Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: Le préservatif dans la lutte contre les grossesses non désirées et précoces à Mouila

Auteur/Source: · Date: 29 Déc 2011
Catégorie(s): Santé,Société

Au moins 36 personnes (hommes et femmes) âgées entre 15 et 35 ans affirment utiliser le préservatif, pour lutter contre les grossesses non désirées, selon une enquête réalisée le 25décembre 2011 dans cette ville, par une équipe de reporters membres du Réseau des communicateurs en population et développement R.C.P.D).

D’après les dernières statistiques de la Direction générale de la prévention du sida (D.G.P.S), la province de la Ngounié avec un taux de séroprévalence de 8,2% figure parmi les provinces les plus touchées par la pandémie du VIH/SIDA. Si ce chiffre est alarmant pour cette région, des espoirs, à propos de l’utilisation du préservatif comme moyen de prévention des grossesses non désirées apparaissent tout de même du côté de Mouila la localité de notre investigation. En effet, lors de cette enquête, qui s’est intéressée aux populations des deux carrefours, (Carrefours « des Jeunes » et « Solneron ») les plus populaires de la place, et à la question de savoir « quels sont les moyens utilisés par les populations, pour éviter les grossesses non désirées ? », cent pour cent des personnes sur un nombre de 36 interviewées ont déclarées recourir au préservatif. C’est le cas de Crépin, taximan âgé d’environ 33 ans, qui dit « n’avoir pas d’enfant pour le moment parce qu’il se préserve ». Idem pour Mboulou Asseko, élève âgé de 18 ans sans enfant, qui utilise le préservatif depuis le début de son premier rapport sexuel il y a trois ans. Rosalie (33 ans), célibataire sans emploi et mère de 5 enfants dit la même chose. Ce qui lui aurait permis de planifier les naissances de 4 de ses enfants, pour un plus petit intervalle de deux ans d’âge, car poursuit-elle, « mon premier fils a 14 ans, le deuxième 12, le troisième 11, le quatrième 7 et le cinquième 5 », avant de conclure, « faute de moyens financiers pour bien prendre soin de ma progéniture, j’ai décidé de ne plus tomber enceinte, en ayant régulièrement recours au préservatif, à chacun de mes rapports sexuels. Résultat, mon dernier fils a cinq ans aujourd’hui ». Enfin, mademoiselle X, élève dans un collège de la place, porte une grossesse désirée d’un homme dont elle n’a pas voulu livrer des informations. Toutefois, elle soutien que, à part l’acte sexuel à l’origine de sa grossesse précoce souhaitée, le reste de ses rapports sont préservés, pour éviter les Infections sexuellement transmissibles (IST) ainsi que les Maladies sexuellement transmissibles (MST).

Bien que plusieurs personnes semblent adhérer au port du préservatif pour lutter contre les grossesses non désirées, comme le démontre notre enquête, le condom féminin reste cependant inconnu, d’après les mêmes sources, lesquelles affirment n’avoir jamais entendu parler ni vu un seul à Mouila. Au cas où cette information s’avérerait fondée, il serait souhaitable de redoubler les campagnes de sensibilisations.  


SUR LE MÊME SUJET
Le Marketing social du préservatif est au centre d’un séminaire organisé par le ministère de la Santé, des Affaires sociales, de la solidarité et de la famille en collaboration avec le Fonds des Nations Unies pour la Population (FNUP). Ce séminaire devrait aboutir à terme, à l’élaboration d’un plan d’action national pluriannuel, visant à mettre en place des stratégies susceptibles de lutter efficacement contre la contamination du sida par voie sexuelle. Ainsi, depuis 2009, l’Etat a décidé de mettre un accent particulier sur l’accessibilité du préservatif à toutes les couches sociales et à moindre coût. Pour le Directeur général de la ...
Lire l'article
Gabon : les gabonais et le préservatif
Par Yves-Laurent Goma Les Gabonais ont-ils peur du sida ? Cette question mérite d’être posée. Une étude du ministère de la Santé révèle que 70% des personnes ont eu leur dernier rapport sexuel à risque sans préservatif. Pourquoi une telle attitude suicidaire dans un pays où la prévalence du sida est de 5,2% ? Les préservatifs sont-ils disponibles partout ?
Lire l'article
L’association ‘’Tumanguianu’’ constituée en majorité des femmes a déclaré jeudi, à Mouila, chef-lieu de la province de la Ngounié (sud) s’investir dans la lutte contre la pauvreté en développement des activités génératrices des revenus. La présidente de cette association, Collecte Moudouma a invité les femmes à s’adonner à l’agriculture, secteur moteur pour le développement et axe majeur pour la diversification de l’économie et de désenclavement des zones rurales. ‘’L’autonomisation de la femme est un enjeu stratégique dans la lute contre la pauvreté. L’autonomisation financière permet à toute la famille de subvenir à ses besoins et à tout le pays de réduire ...
Lire l'article
La ministre gabonaise déléguée à la Santé, Claudine Minvoula a recommandé vendredi dernier, l’utilisation des préservatifs aux jeunes filles de la commune du Cap Estérias (nord de Libreville), en vue d’éviter les grossesses précoces, le sida et les infections sexuellement transmissibles. Selon le ministre déléguée à la Santé, l’utilisation des préservatifs est le seul moyen sûr pouvant permettre aux jeunes filles d’éviter les grossesses précoces, la contamination du sida et les infections sexuellement transmissibles, même en cas de viol. ‘’Ayez toujours un préservatif dans vos sacs’’, a insisté le membre du gouvernement, s’adressant aux jeunes ayant déjà débuté une ...
Lire l'article
L’ Ambassadrice de l'UNESCO, l'artiste gospel Bénédicte Wora, a lancé, lundi dernier à Mouila, chef-lieu de la province de la Ngounié (sud), une caravane de lutte contre le VIH/SIDA et les infections sexuellement transmissibles (IST), dans les établissements scolaires de la localité, a constaté l’AGP. Deux semaines durant, Bénédicte Wora va se rendre dans les quinze écoles publiques et privées de Mouila pour tenter de briser les tabous entourant le VIH/SIDA et les IST, des maladies touchant une large partie de la population jeune. Lors de la première étape de l’école communale A, la chanteuse a estimé qu’il ...
Lire l'article
Le nombre de jeunes filles en grossesse est en nette augmentation dans les lycées, les collèges et même les écoles primaires d’Oyem, chef-lieu de la province du Woleu-Ntem, dans le nord du Gabon, attestant de la persistance des rapports sexuels non protégés, en dépit des opérations se sensibilisation, menées dans le cadre de la lutte contre le SIDA. ‘’Nous avons eu à faire des sensibilisations au CES public deux fois et au lycée d’Etat une fois, mais la mobilisation n’était pas au rendez-vous’’, a confié le médecin chef du Centre de traitement ambulatoire (CTA) d’Oyem, le Dr Sylvain ...
Lire l'article
Le ministre Gabonais de la Santé, en charge des Affaires Sociales et de la famille, Alphonsine Mbie N'NA a ouvert ce mercredi à Libreville, les travaux relatifs à la conférence internationale axée sur la prévention des grossesses précoces, organisée les 26 et 27 mai à Libreville par le gouvernement en partenariat avec l'Ambassade de l'Afrique du Sud, ainsi que de  l'organisation mondiale de la santé(OMS) et du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), a constaté GABONEWS. Pendant deux jours, les délégués venus du Congo Brazzaville, ceux de l'ambassade d'Afrique du Sud ainsi que des experts du ministère de la Santé, de l'OMS et du PNUD passeront au crible les ...
Lire l'article
Le séminaire de formation sur la lutte contre le Sida et les Infection sexuellement transmissibles (IST) qui se tenait à Libreville depuis un mois à l’initiative de l’ONG Lumière et du Fond des Nations unies pour l’enfance (UNICEF) s’est achevé le 4 octobre dernier avec la remise des parchemins. Au total, ce sont 82 jeunes élèves qui ont reçu leurs diplômes de pair-éducateurs et ont fait le serment de sensibiliser dans leurs milieux scolaires et familiaux respectifs. Au terme de quatre semaines de formations, 82 jeunes pair-éducateurs ont reçu leurs diplômes symboliques le 4 octobre dernier à Libreville au cours d’une ...
Lire l'article
La caravane du Cercle des artistes et animateurs du Gabon (CRAAG), en tournée nationale de sensibilisation contre la maltraitance des enfants, a marqué une escale à Mouila, capitale provinciale de la Ngounié avant les festivités commémorant le 17 août. Les artistes de ce collectif auxquels se sont joints quelques noms de Mouila ont donné un « show » à la « Place des Fêtes » de la ville construite à cheval sur le fleuve Ngounié. Après le passage des artistes locaux, les stars confirmées ont pris le relais. Ainsi, Landry Ifouta, Espérance Ngaba, Omar Défunzu, Serge Abessolo, le groupe ...
Lire l'article
La présidente des femmes commerçantes du marché d’Akébé – plaine dans le 3ème arrondissement de la capitale Gabonaise, Germaine Eyang, a organisé jeudi, une causerie sur le VIH/Sida en vue de renforcer les capacités de ces femmes pour une lutte efficace contre cette pandémie. Pour madame Eyang, cette rencontre avait pour but essentiel d’informer les membres de cette association sur les différents modes de transmission du virus du sida et des moyens de prévention entre autres. Au cours de cette causerie, elle a fait la promotion du préservatif féminin et a expliqué les principes de son utilisation aux différentes mères encore ignorantes ...
Lire l'article
Le Marketing social du préservatif au centre d’un séminaire à Libreville
Gabon : les gabonais et le préservatif
Une association s’investie dans la lutte contre la pauvreté dans le sud du Gabon
Plaidoyer de la ministre déléguée à la Santé contre les grossesses précoces et les IST
Une ambassadrice de l’UNESCO lance une campagne de lutte contre le SIDA en milieu scolaire à Mouila
Les grossesses précoces en hausse en milieu scolaire dans la province du Woleu-Ntem
Gabon / Santé: Prévention des grossesses précoces: le gouvernement Gabonais accentue la lutte
Gabon : Les jeunes s’impliquent dans la lutte contre le Sida et les IST
Gabon: La caravane de lutte contre la maltraitance des enfants fait escale à Mouila
Gabon: Les commerçants du marché d’Akébé – plaine se mobilisent dans la lutte contre le VIH/Sida


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 29 Déc 2011
Catégorie(s): Santé,Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*