- Bongo Doit Partir - http://www.bdpgabon.org -

Un gabonais de 37 ans arrêté pour braconnage

Un gabonais âgé de 37 ans, FaÏck Nzé Nguema, a été arrêté lundi par les forces de l’ordre à Libreville, à l’ancien centre de pêche d’owendo (banlieue sud), en possession d’une cargaison d’une cinquantaine de gibiers.

Selon les gendarmes, l’homme a été appréhendé au moment où il s’apprêtait à débarquer sa marchandise au environ de 22h30 alors qu’il revenait du village Aréboué une zone qui fait partie du parc de Pougara, l’un des treize parcs protégés.

Nzé Nguema procédait à une sorte de troc avec les villageois en échangeant la viande de brousse avec des produits alimentaires disponibles dans une épicerie dont il est le propriétaire dans le village.

Pour les gendarmes, cette hypothèse est peu convaincante dans la mesure où cet homme avait déjà été interpellé et retrouvé plusieurs fois avec une faible quantité de gibier en sa possession.

Le contrevenant s’expose à un emprisonnement allant de trois à six mois et à une amende de 100 000 francs Cfa à 10 millions de francs CFA.

La viande de brousse vendue en ville provient des villages et campements ouverts par la pénétration en forêt des forestiers qui favorisent l’intrusion des chasseurs. 


SUR LE MÊME SUJET
Au Gabon, le président Ali Bongo Ondimba a fustigé mercredi et jeudi le racket orchestré par les policiers et gendarmes contre les chauffeurs de taxi. Est-il possible d’éradiquer le phénomène enraciné dans les rangs des forces de l’ordre depuis des années ? Les taxis gabonais victimes de racket Ali Bongo Ondimba a mis le doigt là où ça fait très mal : « Plus question de donner de l’argent dans la main des policiers ou des gendarmes ».
Lire l'article [1]
Le Président de la République Gabonaise, Ali Bongo Ondimba, a annoncé le 14 avril dernier « la création immédiate d’une unité militaire de 240 hommes au sein de l’Agence Nationale des Parcs Nationaux (ANPN); baptisée « la brigade de la jungle ». Selon le communiqué rendu public, « cette unité aura pour mission de sécuriser les parcs du Gabon et de protéger la faune et la flore sauvage, notamment contre le braconnage et le trafic illégal d’ivoire ». Cette mesure fait suite à la découverte, le 6 avril dernier par des agents de l’ANPN, d’une trentaine de carcasses d’éléphants de forêt qui ...
Lire l'article [2]
Le ministère de l'Agriculture, de l'Elevage, de la Pêche et du Développement Rural a renforcé les capacités opérationnelles de la Direction générale de la pêche et de l'Agriculture par l’octroie de neuf vedettes qui devront permettre d’accroitre l’efficacité dans la lutter contre la pêche illégale et le braconnage sur le territoire national. Cette dotation est le résultat du partenariat entre le Gabon et la Banque Africaine de Développement (BAD) pour la réalisation d’une gestion rationnelle et durable des ressources halieutiques et fauniques. En réceptionnant ce matériel, le Directeur de la Pêche et de l’Aquaculture, Guy Anicet Rérambyah a déclaré que ce matériel ...
Lire l'article [3]
Les autorités gabonaises et camerounaises ont convenu d’organiser chaque trimestre des missions transfrontalières de 15 jours pour combattre le braconnage qui prende de l'ampleur dans le parc national de Minkébé, situé au nord-est du Gabon, à la frontière avec le Cameroun et le Congo-Brazzaville. La décision a été prise à l’issue d’une mission d’une semaine, du 7 au 15 mars, effectuée au sud Cameroun par l’Agence nationale des parcs nationaux (ANPN) et le Fonds mondial pour la nature (WWF), afin de rechercher, avec les autorités de ce pays voisin, les voies et moyens de mettre un terme ...
Lire l'article [4]
128 élèves officiers de police judiciaire de l’école nationale de gendarmerie du Gabon ont été formés, lundi à Libreville, aux techniques de lutte contre le braconnage en vue de préserver la faune. Organisé par le ministère des Eaux et forêts en partenariat avec l’Agence nationale des parcs nationaux (ANPN), le séminaire de formation a permis de renforcer les capacités des gendarmes, afin de leur permettre de mener une lutte efficace contre la chasse illicite et le commerce des espèces animales protégées. Ils ont ainsi pu acquérir des rudiments de connaissances sur la loi sur la faune et le ...
Lire l'article [5]
Le chef d'exploitation de la Société forestière du Gabon (CBG), Antony…, un ressortissant français, a été interpellé à Mandji, chef-lieu du département de Ndolou, dans la Ngounié (sud), par des agents du Fonds mondial pour la nature (WWF), avec des gigots de sanglier dans sa voiture, rapporte le correspondant local de l’AGP. Anthony a été arrêté au niveau de la barrière de la CBG Douengui, dans la commune de Mandji, où sont régulièrement postés des éléments du WWF pour des contrôles anti-braconniers, surtout en cette période de fermeture de la chasse, du 17 septembre au 15 mars ...
Lire l'article [6]
L’Etat gabonais est dans l’illégalité totale du fait que la bourse perçue par les étudiants gabonais, a été votée par la loi des finances 2009-2010 qui prend effet jusqu’à la prochaine loi des finances de février ou mars 2011. Pendant ce temps, tous les ayants droits de la République Gabonaise doivent bénéficier de leurs allocations ou prestations, à l’instar des étudiants boursiers Je rappelle au pouvoir adultérin gabonais que la loi dans une République qui se respecte n’est pas quelque chose que quelqu’un peut suspendre n’importe comment. La Commission nationale des bourses et stages, cherchant à tout mettre à plat, crée ...
Lire l'article [7]
Un policier en service à Oyem (Nord) dont l'identité n'a pas été révélée a été écroué vendredi dernier à la maison d'arrêt d’Oyem (Nord) par le procureur de la République, auprès du tribunal de première instance d'Oyem, Jean Gaspard Mintsa mi Ondo, pour complicité d'immigration clandestine, rapporte ce mercredi un correspondant de l'AGP, citant une source judiciaire. "Cela fait plus d'une semaine que la brigade centre de gendarmerie de Mitzic a arrêté un policier transportant des immigrés clandestins. ''Je ne peux pas vous dire plus par rapport à ce dossier. ce que je dis à la population c'est qu'effectivement un policier ...
Lire l'article [8]
Un jeune gabonais, la vingtaine révolue, a été arrêté dans la nuit de dimanche à lundi pour vole de poules au domicile de M. Laurent qui a déclaré: « je subis des voles de poules tout le temps, alors je souhaite donner une bonne leçon à ce jeune homme qui a eu le malheur d’être pris; enfermez le et bastonnez-le moi correctement », a demandé l’intéressé à la police. En effet, « je garde les poules dans ma concession, car je ne mange pas les congelés, je préfère les bonnes vieilles poules du village que j’achète et élève moi-même sur ...
Lire l'article [9]
Franck Effoné, un étudiant d'origine gabonaise âgé de 26 ans, s'apprêtait à passer ses examens pour sa troisième année de droit quand il a été interpellé. Son arrestation par les policiers s'est produite, lundi, lors d'un contrôle d'identité. « Nous étions en voiture, rue de la Marne, lundi, vers 18 h Les policiers sont arrivés », raconte un étudiant qui se trouvait avec lui. « Nous étions dans une voiture immatriculée en Allemagne. Ils ont voulu faire des vérifications. Après, ce n'était plus la voiture qui posait problème, c'était sa situation. » Franck a été placé en garde à vue, lundi ...
Lire l'article [10]
Ali Bongo fustige le racket des forces de l’ordre contre les taxis gabonais
« La brigade de la jungle » pour lutter contre le braconnage au Gabon
Des vedettes pour renforcer la lutte contre la pêche illégale et le braconnage au Gabon
Patrouilles conjointes pour lutter contre le braconnage dans un parc situé à la frontière du Gabon et du Cameroun
128 gendarmes gabonais formés aux techniques de lutte contre le braconnage
Un forestier français interpellé pour braconnage à Mandji
Suppression abusive des bourses des étudiants gabonais à l’étranger: Qu’on arrête l’amalgame!
Gabon: Société : Un policier arrêté pour complicité d’immigration clandestine
Gabon: Arrêté et placé en garde à vue pour vole de poules
France (Poitiers) : Un étudiant gabonais arrêté la veille de ses examens