Socialisez

FacebookTwitterRSS

Santé : Les autorités sanitaires en guerre contre la mouche Tsé-Tsé

Auteur/Source: · Date: 13 Jan 2012
Catégorie(s): Santé,Société

Les autorités sanitaires du Gabon, déterminés à éradiquer la mouche Tsé-Tsé, principal vecteur de la Trypanosomiase (maladie du sommeil), dans plusieurs régions du pays.

Au sortir d’un atelier sur l’élaboration d’un plan national d’éradication de la mouche Tsé-Tsé, récemment organisé à Libreville par le Ministère gabonais de la Santé, en collaboration avec le l’Institut d’Hygiène publique et d’assainissement, les autorités sanitaires gabonaises, viennent de réaffirmer leur ambition de tout mettre en œuvre dans le but d’éradiquer la maladie du sommeil qui touche encore quelques régions du Gabon.

“Cette maladie constitue un grave problème de santé publique, d’où la volonté du gouvernement de la République de tout mettre en œuvre pour éradiquer les mouches Tsé-Tsé et partant, la trypanosomiase au Gabon” : Flavien Nziengui Nzoundou, Ministre de la santé.

Il est à relever que la trypanosomiase est l’unique maladie à transmission vectorielle, dont la distribution géographique est limitée au continent africain. D’ou l’urgence pour les pays touchés par cette endémie, d’unir leurs efforts, afin de venir à bout de cette pathologie grave qui, malheureusement fait encore de nombreuses victimes en Afrique sub-saharienne.

Aussi, le coordinateur de la campagne panafricaine pour l’éradication de la mouche Tsé-Tsé et la trypanosomiase (PATTEC), Hassane Mahamat Hassane qui avait pris une part active aux assises de Libreville ; est revenu sur la situation de la trypanosomiase humaine en Afrique (THA).

Selon lui, cette situation se caractérise par 55 millions de personnes exposées ; près de 400. 000 personnes infectées ; 30.000 personnes diagnostiquées, traitées et 100 décès par jour, liés bien évidemment à cette maladie dont plusieurs populations ignorent les symptômes annonciateurs.

Ainsi, toutes les parties concernées par cette lutte, entendent œuvrer ensemble pour bouter la mouche Tsé-Tsé et la trypanosomiase, hors du Gabon et partant de l’Afrique.

Un objectif qui ne peut être atteint que si les 38 pays de l’Afrique sub-saharienne, victimes de ces fléaux, mobilisent ensemble leurs ressources humaines, financières et échangent leurs expériences et connaissances. 


SUR LE MÊME SUJET
La Caisse nationale d'assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS), lance une nouvelle émission intitulée «La CNAMGS en réalité», ce 23 novembre 2011 sur la RTG1 après le journal de 20H. Après les «5 minutes CNAMGS», émission diffusée du lundi au vendredi après le journal télévisé de 20 heures, à travers laquelle la Caisse nationale d'assurance maladie et de garantie sociale présente ses structures et ses prestations à ses usagers, la structure rebelote avec la diffusion ce 23 novembre 2011 sur la RTG1 après le journal de 20H d’une nouvelle émission spéciale intitulée « La CNAMGS en réalité ». Selon un ...
Lire l'article
Les autorités sanitaires du Gabon, déterminés à éradiquer la mouche Tsé-Tsé, principal vecteur de la Trypanosomiase (maladie du sommeil), qui sévie encore dans plusieurs régions du pays. C’est au sortir d’un atelier sur l’élaboration d’un plan national d’éradication de la mouche Tsé-Tsé, que le ministère gabonais de la santé a organisé en collaboration avec le l’Institut d’Hygiène publique et d’assainissement, visant entre autre l’amélioration de la santé. Le ministre de la santé a ainsi relevé que la trypanosomiase est l’unique maladie à transmission vectorielle, dont la distribution géographique est limité au continent africain. « Cette maladie constitue un grave problème ...
Lire l'article
Célébré le 25 avril de chaque année, la Journée mondiale de lutte contre le paludisme a été marqué au Gabon par l’allocution circonstancielle du ministre de la Santé, Flavien Nzengui Nzoundou, dans laquelle il a invité, l’ensemble des agents de département ministériel à faire de la lutte contre cette maladie, une priorité. Cette quatrième Journée mondiale de lutte contre le paludisme a pour thème « Progrès réalisés et impact » et met en avant les efforts continus qu'à entreprit la communauté internationale et observe les progrès réalisés pour atteindre l'objectif de « zéro décès dû au paludisme » d'ici 2015. Ainsi, ...
Lire l'article
Face à la prolifération des structures sanitaires privées illicites et la pratique illégale de la médecine par des personnes non autorisées, les autorités entendent sévir par la fermeture des différentes officines, a-t-on appris. Cette décision a été communiquée aux médecins, infirmiers, sages-femmes, entre autres (issus du secteur public et privé), exerçant, à Libreville et ses environs, à la faveur d’une réunion dirigée, lundi, par l’Inspecteur Général de la Santé (IGS), le Dr Stéphane Germain Iloko Boussengui. Elle découle d’une inspection menée par le patron de l’IGS et qui a révélé des disfonctionnements énormes dans la pratique de la ...
Lire l'article
Le ministère gabonais de la santé, en collaboration avec l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), et l’Organisation des nations unies pour l’enfance (UNICEF), organisent une campagne de vaccination contre le tétanos néonatal du 20 au 23 octobre prochain, à l’intention des femmes de Libreville et de ses environs, âgées de 15 à 49 ans. Au cours de cette grande campagne de vaccination qui débute le 20 octobre, toutes les femmes pouvant procréer et dont l’âge varie de 15 à 49 ans, pourront se faire vacciner gratuitement dans les centres de Santé Maternelle et Infantile(SMI). Aussi, des équipes mobiles vont sillonner les ...
Lire l'article
Le Secrétaire Exécutif de l'Organisation de Coordination pour la lutte contre les Endémies en Afrique Centrale (OCEAC), Dr Jean-Jacques MOKA a entamé depuis le 19 juin 2010 une campagne de sensibilisation des autorités nationales des pays d’Afrique centrale sur les enjeux du sommet spécial sur l’harmonisation de la lutte contre les grandes endémies en Afrique centrale qui va se tenir du 16 au 20 novembre 2010 à Brazzaville, a-t-on appris ce mercredi de source officielle. C’est dans ce cadre qu’il a effectué une visite de travail mardi dernier à KINSHASA en République Démocratique du Congo (RDC) où il a devisé ...
Lire l'article
A l’occasion de la commémoration, le 19 juin prochain, de la Journée internationale de lutte contre la drépanocytose, la population cible de Libreville bénéficiera des consultations, ainsi que des dépistages gratuits, en vue d’une prise en charge efficace, a-t-on appris de source officielle. Selon le Docteur Jean Bie Ondo, président de l’association nationale de lutte contre la drépanocytose, ces manifestations se dérouleront à l’Université des Sciences de la Santé d’Owendo, durant la journée du samedi 19 juin, et toutes les personnes porteuses de la tare pourront se faire consulter gracieusement par des spécialistes, en vue d’un meilleur suivi. La Drépanocytose est une ...
Lire l'article
Le nouveau vaccin expérimental contre paludisme se serait révélé efficace et sans risques affirme l’étude publiée le 3 février dernier aux Etats-Unis sur les essais cliniques menés au Mali. Les résultats définitifs devraient être connus dès 2013 pour le développement à grande échelle d’un vaccin anti paludique qui pourrait sauver des millions de vies humaines. Le fléau du paludisme en Afrique pourrait ne plus avoir de beaux jours devant lui. Les tests concluants se multiplient sur les vaccins expérimentaux contre cette maladie qui tue chaque année des milliers de personnes, notamment en Afrique subsaharienne. Le 3 février ...
Lire l'article
Selon un communiqué de la présidence, la vie du chef d’Etat n’est pas en danger La vie du président gabonais, Omar Bongo Ondimba, 74 ans, en séjour actuellement à l’hôpital Quiron de Barcelone, en Espagne, n’est pas en danger, a assuré jeudi soir un communiqué de la présidence de la République lu dans plusieurs chaînes de télévision du pays. Quelques heures plus tôt, le ministre espagnol des Affaires étrangères, Miguel Angel Moratinos, déclarait qu’il allait "très mal". A Libreville, les conjectures, quant à sa succession à la tête de l’Etat, vont bon train. Les autorités de Libreville ont voulu mettre un ...
Lire l'article
Le ministre de la santé, Angélique Ngoma qu’accompagnait le ministre délégué, Jean Mari Koumba Souvi, séjournent depuis vendredi dans la capitale économique du Gabon avec l’intention de s’enquérir du fonctionnement des structures sanitaires relevant de son département ministériel implantées à Port – Gentil, a constaté GABONEWS. La délégation a été accueillie à l’aéroport de Port – Gentil par le Gouverneur de la province de l’Ogooué – Maritime (ouest), Jean Marie Béka B’Obame et par les responsables des structures sanitaires locales. Ils ont de suite procédé à la visite du centre hospitalier régional de Tchéngué. Cette visite guidée a été conduite ...
Lire l'article
Gabon : Pleins feux sur les évacuations sanitaires de la CNAMGS
Les autorités sanitaires en guerre contre la mouche Tsé-Tsé
Journée mondiale contre le paludisme : Faire de la lutte une priorité au ministère de la Santé
Santé / Fermeture attendue des structures sanitaires privées illicites
Social -Santé / Le ministère gabonais de la Santé accentue la lutte contre le tétanos néonatal du 20 au 23 octobre prochain
Santé/ Le Secrétaire Exécutif de l’OCEAC sensibilise les autorités nationales des pays d’Afrique centrale
Santé/Journée mondiale de la lutte contre la drépanocytose: des consultations gratuites samedi à Libreville
Santé : Premiers essais concluants pour le vaccin contre le paludisme
Santé d’Omar Bongo : les autorités gabonaises se veulent rassurantes
Gabon: Le ministre de la santé à Port – Gentil pour s’enquérir de l’Etat de fonctionnement des structures sanitaires


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 13 Jan 2012
Catégorie(s): Santé,Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*