Socialisez

FacebookTwitterRSS

Législatives gabonaises : l’opposition va déposer un recours après des “fraudes massives”

Auteur/Source: · Date: 27 Déc 2011
Catégorie(s): Politique

L’Union du peuple gabonais (UPG), l’un des deux grands partis d’opposition, va déposer des recours devant la Cour constitutionnelle, a annoncé le porte-parole mardi 27 décembre. L’UPG accuse le pouvoir de “fraudes massives” lors des élections législatives du 17 décembre.

« Nous allons présenter des recours pour que la Cour constitutionnelle nous rétablisse dans nos droits », a déclaré le secrétaire exécutif de l’Union du peuple gabonais (UPG), Mathieu Mbomba Nziengui. Le parti d’opposition accuse le pouvoir de « fraudes massives » lors des élections législatives du 17 décembre, à l’issue desquelles le Parti démocratique gabonais du président Ali Bongo Ondimba a raflé 114 des 120 sièges de l’Assemblée.

Une dizaine de candidats battus lors de ce scrutin vont donc déposer des recours auprès de la Cour constitutionnelle. « Ce ne sont pas des résultats réels mais des résultats résultant d’une fraude massive », a fustigé le secrétaire exécutif de l’UPG. « Les Gabonais dans leur ensemble ont été sidérés par l’ampleur de la fraude et ne porteront aucun crédit à ces résultats. Malgré cela, les vainqueurs se sont félicités de leurs exploits alors que plusieurs (députés) ont été élus avec moins de 8% du corps électoral », a-t-il ajouté. L’UPG, qui disposait de 7 sièges avant les élections, avait présenté 33 candidats mais n’a obtenu aucun député à l’issu du scrutin.

Faible participation

L’UPG, comme d’autres partis d’opposition, avait longtemps prôné la non-participation à ce scrutin, dénonçant l’absence de biométrie, censée prévenir les fraudes éventuelles. L’UPG, dont le leader historique Pierre Mamboundou est décédé en octobre, avait finalement décidé de participer aux législatives, mais de nombreux autres factions ont, elles, boycotté les élections. Ce qui explique en partie la faible participation à ces législatives : le taux d’abstention s’est élevé à 65,72% selon les chiffres officiels.

(Avec AFP)
 


SUR LE MÊME SUJET
Gabon – Législatives: décision sur les recours le 10 février
La Cour constitutionnelle gabonaise rendra finalement le 10 février une partie de ses décisions sur les recours en annulation des élections législatives du 17 décembre, où le Parti démocratique gabonais (PDG) au pouvoir a obtenu 114 députés sur 120, a appris mardi l'AFP auprès de la Cour. La Cour a pris du retard dans ses audiences publiques et doit encore examiner 11 recours mercredi alors qu'elle avait initialement mis en délibéré au 7 février (mardi) sa décision sur une trentaine des 45 recours introduits. Une partie de l'opposition a boycotté le scrutin, dénonçant l'absence de biométrie pour prévenir la fraude. L'Union du ...
Lire l'article
Législatives 2011 au Gabon : Quarante-cinq recours au finish
La greffe de la Cour constitutionnelle a enregistré au décompte final pour ce qui est du contentieux électoral après le scrutin du 17 décembre dernier, quarante-cinq recours introduits. Les uns et les autres sollicitent l’annulation du scrutin dans les circonscriptions électorales, où le vote, estime-t-on, se serait mal passé. Le CLR a déposé seize requêtes. Les autres sont : L’UPG (huit recours) ; les candidats indépendants (sept) ; le Moera-Mendou (trois) ; l’ADERE (deux) ; le PGP (un) ; le PDG (deux) ; le PSD (deux) ; le RPG, le PGCI, l’ANG et le RDR (un chacun). Les sièges ciblés par l’UPG ...
Lire l'article
Gabon: l’UPG va déposer des recours pour “fraude massive” aux législatives
L'Union du peuple gabonais (UPG), un des deux principaux partis d'opposition, a annoncé mardi qu'une dizaine de ses candidats battus lors des législatives allaient déposer des recours auprès de la Cour constitutionnelle, accusant le pouvoir de "fraude massive". "Ce ne sont pas des résultats réels mais des résultats résultant d'une fraude massive", a affirmé le secrétaire exécutif de l'UPG Mathieu Mbomba Nziengui à propos du scrutin du 17 décembre où le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) a obtenu 114 des 120 sièges. L'UPG, qui disposait de 7 sièges lors de la précédente législature dominée également par le PDG, n'a obtenu aucun ...
Lire l'article
Le nouveau Secrétaire Exécutif de l’Union du Peuple Gabonais (UPG opposition), Mathieu Mboumba Nziengui a déclaré qu’il entend présenter des recours au sortir des élections législatives du 17 décembre dernier au sortir desquelles le Parti Démocratique Gabonais a raflé 113 sièges sur les 120 que compte l’Assemblée Nationale. « Nos candidats ont perdu les armes à la main et c’est pour cela que nous allons présenter des recours pour que la Cour Constitutionnelle nous rétablisse dans nos droits » a-t-il affirmé ce mardi face à la presse à Libreville. Aussi, le Secrétaire Exécutif de l’UPG dit détenir des preuves de cas de ...
Lire l'article
Le Parti pour le développement et la solidarité sociale (PDS, opposition), dénonce aujourd'hui dans un communiqué "une fraude massive" lors des législatives gabonaises du 17 décembre qui ont vu le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) prendre 114 des 121 sièges. Dénonçant une "fraude massive (et) généralisée", le PDS qui avait présenté 27 candidats à ce scrutin sans qu'aucun ne soit élu, annonce dans son communiqué "qu'il n'exercera aucun recours devant la Cour constitutionnelle", car elle est, selon lui, "essentiellement constituée de membres issus du PDG". Selon le PDS, le scrutin a été marqué par une "manipulation par le PDG des ...
Lire l'article
Le secrétaire général du PDG salue la vicotire de son parti lors des législatives gabonaise - Le secrétaire général du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), Faustin Boukoubi, a salué vendredi à Libreville la victoire de son camp lors des élections législatives du 17 décembre boycottées par une partie de l'opposition. «Cette victoire est à la fois la reconnaissance de tout le travail accompli depuis 2009 et le renouvellement d’un mandat sans ambiguïté au chef de l’Etat (Ali Bongo Ondimba) », a-t-il déclaré à la presse. «La victoire du PDG ne constitue pas un ...
Lire l'article
Le Président du Parti Social Démocrate (PSD, opposition), Pierre Claver Maganga Moussavou, a déclaré ce mercredi lors d’une conférence de presse tenue à son domicile du Bas de gué-gué dans le 1er arrondissement de la commune de Libreville qu’il ne déposera pas de recours auprès de la Cour constitutionnelle pour contester sa défaite aux élections législatives du 17 décembre dernier au premier siège de la commune de Mouila, chef lieu de la province de la Ngounié (sud). Le Président du PSD, qui était le député sortant de la commune de Mouila, a été battu à la dernière consultation électorale par le ...
Lire l'article
55 des 472 candidatures validées le 17 novembre dernier par la Commission électorale nationale autonome et permanente (CENAP), en vue des élections législatives du 17 décembre prochain, font depuis trois jours, l’objet d’un examen minutieux des juges de la Cour constitutionnelle. Selon une source proche de la Cour constitutionnelle, il s’agirait de dossiers incomplets pour la plupart d’entre eux et de litiges relatifs aux inscriptions sur les listes. Aux dires de ce dernier, il apparait clairement que le nombre des candidatures validées par la CENAP pourrait être revu à la baisse au terme du processus d’examen qui s’achève ce ...
Lire l'article
Les magistrats de la Cour constitutionnelle ont débuté, le 21 novembre dernier, l’examen des recours relatifs aux listes des candidatures aux élections législatives du 17 décembre 2011 publiées par la Commission électorale nationale autonome et permanente (CENAP). 55 recours introduits devant la grande juridiction vont ainsi être passés au peigne fin durant toute la semaine. Les membres de la Cour constitutionnelle gabonaise sont réunis depuis le 21 novembre 2011 pour examiner les recours, relatifs aux listes des candidatures aux élections législatives du 17 décembre 2011 publiées par la Commission électorale nationale autonome et permanente (CENAP). Ce sont en tout 55 recours qui ...
Lire l'article
Déclaré vainqueur à l’issue de l’élection législative partielle du 6 juin avec 71,14% des suffrages, le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) a été vertement indexé par ses adversaires sur ce siège qui dénoncent une «fraude inimaginable et flagrante». C’est reparti pour le contentieux électoral. A peine quelques heures après la publication des résultats officiels le 9 juin par la Commission électorale nationale autonome et permanente (CENAP), les contestations fusent de tous bords contre le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir). Les principales contestations concernent le scrutin du premier siège du Komo Mondah, à Ntoum, où le candidat PDG, l’actuel ...
Lire l'article
Gabon – Législatives: décision sur les recours le 10 février
Législatives 2011 au Gabon : Quarante-cinq recours au finish
Gabon: l’UPG va déposer des recours pour “fraude massive” aux législatives
Législatives / L’UPG entend déposer des recours
Gabon/législatives : “fraudes massives”
Gabon: Victoire du PDG aux législatives gabonaises
Législatives – PSD opposition / Maganga Moussavou déposera pas de recours pour contester les résultats
Politique / Législatives 2011 : 55 recours en examen à la Cour constitutionnelle
Gabon/Législatives : 55 recours en examen à la Cour constitutionnelle
Gabon : Le PDG accusé de fraudes massives à Ntoum


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 27 Déc 2011
Catégorie(s): Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*