Socialisez

FacebookTwitterRSS

Enfin le bout du tunnel pour les artistes au Gabon ?

Auteur/Source: · Date: 20 Jan 2012
Catégorie(s): Culture,Société

Après plusieurs années de tergiversations, le Gabon va enfin se doter d’un bureau de droits d’auteur.

Au front depuis plusieurs années pour la mise en place d’un bureau des droits d’auteur au Gabon, le Syndicat des Artistes (SYA) a enfin eu gain de cause. Le président de ce collectif, Norbert Epandja, vient d’annoncer l’inauguration en février prochain du siège provisoire du Bureau gabonais des droits d’auteur et des droits voisins (BUGADA).

50 ans après son indépendance, le Gabon peinait à mettre en place un véritable bureau des droits d’auteurs alors que tous les textes à ce sujet existent. De même, l’ANPAC crée en 1983 pour la gestion des lois collectives afin d’assurer la promotion et la protection des valeurs artistiques et culturelles gabonaises, a du mal à trouver ses marques. Ainsi, seuls les précurseurs de la musique gabonaise perçoivent leurs droits grâce à la Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique (SACEM), un organisme français basé à Paris. La SACEM n’a plus recensé les artistes gabonais depuis les années 70.

La mise en place de ce bureau est donc une bonne nouvelle, et surtout la récompense d’un combat de longue haleine. «C’est une préoccupation permanente pour les artistes et les créateurs vivant au Gabon. C’est un combat de longue haleine que nous avons mené. Le SYA a pesé de tout son poids auprès des autorités. Enfin nous avons obtenu du gouvernement une avancée considérable», s’est félicité Norbert Epandja. Le SYA installera donc, provisoirement, au studio mandarine le Bureau des droits d’auteurs et des droits voisins (BUGADA). «Il s’agira d’un lieu de rencontre et de soutien aux artistes», a conclu le président du SYA.

En juillet 2010, les artistes fédérés au sein du SYA avaient porté plainte à l’Etat gabonais, réclamant au gouvernement une enveloppe de 23 milliards de francs CFA de dommages et intérêts pour les préjudices causés aux créateurs et artistes gabonais par l’exploitation illicite de leurs œuvres sur le territoire national pendant 23 ans. On ignore cependant à quel niveau ce situe cette affaire. 


SUR LE MÊME SUJET
Les commerçantes exerçant au rond point d’Okala, dans le premier arrondissement de la capitale gabonaise, se réjouissent déjà de la livraison imminente du nouveau marché dont les travaux ont été lancés par le maire de la commune de Libreville, Jean François Ntoutoume Emane, dans le but de leur offrir un espace commercial digne de ce nom. Lancés par l'édile de Libreville, Jean François Ntoutoume Emane, il y a un peu plus de six mois, les travaux du marché du rond point d’Okala avancent normalement et suscitent déjà un sentiment d’espoir auprès des principales concernés qui u voient une fin de ...
Lire l'article
Un concours de sculptures monumentales pour la zone économique spéciale de Nkok, située au PK 27 sur la route nationale n°1, s’est ouvert ce lundi à l’intention des artistes plasticiens du pays. Ledit concours est organisé conjointement par le ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique, de l’Innovation et de la Culture et le ministère de l’Economie, du Commerce, de l’Industrie et du Tourisme. Ce concours qui s’adresse aux artistes plasticiens résidant au Gabon se déroulera du 16 mai au 30 juillet de cette année. Le concours est libre et chaque artiste peut créer l’objet de son ...
Lire l'article
Le président du Syndicat des artistes (SYA) Norbert Epandja a adressé depuis le 22 avril dernier, une lettre ouverte au président de la République Ali Bongo Ondimba pour annoncer une marche pacifique des créateurs de l’esprit et revendiquer le droits d’auteur au Gabon, le vendredi 27 mai 2011. Selon, Norbert Epandja qui se bat depuis quelques années pour la revendication des droits d’auteur et voisins au Gabon, l’objectif de cette marche est de sensibiliser le gouvernement pour qu’il prenne des mesures concrètes visant à mettre fin à l’oppression dont les artistes gabonais font l’objet depuis 40 ans. Il s’agira aussi ...
Lire l'article
Le président du Syndicat des artistes gabonais (SYA), Norbert Epandja, a déclaré, dans une interview accordée, ce mardi, à GABONEWS que la structure dont il a la charge a décidé de « reporter son mouvement de grève consistant à faire suspendre provisoirement la diffusion de la musique gabonaise et étrangère sur toutes les radios et de télévisions émettant au Gabon, au vendredi 1er octobre prochain ». Initialement prévu pour le 1er septembre dernier, le mouvement de grève des artistes prendra maintenant effet à partir du 1er octobre prochain. Selon lui, cet ajournement est ...
Lire l'article
Norbert Epandja, artiste compositeur arrangeur gabonais et président du "syndicat des artistes", a été, de l'avis des spécialistes de la question des droits d'auteurs au Gabon, le grand absent des journées portes ouvertes qui ont été organisées les vendredi 28 et samedi 29 novembre derniers à Libreville par l'Agence de Promotion Artistique et Culturelle du Gabon (ANPAC). Auteur de deux chansons bien connus sur le répertoire de la musique gabonaise : « Mon pays des jeunes » en 1979 et « Moanda ville des oiseaux et ville des amoureux » en 1989, Norbert Epandja était considéré jusqu'à ce que se ...
Lire l'article
Les artistes gabonais ont souhaité, samedi que l’agence nationale pour la promotion artistique et culturelle (ANPAC) "soit dynamique". Les artistes tels Landry Ifouta, Aziz Inanga, déclarent en chœur leur espoir de voir la nouvelle équipe mettre « les bouchés doubles pour la mise en place du bureau des droits d’auteurs attendu depuis la création de l’ANPAC en 1980. Pour Mackjos, nommé le Baobab de la musique gabonaise, « ces journées nous ont permis de connaître le vrai fonctionnement de l’ANPAC. Nous étions dans un gros paquet, aujourd’hui, les choses commencent à se préciser. » L’ANPAC met juste en place le bureau gabonais ...
Lire l'article
K-Tino, Fingon Tralala et Jocelyne Biz-Ar, trois artistes musiciens du Cameroun, sont attendus à Libreville où ils vont participer, du 2 au 3 août, à la 3ème édition du «Grand Nord en concert», lundi au cours d’un bref entretien avec l’un des membres du Comité d’organisation, Harlet-Boris Ekoghat. Hormis les artistes camerounais, la Guinée Equatoriale sera également de la partie à travers l’une de ses célèbres vedettes, Fifi La Mireille. Des artistes locaux, évoluant à Libreville ou en provinces se joindront aussi à cette grande fête musicale qui met en valeurs les rythmes et la culture du Grand nord.
Lire l'article
Le groupe de Rap gabonais ''Hayoë'' ou ''Hay'oe'', en collaboration avec plusieurs artistes nationaux, organise du 28 juillet au 15 août prochains, une série de sept concerts à l'intérieur du pays, pour sensibiliser les populations sur le phénomène de la maltraitance des enfants. Au cours de cette tournée, dénommée ''Vakenscen'', le ''Mythique Hayoë'' sera accompagné de plusieurs artistes connus sur la scène musicale gabonaise, dont Landry Ifouta, Espérance Ngaba, Kaki Disco, La Fuente, Franck Baponga, tous du groupe Eben, ainsi que le groupe Movaizaleine. Selon les organisateurs, l'objectif visé est de sensibiliser les populations gabonaises sur un sujet d'actualité qui révolte ...
Lire l'article
Regroupés au sein de l'organisation nationale des employés du pétrole (ONEP), les employés de Shell Gabon ont confié mercredi soir, dans leur grande majorité, leur profonde satisfaction d’avoir vu leurs responsables être reçus en audience la veille pendant de longues heures, qualifiées d’ « échanges constructifs » par le président de la République, Omar Bongo Ondimba, laissant entendre ainsi de façon implicite que plus rien ne s’oppose à la levée de leur mouvement de grève, donc à la reprise du travail dans le secteur visiblement paralysé par ce long mouvement de grève fondé sur des revendications objectives liées à ...
Lire l'article
Le syndicat des artistes et les associations des artistes du Gabon étaient en conclave vendredi dernier à Libreville dans l’optique de trouver un consensus en vue du lancement des activités préparatoires au fonctionnement effectif du Bureau gabonais des droits d’auteurs (BUGADA). Lors de cette séance de travail qui a réuni quelques artistes gabonais en l’occurrence des musiciens, des sculpteurs, des cinéastes, des conteurs etc. la grande question à l’ordre du jour a portée sur le plan de lancement des activités préparatoires au fonctionnement effectif de ce Bureau national des droits d’auteurs. Il s’est donc s’agit pour les organisateurs de présenter à leurs ...
Lire l'article
Le bout du tunnel pour les commerçants du rond point d’Okala
Les artistes plasticiens du Gabon vont rivaliser de talent pour la zone économique spéciale de Nkok
Culture / Le Syndicat des artistes gabonais va marcher pacifiquement le 27 mai 2011
Le syndicat des artistes reporte son « mot d’ordre de faire suspendre provisoirement la diffusion » de toute musique à l’antenne
Gabon: Société – ANPAC : le syndicat des artistes gabonais absent lors des journées portes ouvertes
Gabon: Les artistes espèrent que l’ANPAC joue pleinement son rôle
Gabon: Le « Grand Nord en concert » avec la participation des artistes camerounai
Société : Des artistes gabonais s’associent pour lutter contre la maltraitance des mineurs
Gabon: Crise sociale à Shell: le bout du tunnel après l’audience de l’ONEP à la présidence de la République
Gabon: Les artistes gabonais en concertation pour la mise en place du bureau des droits d’auteurs


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 20 Jan 2012
Catégorie(s): Culture,Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*