Socialisez

FacebookTwitterRSS

Arrêt des cours à l’Université Omar Bongo

Auteur/Source: · Date: 18 Jan 2012
Catégorie(s): Education

Suite au mouvement d’humeur déclenché la semaine dernière par les étudiants de l’Université Omar Bongo (UOB), le rectorat a annoncé l’arrêt des cours au sein de l’université à compter du 17 janvier.

Face à la persistance de la grève des étudiants de l’Université Omar Bongo (UOB), déclenchée le 11 janvier, le recteur de l’université a annoncé l’arrêt des cours au sein de l’établissement à compter 17 janvier.

«Devant l’intransigeance des étudiants, et après un compte rendu fait à monsieur le ministre de l’Éducation nationale et de l’Enseignement supérieur (…), ce dernier s’est personnellement rendu le vendredi 13 janvier 2012, sur le campus universitaire où il s’est entretenu, pendant près de 5 heures avec les étudiants réunis en assemblée générale. Au terme de cette réunion qui s’est achevée dans un climat d’apaisement, il a été convenu que les étudiants de l’Université Omar Bongo devraient faire parvenir le lundi 16 janvier 2012 au ministère, tel que cela a été demandé aux étudiants d’autres universités et grandes écoles, les états nominatifs des réclamations relatives aux bourses et leurs justificatifs, en vue de leur examen par le gouvernement», a expliqué Pierre Nzinzi, recteur de l’UOB.

«Sans que les listes demandées aient été dressées ni transmises au ministère, les autorités rectorales ont noté, avec une forte surprise, la reprise ce lundi 16 janvier 2012, d’actes de vandalisme et la perturbation des activités sur le campus de l’UOB. Dans la mesure où les cours du semestre, ainsi que les examens sont pour l’essentiel terminés dans plusieurs départements, et en vue de prévenir tout risque de débordement, il est décidé d’avancer les vacances de la CAN, pour ce qui concerne l’université Omar Bongo au mardi 17 janvier 2012. Les modalités pratiques des rattrapages de certaines évaluations seront communiquées en temps opportun aux enseignants et aux étudiants», a conclu le recteur de l’UOB.

Réclamant notamment le paiement de leurs bourses et l’harmonisation du système LMD dans l’ensemble des départements de leur établissement, les étudiants de l’UOB étaient descendus dans la rue, barricadant le portail central de l’université, incendiant des pneus et perturbant la circulation sur la voie principale. Ils avaient également perturbé le déroulement normal des cours dans les autres écoles supérieures de Libreville. 


SUR LE MÊME SUJET
Université Omar Bongo: Les étudiants optent pour le dialogue
Au terme de l’entretien au siège du Parti démocratique gabonais (PDG) avec le secrétaire national, Axel Jesson Ayénoue, les étudiants de l’Université Omar Bongo de Libreville ont opté pour le dialogue dans le dénouement de la crise née de la suppression de bourse de plusieurs d’entre eux. Les étudiants de l’Université Omar Bongo qui observent un mouvement d’humeur depuis la semaine dernière, afin de protester contre les nouvelles conditionnalités de d’obtention de la bourse d’études, ont décidé hier de nouer le dialogue avec les autorités compétentes. L’annonce a été faite au cours de l’entretien qu’ils ont eu au siège du Parti ...
Lire l'article
Gabon : arrêt de cours à l’UOB suite aux actes de vandalisme des étudiants
Suite au mouvement d’humeur entamé par les étudiants mercredi passé en rapport avec des réclamations liées aux conditions d’attributions de bourses et à l’harmonisation du système LMD dans l’ensemble des départements de l’université, le rectorat de l’université Omar Bongo par voie de presse a annoncé l’arrêt des cours au sein de l’université à compter de ce mardi 17 janvier 2012. "Devant l’intransigeance des étudiants, et après un compte rendu fait à Monsieur le ministre de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur (…), ce dernier s’est personnellement rendu le vendredi 13 janvier 2012, sur le campus universitaire où il s’est entretenu, pendant ...
Lire l'article
L’unité anti-émeutes de la gendarmerie nationale a pris position mercredi devant l’entrée de l’université Omar Bongo (UOB) de Libreville croyant à une grève des étudiants. Ceux-ci avaient en effet en vue d’observer un mouvement d’humeur pour dénoncer l’exclusion définitive de huit étudiants de la faculté de droit et sciences économique par les autorités rectorales. L’assemblée générale des étudiants envisageaient de se réunir pour décider de la tenue du mouvement destiné à dénoncer les ‘’exclusions arbitraires’’ des étudiants et attirer l’attention des plus hautes autorités du pays, dont le président Ali Bongo Ondimba, sur ces abus. Le mouvement a été renvoyé à une ...
Lire l'article
Le Conseil des ministres de ce jeudi, présidé par le président de la République, Ali Bongo Ondimba a décidé de la construction, dans la province de l’Ogooué Ivindo (nord –est), notamment à Boué, d’une nouvelle Université Omar Bongo Ondimba en vue de décongestionner celle de Libreville. Cette décision des autorités du pays a pour objectif « d’améliorer les conditions d’études des jeunes gabonais, particulièrement ceux de l’Université Omar Bongo Ondimba, afin de décongestionner et déconcentrer ladite structure et pour l’adapter aux exigences en terme d’infrastructures universitaires, et par conséquent, offrir de meilleures chances de réussite (aux étudiants gabonais) ». Une initiative, précise ...
Lire l'article
Par «solidarité» aux victimes des affrontements entres étudiants et forces de l’ordre le 11 février, les étudiants de l’Université Omar Bongo (UOB) ont décidé de geler les cours depuis le 15 janvier. Depuis le début de la semaine, l’accès à l’université est barricadé et les étudiants et professeurs qui se risquent à faire cours sont expulsés des salles de classes par d’autres étudiants. Les étudiants de l’Université Omar Bongo (UOB) à Libreville ont décidé de perturber le déroulement des cours depuis le 15 janvier. Cette initiative a été prise par «solidarité» aux 18 étudiants blessés lors des affrontements avec les ...
Lire l'article
Les étudiants de l’université Omar Bongo ont effectué ce lundi matin une marche en direction de la Primature où ils ont fait un sit-in en vue de réclamer la reprise des cours au sein du campus universitaire. Des étudiants de l’Université Omar Bongo, toutes filières confondues, ont fait une marche dont le point d’orgue a été le siège de la Primature à Libreville où ils se sont rassemblés en procédant à un sit-in afin d’interpeller le Premier Ministre sur la situation de paralysie des cours qui prévaut à l’Université Omar Bongo. « Nous organisons ce sit-in à cause de la grève ...
Lire l'article
La rentrée administrative s’est effectuée effectivement ce lundi à l’Université Omar Bongo. Les administrateurs ainsi que les enseignants de tous les départements des deux facultés que compte cette université ont regagné leur espace de travail. Selon le chef du personnel de l’UOB, rencontrée au secrétariat général, « tous les agents présents au Gabon ont répondu positivement à ce communiqué qui avait été lancé par le secrétariat général. Les administratifs absents sont, pour certains, en stage de perfectionnement et donc, sont du coup remplacés par d’autres pour la viabilité du service». « Nous constatons que nous étions plus qu’attendus, au regard de l’affluence ...
Lire l'article
Gabon: Enseignement supérieur: Suspension des cours à l’Université Omar Bongo de Libreville
Les enseignants de l’Université Omar Bongo (UOB) de Libreville, réunis au sein du Syndicat des enseignants et chercheurs du Gabon (SNEC), qui réclament le paiement régulier de leurs frais de vacation et une gestion décentralisée, transparente et concertée des budgets alloués à cet effet par l’Etat aux différentes universités, ont décidé d’une suspension des cours qui a pris effet mardi, constaté GABONEWS. Ils exigent, en effet, que, comme cela se fait à l’Université des sciences et techniques de Masuku (USTM), la gestion de cet argent ne soit plus dévolue au rectorat, mais plutôt à une Commission paritaire enseignant-décanat afin ...
Lire l'article
UOB Les étudiants de l’Université Omar Bongo de Libreville, particulièrement ceux de troisième cycle, menacent d’enter en grève depuis un moment, à travers une lettre ouverte, affichée à plusieurs points au sein de l’Université, sur laquelle ils protestent contre un nouvel arrêté rectoral exigeant désormais aux étudiants voulant poursuivre des études de troisième, de débourser des frais d’écolage, dont les montants varient entre 500.000 et 1.000.000 francs CFA, selon que l’on soit boursier ou non, et selon le type de formation (Master recherche ou professionnel). En effet, depuis l’ouverture des troisièmes cycles dans cette université, les formations étaient gratuites. Mais l’arrêté ...
Lire l'article
Université Omar Bongo: Les étudiants optent pour le dialogue
Gabon : arrêt de cours à l’UOB suite aux actes de vandalisme des étudiants
Fausse alerte à la grève à l’université Omar Bongo de Libreville
Gabon: Une nouvelle université Omar Bongo Ondimba à Boué
Gabon : Les étudiants de l’UOB gèlent les cours
Bongo Doit Partir
Gabon: Les étudiants de l’Université Omar Bongo envahissent la Primature
Gabon: Enseignement supérieur: la rentrée administrative effective à l’Université Omar Bongo
Gabon: Enseignement supérieur: Suspension des cours à l’Université Omar Bongo de Libreville
Gabon: Enseignement supérieur: Menace de grève des étudiants de l’Université Omar Bongo de Libreville


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 18 Jan 2012
Catégorie(s): Education
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*