Socialisez

FacebookTwitterRSS

Hollande creuse légèrement l’écart avec Sarkozy

Auteur/Source: · Date: 26 Jan 2012
Catégorie(s): Monde

La progression de François Bayrou est stoppée, Marine Le Pen plafonne, et Mélenchon gagne deux points dans le dernier baromètre OpinionWay-Fiducial pour Le Figaro et LCI.

Très légère hausse pour François Hollande (27,5% d’intentions de vote, plus 0.5). Petite baisse pour Nicolas Sarkozy (24%, moins 1), stabilité pour Marine Le Pen (17%) et Eva Joly (3%), essoufflement pour François Bayrou après un entrée en campagne tonitruante (14 %, moins un) et embellie pour Jean-Luc Melenchon et son discours radical (8 %, plus 2). Tels sont les principaux enseignements du baromètre OpinionWay-Fiducial pour Le Figaro et LCI, réalisé du 23 au 25 janvier, soit après le grand discours de François Hollande au Bourget. Au second tour, le candidat socialiste l’emporterait nettement face à Nicolas Sarkozy: 56% contre 44%.

Les autres candidats continuent de faire de la figuration: 1% pour Christine Boutin, Nicolas Dupont-Aignan, Dominique de Villepin, Hervé Morin et Corinne Lepage. 0.5% pour Jean-Pierre Chevènement, Nathalie Arthaud et Philippe Poutou. Mais il est probable que tous ne seront pas sur la ligne de départ le 16 mars, au moment de remettre les 500 parrainages au Conseil constitutionnel.

Il n’y a pas eu d’effet spectaculaire du discours d’un François Hollande déjà en tête dans les précédentes études, mais le sondage a été réalisé avant la présentation chiffrée de son programme et son intervention sur France 2. La tendance continue d’être favorable à François Hollande, et défavorable à Nicolas Sarkozy.

L’intérêt pour la campagne diminue

Les thèmes sur lesquels les Français déclarent vouloir entendre les candidats sont toujours, dans l’ordre: l’emploi (46% des personnes interrogées) la protection sociale (44 %) le pouvoir d’achat (42%) la dette et les déficits (33%). La sécurité et l’immigration arrivent loin derrière avec 17%.

Mais c’est un autre chiffre qui devrait inquiéter les candidats, quelle que soit leur appartenance politique: celui de l’intérêt pour la campagne électorale. Normalement, à moins de 90 jours du scrutin, l’intérêt augmente. Or, selon ce sondage, il diminue, passant de 71% le 14 décembre à 68% en janvier, ce qui reste un score très important mais pas étonnant dans un pays où traditionnellement la politique passionne. Les candidats et leurs entourages, qui se sont laissés enfermer ces dernières semaines dans des polémiques stériles (comme celle sur le «sale mec») doivent de toute urgence redonner du fond au discours. C’est l’objet de la prestation de François Hollande jeudi soir sur France 2. Et de celle de Nicolas Sarkozy dimanche soir sur plusieurs chaînes de télévision. Même si lui-même n’est toujours pas officiellement candidat.

(Étude réalisée auprès d’un échantillon de 1087 personnes inscrites sur les listes électorales, extrait d’un échantillon de 1206 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Méthode des quotas. L’échantillon a été interrogé en ligne du 23 au 25 janvier 2012)
 


SUR LE MÊME SUJET
Martine Aubry a estimé ce matin, sur RTL que Nicolas Sarkozy était «un peu perdu”
| Fred Dufour La campagne présidentielle s'est encore accélérée hier soir. Avec l'intervention du chef de l'Etat retransmise en direct sur huit chaînes de télévision -du jamais vu-, les réactions politiques ne tournent ce matin qu'autour des annonces de Nicolas Sarkozy. Il faut dire que le Président de la République n'a pas lésiné sur le nombre de mesures. Hausse de la TVA de 1,6 %, création d'une banque de l'Industrie, augmentation de droit de construire de 30 %, il a annoncé près de huit mesures qui devrait rentrer en vigueur au plus tard en octobre... Ce qui pose évidemment la ...
Lire l'article
Afghanistan. Sarkozy annonce le retrait anticipé des troupes d’ici 2013
A l'issue d'un entretien avec Hamid Karzaï, président de l'Afghanistan, hier à Paris, Nicolas Sarkozy a annoncé que le rapatriement des troupes françaises combattantes serait achevé fin 2013, soit une année plus tôt que prévu. Une semaine après la mort de quatre militaires français tués dans la vallée de la Kapisa, en Afghanistan, Nicolas Sarkozy a annoncé, hier, à l'issue d'un entretien qu'il venait d'avoir avec le président de l'Afghanistan Hamid Karzaï, que « le rapatriement des troupes françaises combattantes déployées dans ce pays sera achevé dès la fin de 2013 ». C'est une année plus tôt que le terme de ...
Lire l'article
Le candidat socialiste à la présidentielle 2012 François Hollande a dénoncé vendredi à Rome le "triple échec de Nicolas Sarkozy", annonçant que le président français sera contraint en cinq moisà un "troisième plan de rigueur". "Je ne sais pas (ce qui se passe) avec le triple A mais pour l'instant il y a un triple échec de Nicolas Sarkozy: échec par rapport à l'obligation de croissance, nous sommes en récession, échec par rapport à l'objectif de réduire le chômage, échec par rapport à la réduction des déficits", a ajouté M. Hollande devant la presse au siège du Parti démocrate (gauche italienne). "Les ...
Lire l'article
La popularité de Sarkozy repart à la hausse
Le chef de l'Etat a progressé de 5 points en un mois, à 35%, son meilleur résultat depuis décembre, selon le baromètre Ipsos-Le Point de l'action politique publié lundi. Est-ce l'effet de sa stratégie de communication plus discrète ? La popularité de Nicolas Sarkozy a en tout cas progressé de 5 points en juillet par rapport à juin, à 35%, son meilleur résultat depuis décembre, et celle de François Fillon a grimpé de 6 points, à 49%, selon le baromètre Ipsos-Le Point de l'action politique publié lundi. Inversement, 61% des personnes interrogées ont une image défavorable du président de la République, ...
Lire l'article
Nicolas Sarkozy perd quatre points de popularité en juin, au plus bas -dans ce baromètre- depuis son élection avec 34% d’opinions positives, tandis que François Fillon en perd un, à 47% de satisfaits, selon un sondage Viavoice paru ce lundi dans Libération*. Le chef de l’Etat enregistrait 38% d’opinions positives lors de la précédente enquête, conduite les 6 et 7 mai. Avec ce nouveau baromètre, établi au moment où le débat sur les retraites bat son plein, les opinons négatives atteignent 64% (+5), 2% des personnes interrogées ne se prononçant pas (-1). Le léger recul de la cote de popularité du Premier ...
Lire l'article
Le député de Corrèze François Hollande a jugé lundi que la victoire de la gauche au second tour des élections régionales était "une triple sanction à l'égard de Nicolas Sarkozy". "Il y a une triple sanction à l'égard de Nicolas Sarkozy. Il faut qu'il l'entende. Il y a une sanction à travers le vote en faveur de la gauche. Il y a une sanction dans l'abstention où son électorat s'est sans doute réfugié. Et, hélas, une sanction à travers la poussée de l'extrême droite", a-t-il affirmé sur France Info. L'ancien Premier secrétaire du Parti socialiste appelle le gouvernement à changer de politique. ...
Lire l'article
Plus de réseaux, plus de pré carré… de la rupture, rien que de la rupture, nous a rejoué Sarkozy pour son troisième voyage en trois ans au Gabon. Décorum 100% françafricain, recueillement sur la tombe de feu Bongo-père et blanc-seing donné au fiston, présence remarquée de Robert Bourgi, réaffirmation de la présence militaire française, visite aux industriels français du bois (qui ont finalement pu exporter leur bois coupé avant 2010, première entorse à la promesse d’Ali Bongo de le faire transformer intégralement sur place)… Rarement le discours aura été aussi grossièrement en décalage avec la réalité. En solo ou en ...
Lire l'article
Lors de son déplacement au Gabon, en février dernier, Nicolas Sarkozy a fait Ali Bongo Grand Officier de la légion d'honneur. Les étrangers qui se sont signalés par les services qu'ils ont rendus à la France ou aux causes qu'elle soutient peuvent recevoir une distinction de la Légion d'honneur ", selon l'article R128 du code de la légion d'honneur. Lors de sa troisième visite (en trois ans) au Gabon, le 24 février dernier, Nicolas Sarkozy a décoré discrètement de la légion d'honneur, son président fraîchement élu Ali Bongo, et la présidente du Sénat Rose Rogombé. Le premier a été fait Grand ...
Lire l'article
Le président français, Nicolas Sarkozy, est attendu à Libreville le 24 février pour sa première visite officielle depuis l’accession d’Ali Bongo au pouvoir afin d’aborder notamment les questions de coopération entre les deux pays. Mais la visite du président français pourrait ne pas se cantonner au Palais présidentiel puisque le secrétaire exécutif de l’Union nationale (UN), André Mba Obame, a sollicité une rencontre le 19 février. Pour sa première visite officielle à Libreville depuis l’investiture d’Ali Bongo à la tête du pays, le président français, Nicolas Sarkozy est attendu le 24 février prochain au Palais du bord de mer. Si ...
Lire l'article
En apparence, "l'Afrique de Papa" a eu raison de Nicolas Sarkozy. Trois ans après le discours de Cotonou (Bénin), où le candidat à l'Elysée avait promis l'avènement d'"une relation nouvelle (...), équilibrée, débarrassée des scories du passé", le président, qui s'envole jeudi 26 mars pour son quatrième voyage en Afrique noire, n'agite plus la bannière de la "rupture" avec la tradition d'opacité des relations africaines de la France postcoloniale. Dès juillet 2007, le Gabon, dont le chef de l'Etat a été installé par le général de Gaulle en 1967, avait eu le privilège de son premier déplacement. Aujourd'hui, le Congo de ...
Lire l'article
Martine Aubry a estimé ce matin, sur RTL que Nicolas Sarkozy était «un peu perdu”
Afghanistan. Sarkozy annonce le retrait anticipé des troupes d’ici 2013
Récession annoncée: Hollande dénonce le “triple échec de Sarkozy”
La popularité de Sarkozy repart à la hausse
France: Sarkozy au plus bas
France: Régionales: “une triple sanction à l’égard de Nicolas Sarkozy”, selon François Hollande
Sarkozy au Gabon: discours en décalage avec la réalité
Quand Sarkozy décore Ali Bongo incognito
Gabon : Sarkozy lèvera-t-il l’équivoque avec l’opposition
La politique africaine de Nicolas Sarkozy tarde à rompre avec une certaine opacité


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 26 Jan 2012
Catégorie(s): Monde
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*