Socialisez

FacebookTwitterRSS

Guinée-Bissau: “situation maintenant normalisée” après les violences, selon l’Union africaine

Auteur/Source: · Date: 28 Déc 2011
Catégorie(s): Afrique

La situation en Guinée-Bissau “est maintenant normalisée”, a déclaré mercredi le président de la Commission de l’Union africaine (UA), Jean Ping, à l’issue d’une visite à Bissau deux jours après une tentative présumée de “coup d’Etat” suivie de violences meurtrières.

“A la lumière de mes différentes rencontres, je pense que la situation est maintenant normalisée. Je viens de transmettre un message de l’UA et tous sont d’accord que ce qui vient de se passer est regrettable. Je rentre donc optimiste”, a déclaré à la presse M. Ping, qui était arrivé mercredi matin dans la capitale.

“Le dialogue doit être maintenu entre toutes les autorités, politiques, civiles et militaires, pour qu’ensemble, elles puissent maintenir la paix, la stabilité et la concorde nationale”, a-t-il ajouté, avant de quitter Bissau pour Banjul, en Gambie.

Durant sa brève visite, M. Ping a eu des entretiens avec le président de l’Assemblée nationale Raimundo Pereira, qui assure l’intérim du chef de l’Etat Malam Bacaï Sanha, actuellement soigné en France. Il a aussi rencontré le Premier ministre Carlos Gomes Junior, des députés et des responsables de l’armée.

Le 26 décembre, le chef de l’armée de Guinée-Bissau, le général Antonio Indjai, avait annoncé la mise en échec d’un coup de force préparé par “un petit groupe de militaires qui voulaient changer l’ordre au sein de l’armée et du gouvernement” en attaquant aux premières heures de la journée le siège de l’état-major et deux unités militaires à Bissau. Le soir, le Premier ministre et la porte-parole du gouvernement avaient parlé d’une “tentative de coup d’Etat” avortée.

L’armée avait annoncé avoir arrêté plusieurs officiers, dont le chef de la Marine, le contre-amiral José Américo Bubo Na Tchuto, “considéré comme le cerveau” de l’attaque. 


SUR LE MÊME SUJET
A la Une : coup d’État ou règlement de compte en Guinée-Bissau?
Par Marie Normand Après l'attaque du siège de l'état-major des Forces armées, Le Pays au Burkina Faso s'interroge : s’agit-il d’une « tentative de coup d'État », c'est la version officielle, ou d’un « règlement de comptes entre deux fortes têtes de l’armée » ? Pour le journal, la seconde option est plus plausible. « Quand ils estiment que leurs intérêts sont menacés (...) les chefs militaires n’hésitent pas à se tirer dans les pattes. Et, il est de notoriété publique que le chef d’état-major dont les bureaux ont été attaqués et le contre-amiral à qui l’on fait porter le chapeau, ...
Lire l'article
Le gouvernement bissau-guinéen a annoncé mercredi la mise en place d'une commission d'enquête pour faire la lumière sur l'attaque contre l'armée lundi qu'il a qualifiée de tentative de coup d'Etat et faire juger ses auteurs. La formation de cette commission d'enquête a été annoncée alors que le président de la Commission de l'Union africaine (UA), Jean Ping, s'est rendu mercredi matin à Bissau où les violences qui ont suivi le coup de force ont fait deux morts. Des orientations ont été données pour qu'une commission d'enquête soit créée pour éclaircir la situation et identifier les auteurs, qui doivent tous bénéficier de la ...
Lire l'article
Guinée-Bissau : arrestations suite à une tentative de coup d’État, un militaire tué pendant les recherches
Lundi 26 décembre, la Guinée-Bissau a assuré avoir déjoué une tentative de coup d'État, et arrêté plusieurs officiers de l'armée, parmi lesquels, le chef de la marine. Lors d'une opération de recherche des suspects, un militaire a été tué et deux autres ont été blessés. Dans la nuit de lundi à mardi 27 décembre, suite à la tentative de coup d'État en Guinée-Bissau, l'armée a lancé une opération pour retrouver des suspects. Au cours des recherches, une unité militaire a échangé des tirs avec un groupe d'individus armés. Selon une source militaire, un militaire a trouvé la mort et deux autres ...
Lire l'article
Au moins un militaire a été tué et deux blessés dans la nuit de lundi à mardi en Guinée-Bissau lors d'une opération de recherche de suspects après l'attaque contre des objectifs de l'armée qualifiée de tentative de coup d'Etat, a indiqué à l'AFP une source militaire. Une équipe de l'armée dépêchée à Luanda (quartier sud de Bissau) a été engagée dans des échanges de tirs avec un groupe de suspects qui étaient armés et ont ouvert le feu sur mes hommes. J'en ai perdu un, deux autres ont été blessés par balles, a affirmé à l'AFP le chef de cette équipe, ...
Lire l'article
Politique africaine - Le Gabon a exprimé son soutien sans faille à son ancien ministre des Affaires étrangères, Jean Ping, pour obtenir un second mandat à la tête de la Commission de l'Union africaine (UA). 'La candidature de M. Ping, telle que soumise par le Gabon, bénéficie de l'appui des autorités gabonaises, au plus haut niveau', a déclaré à la presse l'ambassadeur du Gabon en Ethiopie et auprès de l'UA, André William Anguile. Il dément ainsi des informations selon lesquelles M. Ping ne pourrait pas être candidat à sa propre succession faute de soutien de son pays. «Je n'accuse aucun pays d'avoir ...
Lire l'article
77,7% des enfants seraient victimes de violences physiques au Gabon, selon les résultats d'une étude rendue publique, mercredi à Libreville, par le président de l'Observatoire national des droits de l'enfant (ONDE), Mme Micheline Otounga, à l'occasion de la célébration de la journée de l'enfant africain. Selon l’étude, les violences physiques, psychologiques, morales et sexuelles sont les quatre types de violences subies par les enfants au Gabon, se traduisant par des bagarres, les agressions dans la rue, les bastonnades, la traite, le travail forcé, les insultes et les viols. L’enquête effectuée auprès des enfants âgés de 8 à 17 ans non scolarisés ...
Lire l'article
LIBREVILLE (AGP) – La situation revenait progressivement à la normale lundi matin à Port-Gentil (sud-ouest), après des violences post-électorales qui ont fait officiellement trois morts à la suite de la proclamation des résultats de la présidentielle, selon des sources concordantes sur place. ’’Les taxis et autres véhicules ont commencé à circuler dans la ville. Tout semble calme ici’’, a affirmé Marlyse, une habitante de Bac aviation, quartier populaire ayant été touché par ces violences qui ont duré 3 jours. ’’Certains magasins ont rouvert leurs portes, mais la plupart d’entre eux sont restés fermés aujourd’hui (lundi)’’, a ajouté Marlyse jointe par téléphone par ...
Lire l'article
ADDIS ABEBA - L'Union africaine a suspendu Madagascar de ses instances après la prise du pouvoir par l'opposant Andry Rajoelina, considérant que celle-ci correspondait à "un changement de gouvernement non constitutionnel". "Le conseil estime que ce qui s'est produit à Madagascar entre dans la définition d'un changement de gouvernement non constitutionnel", a déclaré l'ambassadeur du Burkina Faso, Bruno Nongoma Zidouemba, président du conseil de sécurité de l'Union africaine. "Le conseil a donc décidé de suspendre la participation de Madagascar aux instances et organes de l'UA." La Communauté pour le développement de l'Afrique australe avait déjà refusé jeudi de reconnaître le nouvel homme ...
Lire l'article
Le président équato-guinéen, Téodoro Obiang Nguema Mbazogo a décidé dimanche de renforcer les capacités de l'armée, une semaine après l'attentat perpétré contre le palais présidentiel de Malabo la capitale par des présumés rebelles nigérians du Mouvement pour l'Emancipation du Delta du Niger (MEND) venus de la mer et en l'absence du Président en déplacement à Bata. Le chef de l’Etat s’exprimait au stade de Malabo (la capitale) au cours d'une manifestation de « condamnation et de soutien » à son régime réunissant environ 2 mille personnes, à l'instar des autres villes du pays. Le Numéro un de la Guinée Equatoriale a ...
Lire l'article
Le calme est revenu à Malabo, capitale de la Guinée Equatoriale, après les tirs à l’arme automatique contre le palais présidentiel entendus tôt dans la matinée de ce mardi, selon le porte-parole du Gouvernement. Les autorités de Malabo qui écartent toute « tentative de coup d’état », affirment que les forces de sécurité ont repoussé une « attaque menée par des mercenaires venus par la mer ». Des hommes qui seraient partis du Delta du Niger (Sud du Nigéria). L’attaque contre le palais présidentiel aurait fait « plusieurs victimes » si l’on en croit le porte-parole du gouvernement équato-guinéen, contacté ...
Lire l'article
A la Une : coup d’État ou règlement de compte en Guinée-Bissau?
Bissau: vers une commission d’enquête sur la tentative de coup d’Etat
Guinée-Bissau : arrestations suite à une tentative de coup d’État, un militaire tué pendant les recherches
ALERTE – Guinée-Bissau/coup d’Etat avorté: un militaire tué, deux blessés mardi
Union Africaine: Le Gabon soutient Jean Ping pour un 2nd mandat
77,7 % des enfants seraient victimes de violences physiques au Gabon, selon une étude
Présidentielle/violences : Retour progressif lundi des activités à Port-Gentil après des violences post-électorales
L’Union africaine a suspendu Madagascar de ses instances après la prise du pouvoir par l’opposant Andry Rajoelina
Guinée Equatoriale: La Guinée Equatoriale renforce la sécurité intérieure après l’attaque du 17 février dernier
Guinée Equatoriale: Retour au calme à Malabo après les tirs nocturnes, selon le porte-parole du gouvernement


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 28 Déc 2011
Catégorie(s): Afrique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*