Socialisez

FacebookTwitterRSS

A la Une : coup d’État ou règlement de compte en Guinée-Bissau?

Auteur/Source: · Date: 28 Déc 2011
Catégorie(s): Afrique

Par Marie Normand

Après l’attaque du siège de l’état-major des Forces armées, Le Pays au Burkina Faso s’interroge : s’agit-il d’une « tentative de coup d’État », c’est la version officielle, ou d’un « règlement de comptes entre deux fortes têtes de l’armée » ? Pour le journal, la seconde option est plus plausible. « Quand ils estiment que leurs intérêts sont menacés (…) les chefs militaires n’hésitent pas à se tirer dans les pattes. Et, il est de notoriété publique que le chef d’état-major dont les bureaux ont été attaqués et le contre-amiral à qui l’on fait porter le chapeau, se haïssent cordialement. Leur inimitié a toujours représenté un danger pour les institutions ».

Narco-État

La Guinée-Bissau souffre donc « de son armée minée par des querelles intestines et par le trafic de drogue », conclut Le Pays. Et sur ce point, il est rejoint par L’Observateur, qui titre « le Narco État en dérive ». Et pourtant, on y croyait, dit en substance le journal burkinabé. « Le pays avait amorcé un processus de démocratisation avec un opposant historique parvenu, à coups d’élections, à la cime du pouvoir. (…) Mais c’était oublier que dans cette ancienne colonie portugaise, les plus hautes sphères de l’armée (…) vivent (…) des fruits florissants de la drogue ». « Un État malade de ses narcotrafiquants », qui ne s’en sortira pas seul estime le journal. Il appelle à une plus grande implication notamment de l’Union africaine et de la communauté internationale pour sauver la Guinée-Bissau.

On renoue le dialogue en Guinée-Conakry

On part maintenant en Guinée Conakry avec cette reprise du dialogue entre le gouvernement et la classe politique guinéenne, pour aller vers des élections législatives transparentes. C’était mardi dans la salle des actes du Palais du peuple. Ce nouveau dialogue « présidé par le ministre Alhassane Condé, a réuni du beau monde », juge Mediaguinée.com.

En fait, cette première rencontre a servi de préalable, a permis de fixer les règles du jeu, explique GuineeNews : « Qui va participer au dialogue ? De quoi va-t-on parler ? Qui va piloter le débat ? » Rencontre décrite comme « houleuse » par la presse guinéenne en ligne. « L’opposition radicale a réclamé un cadre plus restreint », écrit MediaGuinée. Deux blocs politiques exigent un « dialogue direct » avec le gouvernement. Demande refusée par les autres formations qui dénoncent une volonté d’exclusion. « Mais cette rencontre très attendue a permis néanmoins de renouer le contact entre le gouvernement » et l’opposition, pense Africaguinée.com.

Une réunion en demi-teinte

Pour le comité de facilitation, « la réunion a été constructive » (…) « un grand pas a été franchi », même si les débats, qui doivent reprendre jeudi, ont tendance à trainer en longueur. En revanche pour Faya Millimono, de l’opposition, « ce dialogue commence par la confusion ». Il « marque son étonnement de voir le ministre de l’administration convoquer une rencontre pour le dialogue… étant donné que lui-même est partie prenante de ce dialogue ».

C’est ce qu’il confie à Tam Tam Guinée. Et puis, autre confusion relevée : les résultats du vote à l’issue de la rencontre dépassent par exemple le nombre d’inscrits. Un dialogue, qui, dernier point problématique, n’a pas rassemblé l’ensemble de l’opposition. MediaGuinée, rappelle le nom des grands absents : « Sidya Touré de l’UFR, Lansana Kouyaté du PEDN, tous à Abidjan, et Cellou Dalein Diallo de l’UFDG en tournée à l’intérieur du pays ».

Bilan assez noir en Algérie

Pour terminer, l’Algérie fait le bilan de 2011. Une année qui restera marquée par la « fracture », pense El Watan. Il y a un an « presque jour pour jour, les rues d’Alger et d’autres contrées du pays étaient en proie à de violentes émeutes contre la vie chère. Puis ce furent les gens de l’éducation, de la santé publique (…) et d’autres corps de métiers de crier leur colère sur la voie publique ».

A leurs côtés, des « citoyens révoltés », qui ont fait des placettes « des lieux d’expression politique ». Mais face à cette contestation, un vieux réflexe : la répression policière. Finalement, la vedette de 2011, c’est « ce fourgon blindé bleu de la police. Visible partout et à toute heure », s’amuse El Watan. Le « symbole d’un régime bloqué », qui a mit à profit 2011 pour préparer sa reconduction en 2012 par le biais d’élections législatives préparées d’avance. Abdelaziz Bouteflika « sera allé jusqu’au bout de l’année 2011. Mais à quel prix ? » s’interroge aussi Le Matin.

La question se pose, écrit Liberté, alors que le pays connait de nouveaux « mouvements de protestation liés au chômage, (..) au manque de gaz et d’eau potable et, surtout, au problème de logement ». Cette année, conclut El Watan. 2011 « s’achève [donc] dans l’inquiétante perspective de voir la fracture s’agrandir davantage entre une population engluée dans un difficile quotidien et un pouvoir obsédé par son seul maintien aux commandes du pays ». 


SUR LE MÊME SUJET
Règlement de comptes ou État de droit ?
A quelques heures du second round du procès en correctionnelle de l’opposant Mike Jocktane, poursuivi pour «trouble à l’ordre public et destruction de bien public», ce 2 février, les membres du mouvement « Ça suffit comme ça » sont monté au créneau pour dénoncer les dessous d’une affaire qu’ils estiment jouée d’avance en faveur du pouvoir PDG. A la faveur d’un point presse tenu ce 1 février au siège du mouvement « Ça suffit comme ça », les membres de ce regroupement d’ONG ont tenu à interpeler la communauté nationale et internationale face à ce qu’ils qualifient de «dérive totalitaire du ...
Lire l'article
Le gouvernement bissau-guinéen a annoncé mercredi la mise en place d'une commission d'enquête pour faire la lumière sur l'attaque contre l'armée lundi qu'il a qualifiée de tentative de coup d'Etat et faire juger ses auteurs. La formation de cette commission d'enquête a été annoncée alors que le président de la Commission de l'Union africaine (UA), Jean Ping, s'est rendu mercredi matin à Bissau où les violences qui ont suivi le coup de force ont fait deux morts. Des orientations ont été données pour qu'une commission d'enquête soit créée pour éclaircir la situation et identifier les auteurs, qui doivent tous bénéficier de la ...
Lire l'article
La situation en Guinée-Bissau "est maintenant normalisée", a déclaré mercredi le président de la Commission de l'Union africaine (UA), Jean Ping, à l'issue d'une visite à Bissau deux jours après une tentative présumée de "coup d'Etat" suivie de violences meurtrières. "A la lumière de mes différentes rencontres, je pense que la situation est maintenant normalisée. Je viens de transmettre un message de l'UA et tous sont d'accord que ce qui vient de se passer est regrettable. Je rentre donc optimiste", a déclaré à la presse M. Ping, qui était arrivé mercredi matin dans la capitale. "Le dialogue doit être maintenu entre toutes ...
Lire l'article
Guinée-Bissau : arrestations suite à une tentative de coup d’État, un militaire tué pendant les recherches
Lundi 26 décembre, la Guinée-Bissau a assuré avoir déjoué une tentative de coup d'État, et arrêté plusieurs officiers de l'armée, parmi lesquels, le chef de la marine. Lors d'une opération de recherche des suspects, un militaire a été tué et deux autres ont été blessés. Dans la nuit de lundi à mardi 27 décembre, suite à la tentative de coup d'État en Guinée-Bissau, l'armée a lancé une opération pour retrouver des suspects. Au cours des recherches, une unité militaire a échangé des tirs avec un groupe d'individus armés. Selon une source militaire, un militaire a trouvé la mort et deux autres ...
Lire l'article
Au moins un militaire a été tué et deux blessés dans la nuit de lundi à mardi en Guinée-Bissau lors d'une opération de recherche de suspects après l'attaque contre des objectifs de l'armée qualifiée de tentative de coup d'Etat, a indiqué à l'AFP une source militaire. Une équipe de l'armée dépêchée à Luanda (quartier sud de Bissau) a été engagée dans des échanges de tirs avec un groupe de suspects qui étaient armés et ont ouvert le feu sur mes hommes. J'en ai perdu un, deux autres ont été blessés par balles, a affirmé à l'AFP le chef de cette équipe, ...
Lire l'article
Une délégation de la Confédération africaine de football (CAF) effectuera une dernière visite d’inspection du 13 au 17 décembre 2011 en Guinée Equatoriale et au Gabon afin de vérifier si tout est fin prêt pour le coup d’envoi de la compétition dans ces deux pays coorganisateurs de cet évènement continental. C’est dans ce cadre qu’une délégation du COCAN Gabon se rend ce mardi à Malabo en Guinée Equatoriale pour assister, aux côtés de leurs homologues de la Guinée, à l’inspection dite « générale » de la CAF. En effet, la CAF va vérifier la fonctionnalité des hôtels, la présence de ...
Lire l'article
Amical Gabon – Guinée Equatoriale (2-0)
Le Gabon a battu la Guinée Equatoriale (2-0), vendredi à Cannes, lors d'une rencontre d'évaluation entre les deux pays coorganisateurs de la CAN Orange 2012. Les deux pays coorganisateurs de la prochaine Coupe d'Afrique s'affrontaient vendredi soir à Cannes-La Bocca en match amical. Les Panthères du Gabon l'ont emporté sur le Nzalang Nacional de Guinée Equatoriale (2-0), grâce à des buts de Roguy Meye et Lévy Madinda (photo). Prochaine rencontre d'évaluation pour les hommes de Gernot Rohr : mardi face au Genoa, actuel 10ème de Serie A italienne. P.J (Rédaction Football365/FootSud)
Lire l'article
Alors qu’ils étaient en poste dans les autres localités du Gabon, leurs classes se sont employées à décimer leurs familles à Libreville et à Port-Gentil. ls l’ont appris par sms, envoyés par les familles, que les gars qui gisent sur le sable chaud de Port-Gentil, ou dans les caniveaux de kinguélé, les poitrines trouées par des balles tirées à l’aide des mêmes Famas mitraillettes (de marque française) qu’ils portent, seraient leurs frères, cousins, ou neveux. C’est ça, la triste réalité du Gabon. Un petit Etat d’un million deux cent mille habitants, dans lequel les communautés sont imbriquées les unes, les autres. ...
Lire l'article
Le président équato-guinéen, Téodoro Obiang Nguema Mbazogo a décidé dimanche de renforcer les capacités de l'armée, une semaine après l'attentat perpétré contre le palais présidentiel de Malabo la capitale par des présumés rebelles nigérians du Mouvement pour l'Emancipation du Delta du Niger (MEND) venus de la mer et en l'absence du Président en déplacement à Bata. Le chef de l’Etat s’exprimait au stade de Malabo (la capitale) au cours d'une manifestation de « condamnation et de soutien » à son régime réunissant environ 2 mille personnes, à l'instar des autres villes du pays. Le Numéro un de la Guinée Equatoriale a ...
Lire l'article
Le dialogue politique inclusif centrafricain s’est ouvert ce lundi à Bangui en présence de nombreux délégués dont le président gabonais Omar Bongo Ondimba, médiateur au sein de la crise politique dans ce pays et président du Comité Ad hoc de la gestion des conflits dans la sous région d’Afrique centrale. Ce dialogue politique inclusif, voulu par la classe politique centrafricaine avec à sa tête le président Fraçois Bozizé, est censé résoudre la crise engendrée par l’existence de nombreux groupes armés dans le nord et ramener la paix dans ce pays en proie à des conflits armés depuis 2005. Outre le président ...
Lire l'article
Règlement de comptes ou État de droit ?
Bissau: vers une commission d’enquête sur la tentative de coup d’Etat
Guinée-Bissau: “situation maintenant normalisée” après les violences, selon l’Union africaine
Guinée-Bissau : arrestations suite à une tentative de coup d’État, un militaire tué pendant les recherches
ALERTE – Guinée-Bissau/coup d’Etat avorté: un militaire tué, deux blessés mardi
CAN Orange 2012 / Dernière visite d’inspection de la CAF avant le coup d’envoi au Gabon et en Guinée Equatoriale
Amical Gabon – Guinée Equatoriale (2-0)
Gabon : Vers un règlement de compte entre militaires ?
Guinée Equatoriale: La Guinée Equatoriale renforce la sécurité intérieure après l’attaque du 17 février dernier
RCA: Coup d’envoi du Dialogue politique inclusif centrafricain à Bangui


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 28 Déc 2011
Catégorie(s): Afrique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*