Socialisez

FacebookTwitterRSS

Législatives au Gabon: participation 34,28%, le parti de Bongo obtient 114 députés sur 120

Auteur/Source: · Date: 22 Déc 2011
Catégorie(s): Politique

Le taux de participation des législatives du 17 décembre boycottées par une partie de l’opposition est de 34,28% et le Parti démocratique gabonais (PDG) du président Ali Bongo obtient une majorité écrasante de 114 députés sur 120, selon les chiffres officiels publiés mercredi.

Selon les chiffres de la Commission électorale nationale autonome et permanente (Cénap) lus pendant près de 4 heures par le ministre de l’Intérieur Jean-François Ndongou, il y a eu 255.570 votants pour 745.645 inscrits soit un taux de participation de 34,28% (65,72% d’abstention). Le PDG obtient 114 (113 en nom propre et un député PDG-Parti Gabonais du Centre Indépendant).

“Le taux de participation est relativement le même depuis 1996. On ne dépasse pas les 40% lors des élections législatives et locales (…) La seule élection où l’on atteint plus de 50% sont les présidentielles (…) mais en 2009 (lors de l’élection d’Ali Bongo) le taux était de 44%. Cette élection est tout à fait normale, avec plus de 23 partis politiques qui ont participé”, a estimé M. Ndongou.

Le ministre a écarté l’hypothèse que le fort taux d’absention soit dû au boycott d’une partie de l’opposition qui avait remercié mercredi “le peuple gabonais” pour son soutien: “Combien de partis n’ont pas participé? A peine 5 ou 6. Ils étaient combien (de députés) lors de la précédente législature? Ceux qui n’ont pas voulu participer savaient à quoi s’en tenir”.

Il a aussi balayé les accusations de fraude de l’opposant Jules Aristide Bourdes Ogouliguende, ancien président de l’Assemblée nationale: “Est-ce que quand il a été élu en 2006, il y a eu fraude? En 2006, la population de sa circonscription a voté pour qu’il aille à l’Assemblée. Là, il n’était pas candidat et celui qui s’est présenté sur son siège a été élu comme lui l’avait été en 2006”.

Quant au déséquilibre de représentation à l’Assemblée, le ministre a estimé: “C’est la dictature de la démocratie. Les urnes ont choisi les représentants du peuple. C’est la démocratie: ce sont des députés élus par le peuple. Le président n’a pas pris un décret pour nommer les députés, Les députés ont été élus”, a-t-il conclu.

Mardi, les partis de l’opposition qui ont boycotté les législatives gabonaises avaient affirmé dans une déclaration commune ne pas “reconnaît(re) la validité du scrutin du 17 décembre 2011” car “l’Assemblée nationale qui en est issue représente moins de 10% de la population”.

Le PDG et ses alliés disposaient de 98 des 120 sièges de député pendant la précédente législature (5 ans). Le président Bongo pourra donc s’appuyer jusqu’à la fin de son mandat (7 ans) en 2016 sur une chambre qui lui sera complètement acquise.

L’opposition avait déjà critiqué le scrutin avant l’annonce des résultats. “On ne cautionne pas la mascarade électorale. Les gens du PDG vont bourrer les urnes. La participation sera très faible. Ils vont gagner mais quel intérêt? Quelle honte!”, avait déclaré vendredi l’opposant André Mba Obame, dont la formation l’Union nationale a été dissoute en janvier 2011 et qui ne participait donc pas.

Après une concertation entre le président Ali Bongo et l’opposition et la société civile en avril, le gouvernement avait saisi la Cour constitutionnelle pour demander un report à 2012 des élections pour “cas de force majeure” afin de permettre l’introduction de la biométrie.

La Cour constitutionnelle a refusé ce report, amenant une partie de l’opposition à suspendre sa participation à la commission électorale. L’opposition s’est ensuite divisée sur la participation, certains partis comme l’Union du Peuple Gabonais (UPG), dont le leader historique Pierre Mamboundou est décédé en octobre, décidant finalement d’aller au scrutin après l’avoir décrié. Le parti n’obtient aucun siège (contre 7 lors de la précédente législature).
 


SUR LE MÊME SUJET
Le taux de participation aux législatives gabonaises du 17 décembre est de 34%, selon les chiffres officiels publiés mercredi. Le parti d'Ali Bongo emporte la victoire. D’après les chiffres de la Commission électorale nationale autonome et permanente (Cenap) présentés par le ministre de l’Intérieur gabonais Jean-François Ndongou, seul 255 570 des 745 645 inscrits se sont déplacés pour donner leur voix. Soit 34,2% de participation et 65,72% d’abstention. "Élections normales" Ces élections, boycottées par une partie de l’opposition, sont une victoire pour le parti du président Ali Bongo, le Parti démocratique gabonais (PDG), qui obtient 114 des 120 sièges de députés. « Cette élection ...
Lire l'article
Au Gabon, la coalition du président Ali Bongo au pouvoir a remporté 95% des sièges aux élections législatives de samedi dernier, renforçant sa mainmise sur ce pays producteur de pétrole et déclenchant des accusations de fraude de l'opposition. Le Parti démocratique gabonais (PDG), parti d’Ali Bongo, a remporté 113 des 120 sièges de l'assemblée, selon les résultats communiqués tard mercredi soir par le gouvernement. Son allié, le Parti gabonais du centre indépendant (PGCI), a obtenu un siège. Le taux de participation s'élève à 34%. Les partis d'opposition, qui ont remporté les six sièges restants, avaient appelé à un boycott des élections après ...
Lire l'article
Conformément à la loi électorale y relative et sur invitation du président de la CENAP, le Ministre gabonais en charge de l’Intérieur, Jean François Ndongou, a rendu public, le mercredi 21 décembre dernier, les résultats provisoires de l’élection des Députés à l’Assemblée Nationale, qui s’est déroulée le samedi 17 décembre dernier. A-t-on constaté. Le Parti Démocratique Gabonais (PDG) obtient selon les chiffres officiels publiés, une majorité écrasante de 114 députés sur 120. Selon ces chiffres, il y a eu 255.570 votants pour 745.645 inscrits soit un taux de participation de 34,28% (65,72% d’abstention). Le PDG obtient 114 (113 en nom ...
Lire l'article
Le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) s’est taillé la part du lion aux dernières élections législatives du 17 décembre dernier en récoltant 113 députés sur les 120 sièges mis en jeu sur l’ensemble du territoire national. Le processus électoral en vue du renouvellement de l’Assemblée Nationale qui a dévoilé dans la nuit de mercredi à jeudi les noms des heureux vainqueurs a connu une participation de 255 570 votants sur 745 645 inscrits. Le taux de participation au scrutin est de 34,28%. Selon le Président de la Commission électorale nationale autonome et permanente (CENAP), René Aboghé Ella, ce taux est ...
Lire l'article
Gabon: 114 des 120 députés pour le parti de Bongo
Le Parti démocratique gabonais (PDG) du président Ali Bongo Ondimba a remporté 114 des 120 sièges que compte l'Assemblée nationale, aux législatives de samedi, selon une source du PDG proche du ministère de l'Intérieur lundi soir. "C'est le plus grand score du PDG depuis la fin du parti unique (en 1991)", a affirmé cette source à l'AFP. Samedi, un comptage provisoire donnait déjà au moins 77 sièges sur 120 au PDG à ces premières législatives depuis l'élection d'Ali Bongo à la mort de son père Omar Bongo en 2009. Cette victoire écrasante intervient face à une opposition divisée. Une partie de ...
Lire l'article
Le Parti démocratique gabonais (PDG) du président Ali Bongo Ondimba est assuré d'une majorité absolue à l'Assemblée nationale: le parti a remporté au moins 73 des 120 sièges lors des législatives de samedi, selon une source du PDG proche du ministère de l'Intérieur. C'est un raz de marée. Ce décompte est provisoire et le score du PDG devrait être plus élevé, a ajouté cette source. Ces premières législatives depuis l'élection d'Ali Bongo à la mort de son père en 2009 semblaient promises d'avance au PDG face à une opposition divisée. Une partie de l'opposition a refusé d'y prendre part. La participation ...
Lire l'article
Au Gabon, on votait ce samedi 17 décembre pour des élections législatives boycottées par la majeure partie de l'opposition au motif que ce scrutin n'était pas inscrit sous le signe de la biométrie. La campagne n'avait guère été animée, et l’on s’inquiète du taux de participation, qui a été bien bas dans certains quartiers de la capitale. Le vote s’est déroulé dans le calme dans tout le pays, selon la radio nationale gabonaise qui a déployé un réseau très important de correspondants. A Libreville, les bureaux de vote ont tous ouvert entre 9h et 10h. Les populations ont librement voté. Cependant, ...
Lire l'article
Législatives au Gabon : vote sans incident mais peu de participation
La participation samedi aux législatives du Gabon, qui se sont déroulés sans incident majeur, s'annonce faible, selon les premières estimations; la victoire semble promise au parti du président Ali Bongo face à une opposition divisée et dont une partie n'a pas participé. Les bureaux de vote ont commencé à fermer vers 17h00 GMT à l'issue d'une journée sous haute surveillance policière. Aucun incident majeur n'avait été rapporté à 20h00 GMT. Le déroulement serein du scrutin était un des enjeux majeurs de ces premières élections législatives depuis l'accession à la présidence d'Ali Bongo après des présidentielles contestées en 2009 à la mort ...
Lire l'article
Le leader de l’Union pour la nouvelle République (UPNR, opposition) Louis Gaston Mayila, ancien baron du régime du président Omar Bongo Ondimba, a annoncé, mercredi à Libreville, que son parti allait participer aux élections législatives du 17 décembre prochain. "Nous avons décidé d’aller aux élections, nous UPNR, car tout bien considéré, la politique de la chaise vide n’a jamais été payante pour personne", a déclaré Me Mayila, au cours d’une conférence de presse. "Nous disons que c’est une profession de notre fois dans l’avenir, qui nous conduit à aller nous battre avec d’autres partis, pour que pendant les cinq ans à ...
Lire l'article
Législatives gabonaises : faible taux de participation, le PDG grand gagnant du scrutin
Gabon: Le parti de Bongo remporte largement les législatives, l’opposition conteste
Législatives 2011 au Gabon : 113 élus pour le PDG (officiel)
Elections législatives / Le parti au pouvoir décroche 113 des 120 sièges
Gabon: 114 des 120 députés pour le parti de Bongo
Gabon/législatives: majorité absolue à l’Assemblée pour le parti de Bongo
Gabon : participation en demi-teinte aux élections législatives
Législatives au Gabon : vote sans incident mais peu de participation
Me Mayila annonce la participation de son parti aux élections législatives
Bongo Doit Partir


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 22 Déc 2011
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*