Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Une république ploutocratique

Auteur/Source: · Date: 29 Nov 2011
Catégorie(s): Diaspora,Opinion,Politique

FIDÈLE WAURA NKANI, UN OPPOSANT CROQUE MITAINE, MANGE-MIL QUI VAUDRAIT ” 3.294.154,77 DOLLARS AMÉRICAINS (1.700.000.000 FRANC CFA.)”, VIVE LA RÉPUBLIQUE PLOUTOCRATIQUE PDG

L’information suivante, circule en Europe et en Amérique du Nord: “Des accusations de plus en plus précises font état d’une perception par Fidèle Waura Nkani et son groupe d’une somme de 1.700.000.000 frs cfa (environs 3.294.154,77 USD), financée en deux phases (700 000 000 et 1 milliard de francs cfa) par Ali Bongo pour demembrer l’UPG”.

Pour ma part, en tant que citoyen gabonais de la Diaspora, même si la somme paraît astronomique, il n’empêche que ce sont des manœuvres très courantes dans le système ploutocratique d’Etat-PDG depuis 1967 et, vu la position de monsieur Fidèle Waura Nkani, on peut bien s’en douter qu’il ait été acheté.

Par conséquent, même s’il ne s’agit que de rumeur, il faut absolument faire savoir ces méthodes au grand public de manière directe. Au XXIe siècle, aucun citoyen d’un Etat sérieux, ne plus accepter que son pays à l’instar du Gabon, soit dirigé de manière villageoise, ploutocratique. Si l’information est fondée, je demande aux militants de l’Union du Peuple Gabonais, au peuple gabonaise, de dire à monsieur Fidèle Waura Nkani d’aller rentre vite la somme ci-dessus mentionnée au trésor public gabonais. En effet, c’est bien l’argent du contribuable gabonais. Arrêtez, s’il vous plaît de continuez à piller les caisses de l’Etat gabonais. Le moment est venu, pour demander au peuple gabonais, de combattre démocratiquement, tous les opposants croques mitaines, mange-mil et tous ceux qui s’amusent avec l’argent du contribuable gabonais comme Guy Nzouba-Ndama, président de l’Assemblée nationale du Gabon.

Le Gabon a besoin d’être dirigé par un Homme politique gabonais incontournable, sérieux. Cet Homme doit se retrouver sur tous les aspects essentiels de l’évolution de la démocratie au Gabon. Nous n’avons plus besoin de personnages politiques ambivalents. Nous avons besoin des Hommes politiques qui s’intéressent au bien commun des Gabonais, capables de renforcer le rôle démocratique de l’Assemblée nationale, du Sénat, de la Cour constitutionnelle. Le Gabon a besoin des constructions de prestige initiées par un Homme d’Etat politique sérieux, un gouvernement sérieux. Les tentatives pour discréditer le peuple gabonais montrent que les résistances au système démocratique sont nombreuses au sein du parti ploutocratique d’Etat-PDG et ses opposants mange-mil.

In fine, au Gabon, la démocratie doit être vue et discutée par les citoyens gabonais. Depuis 1990, la démocratie est un régime politique figé au Gabon. Le pays vit, depuis 1969, sans Constitution solide. Le peuple gabonais vit dans un régime très fragile, menacé par un parti unique, une pensée unique. Ce seront la solidarité entre les Gabonais et l’importance d’une élite politique dirigeante et d’opposition sérieuse qui donneront tout poids à l’égalité entre les citoyens gabonais.

Le Gabon a besoin d’un meilleur régime politique, LA DÉMOCRATIE et non LA PLOUTOCRATIE PDG. Ce n’est ni la naissance d’une dictature, ni la fortune qui donnera le droit au Gabon de prendre des décisions, mais l’éducation politique du peuple gabonais. Que ce dernier regarde ce qui se passe dans le Moyen-Orient ou en Afrique maghrébine.

L’élite ploutocratique PDG et ses opposant croques mitaines, ce sont des démocrates démagogues, c’est-à-dire à des orateurs, qui flattent le peuple pour en obtenir les suffrages pour continuer de piller le Gabon. Peuple gabonais, ne les suivez plus. Ils sont dangereux pour les générations futures.

Que Dieu bénisse le peuple gabonais!

Dr Jean Aimé Mouketou, Canada. 


SUR LE MÊME SUJET
Discours du Président de la République, Chef de l’Etat aux Personnels de la Présidence de la République et des Services Rattachés
Gabonews vous donne le discours intégral du Chef de l’Etat aux Personnels de la Présidence de la République et des Services Rattachés à l’occasion de la Cérémonie de présentation des vœux. Madame le Secrétaire Général de la Présidence de la République, Monsieur le Directeur de Cabinet, Monsieur le Chef d’Etat-Major Particulier, Mesdames les Hauts Représentants, Messieurs les Conseillers Politiques, Mesdames et Messieurs les Conseillers Spéciaux et Chefs de Départements, Mesdames et Messieurs les Directeurs Généraux d’Agences, Mesdames et Messieurs les Directeurs Généraux et Directeurs de l’Administration et des Services rattachés, Mesdames et Messieurs, Je formule le vœu que l’année 2012 qui commence vous procure Santé, Prospérité, plénitude de vos ...
Lire l'article
L'information suivante, circule en Europe et en Amérique du Nord: "Des accusations de plus en plus précises font état d'une perception par Fidèle Waura Nkani et son groupe d'une somme de 1.700.000.000 frs cfa (environs 3.294.154,77 USD), financée en deux phases (700 000 000 et 1 milliard de francs cfa) par Ali Bongo pour demembrer l'UPG". Pour ma part, en tant que citoyen gabonais de la Diaspora, même si la somme paraît astronomique, il n'empêche que ce sont des manœuvres très courantes dans le système ploutocratique d'Etat-PDG depuis 1967 et, vu la position de monsieur Fidèle Waura Nkani, on peut bien ...
Lire l'article
Le gouvernement de la République gabonaise, dans une déclaration parvenue à GABONEWS, a annoncé vendredi la reconnaissance du Conseil National de Transition libyen (CNT) comme seul représentant du peuple et du Gouvernement libyen, conformément aux instructions du chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, du 14 août dernier. Texte intégral du communiqué signé du ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération internationale et de la Francophonie, Paul Toungui. « Donnant suite aux hautes instructions du Président de la République, Chef de l’Etat en Conseil des ministres du 14 août 2011, demandant au Gouvernement de prendre les dispositions nécessaires pour la reconnaissance du ...
Lire l'article
Dans une note d’information de présidence de la République gabonaise parvenu ce vendre à la Rédaction de GABONEWS, l’on revient sur la visite, le 5 août dernier de Mahmoud DJIBRIL, président du Bureau Exécutif et Ministre des Affaires étrangères du Conseil National de Transition (CNT) de Libye et sur la volonté des autorités gabonaise en tête desquels le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba de reconnaître cette structure. GABONEWS livre ci-dessous le texte intégral de cette note. « Le Président de la République, Chef de I'Etat, Son Excellence Monsieur Ali BONGO ONDIMBA a reçu en audience, à Libreville, M. Mahmoud DJIBRIL, ...
Lire l'article
Le communiqué final du Conseil des ministres de ce mardi a indiqué: « le Président de la République, Chef de l’Etat, a décidé d’initier une révision de la Constitution de la République » afin de « corriger (…) certaines dispositions pertinentes (…) de la loi fondamentale notamment sur trois (3) paragraphes et trente-six (36) articles » en l’adaptant à la « réalité ». Cette réforme qui « touche l’ensemble des matières, avec pour constante, d’offrir, au citoyen, une meilleure lisibilité de la loi fondamentale » a-t-on précisé, porte, entre autres, sur « la reformulation ...
Lire l'article
Le leader du Rassemblement pour le Gabon (RPG), le père Paul Mba Abessole, a déclaré, lundi à Libreville, qu’il se mettait « en réserve de la République », dans une déclaration baptisée « appel du 26 octobre », sa première sortie officielle en solitaire depuis la proclamation de l’élection présidentielle du 30 août dernier, remportée par le candidat du Parti démocratique gabonais (PDG), Ali Bongo Ondimba. Jusqu’à présent, Mba abessole évoluait et s’exprimait dans le cadre du « Front du refus coup d’état électoral », un mouvement regroupant quelque 18 candidats malheureux contestant la victoire électorale de M. Ali Bongo Ondimba, ...
Lire l'article
Gabon: Urgent / L’opposant Pierre Mamboundou nommé Vice-président de la République gabonais
Pierre Mamboundou, leader de l’Union du Peuple Gabonais (UPG, opposition) a été nommé ce mercredi, par décret, au poste de Vice-président de la République succédant à Didjob Divungi Di Ndinge. Pierre Mamboundou, 63 ans, originaire de la province de la Ngounié (Sud) dirigeait jusque-là le principal parti d’opposition, l’UPG, crée en 1989. A deux reprises, il est arrivé second aux présidentielles de 1998 et de 2005 derrière le président Omar Bongo Ondimba. La dernière rencontre entre les deux hommes remonte à une semaine au palais présidentiel. Mise à jour: 1 avril 2009, Gabonews Nos fidèles lecteurs et lectrices se sont rendus compte que ce n’était ...
Lire l'article
Le président de l’Union du peuple gabonais (UPG) et leader de l’opposition, Pierre Mamboundou devrait être reçu en audience, mercredi, par le chef de l’Etat, Omar Bongo Ondimba, selon des proches de l’opposant, dont le dispositif de sécurité a été aperçu en matinée en face de l’entrée principale du palais de la présidence de la République sur le front de mer. En cas d’audience effective accordée par le Chef de l’Etat, Omar Bongo Ondimba à son principal opposant arrivé en seconde position à l’élection présidentielle de décembre 2005, cette nouvelle rencontre entre le président de la République et Pierre Mamboundou ...
Lire l'article
Le président du Front Républicain pour l’Alternance Politique (FRAP), Juliano SAMAKE MIHINDOU, a récemment exprimé son mécontentement par rapport à l’article de presse de notre confrère Georges DOUGUELI de Jeune Afrique sur la succession au pouvoir du président Omar Bongo Ondimba. A travers des tracts distribués dans la capitale gabonaise depuis le 07 juin dernier, le président du FRAP déclare : « l’opposant qui fait trembler Bongo (Juliano Samake Mihindou) fait savoir à Georges Dougueli que son article du journal « Jeune Afrique » n° 2470 du 11 au 17 mai 2008 est une vue de l’esprit. Ce schéma que l’on ...
Lire l'article
Le Parlement gabonais réuni ce jour au Palais Léon MBA, à Libreville, a adopté la résolution dont la teneur suit: Considérant avec une profonde indignation la campagne d'information tendancieuse contre le Président de la République Gabonaise sur le patrimoine immobilier qu'il posséderait en France depuis son accession à la magistrature suprême, Considérant que les auteurs de cette campagne ne disposent d'aucune prérogative leur donnant la possibilité d'engager une telle démarche, Constatant le caractère irrévérencieux et diffamatoire de cette démarche, Rappelant que tout Chef d'Etat en fonction bénéficie d'immunités reconnues par le droit international, Considérant la qualité de Président de la ...
Lire l'article
Discours du Président de la République, Chef de l’Etat aux Personnels de la Présidence de la République et des Services Rattachés
Gabon, République Ploutocratique
Déclaration du gouvernement de la République gabonaise relative à la Reconnaissance du conseil de Transition Libyen (CNT)
Gabon – Libye : Note d’information de la présidence de la République
Politique / « Le Président de la République, Chef de l’Etat, a décidé d’initier une révision de la Constitution de la République », (Conseil des
Le leader du Rassemblement pour le Gabon se met en réserve de la République
Gabon: Urgent / L’opposant Pierre Mamboundou nommé Vice-président de la République gabonais
Gabon: Pierre Mamboundou devrait être reçu à la présidence de la République
« Le Gabon est une République »
Gabon: Résolution relative à la campagne de dénigrement contre le Président de la République


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 29 Nov 2011
Catégorie(s): Diaspora,Opinion,Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*