Socialisez

FacebookTwitterRSS

Mobilisation autour de la disparition d’une étudiante gabonaise en France

Auteur/Source: · Date: 24 Jan 2012
Catégorie(s): Diaspora,Société

Plusieurs personnes ont participé à une marche silencieuse, le samedi 21 janvier dernier, à Nantes en France, pour exiger des autorités judiciaires locales toute la lumière sur la disparition, depuis le 11 janvier 2012, de Cécilia Mboumba Prima, 24 ans, étudiante gabonaise en master à l’Université Saint-Nazaire.

Les manifestants ont battu le macadam, du chantier naval à la préfecture de Nantes, munis des effigies de la disparue et brandissant des banderoles sur lesquelles on pouvait lire, entre autres, « Rendez-nous Cécilia ». L’étudiante est portée disparue depuis bientôt deux semaines.

Ce jour-là, elle devait prendre l’avion pour Marseille et rejoindre une entreprise d’ingénierie où elle effectuait son stage.

Cécilia Mboumba aurait pris un taxi, qui l’aurait déposée à la rue des Usines, en bas du pont de Cheviré, à 5h 30. Deux personnes l’auraient aperçue seule sur le pont de Cheviré. Une automobiliste l’aurait vu se pencher vers la Loire. C’est celle-ci qui aurait alerté les secours.

Les policiers ont retrouvé sur le pont le sac à main de l’étudiante et privilégient la thèse du suicide, mais aucun corps n’a été retrouvé, malgré les recherches entreprises.

Louise Prima, sa mère, privilégie plutôt la thèse d’une séquestration. Rien dans les éléments dont elle dispose ne permettent de penser à un suicide. En sus, l’emploi du temps de la jeune fille montre un certain nombre de points troublants. Tout comme des questions qui restent en suspens, aussi bien sur l’identité de l’employeur qui devait l’emmener à Marseille pour la journée sur le vol AF7 609, que de celle de la personne qui est venue la chercher et qui ne l’a jamais amenée à l’aéroport.

Les étudiants de Saint-Nazaire se sont donc mobilisés en organisant une marche silencieuse. Tout comme le Consul général de l’ambassade du Gabon en France et son adjoint qui se sont rendus à Nantes rencontrer les autorités judiciaires locales pour tenter de lever le voile sur la disparition de Cécilia. 


SUR LE MÊME SUJET
Cécilia toujours introuvable
Depuis sa disparition, le 11 janvier 2012, les proches de la jeune étudiante d’origine gabonaise demeurent toujours sans nouvelles. Et la police française ne s’en émeut point. Plus de 10 jours après sa disparition, la Française d’origine gabonaise, Cécilia Mboumba (24 ans), demeure sans nouvelle. L’inquiétude gagne, en effet de plus en plus, les esprits quant à une hypothèse macabre. Une perspective confortée par le flou artistique entretenu par les entités judiciaires françaises autour de ce cas de disparition. Contrairement aux informations véhiculées, soutenant que la police avait ratissé le périmètre à l’intérieur duquel son sac avait été trouvé, notamment sur le ...
Lire l'article
Une étudiante franco-gabonaise, Cécilia âgée de 24 ans, a disparu à Nantes dans la nuit de mardi à mercredi dernier alors qu’elle devait ce vendredi, embarquer dans un vol pour Marseille avec le responsable du bureau d’études en ingénieries chez qui elle travaille en alternance, a-t-on appris auprès de la police de Nantes. Une vingtaine d’étudiants gabonais est à la recherche de leur camarade qui n’a plus donné de nouvelle depuis la nuit de mardi à mercredi. Elle était étudiante à Saint-Nazaire et n’a jamais pris l’avion alors que son sac à main a été retrouvé sur le pont de Cheviré ...
Lire l'article
Un enseignant du département de psychologie de l’université Omar Bongo, Jacques Alain Bitsi, est soupçonné d’avoir assassiné son étudiante de 24 ans, Lena Marcelle Mouketou Mouketou, à qui il faisait la cours, selon les parents de la victime rencontrés vendredi à l’UOB où ils organisent un sitting. Les faits remontent au samedi 17 dernier à 19 h (heure locale) au quartier Louis, un quartier huppé de Libreville, où la victime a été invitée par son enseignant pour un entretien autour d’un café. A 22h la famille reçoit un coup de fil anonyme qui leur informe du décès de leur fille dès ...
Lire l'article
Le président Ali Bongo s’est envolé ce 4 août pour la Guinée Equatoriale, où il va co-présider avec son homologue Teodoro Obiang Nguéma, l'inauguration d’un pont reliant les deux pays. Long de 104 mètres, cette infrastructure s’inscrit dans le cadre de la politique d’intégration sous-régionale. Sur invitation de son homologue Teodoro Obiang Nguéma, le président Ali Bongo s’est rendu ce 4 août en Guinée Equatoriale, plus précisément dans les régions frontalières d’Ebibeyin et Mongomo, pour procéder à l’inauguration d’un pont reliant les deux pays. «Cette invitation symbolise la politique de bon voisinage entre les deux pays», a indiqué la télévision ...
Lire l'article
L’athlète gabonaise Ruddy Zang Milama a battu son propre record sur 100 m avec un chrono de 11’’09, vendredi dernier au stadium d’Albi, dans le sud de la France, s'ouvrant la voie des prochains championnats du monde prévus du 27 au 4 septembre prochain à Daegu en Corée du sud. Agée de 24 ans, la recordwoman gabonaise a déjà raflé plusieurs podiums, au cours de sa carrière qui s’annonce brillante. En 2010, elle a terminé troisième sur 60 m aux championnats du monde en salle à Doha (Qatar) et 3ème au 200m, lors des derniers championnats d’Afrique au Kenya. Soutenue par la ...
Lire l'article
Au cours d’une réunion avec des compatriotes natifs de l’Ogooué-Ivindo (nord-est) hier soir à la Chambre de commerce de Libreville, Raphael Ngazouzé, Ministre délégué aux Affaires Etrangères, a officiellement informé ses interlocuteurs que le prochain Conseil des ministres délocalisé se tiendra le mois prochain (mars) à Makokou et les a sensibilisés sur la démonstration de mobilisation citoyenne escomptée pour la circonstance. « Il était question de donner officiellement l’information aux ogivines et aux ogivins et leurs demander de se mobiliser en effectuant une descente en force dans la province pour réserver au Président de la République un accueil ...
Lire l'article
PLUS NOMBREUX ON SERA, PLUS VITE LE POUVOIR TOMBERA; A LA COMMUNAUTE GABONAISE DE PARIS ET DES BANLIEU VENEZ NOMBREUX ACCUEILLIR NOS COMPATRIOTES ET FRERES AFRICAINS VENANT DE : BELGIQUE, LILLE, BORDEAUX, TOULOSE ET MARSEILLE QUI VIENNENT NOUS SOUTENIR POUR LA MANIFESTATION NON-STOP DE CE WEEK-END DEBUTEE CE SOIR DEVANT NOTRE AMBASSADE A PARIS. NOUS REMERCIONS AU PASSAGE LA COMMUNAUTE TOGOLAISE, QUI S'EST JOINT A NOUS DES LE DEBUT DU MOUVEMENT. CAR PLUS NOMBREUX NOUS SERONT, PLUS VITE LE POUVOIR TOMBERA                       source: lvdpg
Lire l'article
L'universitaire, romancière et professeur de Littérature anglaise à l'Université Omar Bongo (UOB), Justice Mintsa-mi-Eya, a été honorée lundi à Libreville par la France qui lui a décerné la ''Légion d'honneur'', à l'occasion d'une cérémonie de distinction, apprend-on mercredi du quotidien ''l'Union''. Selon le journal, Mme Mintsa-mi-Eya, angliciste, écrivaine de renommée internationale, fervente promotrice de la Francophonie et de l'amitié entre la France et le Gabon, vient de se voir décerner les insignes de chevalier de la ''Légion d'honneur''. Dans son allocution de circonstance, le diplomate français en poste à Libreville, Jean-Didier Roisin, a rendu un vibrant hommage à la romancière, qu'il a ...
Lire l'article
Une finaliste de l’Ecole nationale d’administration (ENA), Mombé Henriette Aurélia, a dénoncé mardi au cours de la soutenance de son mémoire de fin d’étufes, les recrutements et attributions de poste budgétaire à titre exceptionnel ne respectant pas les normes administratives établies. « Le contentieux de la mise à la retraite des fonctionnaires», tel a été le thème principal abordé par Mombé Henriette Aurélia dans son mémoire où elle s’insurge contre les engagements à caractère politique et social dans plusieurs services administratifs du Gabon où certaines personnes, ne répondant pas aux conditions requises, sont recrutées sur la base de «simples ordonnances ou ...
Lire l'article
EDITO: Gabon : Disparition de la cagnotte pétrolière gabonaise : Silence ! Bongo Vole…
Avec la cagnotte du pétrole, Omar Bongo alias « petit nègre » vient fêter l’Europe avec son fiston « petit napoléon ». Au passage, c’est l’argent du pétrole gabonais qui est distillé à tout vent, laissant les Gabonais plus pauvres et plus démunis que jamais. Cagnotte ou surplus du pétrole, appelez ça comme vous voulez : on vole au Gabon et c’est Omar Bongo et son clan qui volent. Et ils exigent des Gabonais le silence le plus absolu, ou plutôt la cécité des peuples traumatisés. Le prix du baril de pétrole (un baril de pétrole équivaut à 42 gallons américains ...
Lire l'article
Cécilia toujours introuvable
France : Une étudiante franco-gabonaise portée disparue à Nantes
Un enseignant de l’UOB soupçonné d’avoir assassiné une étudiante
Gabon : Le pont de l’«amitié» équato-gabonaise
La sprinteuse gabonaise Zang Milama bat son record sur 100m en France
Politique/Ogooué-Ivindo: Mobilisation autour du prochain Conseil des ministres délocalisé à Makokou
Gabon : MOBILISATION DE LA COMMUNAUTE GABONAISE ET AFRICAINE EN FRANCE
La romancière gabonaise Justine Mintsa mi Eya honorée par la France
Gabon: Une étudiante de l’ENA dénonce les « recrutements exceptionnels »
EDITO: Gabon : Disparition de la cagnotte pétrolière gabonaise : Silence ! Bongo Vole…


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 24 Jan 2012
Catégorie(s): Diaspora,Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*