Socialisez

FacebookTwitterRSS

RDC – Présidentielle : une investiture sans chefs d’État pour Joseph Kabila

Auteur/Source: · Date: 21 Déc 2011
Catégorie(s): Afrique

Réélu lors d’une élection marquée par des fraudes massives, Joseph Kabila a été désavoué par les chefs d’État africains qui n’ont pas assisté à son investiture à la tête de la République démocratique du Congo (RDC), mardi 20 décembre à Kinshasa. À l’exception du Zimbabwéen Robert Mugabe.

Mardi 20 décembre à Kinshasa, seul un chef d’État africain, le Zimbabwéen Robert Mugabe, a assisté à l’investiture de Joseph Kabila après sa réélection pour un deuxième quinquennat à la tête de la République démocratique du Congo (RDC).

Un affront qui sonne comme un terrible désaveu pour Joseph Kabila, dont l’élection est entourée de multiples accusations de fraudes. Même les chefs d’État de pays « amis » n’ont pas fait le déplacement pour la cérémonie d’investiture à Kinshasa. Annoncés, le président rwandais Paul Kagamé, le Tanzanien Jakaya Kikwete où le président gabonais Ali Bongo Odimba se sont désistés au dernier moment.

Une douzaine de chefs d’État africains invités ont cependant été représentés par leur Premier ministre (Gabon, Rwanda, Tanzanie), le président de l’Assemblée nationale (Centrafrique) ou des ministres (Congo-Brazzaville, Afrique du Sud, Angola, Burundi, Tchad…).

“Vous avez opté pour la continuité”

Critiqué par l’Union européenne et les États-Unis, qui se disent « profondément déçus » de la validation des résultats par la Cour suprême de justice, Joseph Kabila a rendu « un vibrant hommage au peuple congolais » lors de son discours d’investiture. « Pour la maturité politique, l’ordre et la discipline dont il a fait montre depuis le début du processus électoral, jusqu’à ce jour ».

Le président congolais a également dénoncé les « discours incendiaires » de son grand rival Étienne Tshisekedi, qui s’est autoproclamé président de la République à l’issue des résultats et a prévu de prêter serment à Kinshasa vendredi 23 décembre. Le Sphinx de Limete est arrivé deuxième de l’élection présidentielle avec 32,33% des voix, contre 48,95% pour Joseph Kabila.

« Vous avez été appelés à choisir entre d’une part les promesses chimériques (…) et d’autre part la perspective de la consolidation de la paix et la stabilité, la poursuite de la reconstruction du pays et la crédibilité du projet de sa modernisation. Vous avez opté pour la continuité et l’œuvre grandiose commencée à mon initiative », a conclu ce dernier, en s’adressant au peuple congolais.

(Avec AFP) 


SUR LE MÊME SUJET
Le président de la Commission de l’Union africaine (UA), le docteur Jean Ping a validé hier à Abidjan en Côte d’Ivoire, la victoire du président de la RD Congo, Joseph Kabila Kabangé. «Le président Joseph Kabila a été réélu. Il y a eu des contestations. Nous avons dit à ceux qui contestaient de porter leurs requêtes à la connaissance des juridictions. La justice s’est prononcée en confirmant la victoire du président Kabila.», a déclaré l’ex ministre des Affaires étrangères du Gabon à la sortie de son audience avec le numéro un ivoirien, Alassane Ouattara. « Nous nous réjouissons ...
Lire l'article
Les récentes déclarations d’Étienne Tshisekedi font craindre le pire alors que Joseph Kabila a été investi président de la République ce mardi 20 décembre à Kinshasa. C’est dans un climat de tension extrême que Joseph Kabila, réélu président de la République démocratique du Congo (RDC) au terme d’un scrutin dont la légalité et la transparence sont mises en doute par les observateurs nationaux et internationaux, a prêté serment ce mardi 20 décembre à Kinshasa « jurant devant Dieu et la nation (... ) de sauvegarder l'unité nationale, de ne (se) laisser guider que par l'intérêt général et le respect des droits ...
Lire l'article
Le premier ministre gabonais, Paul Biyoghe Mba, a quitté Libreville mardi matin pour Kinshasa en République Démocratique du Congo où il va prendre part à l’investiture du président Joseph Kabila. M. Kabila prête serment ce mardi 20 décembre 2011, à Kinshasa, pour un nouveau mandat de 5 ans, après sa réélection à la présidentielle à un tour du 28 novembre dernier. Cette cérémonie verra la présence du n°1 Congolais Denis Sassou Nguesso, de l’Angolais Eduardo Dos Santos, de l’Ougandais Yoweri Museweni, du Tanzanien Jajaya Kikwete et du Rwandais Paul Kagamé. Autre pays à être représenté par son premier ministre, le Burundi. L’Afrique ...
Lire l'article
RD Congo : Kabila proclamé vainqueur, l’opposition va manifester
Le président sortant de la RD Congo, Joseph Kabila, 40 ans, a été proclamé vainqueur de la présidentielle à un tour du 28 novembre, vendredi par la Cour suprême de justice (CSJ) malgré des semaines de contestation du scrutin au plan national et international. La CSJ a confirmé la totalité des résultats provisoires annoncés le 9 décembre par la Commission électorale (Céni) et rejetés par l'opposition, qui attribuaient la victoire à M. Kabila, avec 48,95% des suffrages, devant dix autres candidats, dont l'opposant de 78 ans Etienne Tshisekedi (32,33%), arrivé second. Ce dernier avait rejeté ces ...
Lire l'article
Des sans-papiers, qui vont participer du 1er au 31 mai à une marche Paris-Nice, vont appeler les chefs d'Etat africains à ne pas signer les laisser-passer permettant les expulsions d'immigrés en situation irrégulière, ont déclaré mercredi les organisateurs de la manifestation. La marche, qui coïncide avec un sommet France-Afrique, aura pour principaux slogans: "hier colonisés, aujourd'hui exploités, demain régularisés" ou encore "gouvernements africains arrêtez de collaborer, gouvernement français, régularisez les sans-papiers", ont précisé les organisateurs réunis au sein du collectif "ministère de la régularisation de tous les sans-papiers". Les manifestants entendent demander aux chefs d'Etats africains de ne plus signer les laisser-passer ...
Lire l'article
Libreville, 27 août (GABONEWS)- L’équipe qui entoure le représentant du Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir), à l’élection présidentielle anticipée de ce week-end, Ali Bongo Ondimba, met en évidence l’ouverture du candidat à toutes les couches de la population gabonaise à travers une « campagne sans exclusive ». Actualité du :27/08/2009 Le « champion du PDG » dans cette course à la présidence de la République se distingue des 22 autres prétendants à la fonction suprême par une « communication globale » dont l’objectif est l’appropriation par tous ses compatriotes de son ...
Lire l'article
La première Dame du Gabon Edith Lucie Bongo Ondimba a été inhumée ce dimanche à 13 heures 25 minutes au cimetière familial de Konakona, à Edu au Nord du Congo, en présence notamment des présidents gabonais Omar Bongo Ondimba son époux, congolais, Dénis Sassou Nguesso son père, Joseph Kabila de la République Démocratique du Congo (RDC), de Faure Gnassingbé du Togo, de François Bozizé de la République Centrafricaine (RCA), ainsi que des membres des familles de la disparue et de nombreuses personnalités étrangères.
Lire l'article
La cérémonie de recueillement devant la dépouille de la première dame du Gabon, a débuté jeudi à Libreville vers 11heures 50 locales après la mise en place des chefs d’Etat amis François Bozizé de Centrafrique, Hanani Toumani Touré du Niger, Teodoro Obiang Nguema Mbasogo de Guinée Equatoriale, Idriss Deby du Tchad, Faure Gnassingbe du Togo, Thomas Yayi Boni du Bénin, Le Conseiller de sa Majesté le roi du Maroc, Alassane Dramane Ouattara, Laurent Gbagbo, Fradique de Meneses de Sao Tome et Principe, Sassou Nguesso du Congo et Mme Kabila représentant son époux Joseph Désiré Kabila de la RDC. PLusisurs autres personnalités ...
Lire l'article
Jeff Joseph, le chanteur-compositeur dominicain du groupe mythique des Grammacks, est arrivé au Gabon le 23 décembre en vue d’un concert à la Cité de la Démocratie. Une conférence de presse, donnée à l’aéroport de Libreville, a été l’occasion pour le musicien de promettre un moment fort dans l’entre-deux des fêtes de fin d’année. Le chanteur dominicain Jeff Joseph est arrivé à Libreville le 23 décembre dernier en vue d’un un concert le 27 décembre courant à la Cité de la Démocratie. Il a été accueilli à sa descente d’avion par les organisateurs du concert et par une horde d’aficionados ...
Lire l'article
Le président de la République démocratique du Congo (RDC), Joseph Kabila-Kabangue qui effectue une visite d’amitié et de travail, en vue du renforcement de la coopération bilatérale entre les deux pays, est arrivée mardi, en fin d'après midi dans la capitale gabonaise où il a été accueilli à sa descente d’avion à l'aéroport international Léon Mba de Libreville, par son homologue gabonais, Omar Bongo Ondimba, accompagné des membres du gouvernement. Cette visite en terre gabonaise est la première depuis l’élection de Joseph Kabila-Kabangue à la tête de la RD-Congo le 29 octobre 2006. Manifestement, outre le renforcement des relations diplomatiques entre ...
Lire l'article
Jean Ping valide la victoire de Joseph Kabila
RDC : Kabila investi président, craintes de violences
Le premier ministre Gabonais à l’investiture du président de la RDC
RD Congo : Kabila proclamé vainqueur, l’opposition va manifester
Des sans-papiers aux chefs d’Etat africains: ne signez pas pour les expulsions
Gabon: Présidentielle 2009 / « Une campagne sans exclusive », pour Ali Bongo Ondimba, selon son équipe
Gabon: URGENT/ Edith Lucie Bongo Ondimba portée en terre à Edu son village ancestral au Nord du Congo
Gabon : Les chefs d’Etats africains aux obsèques de la première dame du Gabon
Gabon : Jeff Joseph des Grammacks pour un moment fort à Libreville
Gabon: Diplomatie / Le président Joseph Kabila en visite à Libreville, la situation politique en RDC en toile de fond


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 21 Déc 2011
Catégorie(s): Afrique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*