Socialisez

FacebookTwitterRSS

Pas de meeting à Mouila au premier jour de la campagne électorale

Auteur/Source: · Date: 8 Déc 2011
Catégorie(s): Politique

La journée officielle de lancement de la campagne électorale pour les élections législatives du 17 décembre prochain a été marquée par un calme total dans les endroits publics et populaires de la ville de Mouila, capitale provinciale de la Ngounié dans le centre sud du Gabon.

Au siège provincial du Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir) dans le centre-ville, au premier arrondissement, l’ambiance était à l’image des jours ordinaires.

Le secrétaire provincial, Fidèle Pango était présent avec l’ensemble de ses collaborateurs demandant à la presse de faire preuve de patience pour obtenir le programme des meetings qui devrait être lancé jeudi à la place des fêtes.

Autre candidat annoncé dans la commune, Alphonse Moussavou Douckaga de l’Union du Peuple Gabonais (UPG, opposition). L’UPG a publié son calendrier de campagne électorale qui s’étend du mercredi 7 au vendredi 16 décembre.

Ce mercredi, les activités ont été marquées par une concertation avec tous les militants au siège de ce parti au centre-ville dans le premier arrondissement, avant le départ du candidat et plusieurs des membres de la Fédération communale pour Ndendé (chef-lieu du département de la Dola, sud), où le parti a décidé de lancer officiellement la campagne de ces législatives.

On note néanmoins que les hostilités au sein de cette formation politique du charismatique feu Pierre Mamboundou Mamboundou à Mouila vont commencer ce jeudi 8 décembre avec deux grands meetings, le premier à la place des fêtes à 15 heures et le second au carrefour Ndendé à 17 heures 30 minutes dans le 2e arrondissement.

Pour le reste de cette campagne, le parti prévoit des causeries politiques dans tous les quartiers de la commune de Mouila. A la clôture le vendredi 16 décembre, il est prévu deux autres grands meetings dans les quartiers populaires de la ville.

Du côté du Parti Social Démocrate (PSD, opposition) on constate plusieurs affiches à l’effigie de son leader et député sortant, Pierre Claver Maganga Moussavou.

Il est pour l’instant l’unique candidat à avoir collé son image dans les deux arrondissements de la commune. Aucun meeting n’est prévu avant dimanche où la campagne pourrait être lancée par une grande marche.

Dans tous les camps politiques, les informations circulent très peu et les membres des partis et proches des candidats semblent ne pas connaître grand-chose. 


SUR LE MÊME SUJET
Sénégal : meetings de l’opposition et du parti au pouvoir au premier jour de la campagne présidentielle
Par RFI La campagne électorale pour la présidentielle a débuté ce dimanche 5 février 2012 au Sénégal. Les principaux candidats de l'opposition se sont retrouvés Place de l'Obélisque à Dakar, avec toujours le même objectif affiché : obtenir le retrait de la candidature d'Abdoulaye Wade. Le président qui était, lui, dans son fief de Mbacké, près de Touba, la ville sainte des Mourides. Au Sénégal, les principaux candidats d'opposition à l’élection présidentielle, membres du M23, le Mouvement du 23 juin, ont décidé de battre campagne ensemble pour pousser le président Abdoulaye Wade à renoncer à sa candidature. Parmi les militants réunis en ...
Lire l'article
La campagne électorale pour les législatives du 17 décembre a atteint sa vitesse de croisière. Ce n’est cependant pas le festival auquel on assistait par le passé. Les enjeux et l’engouement des électeurs n’y sont vraiment pas et dans certaines circonscriptions électorales, les candidats auraient pu se passer de campagne, leur élection étant acquise faute d’adversaire constituant un véritable contrepoids. Lancée le 7 décembre dernier, la campagne électorale des législatives du 17 décembre 2011 se fait enfin ressentir à Libreville où elle était quasi imperceptible durant les sept premiers jours. 475 candidats, dont quelques indépendants contre 26 formations politiques de ...
Lire l'article
Au Gabon, la campagne électorale pour le scrutin législatif du 17 décembre s’est ouverte la semaine dernière dans une relative indifférence avec l’apparition d’affiches électorales et de quelques meetings. Le premier ministre du Parti démocratique gabonais au pouvoir a souligné lors d’un meeting que « le vote est une compétition, et contrairement au football, il n’y a pas de match nul ». Les opposants appellent de leur côté au boycott en l’absence de garanties de transparence. L’introduction de la biométrie permettrait d’établir des listes électorales fiables. Mais pour Guy Rossatanga-Rignault, professeur de droit public et de sciences politiques à l’université ...
Lire l'article
Au Gabon, les candidats aux élections législatives du 17 décembre 2011 prochain ont juste 10 jours pour battre campagne. Sans perdre du temps, la campagne a démarré tambour battant ce mercredi à Libreville. Premiers meetings et premières affiches mais on est loin de l’effervescence de la campagne présidentielle de 2009. Libreville au rythme de la campagne Grand favori du scrutin, le parti au pouvoir a démarré sa campagne à Libreville avec un grand show.
Lire l'article
La campagne électorale pour le compte des législatives du 17 décembre 2011, a été lancé ce 7 décembre 2011 à 00 heures par le président de la République gabonaise, Ali Bongo Ondimba et le président de la Commission électorale nationale et permanente (CENAP), René Aboghé Ella. Durant 10 jours, les 475 citoyens –candidats présentés devront batailler en propagande électorale pour solliciter les suffrages des potentiels électeurs sous réserve du respect de l’ordre public. La campagne électorale des législatives du 17 décembre 2011 a été lancée ce 7 décembre 2011 à 00 heures par le président de la République gabonaise, Ali ...
Lire l'article
La campagne électorale en vue des législatives et sénatoriales partielles du 6 juin s’est officiellement ouverte dimanche au Gabon. Le Gabon est en campagne depuis dimanche pour le scrutin du 6 juin avec quelques beaux duels à Libreville, notamment dans le 2e arrondissement, à Ntoum et dans le département de Mulundu. Ainsi dans la capitale, Paul Mba Abessole du rassemblement pour le Gabon (Rpg) issue de la « Majorité républicaine » proche du Parti démocratique gabonais (Pdg), sera opposé Jean Eyeghé Ndong, candidat de l’Union nationale (UN, opposition). A Ntoum, (45 km de Libreville), l’ancien hiérarque du Pdg désormais opposant, Casimir Oyé Mba, ...
Lire l'article
Franceville, 29 août (GABONEWS) – La quasi-totalité des artères de la commune de Franceville, ont affiché désert ce samedi en matinée du fait de la forte mobilisation constatée autour du candidat investi par le Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir) à l’élection présidentielle anticipée de ce dimanche, Ali Bongo Ondimba, dit Ali 9, a constaté GABONEWS. Moins que hier, les principales routes de la commune de Franceville, ressemblent depuis ce samedi matin à une ville morte. La circulation est presque paralysée et pénalise les populations qui ont du mal à se rendre à la place des fêtes de ...
Lire l'article
Libreville, 18 août (GABONEWS) – Depuis le début de la campagne électorale pour la présidentielle anticipée, le 15 août dernier, les rues de Libreville ont arboré pêle-mêle, les affiches des différents candidats qui envahissent les murs et les espaces urbains, où se livre, à coté du débat d’idées actuel, une « bataille communicationnelle », a constaté GABONEWS. Qu’il s’agisse de poteaux ou de générateurs électriques, de simples banderoles ou de gigantesques panneaux publicitaires, tous les emplacements, mêmes les plus « farfelues », deviennent propices à la pose d’affiches de l’un ou l’autre candidat à la présidentielle. Dans ce contexte, les Librevillois assistent, ...
Lire l'article
LIBREVILLE — Libreville était aux couleurs de la présidentielle du 30 août à l'ouverture officielle de la campagne électorale ce week-end alors que cinq grands candidats tenaient des meetings dimanche après-midi, ont constaté des journalistes de l'AFP. Dix semaines après l'annonce du décès du président Omar Bongo, au pouvoir pendant 41 ans, des affiches ont donc fait leur apparition sur les murs et panneaux publicitaires de la capitale du Gabon. Celles d'Ali Ben Bongo Ondimba, fils d'Omar Bongo décédé début juin et qui a été investi par le Parti démocratique gabonais (PDG) au pouvoir, sont de loin les plus présentes, avec notamment ...
Lire l'article
LIBREVILLE (AGP) – Quelques meetings ont ponctué samedi l’ouverture officielle de la campagne électorale, a constaté l’AGP après avoir sillonné les différents quartiers de Libreville. L’opposant historique, Pierre Mamboundou de l’union du peuple gabonais (UPG) à la tête d’une coalition de cinq partis lors de ce scrutin, était dans son fief habituelle d’un quartier très populaire de Libreville, Rio. Le leader de l’UPG a devant une foule des militants, décliné, son projet de société, alors qu’en André Mba Obame, ancien ministre de l’Intérieur et démissionnaire du parti au pouvoir a choisi un quartier du nord de Libreville pour lancer son opération de ...
Lire l'article
Sénégal : meetings de l’opposition et du parti au pouvoir au premier jour de la campagne présidentielle
Gabon : Les trois derniers jours d’une campagne électorale sans enjeu ni engouement
Le Gabon à l’heure de la campagne électorale
Début de la campagne électorale pour les législatives au Gabon
Gabon : Ouverture de la campagne électorale
Gabon : lancement de la campagne électorale
Gabon: Dernier jour de campagne: Les rues de Franceville se vident pour Ali 9
Gabon: La campagne électorale ‘’s’affiche’’ sur les murs de Libreville
Gabon: Libreville aux couleurs de la campagne électorale
Gabon: Quelques meetings ont marqué l’ouverture de la campagne électorale


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 8 Déc 2011
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*