Socialisez

FacebookTwitterRSS

Spectacle grandeur nature au bord de mer

Auteur/Source: · Date: 2 Jan 2012
Catégorie(s): Société

Le feu d’artifice organisé samedi au bord de mer comme de coutume, à l’occasion du réveillon de l’année 2012, a été un spectacle immense pour des nombreux citoyens présents sur les lieux.

Il était précisément 0h00, lorsque les premiers feux d’artifice ont commencé à envahir le ciel, au bord de mer. Des coups de feu, tels des canons des guerres retentissaient et des boules lumineuses de divers couleurs étaient propulsées vers le ciel.

Au même moment, le son de la musique résonnait à travers des grands hauts parleurs disposés pour la circonstance au centre ville. Quelques minutes de pose, le temps de recharger les batteries, une fumée grisâtre et suffocante s’est propagée dans les airs.

Au bout de 30 minutes, à la fin du spectacle, apparaît une écriture lumineuse au couleur arc-en-ciel : “bonne heureuse année 2012”.

“Splendide, merveilleux, génial, magnifique etc…”. Autant des mots qui sortaient des lèvres de certaines personnes présents sur les lieux, pour qualifier le déroulement de l’événement.

Pour l’organisation de ce feu d’artifice du réveillon 2012, un dispositif sécuritaire composé des éléments des Forces de police nationale et de la Garde Républicaine a été déployé sur le périmètre. Le patron du ministère de l’intérieur, M. jean François Ndongou, accompagné de ses enfants, a rehaussé par sa présence, ce spectacle.

La population qui a fait le déplacement pour assister à la scène était moins nombreuse cette année, par rapport à l’an dernier. Certains venus bien avant 23 heures, avaient déjà pris place aux alentour du lieu prévu pour le lancement des feux d’artifices.

En attendant l’ouverture des barrières dressées par les policiers, pour permettre aux gens d’aller occuper la surface qui leurs a été réservée. Pour cela, dès 23 heures environ, le long du palais présidentiel au bord de mer était pris d’assaut par le public.

Cet événement est aussi une opportunité pour certaines commerçantes de pouvoir augmenter leurs bénéfices. Ainsi, on pouvait observer entre autres, sur leurs étals dressés non loin du lieu du spectacle, des sandwichs, des barbes-à-papa, des cannettes de jus. Certaines faisaient des vas et viens entre la foule pour écouler leurs cannettes.

A la fin de l’événement, beaucoup n’ont pas manqué d’exprimer leur satisfaction. “ça été presque la même chose l’an dernier, mais j’ai trouvé le spectacle magnifique”, a déclaré Bâ, un fidèle spectateur de ce feu d’artifice.

Pour une autre habituée de cet événement qui n’a pas voulu décliner son identité, “l’organisation cette année est très intéressante, il y a quelques places assises qui ont été réservée pour le public, ce qui n’a toujours pas été le cas pour les années précédentes”, s’est-elle réjouie.

D’autres par ailleurs pensent que la “sécurité était bien assurée et le feu d’artifice a été une grande réussite”. Ils espèrent également que celui de l’année prochaine sera encore plus intéressant. 


SUR LE MÊME SUJET
Le franco-gabonais et champion du monde 1993 de street dance, Herwann Asseh, donne un spectacle samedi à Libreville à l’Institut français du Gabon (ex CCF). Le chorégraphe et danseur-interprète de la compagnie Moral Soul basée à Brest (France) va produire un spectacle métissé fait de danses urbaines, de la capoeira et de la danse contemporaine comme il le fait depuis 12 ans. Il sera accompagné d’un autre chorégraphe gabonais, Peter Nkoghé. Cette représentation fait suite à une formation donnée à ses confrères locaux au cours de la semaine dans le but de former plus de gabonais dans le domaine de la ...
Lire l'article
En prélude à la cinquante et unième commémoration de la fête nationale gabonaise, célébrant l’accession à l’indépendance du Gabon en 1060, de nombreuses activités sont en préparation dans les différentes localités du pays afin d’offrir à la population des festivités inoubliables, à en juger par cet autre gigantesque spectacle ‘’son et lumière’’ qui se prépare sur le bord de mer, en face de la présidence de la République. Comme l’an passé à l’occasion du cinquantenaire de l’indépendance du Gabon, cette année encore, les Librevillois verront leur ville s’illuminer, dans la nuit de mardi à mercredi, d’un somptueux feu d’artifice artistique qui ...
Lire l'article
Le pays veut devenir la destination phare des vacanciers soucieux de l’environnement. Pour que son trésor chlorophyllien et sa biodiversité fassent recette, encore faut-il que les opérateurs soient au rendez-vous. Partir en randonnée pour pister les chimpanzés (64 000 individus), les gorilles (35 000) et les éléphants de forêt (85 000). S’amuser des cercopithèques (petits singes) à la tête bariolée, des potamochères (cochons sauvages) et des sitatungas (antilopes). Pêcher sportivement le barracuda au large de la lagune d’Iguela. Taquiner la crevette dans la mangrove du parc de Pongara (Nord-Ouest). Se lancer en pirogue à la découverte des tortues luth, compter les hippopotames, admirer les ...
Lire l'article
Flop : Le spectacle de Patience Dabany reporté
L'artiste, mère du président Gabonais, devait se produire à Douala samedi dernier. Mais des «problèmes de santé» et protocolaires pourraient expliquer le rendez-vous manqué. «Le concert de la mama n’a pas été annulé. Il a été simplement reporté à une nouvelle date», a expliqué hier dimanche, 8 mai 2011, Landry Lemogo alias Tchop Tchop, promoteur du «Jambo Grooving Tour». Ce dernier serait en chemin pour Libreville. «Je suis actuellement à l’aéroport où je m’apprête à prendre mon vol pour Libreville. Je vais voir la ‘’mama’’ et prendre des images qui vont confirmer qu’elle sera bel et bien là», poursuit ce ...
Lire l'article
Les membres de l’atelier Théâtre et les ’’slameurs’’ du club Francophonie Arthur Rimbaud (CFAR) du collège Val Marie de Mouila ont offert au public au cours d’un spectacle le week-end dernier au cinéma « le Bantu » un récital poétique, rapporte mercredi l’AGP. Le récital poétique a été une déclamation de textes écrits par les élèves eux-mêmes ou ceux des auteurs choisis. Sans passer inaperçu, ’’Le fils du griot’’ de Maurice Carême a été récité avec maestria par le responsable de l’atelier Théâtre, Vanicolas Koumba Mboungou. Sur la scène théâtrale, une pièce a captivé le public, celle du ’’Sénateur’’, une improvisation du ...
Lire l'article
la Liane sans fin ou Liane magique encore appelée « Orane Myené, qui parcours, selon le guide de cette réserve, tout l’Arboretum de Sibang (16 hectares) dans le 6ème arrondissement de Libreville, n’a pas de fin comme l’indique son nom, et possède des particularités spéciales. Selon le guide la forêt de Sibang, les femmes adultères ou frivoles, qui ne désirent pas faire d’enfants pendant une période bien précise, se rendraient très souvent au pied de la liane sans fin, pour la traverser en prononçant une formule rituelle censée agir et apporter satisfaction à leur doléance. A l’en croire, elles disent: « Je ...
Lire l'article
Le ministère de l’Environnement a réuni les responsables de ce département et les représentants de la société civile engagés dans la cause environnementale pour réfléchir aux modalités de la mise en place de la Commission nationale de la protection de la nature (CNPN). Ce beau monde a tenu ces assises sur le site de Pongara, en face de Libreville, qui est une vitrine mondialement reconnue de la biodiversité au Gabon. La mangrove de Wingombé, au cœur du parc de Pongara sur la Pointe Denis, a récemment accueilli les premiers travaux de réflexion pour la mise en place de la Commission ...
Lire l'article
L’arboretum de Sibang, à Libreville, a ouvert jeudi ses portes au grand public, qui est venu découvrir les richesses de la forêt gabonaise en pleine zone urbaine. Les visiteurs se sont imprégnés de cet immense site où arbres à cadenas, ébène, Okoumé, ainsi que de nombreux fruits et plantes et bien d’autres espèces végétales, ont su capté leur attention, bercée par les chants de cigales et d’oiseaux. « De fortes pressions atmosphériques de tout ordre exercent une menace potentielle et permanente de ce riche patrimoine. Par l’absence de barrière, l’exploitation anarchique de ces arbres est de plus en plus fréquente», a ...
Lire l'article
La deuxième édition du Guide des Professionnels de la Culture de l’Art et du Spectacle au Gabon vient de paraître, a-t-on appris dimanche de source proche de l’éditeur. Le communiqué de presse parvenu à notre rédaction, souligne que « La deuxième édition du guide « Le Ngombiste » vient de paraître aux éditions Com’action CGI ». « Le Ngombiste » est une publication de l’Association Les Ngombistes créée à la suite de la publication d’une première édition en 2004 entièrement consacrée à la musique. Aujourd’hui, l’Association est établie à Gamba et elle envisage de soutenir la création artistique locale « par la ...
Lire l'article
Le principal spectacle de clôture de la 4ème édition du festival Gabao hip hop a quasiment été un fiasco à cause d'une pluie légère mais persistante tombée dans la capitale dimanche durant tout l'après midi, a constaté un journaliste de GABONEWS. Un impeccable décore a pourtant été planté sur la plage du Lycée Léon Mba où devait se dérouler le spectacle. Une sonorisation titanesque était déjà en place et déversait déjà des milliers de décibels. Mais, rien à faire, le temps n'a pas du tout été clément. Le maigre public qui a bravé l'averse commençait à rebrousser chemin à 17 h (16h ...
Lire l'article
Un ancien champion du monde de street dance en spectacle à Libreville samedi
Un spectacle ‘’son et lumière’’ prévu ce mardi soir à Libreville
Gabon : La Mecque de la nature en quête de pèlerins
Flop : Le spectacle de Patience Dabany reporté
Ngounié-culture : Un spectacle de Théâtre et de poésie organisé dans une salle de cinéma à Mouila
Gabon: La Liane sans fin, une « gardienne » d’enfants en pleine nature
La Commission nationale de la protection de la nature cherche ses marques à Pongara
Gabon: L’arboretum de Sibang: la nature au cœur de la ville
Parution du Guide des Professionnels de la Culture de l’Art et du Spectacle au Gabon
Gabon : Echec du grand spectacle en plein air du festival Gabao hip hop


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 2 Jan 2012
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*