Socialisez

FacebookTwitterRSS

Youssou Ndour : Sa candidature divise les artistes africains

Auteur/Source: · Date: 6 Jan 2012
Catégorie(s): Afrique

Youssou Ndour a officialisé sa candidature à la présidence du Sénégal. Les artistes africains n’ont pas tardé à donner leur avis. Florilège.

Depuis l’annonce de la candidature de Youssou Ndour à la présidence du Sénégal, de nombreux observateurs internationaux ont réagi. Celui qui est connu dans le monde entier comme chanteur, est aussi célèbre en Afrique pour s’être déjà investi dans son pays dans le milieu politique. Les artistes africains ont donc eux aussi donné leur avis. En premier lieu, direction la Côte d’Ivoire.

Alpha Blondy : “Sera-t-il un politicien inspiré ?”

Alpha Blondy s’est exprimé vivement dans le quotidien L’Intelligent d’Abidjan. Selon lui, « la candidature de Youssou Ndour est une décision courageuse mais dangereuse. Chacun a son expérience personnelle. Faire le saut sur ce terrain est dangereux ». Alpha Blondy estime également « qu’on peut être un excellent chanteur, sans être un excellent politicien ». Le chanteur ivoirien a comparé la candidature de Youssou Ndour à celle du président haïtien, Michel Martelly, chanteur très célèbre en Haïti avant sa prise de fonction à la tête du pays : « Peut-être que c’est cet exemple qui l’a encouragé. Je ne sais vraiment pas ce qu’il a derrière la tête. De toute façon, il appartient à la famille musicale. Donc, dans la vie on ne sait jamais ! » Le roi du reggae ivoirien s’interroge : « Youssou Ndour est un artiste inspiré. Mais sera-t-il un politicien inspiré ? » Avant de conclure : « Je ne sais pas. Je lui souhaite bonne chance et beaucoup de prudence ».

Autre artiste ivoirien, moins en France, l’humoriste Adama Dahico a accueilli avec « fierté » l’annonce de la candidature du célèbre artiste sénégalais Youssou Ndour dans son pays. Il peut donner son avis puisque lui-même a tenté sa chance en 2010 en Côte d’Ivoire face aux ténors que sont Alassane Ouattara et Laurent Gbagbo. Il se dit « prêt » à mouiller son costume pour son collègue de Dakar, dont il pronostique ni plus ni moins la victoire. Si, bien entendu, « les politiciens n’entreprennent pas des calculs arithmétiques et kilométriques », explique-t-il, dans un sourire.

Omar Pène : “Sa candidature est médiatisée car c’est Youssou Ndour”

Retour au Sénégal. L’opinion des artistes sénégalais quant à la candidature à l’élection présidentielle de Youssou Ndour est bien différente de celle de la presse occidentale. Pour eux : beaucoup de bruit pour rien. Pour Omar Pène, le leader du groupe Diamono, « Youssou Ndour a le droit de poser sa candidature, étant un citoyen sénégalais ». Selon lui, « si elle est aussi médiatisée et particulière c’est parce que c’est Youssou Ndour ». Même discours du côté du rappeur Awadi qui a hésité à se prononcer sur la question. « C’est un citoyen, donc il a le droit de se présenter ». Même si d’après lui, « se présenter c’est bien, mais avoir un programme c’est encore mieux ! ». Son compatriote Fou malade, l’un des rappeurs du mouvement citoyen « Y en a marre », estime, lui, que « si Youssou Ndour pense qu’en étant candidat il pourra régler les problèmes du Sénégal, il en a tous les droits ». Mais il a tenu à souligner que « Y en a marre reste toujours sur ses positions. Notre mouvement ne soutiendra aucun candidat. Youssou Ndour sera traité comme tous les autres ! » 


SUR LE MÊME SUJET
Sénégal: les candidats à la présidentielle initialement retenus confirmés
Le Conseil constitutionnel du Sénégal a confirmé dans la nuit de dimanche à lundi la liste des candidats à la présidentielle de février qu'il avait publiée vendredi, sur laquelle figure le chef de l'Etat Abdoulaye Wade, ce qui avait provoqué des violences. Dans son arrêt, le Conseil stipule que les requêtes présentées par des opposants pour l'annulation de la candidature de M. Wade et celle de ce dernier contre trois de ces opposants sont "recevables", mais "non fondées". Le Conseil constitutionnel devait se pronocer sur les recours en annulation de la candidature Wade déposés par sept candidats d'opposition qui la jugeaient non ...
Lire l'article
Sénégal: Youssou Ndour lance un appel
Le chanteur sénégalais Youssou Ndour a appelé ce matin la communauté internationale à exprimer son désaccord après la confirmation, dans la nuit, par le Conseil constitutionnel du Sénégal de la liste des candidats à la présidentielle de février qu'il avait publiée vendredi. "Le Sénégal a honte. Le Sénégal est meurtri. Le processus de coup d'Etat constitutionnel est consommé. 52 ans de construction démocratique viennent d'être balayés", a déclaré Youssou Ndour interrogé par la radio française RFI. "Le Sénégal et son peuple ont mal. Nous avons été trahis par cette décision honteuse. J'ai dit bien honteuse...", a-t-il poursuivi sur les ondes de Radio ...
Lire l'article
Sénégal : la candidature de Youssou Ndour jugée irrecevable
Le Conseil constitutionnel a jugé irrecevable vendredi la candidature à la prochaine élection présidentielle, prévue le 26 février, de la star internationale de la chanson Youssou Ndour. L'instance a en revanche validé celle du président sortant Abdoulaye Wade. Youssou NDour : "Je ne vois pas ce que l'on peut me reprocher, je pense qu'ils ont peur de moi" Violences à Dakar après ces annonces Dès l'annonce de ces décisions, des jeunes rassemblés depuis des heures sur une place de Dakar à l'appel de l'opposition ont jeté des pierres sur les policiers qui ont riposté à coups de gaz lacrymogène et ...
Lire l'article
Présidentielle au Sénégal 2012 : troubles à Dakar après la validation de la candidature de Wade
Les réactions n'ont pas tardé après l'annonce par le Conseil constitutionnel de la validation de la candidature d'Abdoulaye Wade à la présidentielle de février et du rejet de celle du chanteur populaire Youssou N'Dour. De violentes altercations ont eu lieu dans la nuit de vendredi à samedi à Dakar et dans plusieurs villes du Sénégal entre manifestants et forces de l'ordre. La police affirme qu'un de ses membres a été tué dans ces affrontements. L'opposition dénonce un coup d'Etat institutionnel et appelle à manifester vers le palais présidentiel. Abdoulaye Wade est bien autorisé à briguer un troisième mandat. Les candidatures de ...
Lire l'article
Sénégal: la candidature de Wade validée pour la présidentielle, un policier tué dans des violences
La validation vendredi soir par le Conseil constitutionnel de la candidature du chef de l'Etat sénégalais Abdoulaye Wade à la présidentielle de février a provoqué une vague de violences dans plusieurs villes du Sénégal, dont sa capitale, Dakar, où un policier a tué. L'opposition a appelé pour sa part à "marcher sur le palais présidentiel dans les prochains jours" afin d'en "sortir Wade". Dès l'annonce de la validation de la candidature du président Wade et du rejet de celle du chanteur Youssou Ndour, des jeunes rassemblés depuis des heures Place de l'Obélisque, à Dakar, à l'appel de l'opposition ont jeté des pierres ...
Lire l'article
Sénégal. Manifestation contre la candidature de Wade
Les manifestations de Sénégalais hostiles à une nouvelle candidature du président sortant Abdoulaye Wade se sont étendues dans le pays dans la nuit de vendredi à samedi. Le Conseil constitutionnel a autorisé le chef de l’Etat à briguer sa propre succession le 26 février. La candidature du chanteur Youssou N’Dour a en revanche été écartée. Un policier a succombé à des blessures reçues à la tête lors d’échauffourées à Dakar hier, rapporte la télévision locale. Des journalistes de Reuters ont rapporté que de jeunes manifestants avaient incendié des piles de pneus et des voitures renversées. Wade : une candidature contestée Les adversaires de ...
Lire l'article
Le président du mouvement ‘’ Bongo Doit Partir’’ (BDP), Daniel Mengara, au cours d’un point de presse ce mercredi à Libreville, a annoncé sa candidature à l’élection présidentielle du 30 août prochain. « Cette candidature n’est pas pour moi. Elle est celle des Gabonais connus et inconnus qui ont souffert du dédain et de l’irresponsabilité de ceux qui ont dirigé pendant 42 ans », a déclaré Daniel Mengara.
Lire l'article
Le président du mouvement ‘’ Bongo Doit Partir’’ (BDP), Daniel Mengara, au cours d’un point de presse ce mercredi à Libreville, a annoncé sa candidature à l’élection présidentielle du 30 août prochain. « Cette candidature n’est pas pour moi. Elle est celle des Gabonais connus et inconnus qui ont souffert du dédain et de l’irresponsabilité de ceux qui ont dirigé pendant 42 ans », a déclaré Daniel Mengara.
Lire l'article
De nombreuses personnes ont salué à Ntoum (39 Km de Libreville), la candidature du membre du bureau politique du PDG, Casimir Oyé Mba à la candidature de la présidentielle à venir, lesquelles ont estimé que c'est l'homme qu'il faut pour succéder à Omar Bongo Ondimba, rapporte un reporter de l'AGP. ''Je crois qu'il est capable de diriger le pays raison pour laquelle il doit être investi par le son parti, car il a un bon parcours politique'', a souligné un notable qui a recquit l'anonymat. M. Oyé Mba aura occupé les fonctions de gouverneurà banque des Etats de l'Afrique centrale ...
Lire l'article
Le Vice premier ministre, ministre de la Culture des Arts, de l’Education populaire, de la Refondation et des Droits de l’homme sera face aux créateurs des œuvres de l’esprit gabonais, désireux de participer à la 3ème édition du Festival mondial des arts nègres (FESMAN), vendredi prochain à Libreville. Cette réunion entend préparer les modalités de participation à l’édition 2009 du FESMAN qui aura lieu à Dakar au Sénégal du 1er au 21 décembre. Ce rendez-vous culturel du continent en 2009 accueillera comme invité d’honneur, le Brésil qui représente la deuxième plus grande communauté noire au monde. Pendant deux semaines, sans retenue, ...
Lire l'article
Sénégal: les candidats à la présidentielle initialement retenus confirmés
Sénégal: Youssou Ndour lance un appel
Sénégal : la candidature de Youssou Ndour jugée irrecevable
Présidentielle au Sénégal 2012 : troubles à Dakar après la validation de la candidature de Wade
Sénégal: la candidature de Wade validée pour la présidentielle, un policier tué dans des violences
Sénégal. Manifestation contre la candidature de Wade
Gabon: Dr Daniel Mengara annonce officiellement sa candidature à la présidentielle du 30 août prochain
Gabon: Dr Daniel Mengara annonce officiellement sa candidature à la présidentielle du 30 août prochain
Politique :La candidature de M. Oyé Mba à la candidature de la présidentielle saluée par les populations de Ntoum
Gabon: Le Vice premier ministre en charge de la Culture des Arts face aux artistes vendredi prochain


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 6 Jan 2012
Catégorie(s): Afrique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*