Socialisez

FacebookTwitterRSS

La société marocaine Involys décroche un contrat de 5,4 millions d’euros au Gabon

Auteur/Source: · Date: 26 Jan 2012
Catégorie(s): Développement,Economie,Technologie

Involys, une société marocaine spécialisée dans les logiciels de gestion (patrimoine, dépenses, immobilier, informatique décisionnelle, informatique mobile), a décroché le plus gros contrat de son histoire au Gabon. Conclu avec le gouvernement gabonais, ce contrat se chiffre à 5,4 millions d’euros, un montant qui représente le double des revenus d’Involys durant l’année 2010. Le choix de la société marocaine aurait été dicté par la flexibilité de sa solution et ses délais de réalisation (fin 2012)

Involys est chargé de mettre en place un système d’information qui prendra en charge la gestion intégrée des budgets, des dépenses, du patrimoine immobilier et du patrimoine mobilier de l’Etat gabonais. Selon le PDG de la société, Mohamed Bachir Rachdi, « le système permettra la coexistence entre la gestion actuelle et l’évolution vers la nouvelle méthode ».

Présente déjà en Tunisie, en Côte d’Ivoire, au Sénégal et au Togo, Involys élargit, avec ce contrat, son espace d’activité en Afrique. Représentant actuellement 15% des revenus de l’entreprise, les recettes extérieures devraient se renforcer dans les prochaines années, notamment avec ce contrat au Gabon.

Dans le passé, Involys a gagné, en 2010, conjointement avec une entreprise roumaine, le marché portant sur l’installation du système d’information de l’éducation nationale au Maroc. La part d’Involys dans ce contrat, toujours en exécution, représente l’équivalent de 3,5 millions d’euros, selon la société de logiciels de gestion. 


SUR LE MÊME SUJET
Involys s’arroge la gestion du patrimoine de l’État gabonais
Une gestion informatisée de l'ensemble du patrimoine immobilier du pays, au Gabon comme à l'étranger, devrait, idéalement, permettre de réaliser des économies sur leur gestion et éviter les détournements de biens à des fins personnelles Spécialisée en ingénierie informatique, électronique et télécommunication, la société Involys a annoncé le 24 janvier avoir décroché un marché de 5,4 millions d’euros au Gabon. Involys, société marocaine spécialisée en ingénierie informatique et en édition de logiciels, vient de décrocher un important marché au Gabon. D’un montant global de 5,4 millions d’euros, le contrat porte sur la mise en place d’un système de gestion intégrée des budgets, ...
Lire l'article
Le groupe français d'ingénierie pétrolière Technip a remporté un contrat d'ingénierie portant sur des installations d'engrais ammoniac-urée à Port-Gentil (ouest du Gabon), auprès de Gabon Fertilizers Company, selon un communiqué publié jeudi. Ce projet inclut notamment une unité de 2.200 tonnes par jour d'ammoniac, une autre unité de 3.850 tonnes par jour d'urée granulée et des installations d'export. Dans le cadre de ce contrat, dont le montant n'a pas été dévoilé, Technip va réaliser l'ingénierie d'avant-projet et chiffrer les coûts pour les phases d'ingénierie, de fourniture des équipements et de construction. Une fois lingénierie et le chiffrage des coûts réalisés, ce contrat pourra ...
Lire l'article
ETDE (Bouygues): contrat de 48 M EUR pour un réseau électrique au Gabon
ETDE, pôle énergies et services de Bouygues Construction, a remporté un contrat d'électrification dans le nord du Gabon, pour un montant de 48 millions d'euros, a annoncé la société jeudi dans un communiqué. Ce contrat prévoit le déploiement d'une ligne à haute tension, d'un réseau de distribution, d'électrification rurale et d'éclairage public, ainsi que d'une liaison de fibre optique dans la province du Woleu-Ntem (nord). 110 villages sont concernés, ce qui représente une population proche de 30.000 habitants, précise ETDE. Les travaux, qui devraient durer 28 mois, mobiliseront jusqu'à 300 personnes, est-il encore indiqué dans le communiqué.
Lire l'article
Le ministère de la Communication a annoncé le 20 avril la rupture de la convention liant le gouvernement à la Société gabonaise des télécommunications (GABTEL), chargée de la gestion des fréquences et des matériels de communication. Aucune explication n’a été fournie sur les raisons qui ont motivées cette décision. Le divorce est prononcé entre la Société gabonaise des télécommunications (GABTEL) et le ministère de la Communication, selon le communiqué diffusé le 20 avril par le ministère. «Le ministre de la Communication, de la Poste et de l’Economie Numérique porte à la connaissance des opérateurs exerçant dans le secteur des télécommunications ...
Lire l'article
Le sélectionneur national gabonais, l'ancien milieu international français Alain Giresse, ne verra pas son contrat reconduit à la tête des "Panthères", a annoncé vendredi le président de la Fédération gabonaise de football (Fégafoot), Placide Engadzas, à la presse nationale. "Le contrat d'Alain Giresse ne sera pas renouvelé", a-t-il affirmé lors d'une conférence de presse. ‘’Je lui expliqué notre gratitude pour tout le travaille qu’il a accompli durant quatre ans a la tête de notre sélection nationale’’, a précisé M. Engadzas. Le président a informé les journalistes gabonais que ‘’Giresse sera remplacé par un entraîneur européen de haut niveau’’ Arrivé en 2006 à la ...
Lire l'article
Face à la persistance des coupures d'eau et d'électricité dans de nombreux quartiers de la capitale gabonaise malgré l'obligation de résultat assignée à la Société d'eau et d'électricité du Gabon (SEEG), le gouvernement a mis en demeure Veolia d'assurer l'approvisionnement continue d'eau et d'électricité à Libreville sous peine de rompre de la convention de concession. Réuni en Conseil des ministres le 29 décembre dernier, le gouvernement a vertement fustigé les insuffisances de la Société d'eau et d'électricité du Gabon (SEEG) qui privent encore d'eau de nombreux quartiers de la capitale gabonaise. «Selon les premiers éléments de l'audit amorcé, le système de distribution ...
Lire l'article
Le gouvernement gabonais a adressé mercredi un avertissement à une filiale locale de Veolia Environnement (VIE.PA: Cotation) en lui demandant d'améliorer la qualité de la distribution d'eau dans la capitale, Libreville, sous peine de voir sa concession gelée. "Le système de distribution d'eau subit des pénuries depuis 2003 en raison de l'obsolescence et de la saturation du système de transport de l'eau traitée", a déclaré le porte-parole du gouvernement, Séraphin Moundounga, à l'issue d'un conseil des ministres. Certains quartiers de Libreville n'ont aucun approvisionnement en eau tandis que dans d'autres, l'eau est parfois coupée jusqu'à huit heures par jour, a-t-il ajouté. L'absence d'amélioration ...
Lire l'article
La Poste gabonaise et l’Union des assurances du Gabon – vie (UAG), son nouveau partenaire, ont lancé ce vendredi à Libreville un nouveau produit dénommé « Contrat prévoyance de la Poste » dans l’intention de garantir aux souscripteurs le paiement d’un capital en cas de décès ou d’invalidité totale et définitive de l’adhérent, a constaté sur place un journaliste de GABONEWS. Une opération de charme organisée sur le parking de la Poste par les agents des deux entités a été initiée de 9 à 17 heures en vue du lancement officiel du nouveau produit auquel ont souscrit plusieurs travailleurs détenteurs d’un ...
Lire l'article
Le ministre gabonais en charge de l’Energie et des Ressources hydrauliques, Casimir Oyé Mba, a reçu le 3 octobre Patrice Fonlladosa, le représentant régional de VEOLIA Water, maison mère de la Société d’Eau et d’Energie du Gabon, dans le cadre de la renégociation des termes du contrat qui lie la société à l’Etat gabonais. A la suite d'une coupure au début du mois de septembre ayant engendré d’importants désagrément, le gouvernement avait demandé l’accélération de la révision du contrat pour l’adapter aux évolutions du secteur énergétique gabonais au regard de la croissance de la demande. Les responsables de Veolia Water et ...
Lire l'article
Le Conseil des ministres de jeudi, préoccupé par les dernières coupures d'électricité et d’eau qui ont causé d'importants désagréments à Libreville à demandé de réviser le contrat de concession accordé à la société VEOLIA exploitant de la Société d’eau et d’électricité du Gabon (SEEG). Cette décision aurait été motivée par la busque coupure d’électricité d’environ 5 heures de temps qu’a enregistré la capitale gabonaise dans la nuit de dimanche à lundi dernier. Coupure qui a occasionnée de nombreux désagréments et des dégâts matériels dans les ménages et les industries qui travaillent à plein temps. Ainsi, les désagréments subis par les consommateurs cette semaine, ...
Lire l'article
Involys s’arroge la gestion du patrimoine de l’État gabonais
Technip remporte un contrat d’ingénierie dans les engrais au Gabon
ETDE (Bouygues): contrat de 48 M EUR pour un réseau électrique au Gabon
Gabon : L’Etat rompt son contrat avec la GABTEL
Football : le contrat du sélectionneur Alain Giresse ne sera renouvelé
Gabon : Le gouvernement menace de rompre le contrat de la SEEG
Le Gabon adresse un avertissement à Veolia sur un contrat d’eau
Gabon: Economie: La poste gabonaise et l’UAG lancent le « Contrat prévoyance de la Poste »
Gabon : Veolia tente de sauver son contrat
Gabon: Le gouvernement gabonais envisage une révision du contrat de concession accordé à la société VEOLIA


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 26 Jan 2012
Catégorie(s): Développement,Economie,Technologie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*