Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: le groupe Eramet envisage d’exploiter un nouveau gisement polymétaux

Auteur/Source: · Date: 18 Jan 2012
Catégorie(s): Economie

Le groupe minier français Eramet qui produit au Gabon 3,5 millions de tonnes de manganèse par an veut lancer l’exploitation d’un nouveau gisement contenant plusieurs métaux précieux. Une délégation d’Eramet s’est rendue la semaine dernière au ministère gabonais des Mines pour matérialiser son intention d’exploiter le gisement polymétallique de Mabounié, situé à 300 km de Libreville. 


SUR LE MÊME SUJET
Eramet annonce le démarrage des études d’impacts environnementales sur le gisement de niobium de Maboumine
Le directeur de la branche manganèse d’Eramet, Philippe, a annoncé pour samedi prochain le démarrage des études d’impact environnementale sur le site "Maboumine", dans la province du Moyenne Ogooué (Centre), appelé à être parmi les trois plus importants gisements de niobium au mode. "On va démarrer le 21 janvier les études, ce qu’on appelle, les états initiales. En sollicitant les compétences d’un cabinet spécialisé sur la question, un inventaire sera fait à la fois sur la faune, la flore mais aussi sur l’hydrologie et le social pour l’exploitation des minerais de "Maboumine", a souligné M.Vecten au sortir d’une audience avec ...
Lire l'article
Quatre ONG, un collectif d'habitants et un député ont déposé plainte à Libreville contre le groupe français Eramet et sa filiale au Gabon Comilog, réclamant plus de 700 millions d'euros pour pollution présumée sur une exploitation de manganèse, a déclaré leur avocate vendredi. "Nous avons déposé six requêtes et attendons maintenant que le tribunal nous convoque. Il y a eu une pollution massive du site (de Moanda, dans le sud-est du Gabon) pendant 49 ans et cette pollution a engendré des violations massives des droits fondamentaux", a déclaré à l'AFP Me Paulette Oyane Ondo. Les six plaignants sont un collectif de 350 ...
Lire l'article
Le Gabon va verser à Eramet près de 150 millions d'euros pour acquérir 3,54% supplémentaires de la filiale de manganèse du groupe, Comilog, première étape d'une montée de l'Etat au capital de cette société, a annoncé Eramet mercredi dans un communiqué.
Lire l'article
Nous avions annoncé le 23 septembre que Libreville avait fait son entrée au capital d’Eramet. Une des parties à la négociation indique que les discussions se poursuivent et l’accord pourrait être signé d’ici quelques jours. Le Gabon négocie toujours son entrée au capital du groupe français Eramet. Selon des sources proches du dossier les pourparlers se poursuivent et une signature devrait intervenir dans les prochaines semaines. Après la sollicitation adressée en mai dernier par Ali Bongo à ERAMET pour l’acquisition par l’Etat gabonais de 10 à 15% du capital du groupe, ainsi que la montée de 25 à 33% des parts ...
Lire l'article
jEn marge de leurs discussions, le 27 août, à Libreville, concernant le projet d’entrée de l’État gabonais dans le capital d’Eramet (et de la Comilog, sa filiale gabonaise), Patrick Buffet, le PDG du groupe minier, et le président Ali Bongo Ondimba, ont aussi évoqué divers projets communs dans les « terres rares », c’est-à-dire contenant des minerais qui ne le sont pas moins. L’idée est de permettre à la Comilog, qui possède déjà un permis de recherche sur le gisement de Mabounié (niobium, terres rares, tantale et uranium), d’entreprendre des sondages pour évaluer le potentiel d’exploitation du pays.
Lire l'article
En marge de leurs discussions, le 27 août, à Libreville, concernant le projet d’entrée de l’État gabonais dans le capital d’Eramet (et de la Comilog, sa filiale gabonaise), Patrick Buffet, le PDG du groupe minier, et le président Ali Bongo Ondimba, ont aussi évoqué divers projets communs dans les « terres rares », c’est-à-dire contenant des minerais qui ne le sont pas moins. L’idée est de permettre à la Comilog, qui possède déjà un permis de recherche sur le gisement de Mabounié (niobium, terres rares, tantale et uranium), d’entreprendre des sondages pour évaluer le potentiel d’exploitation du pays.
Lire l'article
L'État gabonais entend monter au capital de la société minière française Eramet. L’État gabonais s’efforce d’accroître son contrôle sur l’exploitation de ses ressources minières. Outre la création prochaine d’une compagnie pétrolière nationale, la Gabon Oil Company (GOC), il a, début mai, informé le groupe minier français Eramet de sa double intention d’acquérir entre 10 % et 15 % de son capital et de porter sa participation de 25 % à 33 % dans celui de sa filiale gabonaise, la Comilog. Le groupe s’étant déclaré « très ouvert » à cette proposition, les négociations s’ouvriront autour du 15 juin, à Paris. La ...
Lire l'article
Un nouveau gisement de manganèse dont les réserves sont estimées à 60 millions de tonnes a été découvert au sud-est du Gabon, a annoncé la filiale gabonaise du géant mondial BHP Billiton. "Nous nous sommes fixés un cap avant de construire une quelconque usine et il nous faut une quantité importante de ressources avant de passer à la phase suivante", a indiqué le directeur général, Gabriel Kamga. "Nous avons déposé environ 32 millions de dollars sur ce projet d'exploration du manganèse au Gabon. Les stocks sont importants. Nous pouvons dire que nous sommes satisfaits et confiants pour l'avenir", a déclaré Peter Beave, ...
Lire l'article
Le Premier ministre gabonais, Jean Eyéghé Ndong, lancera mardi à Lambaréné (centre) la production du gisement pétrolier Ezanga, indique une source officiel. Ce gisement, qui sera exploité par la société Maurel et Prom, produira au départ 15.000 barils de pétrole par jour, puis 22.000 barils par jour d'ici à la fin de l'année 2009, notamment avec l'entrée en production du champ d'Omko, situé également à côté de Lambaréné. La mise en exploitation du gisement d'Ezanga devrait générer 160 emplois directs, dans le domaine industriel, mis à part les emplois induits au plan agricole et piscicole. Indique t-on. La société Maurel et Prom s'est ...
Lire l'article
Le groupe ERAMET annonce un objectif de production de 3,5 de tonnes de minerai et d'agglomérés de manganèse au Gabon et bénéficie d'une augmentation des cours de manganèse depuis la fin du premier trimestre 2008 avant de prévoir un résultat opérationnel courant en hausse sur le semestre 2008, appris GABONEWS.
Lire l'article
Eramet annonce le démarrage des études d’impacts environnementales sur le gisement de niobium de Maboumine
Gabon/pollution: plainte déposée contre le groupe français Eramet et sa filiale
Eramet: le Gabon va payer près de 150 M EUR pour 3,54% de la Comilog
Gabon : Les négociations se poursuivent entre Libreville et Eramet
Gabon: Eramet sonde les terres rares
Gabon: Eramet sonde les terres rares
Gabon: Un gros chèque pour Eramet
Découverte d’un nouveau gisement de manganèse au Gabon
Gabon: Le PM lance mardi la production d’un nouveau gisement pétrolier près de Lambaréné
Gabon: Le groupe ERAMET annonce un objectif de production de 3,5 millions de tonnes de minerai et d’agglomérés de manganèse au Gabon


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 18 Jan 2012
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*