Socialisez

FacebookTwitterRSS

Déclaration de Pierre Claver MIHINDOU KOUMBA, premier secrétaire politique de l’UPG

Auteur/Source: · Date: 25 Jan 2012
Catégorie(s): Communiqués,Politique

Mesdames, Messieurs,

Par décisions des 20, 21 et 24 janvier 2012, Monsieur Mathieu MBOUMBA NZIENGUI, Secrétaire Exécutif de l’Union du Peuple Gabonais, chargé d’expédier les affaires courantes jusqu’à la tenue du premier Congrès du Parti, vient de prendre un train de mesures individuelles, avec pour volonté affichée, d’épurer le Conseil, des membres loyaux, nommés par le Président Pierre MAMBOUNDOU.

Particulièrement agacé par les procédures démocratiques laissées par Pierre MAMBOUNDOU, qui ont fait la grandeur du Parti pendant vingt deux ans, Monsieur Mathieu MBOUMBA NZIENGUI vient de dévoiler une idée mal ressassée, selon laquelle, il n’entend pas se laisser emprisonner par les statuts et règlements de l’Union du Peuple Gabonais.

Agacé par le rappel à l’ordre régulièrement effectué par les militants loyalistes, Monsieur MBOUMBA NZIENGUI a arbitrairement décidé de leur mise à l’écart par les décisions iniques, et résolument irrecevables.

Face à ce précédent, qui poursuit un double objectif bien connu, les gabonais et les gabonaises méritent de savoir :

Premièrement, que Monsieur MBOUMBA NZIENGUI cherche à se confectionner une direction du Parti à sa totale dévotion, aux fins de remettre en cause toutes les décisions prises contre son gré, en commençant par la convocation du congrès dont la date est déjà fixée de manière consensuelle ;
Deuxièmement, que cette direction à sa dévotion puisse l’autoriser à entrer au gouvernement issu de la parodie d’élections législatives de décembre 2011, dans lesquelles il a engagé le Parti avec légèreté.

Pour reprendre les faits les plus marquants, l’opinion ne manquera pas de s’étonner :

De la remise en cause de la décision prise souverainement par le Conseil, le 19 octobre 2011 de ne pas prendre part aux élections législatives de décembre 2011 faute de garantie de transparence, mettant en avant la volonté de la famille du Président MAMBOUNDOU, toutes pratiques contraires aux usages démocratiques ;

Du refus d’organiser les primaires sur les sièges ayant enregistré des candidatures multiples, reniant une tradition bien installée par le Président Pierre MAMBOUNDOU lui-même ;

De la décision unilatérale de démettre le Porte-parole du Parti, Monsieur Thomas IBINGA MBOUGOU, nommé par le Président Pierre MAMBOUNDOU ;
Du choix de la cooptation à huis clos et en dehors du siège comme mode de désignation des candidats ;

De l’engagement des recours devant la Cour Constitutionnelle, au mépris de la délibération contraire du Conseil du Secrétariat Exécutif du Parti.
Fort de tout ce qui précède et face à l’interpellation générale de l’opinion sur les positions désormais équivoques de l’UPG depuis l’ouverture de la période de transition conduite par Monsieur MBOUMBA NZIENGUI, je prends la responsabilité ce jour en ma qualité de Premier Secrétaire Politique de l’Union du Peuple Gabonais, nommé par le Président Pierre MAMBOUNDOU :

De denier toute validité aux dernières décisions, portant respectivement :

– Sanction du Secrétaire Général Adjoint du Mouvement National des Jeunes, Monsieur Steeve IKAPI ;

– Recomposition du Bureau Exécutif du Parti, aux fins d’exclusion du Secrétaire Général Adjoint, Madame Pélagie ITSANA, et nomination des membres de sa famille biologique, en violation des usages en vigueur ;

– Epuration du Bureau Exécutif du Parti, contrairement à la volonté de Pierre MAMBOUNDOU, avec pour finalité l’instrumentalisation des instances du Parti.

En sa qualité de Secrétaire Exécutif, avec pour seule mission d’expédier les affaires courantes, le Secrétaire Exécutif, nommé par le Président Pierre MAMBOUNDOU comme tous les autres membres du Bureau Exécutif, n’est pas qualifié à abroger les décisions du Président Pierre MAMBOUNDOU, par respect du principe du parallélisme de forme.

Fait à Libreville, le 25 janvier 2012

Le Premier Secrétaire Politique

Pierre Claver MIHINDOU KOUMBA 


SUR LE MÊME SUJET
Double fracture ouverte à l’UPG
Au lendemain de la décision de réaménagement ‘‘à titre transitoire’’ du secrétariat politique et général de l’Union du peuple gabonais (UPG), signée du Secrétaire exécutif, Mathieu Mboumba Nziengui, le 1er Secrétaire politique chargé de l’Education dénonce, dans un communiqué, la ‘‘volonté affichée, d’épurer le Conseil des membres loyaux, nommés par le président Pierre Mamboundou.’’ Le Premier secrétaire politique de l’Union du peuple gabonais(UPG), Pierre Claver Mihindou Koumba, la deuxième personnalité du parti de l’Opposition, a ‘‘dénié toute validité aux dernières décisions’’ prise par le Secrétaire exécutif (le numéro un) Mathieu Mboumba Nziengui. ‘‘Agacé par le rappel à l’ordre régulièrement effectué par ...
Lire l'article
Guerre de communiqués et fracture béante à l’UPG
Alors que, le 20 janvier, les militants de l’Union du peuple gabonais (UPG) viennent seulement de mettre un terme aux trois mois de deuil décrété après le décès de leur leader, Pierre Mamboundou, ce parti politique affiche, à travers une série de communiqués contradictoires, un tumulte qui ne traduit rien d’autre l’évolution de sa mitose. En effet, selon une communication du secrétaire exécutif de l’UPG, Mathieu Mboumba Nziengui, un jeu de chaises musicales est intervenu, le 24 janvier dernier, au sein de cette formation politique. Cinquante trois (53) de ses membres, anciens et nouveaux promus ont été portés à la tête ...
Lire l'article
Après une « valse hésitation », le parti d'opposition UPG (Union du peuple gabonais) a finalement décidé de participer aux élections législatives du 17 décembre prochain. Mercredi 2 novembre, le porte-parole de l'UPG, le parti de feu Pierre Mamboundou, avait signé une déclaration appelant à empêcher le scrutin. Mais ce jeudi, dans une déclaration à la télévision nationale, le secrétaire exécutif de l'UPG a annoncé un revirement. Mathieu Mboumba Nziengui, Secrétaire exécutif de l'Union du peuple gabonais (UPG): "Les membres du secrétariat se sont librement exprimés [...] Sur trente votants, seize se sont exprimés en faveur de notre participation aux élections ...
Lire l'article
Le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba et son épouse très affectés par le décès, survenu dans la nuit de samedi à dimanche, de l’opposant et leader de l’Union du Peuple Gabonais (UPG), Pierre Mamboundou, se sont rendus hier au domicile de l’illustre disparu au quartier Mindoubé (5ème arrondissement de la Commune de Libreville), en vue de consoler la famille éplorée. Au domicile du défunt, le président de la République et son épouse étaient accompagnés de certains de leurs proches collaborateurs ainsi que de quelques membres du Gouvernement. Au cours de cette visite surprise du couple présidentiel, l’atmosphère était évidemment ...
Lire l'article
Après l’annonce du décès du leader de l’opposition gabonaise, Pierre Mamboundou dans la nuit du samedi 15 octobre à Libreville, l’agence de presse GABONEWS a sillonné les différents quartiers de la capitale gabonaise afin de recueillir les impressions du citoyen lambda. « Tout d’abord le président de l’UPG était réputé pour sa sagacité juridique, sa prolixité et bien évidemment pour sa rigueur morale et intellectuelle. Il était doté d’une culture politique et d’un sens de la dialectique qui en faisait un redoutable débatteur et un communiquant de bon niveau. La classe politique gabonaise perd là l’un des plus brillants de ses ...
Lire l'article
Concertation autour Premier Ministre : « On attend que la sagesse prévale dans ce genre de discussion », Pierre Claver Maganga Moussavou (opposition)
A l’issue de la concertation initiée, hier à la primature par le Premier-Ministre avec tous les partis politiques du pays dans la perspective des élections législatives de décembre prochain, Pierre Claver Maganga Moussavou (président du Parti Social Démocrate, opposition), a déclaré qu’ « on attend que la sagesse prévale dans ce genre de discussion ». « Il n’y aura pas d’élection dans ces conditions. C'est-à-dire que nous avons dit : pas de biométrie, pas de transparence et pas d’élection au Gabon», a réaffirmé, Pierre Claver Maganga Moussavou d’un ton ferme ajoutant qu’ « on a toujours dit qu’il fallait reporter ...
Lire l'article
Le chanteur-guitariste et homme politique gabonais Pierre Claver ZENG est mort dans un hôpital parisien dans la nuit du 18 au 19 mai, à l’âge de 57 ans. Sa disparition est une grande perte pour la classe politique gabonaise, et surtout sa culture, tant cet artiste avait marqué celle-ci de son empreinte, au même titre qu’un Pierre Akedengue. L’homme politique Pierre Claver ZENG Admis à l’hôpital d’instruction des armées de Libreville, Pierre Claver ZENG a par la suite été évacué à Paris et est décédé dans la nuit du mardi 18 mai au mercredi 19 mai à l’hôpital Saint-Louis. Les circonstances de ...
Lire l'article
Libreville, 20 août (GABONEWS) - Le leader du Parti Social Démocrate (PSD), Pierre Claver Moussavou, qui a été ce jeudi soir le premier invité de l’émission débat pour l’élection présidentielle de fin du mois, a mis en relief sur les antennes des chaînes de télévision nationales (RTG1, RTG2) le triptyque « provincialisation, production et politique nataliste », points focaux de son projet de société. Lors de cette émission, l’ancien ministre de l’Enseignement technique a fait l’exposé de sa prospective de « provincialisation », qui se propose, d’établir dans chaque province, une assemblée provinciale constituée notamment d’élus locaux, chargés d’examiner ...
Lire l'article
Le président du Parti social démocratique (PSD, majorité présidentielle), Pierre Claver Maganga Moussavou, sera dimanche le probable candidat de son parti à la présidentielle du 6 septembre prochain au Gabon, selon de sources bien informées du bureau exécutif dudit parti. Avant le Conseil national qui se tient ce samedi à oui clos et l’Assemblée générale de dimanche qui entérinera assurément sa candidature, le président du PSD qui a reçu la presse avant la tenue de ces deux grandes instances décisionnelles de son parti, n’a pas caché ses ambitions mercredi de briguer la magistrature suprême de son pays. ‘’J’ai déjà été candidat en ...
Lire l'article
Sylvain Ndong élu premier Secrétaire Exécutif de la Coalition Gabonaise du Refus et de Salut National A l’unanimité des participants aux assises constitutives de la Coalition Gabonaise du Refus et de Salut National, Mr. Sylvain Ndong a été, le 22 février 2009, élu Secrétaire Exécutif du Bureau Exécutif Rotatif de la Coalition. Mr. Ndong aura ainsi la Charge de conduire les affaires courantes de la Coalition pendant la période rotative de trois mois qui sera celle du mandat de ce premier Bureau Exécutif. Avec Monsieur Ndong travailleront, comme membres du premier Bureau Exécutif de la Coalition, les personnes suivantes, elles aussi élues ...
Lire l'article
Double fracture ouverte à l’UPG
Guerre de communiqués et fracture béante à l’UPG
Au Gabon, l’UPG participera bien aux élections législatives
Décès de Pierre Mamboundou : Le couple présidentiel au chevet de la famille éplorée
Décès Pierre Mamboundou/ Micro-trottoir: « Pierre Mamboundou laisse un grand vide dans le système politique gabonais » selon de nombreux Librevillois
Concertation autour Premier Ministre : « On attend que la sagesse prévale dans ce genre de discussion », Pierre Claver Maganga Moussavou (opposition)
Décès de l’artiste auteur-compositeur et homme politique gabonais Pierre Claver ZENG
Gabon: Présidentielle 2009 / Pierre Claver Maganga Moussavou veut appliquer le triptyque « provincialisation, production et politique nataliste »
Pierre Claver Maganga Mousavou probable candidat à la présidentielle au Gabon dimanche
Communiqué Coalition: Sylvain Ndong élu premier Secrétaire Exécutif de la Coalition Gabonaise du Refus et de Salut National


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 25 Jan 2012
Catégorie(s): Communiqués,Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*