Socialisez

FacebookTwitterRSS

Mascarade électorale au Gabon

Auteur/Source: · Date: 22 Déc 2011
Catégorie(s): Politique

L'héritier (ici, en visite en Côte d'Ivoire, en janvier) abrège souvent réunions et palabres. AFP


Les observateurs internationaux ont jugé les élections “crédibles”, malgré la dénonciation par l’opposition de fraudes et une abstention de 65%.
Le Parti démocratique gabonais (PDG) a remporté ce jeudi 114 sièges sur 120 aux élections législatives. L’opposition avait boycotté le scrutin.
Victoire sans pour le parti d’Ali Bongo. Le Parti démocratique gabonais (PDG) vient de remporter les élections législatives ce jeudi après un raz de marée, malgré un très fort taux d’abstention. L’opposition rejette la validité du scrutin.
114 députés sur 120. Sans surprise, et alors que le parti unique est aboli depuis 1991, le PDG (sic) au pouvoir s’assure une majorité absolue écrasante marqué par l’absence d’une partie de l’opposition et le désintérêt des Gabonais, qui ont abouti à une abstention de 65%.
Une mascarade électorale
Pendant la campagne, le PDG a mis en avant le bilan économique du président Bongo, les nombreuses réformes entreprises et le fait que le pays va accueillir la Coupe d’Afrique 2012 de football, en partenariat avec la Guinée équatoriale, alors que son organisation semblait compromise en 2009.
Les partis de l’opposition et même de la majorité présidentielle ont connu une défaite cinglante: un certain nombre de figures de la vie politique ont été battus. C’est notamment le cas de Fidèle Waura, le secrétaire général de l’Union du Peuple gabonais (UPG), un deux principaux partis d’opposition.
Quelle honte!
L’opposition dénonçait bien avant le scrutin une mascarade électorale et le bourrage prévisible des urnes. “Quelle honte!”, avait déclaré la semaine dernière l’opposant André Mba Obame, dont la formation l’Union nationale a été dissoute en janvier 2011.
L’Union africaine (UA), elle, ne craint pas de déclarer qu’en “dépit des insuffisances relevées”, celles-ci “ne sont pas de nature à entacher les résultats du scrutin”.

Avec AFP 


SUR LE MÊME SUJET
Le Maire de la capitale gabonaise, Jean François Ntoutoume Emane, a organisé lundi, une cérémonie de réjouissance en l’honneur des nouveaux élus du 5ème arrondissement de la commune de Libreville investis aux élections législatives du 17 décembre par le Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir). Les deux candidats investis par le PDG aux 1er et 2ème siège du 5ème arrondissement de la commune de Libreville sont sortis vainqueurs de ce scrutin. Il s’agit notamment de François Mounguéngui Koumba qui a ramené le 1er siège au PDG et de Gisèle Akoghé qui se succède à elle-même à l’Assemblée Nationale. ...
Lire l'article
Gabon : Chronique d’une abstention électorale annoncée
Ainsi que le laissait entrevoir l’absence d’engouement lors de la campagne électorale de dix jours qui l’a précédée, les élections législatives de ce 17 décembre ont littéralement été snobées par les populations. Si aucun incident majeur n’a émaillé le scrutin, il ne s’agit en tous cas pas d’un succès. Surtout que, du fait de l'appel de l'opposition à boycotter, voire à entraver son organisation, l’un des enjeux de ces élections était le taux de participation. A l’issue d’une journée sous haute surveillance militaire et sans incident majeur signalé, les bureaux de vote se sont fermés à 18 heures ce 17 décembre, ...
Lire l'article
Au Gabon, la campagne électorale pour le scrutin législatif du 17 décembre s’est ouverte la semaine dernière dans une relative indifférence avec l’apparition d’affiches électorales et de quelques meetings. Le premier ministre du Parti démocratique gabonais au pouvoir a souligné lors d’un meeting que « le vote est une compétition, et contrairement au football, il n’y a pas de match nul ». Les opposants appellent de leur côté au boycott en l’absence de garanties de transparence. L’introduction de la biométrie permettrait d’établir des listes électorales fiables. Mais pour Guy Rossatanga-Rignault, professeur de droit public et de sciences politiques à l’université ...
Lire l'article
Au Gabon, les candidats aux élections législatives du 17 décembre 2011 prochain ont juste 10 jours pour battre campagne. Sans perdre du temps, la campagne a démarré tambour battant ce mercredi à Libreville. Premiers meetings et premières affiches mais on est loin de l’effervescence de la campagne présidentielle de 2009. Libreville au rythme de la campagne Grand favori du scrutin, le parti au pouvoir a démarré sa campagne à Libreville avec un grand show.
Lire l'article
La campagne électorale pour le compte des législatives du 17 décembre 2011, a été lancé ce 7 décembre 2011 à 00 heures par le président de la République gabonaise, Ali Bongo Ondimba et le président de la Commission électorale nationale et permanente (CENAP), René Aboghé Ella. Durant 10 jours, les 475 citoyens –candidats présentés devront batailler en propagande électorale pour solliciter les suffrages des potentiels électeurs sous réserve du respect de l’ordre public. La campagne électorale des législatives du 17 décembre 2011 a été lancée ce 7 décembre 2011 à 00 heures par le président de la République gabonaise, Ali ...
Lire l'article
Les leaders des partis politiques de l’opposition gabonaise, effectuent depuis le 24 novembre 2011, une tournée citoyenne et républicaine à travers le Gabon. Le périple a pour objectif de sensibiliser le peuple Gabonais à «la mascarade électorale que prépare encore le PDG», parti au pouvoir, et aux conditions que l’opposition exige pour l’établissement d’une véritable démocratie au Gabon. La tournée "citoyenne et républicaine" à travers le Gabon, entamée par les leaders de l’opposition gabonaise depuis le 24 novembre dernier, a démarré avec l’étape de Lambaréné, chef-lieu de la province du Moyen-Ogooué où plusieurs meetings et réunions ont été tenus ...
Lire l'article
La campagne électorale en vue des législatives et sénatoriales partielles du 6 juin s’est officiellement ouverte dimanche au Gabon. Le Gabon est en campagne depuis dimanche pour le scrutin du 6 juin avec quelques beaux duels à Libreville, notamment dans le 2e arrondissement, à Ntoum et dans le département de Mulundu. Ainsi dans la capitale, Paul Mba Abessole du rassemblement pour le Gabon (Rpg) issue de la « Majorité républicaine » proche du Parti démocratique gabonais (Pdg), sera opposé Jean Eyeghé Ndong, candidat de l’Union nationale (UN, opposition). A Ntoum, (45 km de Libreville), l’ancien hiérarque du Pdg désormais opposant, Casimir Oyé Mba, ...
Lire l'article
LIBREVILLE — Libreville était aux couleurs de la présidentielle du 30 août à l'ouverture officielle de la campagne électorale ce week-end alors que cinq grands candidats tenaient des meetings dimanche après-midi, ont constaté des journalistes de l'AFP. Dix semaines après l'annonce du décès du président Omar Bongo, au pouvoir pendant 41 ans, des affiches ont donc fait leur apparition sur les murs et panneaux publicitaires de la capitale du Gabon. Celles d'Ali Ben Bongo Ondimba, fils d'Omar Bongo décédé début juin et qui a été investi par le Parti démocratique gabonais (PDG) au pouvoir, sont de loin les plus présentes, avec notamment ...
Lire l'article
PORT-GENTIL (AGP) – Affiches et banderoles à l’effigie des candidats au scrutin présidentiel du 30 août prochain n’étaient visibles samedi à Port-Gentil, au premier jour de l’ouverture de la campagne, a constaté un journaliste de l’AGP sur place. La campagne électorale s’est ouverte depuis samedi à minuit sur l’étendue du territoire national et devra s’achever quelques heures avant l’élection, selon le programme officiel établi par la commission électorale. Sur les murs et le long des artères, dans la plupart des quartiers de la ville, seuls des banderoles, drapeaux et autres affiches relatifs à la fête de l’indépendance, dont Port-Gentil et ...
Lire l'article
La commission électorale nationale et permanente (CENAP) a rendu public hier dans un communiqué la date des élections locales, qui se dérouleront ainsi le 27 avril prochain.      De même le dépôt des candidatures se fera du 25 février au 4 mars, la publication de la liste des candidats le 25 mars, et la campagne électorale s'ouvrira le 12 avril à 00 heure pour se clôturer le 26 avril à minuit. Les locales devaient initialement se tenir à la mi-janvier. Mais le scrutin a été reporté par la Cour constitutionnelle à l'initiative du ministère de l'Intérieur, eu égard au retard enregistré dans ...
Lire l'article
Politique / Jean François Ntoutoume Emane plébiscite les nouveaux élus de sa circonscription électorale
Gabon : Chronique d’une abstention électorale annoncée
Le Gabon à l’heure de la campagne électorale
Début de la campagne électorale pour les législatives au Gabon
Gabon : Ouverture de la campagne électorale
Gabon : L’opposition en croisade nationale contre “la mascarade électorale”
Gabon : lancement de la campagne électorale
Gabon: Libreville aux couleurs de la campagne électorale
Gabon: Pas de meetings à l’ouverture de la campagne électorale à Port-Gentil
Les élections locales se tiendront le 27 avril, selon la Commission électorale


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 22 Déc 2011
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*