Socialisez

FacebookTwitterRSS

Décès du jeune Gaël Moundounga : Le gouvernement s’explique

Auteur/Source: · Date: 11 Jan 2012
Catégorie(s): Divers,Société

Selon les témoignages des habitants du quartier Akébé-Plaine, le jeune Gaël Moundounga, qui prenait tranquillement sa bière dans un snack bar a été tué ‘’innocemment’’ par les forces de l’ordre, alors qu’il tentait de fuir les militaires enragés. Selon le ministère de la défense nationale, le jeune homme de 22 ans serait mort au cours d’une vive altercation avec les éléments du 1er régiment parachutiste gabonais. Lire le communiqué du gouvernement.

Communiqué du ministère de la défense nationale

Suite à l’accident regrettable intervenu dans la nuit du samedi 7 au dimanche 8 janvier 2012 à 2 heures du matin au quartier Akébé-Plaine, entre une patrouille du 1er régiment parachutiste gabonais et un groupe d’individus, au cours duquel un compatriote a trouvé la mort, le ministère de la défense nationale tient à apporter les précisions sur les faits.

Dans le cadre de la sécurisation de la coupe d’Afrique des nations 2012, que le Gabon co-organise avec la république sœur de la Guinée Equatoriale, les forces armées gabonaises ont reçu pour missions d’appuyer l’action des forces de première catégorie (gendarmerie nationale et forces de police nationale), avant, pendant et après ce grand événement sportif.

Comme nous le savons tous, la sécurité constitue un des facteurs déterminants de la réussite de cette compétition internationale.

C’est dans ce contexte que le 1er régiment parachutiste gabonais a reçu l’ordre d’effectuer des missions de patrouille dans les quartiers où de nombreux cas d’insécurité sont enregistrés au quotidien.

En effet, plusieurs quartiers de notre cité sont devenus depuis un certain temps des zones de non-droit où règnent assassinats, viols, braquages, etc. Ces actes de grand banditisme maintes fois relayés par les médias nationaux, ne sauraient laisser indifférentes les forces de défense et de sécurité. D’ailleurs à ce sujet, l’Union en a fait la ‘’Une’’ de son numéro 10 822, du mardi 3 janvier 2012, attirant ainsi, une fois de plus, l’attention des plus hautes autorités de l’Etat.

Concernant les conditions du décès de ce compatriote, il est à préciser que celui-ci est intervenu après une interpellation par les militaires, d’un groupe d’individus échaudés devant un snack bar situé au niveau du marché d’Akébé-Plaine, vers 2 heures du matin. Les militaires, pris violement à partie par lesdits individus, dont la victime qui les menaçait à l’aide d’une arme blanche, ont riposté en faisant usage de la force.

Après cet incident, les éléments de la patrouille ont été mis aux arrêts pour nécessités d’enquêtes.

Le ministère de la défense nationale qui déplore cet incident malheureux, présente à la famille du disparu ses sincères condoléances et rassure, par ailleurs l’opinion nationale que l’enquête en cours se poursuivra en toute impartialité.

Le ministère de la défense nationale appelle encore une fois au civisme des populations, pour un strict respect des règles et lois de la république, et à une bonne collaboration avec l’ensemble des forces de défense et de sécurité pendant les opérations de contrôle et où de patrouille.

P.O. le secrétaire général adjoint 2

Dominique Guy Noël Nguieno. 


SUR LE MÊME SUJET
Gabon : La lanterne éclairée sur le décès d’un jeunet à Akebé
Le jeune Gaël Moundounga, qui prenait sa bière dans un snack bar au quartier Akébé-Plaine, dans le 3ème Arrondissement de Libreville, a-t-on appris de source indépendante, a été tué « innocemment » par les Forces de l’ordre, alors qu’il « tentait de fuir les militaires enragés ». Un autre son de cloche : Selon le Ministère de la Défense Nationale, le jeune homme de 22 ans serait mort au cours d’une vive altercation avec les éléments du 1er régiment parachutiste gabonais. Voici le communiqué du Ministère de la Défense Nationale : « Suite à l’accident regrettable intervenu dans la nuit du samedi ...
Lire l'article
Une enquête sur les conditions de détention des trois immigrés décédés le 16 juin à Bitam (Gabon) et leurs codétenus a été ouverte par la gendarmerie qui a relevé 3 officiers supérieurs de leurs fonctions, a annoncé dimanche le ministère de la Défense gabonais. "Suite à l?incarcération d?une vingtaine d?immigrés clandestins et au décès de trois d?entre eux (...) à Bitam, une enquête vient d?être ouverte par la gendarmerie nationale pour déterminer les conditions dans lesquelles ces personnes ont été détenues", affirme un communiqué. "Par mesures conservatoires, le lieutenant major Christian Ombango, commandant de la gendarmerie de Bitam, l?adjudant chef major Séraphin ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais a confirmé le décès, le 16 juin à Bitam (Nord), de trois ressortissants étrangers gardés à vue. Dans le communiqué ci-après, daté du 16 juin, le ministère de la Santé indique toutefois que ces décès ne sont pas le fait de «maltraitance, de sévices ou de tortures», mais qu’«il s’agirait d’un cas de santé publique». COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT Suite aux informations qui circulent sur le décès de trois (3) personnes à Bitam, le ministère de la Santé, Affaires sociales, de la Solidarité, de la Famille, tient à apporter les précisions suivantes : Ce jour jeudi 16 juin 2011, à ...
Lire l'article
Le rôle et les missions dévolus à la nouvelle Agence nationale des infrastructures numériques et des fréquences (ANINF) ont été expliqués aux autorités administratives, militaires et aux élus locaux de la province de l’Ogooué-Ivindo (nord-est), a appris dimanche l’AGP. Selon M. Yves Benoît Andoko qui a conduit la mission à Makokou, chef-lieu de cette province, l’ANINF est née de la volonté de manière opérationnelle l’ambition de l’Etat gabonais de mettre en œuvre un des piliers de la politique du président Ali Bongo Ondimba ‘’le Gabon numérique’’. Cette agence a pour mission d’installer et de gérer les infrastructures et ressources ...
Lire l'article
Côte d’Ivoire: Ibrahim Coulibaly se dit prêt à désarmer, mais explique que cela prendra du temps
L'ancien chef de guerre Ibrahim Coulibaly, dit "IB", s'est dit prêt samedi à déposer les armes, comme le lui a ordonné la veille le président ivoirien Alassane Ouattara, mais il prévenu que cela prendrait du temps à organiser. Interrogé samedi par l'Associated Press dans son fief lourdement sécurisé à Abobo, un quartier pauvre d'Abidjan, "IB" a ainsi expliqué qu'on ne pouvait pas abandonner les armes en pleine rue. Le général Coulibaly est arrivé pour l'interview dans un convoi de trois véhicules, gardé par un lance-missile installé à l'arrière d'une camionnette. Le président Alassane Ouattara, reconnu par les Nations unies et l'Union africaine, ...
Lire l'article
Le ministère de l’Education nationale a placé l’année scolaire 2010-2011 sous le signe de l’excellence. C’est dans ce cadre que ce département ministériel procédera le 28 octobre au Lycée Léon Mba de Libreville à la décoration des enseignants ayant participé aux états généraux de l’Education. Une mesure qui vise, selon le ministre, à revaloriser la fonction enseignante et à accroitre le rendement scolaire. Le ministère de l’Education nationale va procéder le 28 octobre au Lycée Léon Mba de Libreville, à une double cérémonie qui s’inscrit dans le cadre de «la mise en œuvre progressive du processus amorcé ...
Lire l'article
Le ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Séraphin Moundounga a défini les modalités de recrutement du plan de carrière des enseignants, conformément aux dispositions issues des derniers états généraux, au cours de la tournée inter établissements scolaires la semaine écoulée dans les communes de Libreville et d’Owendo. Les conclusions des états généraux de l’Education, de la Recherche et de l’Adéquation Formation-Emploi, tenus du 17 au 18 mai dernier à Libreville, prévoit qu’un enseignant recruté débute sa carrière au bas de l’échelle, puisse la terminer, s’il se donne la volonté et la détermination, au sommet ...
Lire l'article
Le directeur général des Impôts au Gabon, Joël Ogouma a, dans une conférence de presse mardi à Libreville, expliqué l’organisation et les missions dévolues à cette direction générale placée sous la tutelle du ministère de l’Economie, du commerce, de l’Industrie et du tourisme. M. Ogouma s’exprimait dans la perspective des journées portes ouvertes que sa direction organisera samedi prochain dans la capitale gabonaise. Au cours de cette rencontre, le patron des Impôts en a profité pour entretenir l’assistance sur le décret n ° 1139/PR/MEFBP du 18 décembre 2002, portant création, attributions et organisation de la direction générale des impôts. La direction générale ...
Lire l'article
Le ministre de l’Education nationale et de l’Enseignement supérieur, Séraphin Moundounga, a défendu le plan de bataille de son ministère le 8 janvier à l’Assemblée nationale, dont le budget a été plafonné à 515 milliards de francs CFA pour ce septennat. Avec une enveloppe de plus 73 milliards de francs CFA pour 2010, Séraphin Moundounga ambitionne notamment de lancer la construction de plus de 1000 salles de classe et la réhabilitation de plusieurs structures universitaires d’ici à la fin de l’année. Devant les députés le 8 janvier dernier, le ministre de l’Education et de l’Enseignement technique, Séraphin ...
Lire l'article
Gabon : Le gouvernement décrète un deuil national, suite au décès de l’épouse du chef de l’Etat
Le gouvernement gabonais a décrété dimanche un deuil national jusqu’aux funérailles de l’épouse du chef de l’Etat Omar Bongo, décédée samedi à Rabat au Maroc des suites d’une maladie, a annoncé le directeur de la communication de la Primature, Max Olivier Obame, sur les antennes de la télévision nationale (RTG1). ‘’Suite au décès de la Première dame, Edith Lucie Bongo Ondimba, un deuil national sera observé sur toute l’étendue du territoire, et les travaux seront également en berne jusqu’aux funérailles’’, a déclaré M. Obame, sans précisé le jour du début des obsèques. La nouvelle a été annoncée en début de soirée samedi, ...
Lire l'article
Gabon : La lanterne éclairée sur le décès d’un jeunet à Akebé
Décès de clandestins au Gabon: enquête ouverte, gendarmes suspendus
Gabon : Les précisions du gouvernement sur les décès de Bitam
Le rôle de la nouvelle agence nationale des infrastructures numériques et des fréquences expliqué à Makokou
Côte d’Ivoire: Ibrahim Coulibaly se dit prêt à désarmer, mais explique que cela prendra du temps
Gabon : Moundounga décore ses meilleurs éléments
Le plan de carrière pour les futurs enseignants expliqué par le ministre Moundounga
Le DG des Impôts explique l’organisation et les missions et dévoulues à sa structure
Gabon : Moundounga défend son enveloppe à l’Assemblée nationale
Gabon : Le gouvernement décrète un deuil national, suite au décès de l’épouse du chef de l’Etat


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 11 Jan 2012
Catégorie(s): Divers,Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*