Socialisez

FacebookTwitterRSS

La colère des étudiants gabonais tourne à l’affrontement

Auteur/Source: · Date: 13 Jan 2012
Catégorie(s): Education

La grogne des étudiants se poursuit à Libreville. Des incidents ont eu lieu le jeudi 12 janvier 2012 à l’université Omar-Bongo. Les étudiants bloquent l’accès au campus pour protester contre la limitation d’âge pour obtenir la bourse et être admis en master. Il faut moins de 23 ans pour être boursier et moins de 28 ans en master II.

Protestations à l’université de Libreville: “La tension très vive depuis mercredi a dégénéré jeudi lorsque les étudiants ont érigé une barricade.”


SUR LE MÊME SUJET
Les taux de bourses des étudiants gabonais résidant en France seront revus à la hausse à partir du 1er janvier 2012 avec effet rétroactif au mois de septembre 2011, a-t-on appris auprès des responsables français du Centre national des oeuvres universitaires (CNOUS). Les nouveaux montants tels que désormais exigés par les autorités françaises aux étudiants étrangers désireux d’obtenir un titre de séjour étudiant en France , 536 euros pour le premier cycle, 615 pour le second et 777 pour le cycle doctoral seront appliqués. Interrogé à cet effet, le délégué fédéral de l'UJPDG-France, Vivien Péa qui était monté au créneau il ...
Lire l'article
Le président gabonais Ali Bongo Ondimba a annoncé, mardi à Libreville, la revalorisation de 25% de la bourse des étudiants gabonais poursuivant leurs études au pays, dans un discours à la Nation à l’occasion de la fête nationale du 17 août. "Le taux des bourses sera immédiatement revalorisé de 25% pour les étudiants inscrits localement", a déclaré le chef de l’Etat, dans un discours fleuve à la télévision nationale. Le montant de la bourse est actuellement de 66.000 FCFA par mois pour tous les étudiants gabonais inscrits au pays dans les universités et les grandes écoles. ‘’Faire des études au Gabon ne ...
Lire l'article
Les étudiants de l’université Omar Bongo (UOB) de Libreville ont érigé des barricades samedi à l’entrée de l’institution, pour exprimer leur colère suite au décès d’un des leurs, fauché par un véhicule, non loin de l’entrée principale de l’Université. Alors qu’il rentrait d’une promenade à bord de sa moto, l’étudiant Sérège Ditengou Maganga, inscrit en master professionnel en aménagement du territoire, au département de géographie, a été fauché, aux environs de 2H00 du matin (1h00 GMT), par un véhicule qui roulait à vive allure dans le sens "derrière la prison/carrefour ancien Sobraga". Le véhicule de marque Mitsubishi de ...
Lire l'article
Les étudiants de l’Université Omar Bongo (UOB) de Libreville ont de nouveau manifesté jeudi pour revendiquer le versement de leurs bourses et de meilleures conditions d’études. Pour attirer l’attention du gouvernement gabonais, ils ont brûlé des pneus et érigé des barricades sur la voie publique, perturbant la circulation sur le boulevard Léon Mba une bonne partie de la journée de jeudi. Il a fallu l’intervention de la gendarmerie pour rétablir l’ordre, à coups de gaz lacrymogène. Les grévistes réclament le versement d’un trimestre de bourse. ‘’Nous ne pouvons pas faire des études universitaires sans argent. Ca nous fait ...
Lire l'article
L’Etat gabonais est dans l’illégalité totale du fait que la bourse perçue par les étudiants gabonais, a été votée par la loi des finances 2009-2010 qui prend effet jusqu’à la prochaine loi des finances de février ou mars 2011. Pendant ce temps, tous les ayants droits de la République Gabonaise doivent bénéficier de leurs allocations ou prestations, à l’instar des étudiants boursiers Je rappelle au pouvoir adultérin gabonais que la loi dans une République qui se respecte n’est pas quelque chose que quelqu’un peut suspendre n’importe comment. La Commission nationale des bourses et stages, cherchant à tout mettre à plat, crée ...
Lire l'article
Les étudiants de l’UOB en colère réclament l’application du système LMD
Les étudiants de l’Université Omar Bongo en colère sont de nouveau descendus dans la rue mardi à Libreville, au terme d’une assemblée générale tenue sous l’arbre à palabre, pour reclamer l’application stricte du système Licence Master Doctorat (LMD. Conduit par le bureau de la Maison des étudiants, les intervenants après examen des points inscrits à l’ordre du jour, ont décidé d’exiger au rectorat, l’application du système Licence Master Doctorat (LMD) à l’UOB et le paiement régulier des bourses. Les étudiants reclament également la construction des toilettes publiques, la réfection et l'équipement de la Bibliothèque, la rénovation du restaurant universitaire, du centre médical, ...
Lire l'article
La première école supérieur de formation aux métiers bancaires dans les pays membres de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC), BGFI Business school, a effectué jeudi à Libreville sa première rentrée académique 2008/2009 avec 36 étudiants. Selon l’administrateur directeur général de BGFI Business scholl, Henri Claude Oyima, cette école est un facteur d’accompagnement qui va contribuer à la maitrise du risque de rupture des compétences au sein du Groupe BGFIBANK à travers le recrutement et l’intégration des meilleurs élèves de la sous région. La nouvelle école offrira aux étudiants des formations innovantes devant valoriser les compétences professionnelles acquises ...
Lire l'article
La semaine dernière, deux étudiants gabonais en "situation irrégulière" ont été expulsés manu militari de France. Une expulsion qui a suscité la colère du Gabon, qui dénonce la violation des clauses bilatérales qui régissent les relations diplomatiques entre les deux pays. La semaine dernière, deux étudiants gabonais en "situation irrégulière" ont été expulsés manu militari de France. Une expulsion qui a suscité la colère du Gabon, qui dénonce la violation des clauses bilatérales qui régissent les relations diplomatiques entre les deux pays. Comme réaction, Libreville veut appliquer le principe de la "réciprocité" : tout Français en situation irrégulière au Gabon sera reconduit ...
Lire l'article
La semaine dernière, deux étudiants gabonais en "situation irrégulière" ont été expulsés manu militari de France. Une expulsion qui a suscité la colère du Gabon, qui dénonce la violation des clauses bilatérales qui régissent les relations diplomatiques entre les deux pays. La semaine dernière, deux étudiants gabonais en "situation irrégulière" ont été expulsés manu militari de France. Une expulsion qui a suscité la colère du Gabon, qui dénonce la violation des clauses bilatérales qui régissent les relations diplomatiques entre les deux pays. Comme réaction, Libreville veut appliquer le principe de la "réciprocité" : tout Français en situation irrégulière au Gabon sera reconduit ...
Lire l'article
UOB Les étudiants de l’Université Omar Bongo de Libreville, particulièrement ceux de troisième cycle, menacent d’enter en grève depuis un moment, à travers une lettre ouverte, affichée à plusieurs points au sein de l’Université, sur laquelle ils protestent contre un nouvel arrêté rectoral exigeant désormais aux étudiants voulant poursuivre des études de troisième, de débourser des frais d’écolage, dont les montants varient entre 500.000 et 1.000.000 francs CFA, selon que l’on soit boursier ou non, et selon le type de formation (Master recherche ou professionnel). En effet, depuis l’ouverture des troisièmes cycles dans cette université, les formations étaient gratuites. Mais l’arrêté ...
Lire l'article
Enseignement supérieur / Les taux de bourses des étudiants gabonais revus à la hausse en janvier 2012
Revalorisation de 25% de la bourse des étudiants gabonais inscrits au pays
Colère des étudiants de l’université Omar Bongo suite au décès accidentel d’un des leurs
Mouvement d’humeur des étudiants de l’UOB pour réclamer le paiement de la bourse
Suppression abusive des bourses des étudiants gabonais à l’étranger: Qu’on arrête l’amalgame!
Les étudiants de l’UOB en colère réclament l’application du système LMD
abon: Economie: BGFI Business school démarre sa première année avec 36 étudiants
Expulsés Gabonais de France: la sainte colère d’un “émirat pétrolier”
Expulsés Gabonais de France: la sainte colère d’un “émirat pétrolier”
Gabon: Enseignement supérieur: Menace de grève des étudiants de l’Université Omar Bongo de Libreville

Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 13 Jan 2012
Catégorie(s): Education
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*