Socialisez

FacebookTwitterRSS

Politique-élections législatives / En attendant l’ouverture de la campagne (par Yorick KOMBILA MANFOUMBY)

Auteur/Source: · Date: 6 Déc 2011
Catégorie(s): Opinion,Politique

A 24h de l’ouverture officielle, ce mercredi, de la campagne liée aux élections législatives du 17 décembre prochain devant aboutir au renouvellement des sièges et du bureau de l’Assemblée Nationale, un certain regain de civisme semble s’emparer des populations notamment à Libreville, la capitale du pays. Les Gabonais de tous bords se disent, en effet, concernés par la politique en cette période particulière et déterminante des élections législatives, au regard des candidatures en présence.

Des candidatures telles que celle de Pierre Claver Maganga Moussavou (président du PSD, opposition), contre le Professeur Léon Nzouba (PDG, au pouvoir), au niveau de la commune de Mouila.

Celle de Marcel Doupamby Matoka (PDG), à Fougamou, face à Me Louis Gaston Mayila (président de l’UPRN, opposition) ou encore le duel attendu entre Alain Claude Bilié By Nzé (RDP, majorité) et Emmanuel Issozé Ngondet (PDG), entre autres.

Les populations sont dans l’expectative. Selon les pronostics les plus sérieux, la bataille électorale devrait être rude dans les provinces de la Ngounié et de l’Ogooué-Maritime où l’opposition, fortement représentée entend confirmer son ancrage sur des sièges sensés acquis d’avance à sa cause.

Ce qui, du reste laisse espérer que ces élections législatives enregistreront un taux de participation élevé pour l’ensemble du pays.

Le fichier électoral laisse apparaître un total de 746896 électeurs répartis entre 2633 bureaux de vote et 1854 centres de vote sur l’ensemble du pays, selon les chiffres de la Commission électorale nationale autonome et permanente (CENAP).

De fait, ces élections législatives qui mobilisent tous les partis et acteurs politiques semblent également passionner les Gabonais dans leur majorité qui n’hésitent plus à afficher leur préférence pour tel ou tel autre candidat après des débats contradictoires et animés généralement dans la rue ou autour d’un verre entre vieux, adultes, jeunes.

Pour cette semaine, on annonce le déferlement des équipes de campagne sur le terrain. Le microcosme librevillois prend d’ores et déjà les paris sur les identités des candidats qui arriveront en tête dans la capitale du pays.

Dans les rangs du Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir), les femmes de cette formation politique qui misent sur la victoire de leurs candidats, s’activent actuellement à composer et répéter un répertoire de chansons à la gloire de leurs challengers dont elles estiment qu’ils seront élus « sans bavure » au soir du 17 décembre prochain.

Les grandes manœuvres préélectorales ont débuté depuis quelques semaines avec la multiplication des rencontres politiques entre populations et candidats.

Ces retrouvailles seront donc mises à profit pour monter les enchères et exprimer des revendications sur la base des promesses soi-disant non tenues.

Ainsi, la route et l’électricité pour ne citer que ces deux cas, reviendront comme un leitmotiv dans les doléances des populations réparties sur les 120 sièges disséminés à travers le territoire national.

En attendant la fièvre électorale de l’ouverture officielle de la campagne des élections législatives à venir, ce 7 décembre, les populations vaquent à leurs occupations quotidiennes avec dans leurs têtes le souhait que cette élection se déroule dans de parfaites conditions. 


SUR LE MÊME SUJET
Le secrétaire général du Parti démocratique gabonais (PDG-au pouvoir), Faustin Boukoubi, a commenté jeudi devant la presse la victoire de son parti qu’il a attribuée à la forte adhésion des populations à la politique prônée par le président Ali Bongo Ondimba. Cette victoire aux élections législatives est à la fois la reconnaissance de tout le travail accompli depuis 2009 et le renouvellement d’un mandat sans ambiguïté au chef de l’Etat, a commenté devant la presse M. Boukoubi. Il a ajouté que « la victoire du PDG ne constitue pas un recul de la démocratie". Certains candidats du PDG ont été accusés d’avoir fait ...
Lire l'article
Le Secrétaire général du Parti Démocratique Gabonais (PDG), Faustin Boukoubi, était face à la presse hier au siège du parti en vue de davantage les édifier sur les fondements du triomphe du parti au pouvoir lors des dernières élections législatives où il a gagné 113 des 120 sièges. D’emblée, le secrétaire général du PDG, a situé que cette victoire écrasante est la résultante de la politique concrète menée en deux ans par le Président du parti, Ali Bongo Ondimba par ailleurs Chef de l’Etat. Pour lui, les candidats investis par le PDG n’avaient d’autre programme à défendre que celui de proposé par ...
Lire l'article
Les différents candidats du Parti Démocratique Gabonais (PDG au pouvoir) ont ouvert leur campagne de façon groupée ce mercredi à Libreville en présence des nombreux militants et sympathisants afin de démontrer la solidarité, l’esprit d’équipe et de partage prônés par le chef de l’Etat par ailleurs président de ce parti politique. Outre les différentes allocutions d’ouverture de campagne, le PDG a présenté ses 18 candidats pour la province de l’Estuaire à raison de deux par siège. Dans ce sens, c’est le membre du bureau politique du PDG, Jean François Ntoutoume Emane qui a eu l’honneur de présenter ces candidats. Ensuite, dans ...
Lire l'article
Après une « valse hésitation », le parti d'opposition UPG (Union du peuple gabonais) a finalement décidé de participer aux élections législatives du 17 décembre prochain. Mercredi 2 novembre, le porte-parole de l'UPG, le parti de feu Pierre Mamboundou, avait signé une déclaration appelant à empêcher le scrutin. Mais ce jeudi, dans une déclaration à la télévision nationale, le secrétaire exécutif de l'UPG a annoncé un revirement. Mathieu Mboumba Nziengui, Secrétaire exécutif de l'Union du peuple gabonais (UPG): "Les membres du secrétariat se sont librement exprimés [...] Sur trente votants, seize se sont exprimés en faveur de notre participation aux élections ...
Lire l'article
Décès de Pierre Mamboundou : Un nationaliste jusqu’au bout (bio-portrait), par Yorick Kombila Manfoumb
L’opposant historique gabonais, Pierre Mamboundou, candidats trois fois malheureux à la présidentielle, a été un exemple de patriote, mieux un nationaliste avéré jusqu’au bout de son dernier souffle, où il a tiré sa révérence à l’âge de 65ans, c’est un model pour la jeune génération d’hommes politiques. Né d'un père commerçant, le 6 novembre1946 à Mouila à dans le sud du Gabon, Pierre Mamboundou, est l'ainé d'une fratrie de sept enfants. L’opposant historique, leader de l'Union du peuple gabonais (UPG, opposition), qu’il a créé le 14 juillet 1989 à Paris est décédé le 15 octobre 2011 à 23h des suites ...
Lire l'article
Le Parti Démocratique Gabonais (PDG), parti au pouvoir), s’active au tour de son Chef de fil, Ali Bongo Ondimba, dans le cadre des prochaines élections législatives à venir attendues par le peuple Gabonais. Deux grandes rencontres sont prévues dans l’agenda du PDG, ce mercredi, celle du comité permanent du bureau politique, programmée en matinée autour du premier responsable du parti, le Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba et la seconde réunion, réservée exclusivement aux membres du bureau politique, se tiendra cet après-midi à la Cité de la démocratie. Même si, l’ordre du jour n’a été révélé, il n’en demeure pas moins que ...
Lire l'article
Au sortir de la concertation politique initiée par le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba avec tous les partis politiques du pays, la classe politique gabonaise s’est mise d’accord sur un éventuel report des prochaines élections législatives sous réserve de la décision de la Cour constitutionnelle; de son côté, le simple citoyen Gabonais a un sentiment mitigé sur la question. La rédaction de GABONEWS a promené son micro dans les artères de la capitale gabonaise afin de prendre les réactions des uns et des autres. Selon Dikarado Aliday, citoyen gabonais, c’est anormal qu’une élection qui a été prévue longtemps à l’avance, conformément ...
Lire l'article
Les responsables politiques et autres acteurs vives de la nation, réunis ce lundi autour du Chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba, sont tombés d’accord sur le report des législatives pour l’année prochaine (2012) avec introduction de la biométrie. Cette décision découle de la première concertation politique du 28 avril dernier autour du Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba qui, avait renvoyé la classe politique à la réflexion en tenant compte d’un certain nombre de paramètres relatifs entre autres à l’organisation de Coupe d’Afrique des nation 2012 (CAN), que notre pays va co-organiser avec la Guinée-Equatoriale. « Compte tenu du faite qu’il ...
Lire l'article
La date des élections législatives de 2011 reste inconnue à ce jour. Si le secrétaire général du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), Faustin Boukoubi, estime que les élections législatives doivent se tenir entre le 25 juillet et 24 décembre 2011, il n’en demeure pas moins que ces échéances peuvent être repoussées. A la faveur d’une conférence de presse tenue le 18 avril à Libreville, le secrétaire général du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), Faustin Boukoubi, s’est prononcé, entre autres, les élections législatives prévues cette année, dont la tenue n’a toujours pas encore été déterminée avec exactitude ...
Lire l'article
Le parti au pouvoir en Angola, le mouvement populaire de libération de l'Angola (MPLA) a remporté une victoire écrasante aux élections législatives du 5 septembre, selon les premiers résultats publiés dimanche à Luanda par la Comission électorale nationale de l'Angola. Ces résultats basés sur 35% de voix dans 15 des 18 provinces de l'Angola montrent que la parti au Pouvoir (MPLA) a recueilli 1 407 628 voix, alors que le principal parti d'opposition l'Union pour l'indépendance totale de l'Angola en a eu 212 909 voix, représentant respectivement 81% et 10% des suffrages totaux. ...
Lire l'article
Gabon : Le secrétaire général du parti au pouvoir commente les élections legislatives
Politique: Faustin Boukoubi analyse le triomphe de son bord politique aux dernières élections législatives
Législatives 2011 / Ouverture groupée de la campagne des candidats du PDG dans la province de l’Estuaire
Au Gabon, l’UPG participera bien aux élections législatives
Décès de Pierre Mamboundou : Un nationaliste jusqu’au bout (bio-portrait), par Yorick Kombila Manfoumb
Politique / élections législatives : Le Parti Démocratique Gabonais s’active
Politique / Les Gabonais s’expriment au sujet de la biométrie et du report des élections législatives
Politique / Les élections législatives reportées pour 2012 avec la biométrie à l’appui
Gabon : Incertitude autour des élections législatives
Angola: le parti au pouvoir remporte la vicoitre aux élections législatives


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 6 Déc 2011
Catégorie(s): Opinion,Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*