Socialisez

FacebookTwitterRSS

Nigéria. Au moins 35 morts après trois attentats contre des églises

Auteur/Source: · Date: 25 Déc 2011
Catégorie(s): Afrique

Deux attentats visant des églises au Nigeria ont fait au moins 35 morts le jour de Noël, dimanche, le plus sanglant ayant été revendiqué par la secte islamiste Boko Haram tandis que le gouvernement évoquait une guerre.

«C’est comme si une guerre interne avait été lancée contre le pays. Nous devons vraiment être à la hauteur et faire face», a déclaré le ministre chargé de la police, Caleb Olubolade, qui s’est rendu sur les lieux d’un des attentats.

Ces attaques, condamnées par le Vatican comme le fruit d’une «haine aveugle et absurde», surviennent après deux jours d’affrontements, jeudi et vendredi, entre des membres de Boko Haram et les forces de l’ordre dans le nord-est, qui auraient fait près de cent morts.

L’attentat le plus meurtrier, avec 30 morts selon le dernier bilan en date, s’est produit à l’extérieur d’une église catholique à Madalla, en périphérie d’Abuja, la capitale fédérale.

Le chaos

L’explosion, dont l’origine s’est produite alors que des personnes se trouvaient à l’intérieur de l’église Ste Theresa de Madalla, en périphérie de la capitale Abuja, pour le jour de Noël.

Le chaos régnait autour du bâtiment après l’explosion. Des jeunes en colère ont allumé des feux et menacé d’attaquer un commissariat de police des environs. Les policiers ont tiré en l’air pour les disperser et fermé l’accès d’une grande route.

Un habitant du quartier périphérique de Madala a dit à Reuters avoir compté 19 cadavres.

Deuxième explosion près d’une église de Jos

Une autre explosion a retenti ce dimanche de Noël près d’une église de la ville de Jos, dans le centre du Nigeria. « Il y a eu une explosion dans la zone de Rikkos de la ville où des fidèles assistaient à une cérémonie religieuse de Noël », a dit un habitant interrogé par téléphone, David Pam. « On ne sait pas si l’église était la cible de l’attaque », a-t-il ajouté.

Des tracts menaçant d’attentats des églises et d’autres lieux avaient été découverts à Jos mi-décembre.

La secte Boko Haram en première ligne

La secte islamiste nigériane Boko Haram a revendiqué l’attentat.

«Nous sommes responsables de toutes les attaques de ces derniers jours, y compris celle à la bombe contre l’église de Madalla. Nous continuerons à lancer de telles attaques dans le nord du pays dans les prochains jours», a déclaré par téléphone à l’AFP un homme affirmant parler au nom du groupe, Abul Qaqa.

Le Nigeria est régulièrement secoué par des attaques et des attentats, souvent attribués à la secte islamiste Boko Haram.

Ce mouvement, qui dit vouloir imposer un Etat islamique, a revendiqué l’attentat suicide d’août 2011 contre le siège des Nations unies à Abuja, qui avait fait 24 morts.

Il s’était également attribué la responsabilité d’une vague d’attaques sanglantes le 24 décembre 2010, veille de Noël, qui avaient visé plusieurs églises et fait des dizaines de morts. 


SUR LE MÊME SUJET
Nigeria: grève générale sur fond de tensions religieuses
Une grève générale devait se dérouler lundi au Nigeria contre l'augmentation des prix du carburant sur fond d'attentats anti-chrétiens revendiqués par un groupe islamiste musulman. Les syndicats de travailleurs ont menacé d'organiser une grève illimitée à partir de lundi sur tout le territoire national, avec des manifestations de masse, si le gouvernement ne rétablissait pas les subventions sur les prix du carburant, dont la suppression le 1er janvier a entraîné une brusque hausse des prix de l'essence. Le litre d'essence à la pompe est ainsi passé dès lundi de 65 nairas (0,30 euro) à au moins 140 nairas (0,66 euro). Des manifestations ...
Lire l'article
Nigeria: 6 morts dans une nouvelle attaque d’église, crainte d’escalade
Nigeria: 6 morts dans une nouvelle attaque d'église, crainte d'escalade Une nouvelle attaque contre une église a fait six morts jeudi soir au Nigeria pays le plus peuplé d'Afrique où une vague d'attentats visant en particulier des chrétiens fait craindre l'éruption de violences interconfessionnelles. Les fidèles étaient réunis en prière, les yeux fermés, quand des hommes ont ouvert le feu, a expliqué le pasteur de l'église aux abord de Gombe, dans le nord-est. L'attaque est intervenue au lendemain de l'expiration d'un ultimatum fixé par un porte-parole de la secte islamiste Boko Haram aux chrétiens pour qu'ils quittent le nord majoritairement musulman du pays. Le ...
Lire l'article
Nigeria: des explosions secouent le nord à la fin de l’ultimatum de Boko Haram
Trois attaques à la bombe ont secoué mercredi soir des villes du nord-est du Nigeria où l'état d'urgence a été décrété alors que l'ultimatum fixé par la secte islamiste Boko Haram, qui a revendiqué ces explosions, aux chrétiens pour qu'ils quittent le nord musulman a expiré. Les attaques, qui n'auraient pas fait de blessé, ont été revendiquées par Boko Haram. Ce groupe lié à Al-Qaïda s'est vu attribuer des centaines de morts dans des attentats ces derniers mois, sur fond de violences religieuses et ethniques dans le nord. "Nous sommes responsables des attentats à la bombe de ce soir à Damaturu et ...
Lire l'article
Les attentats ont fait 35 morts... Noël sanglant au Nigéria. Une vague d'attentats a fait 35 morts ce dimanche dont un kamikaze, selon le dernier bilan de ces attaques revendiquées par la secte islamiste Boko Haram qui ont visé notamment des églises remplies. «C'est comme si une guerre interne avait été lancée contre le pays. Nous devons vraiment être à la hauteur et faire face», a déclaré le ministre chargé de la police, Caleb Olubolade, qui s'est rendu sur les lieux d'une des explosions. Les attaques, condamnées par le Vatican comme le fruit d'une «haine aveugle et absurde», surviennent après deux jours d'affrontements, ...
Lire l'article
Un accident de la circulation survenu dans le département de la Djouori-Agnili dont Bongoville en est le chef lieu (province du Haut-Ogooué, sud-est), a fait trois morts et de nombreux blessés graves, a-t-on appris ce vendredi de sources concordantes. Le drame s’est produit dans le département de la Djouori-Agnili, sens Bongoville-Akiéni. Selon notre source, le véhicule, un Toyota pick-up double cabine de couleur verte immatriculé 0109G1Y qui venait de quitter Bongoville pour Kabaga, sens Bongoville-Akiéni dans les plateaux Batékés, a fait une sortie de route. Bilan : trois morts et de nombreux blessés dont dix grièvement. Parmi les trois morts ...
Lire l'article
Au moins douze personnes sont mortes dimanche et lundi dans des combats à Bria, dans le centre de la Centrafrique, entre la rébellion centrafricaine de la CPJP et l'ex-rébellion centrafricaine de l'UFDR, selon un nouveau bilan d'une source militaire à Bria mardi. Les combats opposent la rébellion de la Convention des patriotes pour la justice et la paix (CPJP) et l'ex-rébellion de l'Union des forces démocratiques pour le rassemblement (UFDR). Ils on fait au moins douze morts (...) recensés mardi en début d'après midi dans le quartier Bornou où les affrontements ont été particulièrement violents dimanche et qui est resté difficile d'accès ...
Lire l'article
Une enfant de 3ans, un officier de la police, une sage femme du Centre de Santé de Tchibanga dans la province de la Nyanga , ont trouvé la mort dans un accident de la circulation le week-end écoulé à 18 km de la ville de Ndendé (Sud du Gabon), rapporte l’AGP. Ce sont le Lieutenant colonel de Police, chef de service de Voie publique, Jean-Jacques Délicat, la Sage-femme du Centre régional de Santé de Tchibanga dans la province de la Nyanga (Sud), Mme Marie Gabrielle Manouga, épouse Dengou et une enfant de 3 ans, Alice de Grâce, qui ont succombé Selon ...
Lire l'article
Gabon: l'opposition avance le chiffre d'au moins 15 morts à Port-Gentil De Patrick FORT (AFP) – LIBREVILLE — La controverse sur le bilan des violences à Port-Gentil (ouest) après l'élection d'Ali Bongo à la présidence du Gabon a redoublé mercredi, l'opposition avançant le chiffre d'au moins 15 morts, alors que les autorités maintiennent le nombre de trois tués. Pierre-André Kombila, médecin de formation, député et figure de l'opposition, a fait état d'informations provenant de la morgue de l'hôpital de Ntchengue, au sud de la cité pétrolière, "où il y avait 15 corps", a-t-il déclaré à l'AFP. Selon lui cette morgue "est pleine. Il ...
Lire l'article
Une mutinerie a éclaté ce lundi matin aux environs de 5 heures à la Prison centrale de Libreville; le bilan actuel serait de trois morts du côté des prisonniers et un blessé grave dans les rangs de la garde pénitentiaire, rapportent des sources proches de la Prison centrale. Le soulèvement a eu lieu à 5 heures ce lundi matin avec des incendies et autres dans la prison. De même, les prisonniers retiendraient quelques gardes pénitentiaires. Les négociations ont été ouvertes et l’ancien gouverneur, Mamadou Tsoumou, lui-même détenu, serait le négociateur en vue de sortie de cette crise.
Lire l'article
Le bilan des attaques coordonnées perpétrées à Bombay par des extrémistes islamistes s'élève à 155 morts et 327 blessés, a annoncé samedi la chaîne de télévision CNN-IBN. La chaîne NDTV a de son côté fait état sur son site internet de 154 morts et 327 blessés, tandis que l'agence d'information Press Trust of India (PTI), citant un ministre non identifié, écrivait que le bilan final pourrait atteindre 200 morts. Des commandos indiens poursuivaient aux premières heures de la journée de samedi leurs opérations pour sécuriser l'hôtel Taj Mahal, à l'intérieur duquel un ou deux islamistes lourdement armés étaient toujours retranchés, ont annoncé ...
Lire l'article
Nigeria: grève générale sur fond de tensions religieuses
Nigeria: 6 morts dans une nouvelle attaque d’église, crainte d’escalade
Nigeria: des explosions secouent le nord à la fin de l’ultimatum de Boko Haram
Nigéria: 35 morts dans une série d’attentats à la bombe contre des églises
Fait-divers : Trois morts et de nombreux blessés dans un accident de la circulation proche de Bongoville
Centrafrique/rébellion: au moins 12 morts dans des combats dans le centre
Ndendé : Trois morts, dont une enfant de trois ans, dans un accident de la circulation
Gabon: l’opposition avance le chiffre d’au moins 15 morts à Port-Gentil
Gabon: Mutinerie à la prison Centrale: trois morts et un blessé grave
Bombay: 155 morts, 327 blessés (télévision)


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 25 Déc 2011
Catégorie(s): Afrique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*