Socialisez

FacebookTwitterRSS

Elections législatives du 17 décembre 2011 au Gabon: Déclaration N°3 de la Société Civile Gabonaise

Auteur/Source: · Date: 23 Déc 2011
Catégorie(s): Politique

Déclaration N°3 de la Société Civile Gabonaise

Les résultats des élections législatives 2011 organisées au Gabon le 17 Décembre 2011 ont considérablement accentué la crise politique et la dégradation de l’environnement démocratique dans le pays. Cette élection s’est tenue dans un climat politique délétère marqué par la volonté et le refus du Gouvernement Gabonais à composer avec l’opposition et le Mouvement Ca suffit comme Ca qui ont proposé la mise en oeuvre des reformes politiques afin d’améliorer de façon significative le système démocratique et de régler de manière durable la question de la légitimité des dirigeants.

Face au refus du camp au pouvoir, l’opposition et la société civile ont entrepris de mobiliser les forces vives de la nation à travers le territoire national.

Le fort taux d’abstention (90%) le 17 décembre 2011, n’en déplaise au ministre de l’interieur qui gonfle exagérément ce chiffre pour se faire bonne conscience, est la traduction de l’adhésion massive de la population dans sa grande majorité au mot d’ordre de boycott lancé par l’opposition et la société civile, intervenant sous le label du Mouvement Ca suffit comme Ca. En dépit des manoeuvres frauduleuses du Ministère de l’intérieur et de la Commission Electorale Autonome et Permanente (dont les insuffisances avaient déjà été révélées à la communauté nationale et internationale lors de l’élection présidentielle anticipée du 30 Août 2009) visant à augmenter le taux de participation à 35%. Cette élection n’a ni valeur ni, légitimité. La société civile rejette catégoriquement cette élection et la soit disant majorité stalinienne (114 Députés PDG plus 3 Députés issus des partis alliés au PDG soit un total de 117 Députés pour le PDG et ses associés de la Majorité Républicaine sur 120 Sièges à pourvoir à l’Assemblée Nationale).

En effet, aux nombreuses incohérences et manipulations avérées du fichier électoral, du transfert massif d’électeurs et le vote multiple de plusieurs électeurs dans plusieurs bureaux de vote à Libreville et à l’intérieur du pays, un peu moins de 15% des gabonais sont allés voter à Libreville comme dans tout le pays, les bureaux de vote étaient vides.

Ce vote marque une rupture et le rejet total des pratiques – anti -démocratiques d’Ali BONGO et de la clique des dirigeants corrompus qui exercent une oppression permanente sur la majorité des gabonais qui chaque jour éprouvent toutes les peines du monde pour survivre.

Les gabonais mus par un élan patriotique viennent donc de rejeter l’exercice solitaire du pouvoir par le système politique incarné par le PDG, le recul démocratique et les dérives autocratiques qui affectent le fonctionnement des institutions et du pays.

Aussi, la société civile regroupée au sein du mouvement «ça suffit comme ça», et dans l’intérêt supérieur de la Nation, réitère la proposition des 13 points suivants pour sortir le Gabon de cette impasse qui risque de plonger le pays à terme dans les situations déplorables que nous avons pu malheureusement observer ailleurs :

1. Réformer fondamentalement la cour constitutionnelle
2. Réviser la loi électorale
3. Réformer le Conseil National de la Communication
4. Réformer la CENAP en intégrant les membres de la société civile
5. Ramener le mandat présidentiel à cinq (5) ans renouvelable une seule fois
6. Faire voter les militaires hors des casernes comme tous les citoyens et en civil
7. Revenir aux élections à deux tours,
8. Procéder au redécoupage électoral en tenant compte du facteur démographique
9. Impliquer les partenaires au développement dans le processus de transparence électorale
10. Introduire la biométrie dans la confection du fichier électoral
11. Ouvrir les médias publics à tous les acteurs de la Nation
12. Modifier la constitution par voie référendaire pour intégrer toutes les réformes.
13. Mettre en place une Commission tripartite majorité, opposition, société civile chargée de la mise en oeuvre de toutes les réformes.

Fait à Libreville, le 23 décembre 2011

Contacts Presse :

Marc ONA ESSANGUI : Brainforest : +241 – 07294140 – E-mail : ona_essangui@yahoo.com
Georges MPAGA : ROLBG : +241 – 07519932 : E-mail : gmpaga@yahoo.fr
Dieudonnée MINLAMA MINTOGO : OND : +241 – 07948719 : E-mail : minlamadd@yahoo.fr
Alain MOUPOPA : Afrique Horizon : +241 – 04573674
Paulette OYANE ONDO : +241 – 06267312 : E-mail : cabinet_oyaneondo@yahoo.fr 


SUR LE MÊME SUJET
Gabon : Qui a réellement gagné les élections législatives de décembre 2011 ?
Le parti au pouvoir et l’opposition archaïque crient victoire. De ces cris lancés simultanément, on peut effectivement se demander : qui a réellement gagné les élections législatives au Gabon ? En effet, le 17 décembre 2011, 34% des gabonais en âge de voter se sont rendus aux urnes afin de se choisir librement leurs représentants à l’assemblée nationale. Et de cette volonté affichée par les gabonaises et des gabonais, c’est le parti démocratique gabonais (PDG) qui a remporté la majorité des sièges. Cependant, au regard de la mobilisation enregistrée, le PDG dirigé par Faustin Boukoubi ne devrait pas vraiment bomber le ...
Lire l'article
Déclaration de la Société Civile sur  les Elections Législatives du  17 Décembre  2011 au Gabon
L’appel lancé par les forces démocratiques gabonaises opposition politique et la Société Civile libre autour du Mouvement Citoyen « ça suffit comme ça » à savoir « Pas de Biométrie, pas de Transparence, Pas d’Élection » a été largement et massivement suivi. Le Peuple Gabonais, dans une maturité sans précédent vient de rejeter et de désavouer le système PDG. À travers tout le pays, les bureaux de vote sont restés vides : plus de 95 % des Gabonais ne sont pas allés voter. Cet échec constaté par la presse ...
Lire l'article
La Coalition de la société civile gabonaise(CSC), qui regroupe une trentaine d’ong, a appelé devant la presse lundi à Libreville la société civile au respect de l’éthique de neutralité pendant les prochaines élections législatives au Gabon. ‘’Un groupuscule de membres de la société civile, délaissant leur éthique de neutralité, se retrouve paradoxalement solidaire de l’opposition dont elle serait devenue la caisse de résonnance au motif que lui seul serait porteur d’espoir de la justice sociale et de la gouvernance démocratique, du développement », a souligné Guy René Mombo Lembomba porte-parole de la coalition Pour la CSC, il est évident dans un ...
Lire l'article
Gabon: le gouvernement fixe les élections législatives au 17 décembre
Les élections législatives gabonaises, dont l'opposition réclamait le report pour pouvoir introduire la biométrie dans le processus électoral, auront lieu le 17 décembre, le calendrier de la Commission électorale ayant été entériné par le gouvernement. Le conseil des ministres a repris intégralement le calendrier proposé par la la Commission électorale nationale autonome et permanente (Cenap) la semaine dernière, selon le communiqué diffusé jeudi dans la presse gabonaise. "Date limite de dépôt des déclaration de candidature à l'élection des députés lundi 31 octobre à 18h00 (...) la campagne sera ouverte le mercredi 7 décembre à 00h, close le vendredi 16 décembre à 24h ...
Lire l'article
Les élections législatives gabonaises, dont l'opposition réclamait le report pour pouvoir introduire la biométrie dans le processus électoral, auront lieu le 17 décembre, a annoncé jeudi le rapporteur de la Commission électorale sur la chaîne publique RTG1. Date limite de dépôt des candidatures auprès des commissions électorales locales lundi 31 octobre à 18h00, ouverture de la campagne le mercredi 7 décembre à 00h. Scrutin le samedi 17 décembre, a annoncé Benjamin Nzigou, rapporteur de la Commission électorale nationale autonome et permanente (Cenap), en lisant un communiqué, sans autre précision. Après une concertation du président Ali Bongo Ondimba avec l'opposition et la société ...
Lire l'article
Aux présidents des Etas unis d’Amérique, et de la République Française, au Secrétaire Général des Nations Unies, au Président de la Commission de l’Union Africaine et au Président de la Commission de l’Union Européenne C’est au nom de la démocratie, principe universel et fondement des libertés, que nous vous adressons ce cri d’alarme, cet appel au secours en faveur de notre pays le Gabon. Comme vous le savez, le Gabon est en ruine. Une ruine généralisée provoquée par une oligarchie criminelle au pouvoir depuis près d’un demi-siècle. Cette oligarchie politico mafieuse a organisé un pillage à grande échelle des richesses ...
Lire l'article
Il s'est tenu ce mercredi, 29 juin 2011 à l'hôtel LAICO Libreville, une réunion de concertation entre la société civile et les partis politiques en présence des Représentants des Ambassades des Etats Unis, de la France et de l'Union Européenne sur le processus électoral et l'environnement démocratique au Gabon. Au terme de cette concertation, les deux parties se sont accordées de ce qui suit : Réformer fondamentalement la cour constitutionnelle Réviser la loi électorale Réformer le Conseil National de la Communication Réformer la CENAP en intégrant les membres de la société civile Ramener le mandat présidentiel à cinq (5) ans renouvelable une ...
Lire l'article
Les prochaines législatives donnent lieu, depuis quelques jours, à des analyses et suggestions diverses quant à leur mode d’organisation. Des leaders associatifs, membres de la société civile gabonaise, ont rendu public, le 18 juin, une déclaration portant sur la «transparence électorale au Gabon». Le document énumère des recommandations portant sur les listes électorales, les bureaux de vote et la réforme des institutions, présentés comme conditions sine qua non pour la participation de ces ONG au prochain scrutin. L’intégrale de cette déclaration. DECLARATION DE LA SOCIETE CIVILE GABONAISE SUR LA TRANSPARENCE ELECTORALE AU GABON Suite à l’engagement du gouvernement à organiser des ...
Lire l'article
Déclaration de la société civile gabonaise: L’avenir du Gabon repose fondamentalement sur la démocratie
Suite à l’auto-proclamation et à la prestation de serment de Monsieur André Mba Obame, en qualité de Chef de l’Etat, les climats politiques et sécuritaires se sont fortement détériorés au Gabon. Cette manifestation aurait pu être un non événement si le gouvernement issu de la victoire d’Ali Bongo Ondimba, reconnue par la communauté internationale, n’avait traité le contentieux électoral consécutif à l’élection de 2009 avec une réaction immédiate, musclée et disproportionnée dans la répression de ses adversaires politiques. Au-delà des agissements anti-démocratiques des différents acteurs politiques, la préservation de l’unité des fils de cette Nation impose à la société civile ...
Lire l'article
Communiqués de Presse
A partir de cette page, vous pouvez accéder à toutes les informations relatives aux activités de la Coalition du Refus, y compris le programme du meeting de Paris. Voir Communqué de presse de lancement. Voir Le Programme Meeting de Paris Principes et Préambule Charte du Refus Devenir membre signataire de la Charte Activités et News de la Coalition Ci-dessous, lisez le Communiqué de presse ayant marqué le lancement de la Coalition du Refus le 18 janvier 2009 Communiqué de Presse COALITION GABONAISE DU REFUS ET DE SALUT NATIONAL Suite aux arrestations arbitraires dont de dignes membres de la société civile gabonaise ont fait ...
Lire l'article
Gabon : Qui a réellement gagné les élections législatives de décembre 2011 ?
Déclaration de la Société Civile sur les Elections Législatives du 17 Décembre 2011 au Gabon
Des ONG appellent à la neutralité de la société civile pendant les législatives
Gabon: le gouvernement fixe les élections législatives au 17 décembre
Gabon: élections législatives le 17 décembre
Lettre d’interpellation de la société civile gabonaise pour une ingérence démocratique au Gabon : Libreville, 29 juin 2011
Déclaration commune société civile-partis politiques sur le processus électoral et l’environnement démocratique au Gabon
Gabon : Les conditions de la société civile pour les législatives 2011
Déclaration de la société civile gabonaise: L’avenir du Gabon repose fondamentalement sur la démocratie
Communiqués de Presse


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 23 Déc 2011
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*