Socialisez

FacebookTwitterRSS

M. Bruno Ben Moubamba, M. Daniel Méngara et Mme. Paulette Oyane-Ondo, bravo pour l’amorce du débat politique à venir

Auteur/Source: · Date: 16 Jan 2012
Catégorie(s): Analyses,Diaspora,Opinion,Politique

Je salue la posture politique nouvelle que vient d’adopter Daniel Mengara dans le combat pour l’essor politique du Gabon, notre pays. La création éventuelle du parti politique annoncée est une bonne chose pour le débat et pour la lutte politique que nous menons depuis plusieurs années. J’y suis moi-même engagé depuis près de vingt-deux ans. Contrairement à bien des partis politiques constitués, dans la foulée de l’autorisation du multipartisme politique, la perspective de M. Daniel Mengara apporte un souffle nouveau. La lutte politique est pour ce compatriote une bataille idéologique pour l’avancement du Gabon et non une lutte de positionnement politique. Nous espérons à cet égard, que dans sa démarche de la consolidation de la démocratie au Gabon, qu’il ne tombera pas dans ces travers par lesquels certains mettent en place des partis politiques uniquement pour véhiculer leur propre voix, mettant en sourdine des voix ou des leadership divergents. Il fera grandir notre débat politique nationale en faisant en sorte qu’au sein de la structure politique annoncée vivent des débats où il y aura confrontation des idées et non des affrontements des personnes. Ma crainte est qu’il préconise l’autarcie politique en vue de se prémunir des intentions malveillantes de ces adversaires politiques, comme il le disait dans l’un de nos derniers échanges via facebook. La quête de la démocratie mérite bien la prise de certains risques dans le débat de sa consolidation. Les luttes justes n’ont pas à se faire dans la banalité du mal politique. Il faut se refuser de ressembler à ses adversaires du camp d’en face. Je demande au frère Mengara de faire vivre la démocratie dans toutes les démarches qu’il entreprendra et le processus du fonctionnement du parti en gestation; d’y autoriser la dissidence de vue et de perspective dans la foulée de l’idéologie du parti qui sera retenue à la fin du congrès constitutif. Le travail d’un bon leader politique n’est-il pas justement de rassembler des personnes différentes, des vues différentes pour construire une perspective commune. Cette perspective sera d’autant plus forte, vivace et légitime dans la racine au débat national, qu’il naîtra d’horizons politiques et de personnes différentes.

Je salue également le discours de Madame Paulette Oyane-Ondo donné lors du meeting du 14 janvier 2012. Il semble que dans sa lutte politique elle préconise de mettre «Le citoyen au cœur de l’alternance». Voilà une perspective que je développe depuis plusieurs mois, dans cette idée de la pace du citoyen dans la conquête et la consolidation de la démocratie dans notre pays. Il faudra néanmoins aller au-delà de la sphère strictement politique pour épouser le concept du citoyen dans la chose politique non pas comme un effet de mode pour des fins d’actions politiques stratégiques ponctuelles, mais surtout concevoir le citoyen comme le début et la fin du politique dans la construction de l’État de droit et du développement économique, social et culturel. M. Bruno Ben Moumba y a déjà envisagé l’idée de l’enrichissement du citoyen Gabonais comme point central de toute politique du développement du Gabon.

Par rapport à ces positionnements politiques nouveaux et de la reconsidération de l’enjeu du débat politique nécessaire, j’invite M. Bruno Ben Moumbamba, M. Daniel Menga et Madame Paulette Oyan et d’autres compatriotes intéressé, à la tenue d’un Sommet Patriotique National sur l’avenir politique du Gabon quelque part vers l’été 2012 au Gabon. Le but de ce sommet est de conduire à des discussions politiques, juridiques et économiques pour concevoir de façon patriotique quel type d’État et d’organisation politique nous souhaitons instituer dans notre pays au regard du comportement mesquin du parti au pouvoir.

J’ouvre ici le début du débat. Je vous y invite.

Je vous remercie.

Joël Mbiamany-N’tchoreret
Source: Facebook/Blog Joël Mbiamany-N’tchoreret 


SUR LE MÊME SUJET
Gabon/Politique : Bruno Ben Moubamba face à la presse
De retour à Libreville mercredi après avoir quitté le Gabon au terme des élections présidentielles anticipées, Bruno Ben Moubamba, a animé vendredi une conférence de presse au cours de laquelle il a échangé avec les hommes de médias sur les faits brûlants de l’actualité nationale. Dès son retour dans la capitale gabonaise Libreville, l’exorciste politique a décidé d’être face à la presse vendredi aux fins de donner son point de vue sur plusieurs sujets d’intérêt national allant de la politique au social. D’entrer, Ben Moubamba a réitéré son voeu de suivre sur traces du défunt Pierre Mamboundou, leader de l’Union du Peuple ...
Lire l'article
« Ce 15 août 2011, dans une longue interview, j'ai annoncé que je me retirais du "Gouvernement Mba Obame". Je souhaite à toute cette équipe ainsi qu'aux collaborateurs de ce "Gouvernement" un prompt succès et une "bonne chance" mais je n'en suis plus membre. Que Dieu bénisse le Peuple Gabonais ! » ‎ « "J'ai enlevé le corps ... " Que personne ne m'appelle plus "M. le Ministre ! L'Un a été démantelée et ce n'est pas à cause de moi ... Que chacun se pose la question : Pourquoi et comment l'UN a été démantelée ? Je souhaite une bonne chance ...
Lire l'article
Bruno Ben Moubamba: “Je choisis de m’extraire officiellement de la compétition politique entre André MBA OBAME et Ali BONGO ONDIMBA ”
A la veille de la fête du 17 Août 2011, marquant le 51ème anniversaire de l’indépendance du Gabon, Bruno Ben MOUBAMBA, Vice-président de l’ex Union Nationale a accordé une interview exclusive à notre rédaction après la dissolution de leur parti et le discours de Zacharie MYBOTO. Il est largement revenu sur les maux qui ont conduit l’UN au suicide. La politique nationale et d’autres sujets d’actualité, notamment le débat au Gabon sur « pas de Législatives sans biométrie » ainsi que les conflits ethniques nourris par certains politiques étaient aussi au centre de cet entretien. Sans toute fois oublier « ...
Lire l'article
Politique : Bruno Ben Moubamba en guerre contre les fans d’André Mba Obame
Toujours attendu à Libreville depuis l’annonce de son retour au pays, pour venir combattre la sorcellerie politique, l’exorciste politique du Gabon, ne reste pas les mains mortes sur son facebook. Désormais il passe à la vitesse grand V en s’attaquant aux fans du président virtuellement élu (André Mba Obame) avec 42% à l’élection d’Aout 2009. Bruno Ben Moubamba : « Ce qui est désolant c'est que l'Union Nationale est devenue une sorte de secte à la gloire d'un homme. Ce n'est pas ce qui était prévu. Un co-fondateur de l'UN comme moi doit absolument s'aligner derrière un Grand Stroumpf. ...
Lire l'article
Débat: Le Dr. Daniel Mengara au vice-président du Front National français: Les Africains veulent « un désengagement de la France qui  permettra aux Africains de se débarrasser tranquillement de leurs dictatures »
Au cours d’un débat (émission débat « Le Dr Mouketou Reçoit ») présenté et organisé mardi sur INRA RADIO, une radio de la Diaspora africaine émettant depuis Washington DC par le Dr Jean Aimé MOUKETOU entre Maître Wallerand Saint Just, vice-président et membre du Bureau exécutif du Front national français et des universitaires africains vivant en Amérique du Nord et en Europe occidentale, le Dr Daniel MENGARA, Président du Mouvement Politique « BONGO DOIT PARTIR » a dit admirer depuis très longtemps comme beaucoup d’Africains d’ailleurs le discours de franchise du Front national français qui « ne mâche pas ses mots sur la question de ...
Lire l'article
Gabon : L’engagement de Paulette Oyane Ondo
De ses déconvenues avec le groupe parlementaire PDG au procès contre Comilog, en passant par ses ambitions politiques, Paulette Oyane Ondo est sur tous les fronts. Dans cette interview, l’avocate et élue du canton du Woleu, évoque ses grands dossiers et clame sa détermination pour la construction d’un «Gabon républicain». Qu’est-ce qui peut pousser un avocat jouissant d’une bonne réputation comme vous, à se présenter à la députation ? Recherche d’immunité ou de prestige ? Je suis devenu député par choix, mais je suis entré en politique par hasard. Et comme j’y étais [dans la politique] et les élections ...
Lire l'article
Gabon : contre Goliath, David est… Paulette Oyane Ondo
Me Paulette Oyane Ondo est inscrite au barreau du Gabon. © Tiphaine Saint Criq pour J.A. La députée et ex-ministre s’est forgé une réputation de forte tête. Me Oyane Ondo représente les plaignants face au géant minier. Certains prédisent que le combat est perdu d’avance. Pas elle, qui croit pouvoir tenir tête au géant Eramet. Avocate formée en France, à l’université de Paris-II, Paulette Oyane Ondo s’est forgé une réputation de forte tête. À seulement 45 ans, la parlementaire – et déjà ex-ministre déléguée auprès du ministre du Commerce, en 2006, et auprès du ministre de l’Agriculture, en 2007 – fait les ...
Lire l'article
Paulette Oyane Ondo, député récemment suspendu des activités du Parti démocratique gabonais (PDG) dont elle est membre, a adressé une mise en demeure de payer au président de son groupe parlementaire à l’Assemblée nationale, Luc Marat Abyla. L’ex-parti unique lui doit 50 millions de francs CFA au titre des fonds versés chaque année aux députés de cette formation politique. Paulette Oyane Ondo, député du canton Woleu sous la bannière du Parti démocratique gabonais (PDG), vient d’envoyer, par voie d’huissier, à Luc Marat Abyla, président du Groupe parlementaire PDG, une mise en demeure de lui payer 52,5 millions de ...
Lire l'article
Paulette Oyane Ondo et Christophe Owono Nguéma, deux députés du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), ont été traduits le 4 janvier en conseil de discipline. Il leur était reproché de ne pas avoir soutenu le parti dans le projet de révision constitutionnelle, les parlementaires n’ont écopé d’aucune sanction au terme de leur audition. Les députés du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), Paulette Oyane Ondo et Christophe Owono Nguéma, l’ont échappé belle. Traduits le 4 janvier en conseil de discipline pour non respect des consignes du parti, les deux députés n’ont écopé d’aucune sanction. En effet, ces derniers ont ...
Lire l'article
Libreville, 28 août (GABONEWS) – Le candidat indépendant à la présidentielle du 30 août, Bruno Ben Moubamba, premier invité pour ce mercredi soir de l’émission « Le Débat », diffusée en direct par les chaîne publiques de télévision, s’est dit satisfait de la portée « nationale et internationale de sa grève de la faim ». A l’entame de cet entretien télévisé, M. Moubamba est revenu sur les circonstances qui l’ont amené à initier depuis le 19 août dernier, une grève de la faim. Ainsi, l’acteur libre de la Société civile a indiqué ne pas avoir été convaincu du choix de ...
Lire l'article
Gabon/Politique : Bruno Ben Moubamba face à la presse
Politique : Bruno Ben Moubamba se met à la disposition de la République
Bruno Ben Moubamba: “Je choisis de m’extraire officiellement de la compétition politique entre André MBA OBAME et Ali BONGO ONDIMBA ”
Politique : Bruno Ben Moubamba en guerre contre les fans d’André Mba Obame
Débat: Le Dr. Daniel Mengara au vice-président du Front National français: Les Africains veulent « un désengagement de la France qui permettra aux Africains
Gabon : L’engagement de Paulette Oyane Ondo
Gabon : contre Goliath, David est… Paulette Oyane Ondo
Gabon : Paulette Oyane Ondo réclame 52,5 millions de francs à Luc Marat Abyla
Gabon : Paulette Oyane Ondo et Christophe Owono Nguéma lavés de leurs “péchés” ?
Gabon: Présidentielle 2009 / Bruno Ben Moubamba satisfait de la portée de sa grève de la faim


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 16 Jan 2012
Catégorie(s): Analyses,Diaspora,Opinion,Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Une Réponse à M. Bruno Ben Moubamba, M. Daniel Méngara et Mme. Paulette Oyane-Ondo, bravo pour l’amorce du débat politique à venir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*