emmenée par Gabrielle Ntoh-Ngone, une délégation de la direction générale de la prévention du Sida séjourne actuellement à Oyem, dans le Woleu Ntem (Nord), où elle anime depuis le 4 janvier un séminaire de formation et ...
Lire l'article
Démarrée le 2 novembre sur l’ensemble du territoire national, la révision annuelle de la liste électorale «n’est pas conforme aux dispositions de l’article 37 alinéas 2 et 5 de la loi 7/96 du 12 mars 1996 portant dispositions communes à toutes les élections politiques, modifiée», selon l’Union nationale (UN, opposition). Dans une déclaration datée du 2 novembre, le président de ce parti, Zacharie Myboto, demande à cet effet l’annulation de l’opération. Ci-dessous, la déclaration de l’UN. DECLARATION DE L’UNION NATIONALE La révision annuelle de la liste électorale arrêtée par le Ministre de l’Intérieur pour la période du 2 novembre au 16 ...
Lire l'article
Face à l’insalubrité qui gangrène les grandes villes du pays, le gouvernement a institué le 2 juillet la journée citoyenne, qui sera célébrée tous les premiers mercredis de chaque mois de 8H à 18H. Pour le gouvernement, cette journée doit être marquée par des «bons gestes de propreté» des citoyens. Tous les premiers mercredis de chaque mois de 8H à 18H, sera célébrée la journée citoyenne qui prévoit des «bons gestes de propreté». Cette initiative adoptée le 2 juillet par le gouvernement et qui démarre le 7 juillet prochain, s’inscrit dans le cadre de la lutte contre ...
Lire l'article
Dans le cadre de la mise en œuvre des recommandations des Etats généraux de l’Education, la direction générale de l’Education populaire a ouvert un séminaire le 31 mai à Libreville sur l’«alphabétisation de qualité et développement durable». «Alphabétisation de qualité et développement durable», c’est le thème de l’atelier ouvert le 31 mai dans la capitale gabonaise par le directeur général de l’Education populaire, Olivier Emane. Organisés en partenariat avec le bureau sous régional de l’Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), ces travaux visent notamment le renforcement des connaissances et des compétences des formateurs sur l’importance de ...
Lire l'article
Alors que Libreville est plongé dans la psychose suite à la montée significative de l’insécurité et le «grand banditisme» depuis quelques mois, le ministre de l’Intérieur, Jean François Ndongou, a promis de tout mettre en œuvre pour enrayer ce phénomène dans les prochains mois. Homicides, vols, viols, agressions, il ne se passe pas un jour sans que l’un de ces délits ne soit relaté dans les colonnes de la presse locale. Face au constat de la montée significative de l’insécurité, le ministre de l’Intérieur, Jean François Ndongou, a vivement réagi et annoncé certaines mesures sensées ramener la sérénité au sein ...
Lire l'article
La Coalition Gabonaise du Refus et de Salut National a publié mercredi 10 juin son « Plan de Paix et de Réconciliation Nationale » pour le Gabon, un plan de paix que la Coalition définit comme une Proposition de Paix et de Réconciliation Nationale à l’endroit du Gouvernement, des Institutions et des membres de la société civile et politique gabonaise. La publication de ce « Plan de Paix » de 21 pages fait suite au meeting de la Coalition à Bruxelles les 30 et 31 mai 2009, meeting au cours duquel les membres de la Coalition ont planché pendant deux jours ...
Lire l'article
Dans le cadre de la célébration de la Journée nationale sans tabac, ni alcool qui se célèbre les 6 novembre de chaque année depuis 1998, le Dr. Alphonse Louma Eyouga, président de la l’organisation non gouvernementale « Agir pour le Gabon » s’est entretenu vendredi à Libreville avec les journalistes de GABONEWS. « Depuis que nous avons lancé la campagne anti-tabac et anti-alcool, nous n’avons pas bénéficié d’une quelconque aide de la part de l’Etat gabonais. Cela ne nous empêche pas chaque 6 novembre d’attirer l’attention de tous les consommateurs d’alcool et de toutes les autres drogues sur la nécessité ...
Lire l'article
Mascarade électorale au Gabon
L’Union Nationale (opposition) officiellement dissoute (Ministère de l’Intérieur)
GABON : vers un bras de fer Opposition Politique contre Ali BONGO ONDIMBA pour le contrôle du Pouvoir… !?
Gabon : Croisade contre le Sida à Oyem
Gabon : Pas de révision de liste électorale pour l’Union nationale
Gabon : Le gouvernement en croisade contre l’insalubrité
Gabon : Libreville en croisade contre l’analphabétisme
Gabon : Ndongou en croisade contre l’insécurité à Libreville
Plan de Paix
Gabon: Journée nationale sans tabac ni alcool: le Dr. Alphonse Louma Eyouga accentue la croisade

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 29 Nov 2011
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*