Socialisez

FacebookTwitterRSS

Affaire de pédophilie révélée par notre confrère : J’estime que la justice doit aller jusqu’au bout !

Auteur/Source: · Date: 21 Déc 2011
Catégorie(s): Culture,Divers,Opinion,Société

L’affaire de pédophilie qui secoue notre pays en ce moment me révolte au plus haut point, et je regrette que cette indignation ne soit pas partagée dans son intensité par toute la communauté médiatique nationale. A la veille des fêtes de Noël qui symbolisent la place centrale de l’enfant-roi dans toutes les cultures, cette indignation se transforme en colère sourde.

Il est vrai que c’est d’abord une affaire de mœurs. Un homme ayant de très hautes responsabilités, usant de sa fortune acquise dans notre pays, assouvit ses instincts les plus inavouables sur de pubères enfants. En France, et dans tous les pays dits développés, c’est un délit qui aurait fait la une de tous les journaux, avec d’autant plus de retentissement que la position sociale du présumé coupable est élevée. C’est un délit qui, selon le site du Ministère français des Affaires Etrangères, « peut consister en une réclusion de 10 ans, 20 ans, 40 ans, voire en une peine à perpétuité et peut parfois s’accompagner de travaux forcés, si le délit est commis à l’étranger ».

Un Français qui commet un crime à l’étranger peut être poursuivi en France (art.113-6 et 227-27-1 du Code pénal français). La peine encourue en France par une personne reconnue coupable d’un acte de pédophilie est de 7 ans de prison ferme (article 227-22 du Code pénal français). Une personne reconnue coupable d’actes pédophiles commis dans un pays où ces actes ne sont pas punis pourra néanmoins être poursuivie en France (art.222-22 du Code Pénal français).

C’est vous dire la gravité du délit, signe de la protection à accorder à l’enfant. Depuis l’affaire Dutroux, les opinions publiques européennes sont, à juste titre, profondément traumatisées !
J’estime que notre justice doit aller jusqu’au bout de cette affaire, sinon au lieu de se cantonner à une sordide affaire de mœurs, cette histoire se transformerait en une affaire d’honneur, avec son lot d’orgueil et de vengeance. Il en va d’abord de l’honneur de la justice. Ce cas d’école serait le signe qu’elle est aussi du côté de la veuve et de l’orphelin, du faible et de l’exploité, et non pas sujette à des achats de conscience, comme la croyance populaire l’accrédite et comme les esprits bien informés autour de cette affaire le craignent. Elle (re)trouverait enfin du crédit auprès des justiciables !

Il en va également de l’honneur de notre pays. Le Gabon n’est pas une destination privilégiée pour le tourisme sexuel. Les individus qui, solidaires, se battent sans vergogne pour faire relaxer leur comparse seront les mêmes qui se répandront pour que cette image nous colle définitivement à la peau. Les réseaux pédophiles continueront sans crainte leurs basses besognes, et c’est ma fille, et c’est votre fils, ce sont nos enfants qui seront leurs prochaines victimes.
Pardonnez-moi, cher lecteur, ce cri du cœur. Mais, j’aurai dû commencer par là. Celui qui a un enfant comprendra la profondeur et la légitimité de ma colère. Un mwana gabonais n’est pas de la viande destinée à rassasier un européen pervers, aussi riche soit-il, disons-le clairement. J’estime que ce n‘est pas juste. Dans un cas similaire, au Tchad, le retentissement lié à l’affaire de l’Arche de Noé a donné lieu à une mobilisation internationale. L’opinion tchadienne a retenu que même pauvre, un enfant tchadien a droit à la même justice qu’un petit européen.
C’est bientôt Noël. Il est né le divin enfant. L’enfance et l’adolescence sont les périodes les plus précieuses de la vie, avant les combats tumultueux de l’âge adulte. J’estime que nos enfants ont droit à leur part de rêve. Les démons qui rôdent autour de leur innocence, dans le but d’abuser de nos misères matérielles et morales, ne sont pas nos amis comme ils le prétendent, mais la manifestation moderne de ces négriers qui volent, violent, pillent et repartent dans le même mépris où ils sont arrivés.
J’estime que la justice doit aller jusqu’au bout de cette triste affaire.
Michel-Edouard VINGA 


SUR LE MÊME SUJET
CAN Orange 2012/ Les Panthères du Gabon : Un savant mélange d’expérience, de talent et de jeunesse pour aller au bout
Avec le regroupement démarré le 29 décembre à Libreville, les Panthères sont sur la dernière ligne qui mène à la Can 2012 qui débutera pour Cousin Daniel et ses partenaires, le soir du 23 janvier au stade de l’Amitié sino-gabonaise, ce nouveau temple du ballon rond qui abritera la finale du 28ème rendez-vous du sport-roi continental. C’est donc à Libreville que l’entraîneur national, Gernot Rohr a choisi de regrouper sa troupe pour entamer ce qui sera le plus grand rendez-vous sportif de l’Afrique centrale depuis 40 ans avec l’espoir de franchir sans dommage le premier obstacle, le Niger, petit poucet de ...
Lire l'article
Eric Joseph Raymond Woronko, patron de GESTIM (embellissement et pavoisement) a été inculpé par la justice gabonaise pour viol et attentat à la pudeur sur mineure de moins de 15 ans et incarcéré à la prison centrale de Libreville. Il a été entendu par la doyenne des juges d’instruction. Les deux chefs d’inculpation retenus contre lui sont sévèrement punis par la loi gabonaise. Le présumé pédophile Eric Woronko encourt jusqu’à 20 ans de réclusion criminelle. Les faits reprochés à l’homme d’affaires de 74 ans s’apparentent davantage à de la pédophilie mais, en l’état actuel de la législation, il n’existe pas ...
Lire l'article
A la veille de la célébration, jeudi 9 décembre 2010, de la première édition de la Journée nationale contre la corruption et l’enrichissement illicite, le premier ministre, chef du gouvernement, Paul Biyoghé Mba, dans une allocution radiotélévisée ( voir texte intégral), a rappelé que ce « combat était indispensable pour la transformation et le déveleppement du Gabon » et qu’un « véritable ‘ front citoyen’ du refus de la corruption doit se constituer dans notre pays ». TEXTE INTÉGRAL DE L’ALLOCUTION DU PREMIER MINISTRE : « Chers compatriotes, Le Gabon célèbre ce 09 décembre 2010, la ...
Lire l'article
Réagissant, quelques heures après constatation de la fermeture des usines de bois (Pogab et Leroy-Gabon), filiales de Plysorol dont il était le Directeur d’exploitation pour le compte d’un ex- propriétaire, milliardaire chinois, François Jufeng Wu a dit compter sur la justice gabonaise pour conserver les deux sociétés locales. Cette fermeture, à l’origine de la suspension dernièrement de toute activité de production, pose problème selon François Jufeng Wu qui s’est vu refuser l’accès, lundi dernier, à son propre bureau, en raison de la mise sous protection de Pogab et Leroy-Gabon par la justice, à la demande du nouvel acquéreur, le ...
Lire l'article
Sur la Chaîne de télévision internationale, Africa 24, le ministre de la Communication et de l’Economie numérique du Gabon, Laure Olga Gondjout, face au Journaliste Samantha Ramsamy, mardi, a passé en revue l’année un du président Ali Bongo Ondimba à la magistrature suprême, avec un regard sur les actes posés, les résultats, mais aussi, sur l’évolution de la classe politique, Majorité/Opposition et les prochains scrutins législatifs, ainsi que sur les réformes entreprises au sein de son département ministériel. Abordant la question des réformes et des ambitions dans le secteur de l’information, de la communication et de l’économie numérique au Gabon, ...
Lire l'article
Les journalistes sportifs gabonais ont rendu un dernier hommage à leur défunt confrère Pierre Marie Nzibet, décédé le 2 juin dernier à Libreville des suites d’une maladie, a constaté GABONEWS. Pierre Marie Nzibet a exercé pendant plus de 20 ans en qualité de journaliste à la Radio télévision gabonaise (RTG1 radio) avant d’aller à la retraite. Une retraite que l’homme n’aura pas accepté d’autant plus qu’une fois retraité, il a continué à collaborer avec quelques journaux notamment Tango et la Nation. Selon Marc Eli Biyoghé, un des premiers journalistes sportifs gabonais, qui a côtoyé, pendant plusieurs années, le défunt, « on peut dire ...
Lire l'article
Le Parquet de Paris a jugé irrecevable le 26 février la plainte du Cri du conseil de la diaspora (CCD) camerounaise déposé le 2 février contre le président Paul Biya pour «recel de détournement de fonds publics». La décision de la justice française aurait été motivée par un manque flagrant d’indices des plaignants. Accusé de «recel de détournement de fonds publics» par plusieurs ressortissants réunis autour du Cri du conseil des camerounais de la diaspora (CCD), le président Paul Biya a été blanchi par la justice française le 26 février. Cette association lui reprochait d’avoir constitué en France ...
Lire l'article
Au nom du peuple gabonais, du mouvement " Bongo Doit Partir " (BDP-Gabon Nouveau), et de mon nom propre en tant que Président de ce mouvement, je tiens ici à saluer la décision rendue ce mardi 5 mai par la juge d'instruction française Françoise Desset trouvant recevable la plainte déposée par les associations Sherpa et Transparency International contre les trois dictateurs kleptocrates africains que sont Denis Sassou Nguesso du Congo Brazza, Omar Bongo du Gabon et Teodoro Obiang Nguéma de Guinée Equatoriale. Dans ce dossier qui a connu mille revirements et rebondissements, la recevabilité de cette plainte pour recel, blanchiment et ...
Lire l'article
Le couple Jacquier, Daniel et Brigitte, ressortissants français, qui avait mortellement fauché, le 17 mai dernier, le jeune Alaingry Karl Smith Nzenze (18 ans), élève en classe de Terminale D au Lycée nationale Léon Mba, qui attendait un taxi devant son établissement à la sortie des cours, absent au procès, a été condamné, jeudi après-midi, par le tribunal de première Instance de Libreville à six mois d’emprisonnement dont trois fermes et trois avec sursis; un verdict dénoncé par les parents et les condisciples de la victime qui crient à l’injustice. " Comme toute la famille, je suis très déçu par ce ...
Lire l'article
CAN Orange 2012/ Les Panthères du Gabon : Un savant mélange d’expérience, de talent et de jeunesse pour aller au bout
Justice-Pédophilie / Eric Woronko écroué
Politique / « Un véritable ‘front citoyen’ du refus de la corruption doit se constituer dans notre pays », Paul Biyoghé-Mba, premier ministre
Economie / Affaire Plysorol: la partie chinoise compte sur la justice gabonaise pour conserver Pogab et Leroy-Gabon
Politique / Laure Olga Gondjout sur Africa 24: « Nous voulons conforter notre position au Parlement de façon à mettre en œuvre notre programme de
Obsèques de Pierre Marie Nzibet: les journalistes sportifs gabonais rendent hommage à leur confrère
Justice : Paris blanchit Biya dans une affaire de biens mal acquis
Bongo Doit Partir
Communiqué: Le mouvement “Bongo Doit Partir” salue la décision de la justice française jugeant recevable la plainte contre Omar Bongo et appelle le parquet de
Gabon: Justice / Affaire Karl Nzenze: Six mois d’emprisonnement pour le couple français, parents et élèves crient à l’injustice


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 21 Déc 2011
Catégorie(s): Culture,Divers,Opinion,Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*