Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon : Un cimetière transformé en lieu d’ébats amoureux

Auteur/Source: · Date: 15 Jan 2012
Catégorie(s): Education,Société

Les élèves du Lycée Paul Emane Eyeghé de Libreville auraient-ils transformé le cimetière de Lalala, dans le 5ème Arrondissement, qui jouxte leur établissement en lieu d’ébats amoureux ? En effet, écrit notre confrère « Gabon Matin », ces élèves n’ont pas trouvé mieux que de s’amouracher et jouer aux cartes (poker) dans ce lieu de repos des morts.

Les milieux où reposent les morts sont sacrés dans la culture bantoue. Or, ces élèves, pour la plupart coupés de leurs us et coutumes font une confusion entre une boîte de nuit, un lieu public, un espace de jeu et un cimetière au point de le transformer en lieux de plaisirs.

Ce fait remet en cause la vigilance des gardiens des cimetières qui sont censés faire le tour du propriétaire et de s’assurer de la quiétude des lieux et surtout de veiller sur les éventuels profanateurs des tombes et des élèves qui justement, se livrent à de tels actes.

Il s’agit aussi d’interpeller la vigilance des enseignants et des responsables de l’établissement qui devraient procéder à des contrôles de présence effective de leurs apprenants dans les salles de classe afin de signifier leurs parents sur les actes posés par leurs élèves.

Quant au Ministère de l’Education Nationale, il devrait faire une étude sur le choix des sites devant abriter les Lycées et Collèges afin d’éviter de tels dérapages. Un cimetière près d’un Lycée peut occasionner des scènes de transes telles qu’au Collège Quaben situé dans le 1er Arrondissement de Libreville, et autres établissements, où des esprits malveillants se refugient dans des esprits aussi frêles.

Signalons que dans c’est dans ce Lycée qu’un incident s’est produit vendredi dernier après qu’Arthur Bibé, élève de 2nde LE9, ait été fauché par un minibus conduit par un ressortissant cambodgien, au moment où il traversait la route après sa descente du taxi, explique le quotidien l’Union.

Trainé sur plusieurs mètres par le véhicule, le lycéen a été pris pour mort par ses compagnons d’études, qui ont aussitôt brulé le bus à l’origine de l’accident. Pourtant le jeune n’est pas mort comme ils l’ont pensé.

Les élèves cherchant à aller extraire l’asiatique du magasin où il est allé se réfugier après l’accident, la police a été alertée et arrivera quelque temps après sur les lieux rétablir l’ordre. Les manifestants ont tenté de repousser, à jets de pierres et de gourdins, les agents dépêchés. Ce qui va pousser ces derniers à faire usage de gaz lacrymogènes. Conséquence, plusieurs élèves ayant inhalé le gaz se sont évanouis. Il s’agit principalement des jeunes filles asthmatiques, qui ont recouvert leur automatisme après une réanimation au Centre Hospitalier de Libreville (CHL).

Au-delà des réactions péremptoires des policiers déplorées par des témoins, l’incivisme qui règne dans cet établissement scolaire est une réalité et interpelle tout le monde. Les parents, les responsables du Lycée, les autorités de tutelle et le Ministère de l’Intérieur devraient y penser. 


SUR LE MÊME SUJET
Le ministère de l’Education nationale organise, dès la rentrée scolaire 2011-2012, le concours spécial d’entrée dans les établissements publics, pour les élèves ayant fréquentés dans les établissements privés ou sortis du système éducatif. La date de ce concours spécial d’entrée dans les établissements publics a été fixée au 7 septembre prochain et vise à résoudre le souci permanent du gouvernement à relever le niveau scolaire des jeunes gabonais et de leur offrir une chance d’intégration des les établissements publics. Les précisions sur la date et les modalités de participation à ce concours spécial d’entrée dans les établissements publics ont été livrés par ...
Lire l'article
Moussa Koussa, ancien ministre des Affaires étrangères de la Libye, soutient que Mouammar Kadhafi et les forces de l'opposition doivent tout faire pour empêcher que le pays ne s'enlise dans une guerre civile. Koussa, qui a quitté Tripoli, la capitale, démissionné de ses fonctions et est arrivé en Grande-Bretagne le 30 mars, a livré ses premiers commentaires publics, lundi. Il s'est servi de cette tribune pour avertir que la Libye pourrait devenir la « nouvelle Somalie ». L'ancien fidèle au colonel Kadhafi a lu un texte écrit à l'avance, en arabe, sur les ondes du service arabe du réseau de télé de ...
Lire l'article
Le nouveau cimetière municipal sera situé dans le village Nkoulamvam, dans la zone de Bambochine à 12 km de Libreville. C’est pour évaluer l’avancement des travaux de viabilisation de ce site, que le premier ministre, Paul Biyoghe Mba, y a effectué une visite le 30 septembre. Le Premier ministre, Paul Biyoghé Mba, a visité le 30 septembre le site du futur cimetière municipal de Libreville situé à 12 kilomètre de la capitale. Cette visite visait à constater l’état d’avancement des travaux de viabilisation de ce site. Le chantier du nouveau cimetière couvre deux sites d’une superficie de 50 hectares chacun. Un ...
Lire l'article
Les épreuves pratiques de sport, comptant pour le certificat d'études primaires (CEP) session de 2009, ont eu lieu lundi, mardi et mercredi dernier, à Kango à une centaine de Km de Libreville. Ces épreuves se sont déroulées en trois phases, la première a eu lieu lundi au centre de l’école publique de Kougouleu, regroupement également les élèves des écoles du troisième canton de Mbel, d’Asseng et d’Andem II. Mardi, les épreuves se sont déportées au centre de l’école publique de Kango II, qui a rassemblé les candidats des écoles communales, les écoles du 1er canton et celle de Nsilé. Enfin, mercredi ce sont ...
Lire l'article
Les cultivateurs dont les plantations se trouvent entre le cimetière municipal et la 7ème région militaire sur la route de l’aéroport Mikouélengui de Tchibanga (Sud) sont menacés de déguerpissement par le Cadastre qui leur a donné un délai de deux semaines allant du 25 mars au 8 avril 2009 pour quitter les lieux, a rapporté mercredi le correspondant de GABONEWS. Par cet ultimatum, les autorités du Cadastre rappellent que ceux qui ne s’exécuteront pas verront toutes leurs cultures purement et simplement détruites, a confié à GABONEWS, Roger Tsanga Bandoungou, Directeur provincial des travaux topographiques et du Cadastre. Selon lui, cet appel aux ...
Lire l'article
Un film tourné à partir d’un téléphone portable montrant des ébats sexuels entre une élève et un professeur au Lycée public Nelson Mandela de Libreville est au centre d’un scandale après que le film ait fait le tour de l’établissement, a appris l’AGP vendredi de source proche du Lycée. Selon des témoins notamment certains élèves, le pot au rose aurait été découvert la semaine dernière par un élève ayant subtilisé le téléphone portable de l’enseignant oublié après un cours. Cet élève après manipulation de l’appareil découvre des images animées montrant une scène insolite ‘’l’enseignant en plein ébats sexuels avec son élève’’ et ...
Lire l'article
La tribune officielle de la place des fêtes de Mouila (Sud) est devenue depuis quelques temps le refuge des élèves des écoles primaires du coin qui sèchent les cours. « Notre maître n’est pas venu, on nous a dit de repartir à la maison », a dit un élève de cinquième année de l’école communale « A », jouant en pleine tribune avec quelques uns de ses camarades de classe. Juste à côté du groupe des garçons, se trouvait également des jeunes filles de quatrième et cinquième année de l’école de l’Alliance chrétienne située en face de la tribune officielle. « ...
Lire l'article
Un fromager d’environ 74 ans, sis à la réserve forestière de Sibang, au quartier PK8, est transformé en sépulture de fœtus humains par les riverains qui y pratiquent des rites traditionnels durant les week-ends, en l’absence du personnel d’entretien de ce parc forestier. Les responsables du Centre national des recherches scientifiques (CENAREST), chargés de l’entretien de l’Arboretum de Sibang, affirment avoir découvert plusieurs fois, outre de nombreux dégâts réguliers sur certaines essences arbustives protégées, des fœtus humains ensevelis sous l’un des fromagers les plus visités au nord de ce biotope protégé. « Nous avons un sérieux problème de sécurisation de notre réserve ...
Lire l'article
Suite à la demande d’une frange d’élèves en classes de terminale au lycée technique national Omar Bongo de Libreville soucieux de leur devenir, la direction de cet établissement a pris la résolution d’ouvrir l’internat, jusqu’ici resté fermé pour cause des manquements; une décision qui obéit à certaines prérogatives que se sont fixés les responsables de cet établissement scolaire en vue de fournir de meilleures conditions d’étude et de préparation des examens à ces a constaté, GABONEWS. Ce sont 160 élèves, filles et garçons des classes de terminale toutes séries confondues qui ont intégré depuis un mois déjà, l’internat de ...
Lire l'article
Gabon: Le cybercafé, un lieu de recherche approprié pour les élèves en classe d’examen à Libreville
À Libreville, et ce depuis la fermeture des établissements scolaires, période marquant le début des vacances d’une part et le déroulement des examens de fin d’année, d’autre part les cybercafés enregistrent plus que jamais la présence des élèves des classes de terminale qui y viennent pour effectuer des recherches ayant un lien direct avec les leçons suivies au cours de l’année académique, mais aussi avec les différents sujets d’examen pour ainsi renforcer leurs connaissances, mais également pour échapper aux bruits à la maison en cette période où la concentration est de mise avant les échéances. Ainsi, Yahoo, Google, Search, sont entre ...
Lire l'article
Un concours spécial d’entrée dans les établissements publics aura lieu le 7 septembre prochain
Koussa craint que la Libye se transforme en «nouvelle Somalie»
Gabon : Libreville attend son nouveau cimetière municipal
Gabon: Les épreuves des sports du CEP ont eu lieu à Kango, en début de semaine
Gabon: Les cultivateurs se trouvant entre le cimetière municipal et la 7e région militaire menacés de déguerpissement
Gabon: Un film montrant des ébats sexuels entre une élève et un professeur défraie la chronique dans un lycée de Libreville
Gabon: La place de fêtes transformée en lieu de permanence pour les élèves
Gabon: Un fromager transformé en cimetière de fœtus humains à l’Arboretum de Sibang
Gabon: L’internat du lycée technique de Libreville lieu de retraite pour les candidats au baccalauréat
Gabon: Le cybercafé, un lieu de recherche approprié pour les élèves en classe d’examen à Libreville


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 15 Jan 2012
Catégorie(s): Education,Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*