Socialisez

FacebookTwitterRSS

Renforcement des contrôles policiers au Cap Estérias

Auteur/Source: · Date: 30 Jan 2012
Catégorie(s): Société

Les éléments des forces de sécurité du département du Cap Estérias (30 km au nord de Libreville) ont renforcé leur présence sur le terrain en cette période de la Coupe d’Afrique des Nations que le Gabon organise conjointement avec la Guinée Équatoriale depuis le 21 janvier dernier.

Les agents de forces de sécurité ont multiplié les patrouilles dans la zone du Cap Estérias, peut-on constaté sur place. Cette présence accrue des hommes en tenue sur le terrain vise selon des sources policières à empêcher les immigrés clandestins de rallier Libreville en cette période de la CAN, via le Cap Estérias.

Tous les véhicules et leurs occupants qui circulent dans la localité sont minutieusement fouillés.

Il y a 2 mois, les éléments de la gendarmerie locale ont interpelé une dizaine d’immigrés clandestins. Tous venaient de l’Afrique de l’Ouest. Ils auraient été reconduits dans leurs pays d’origine, selon des sources policières.

Le Cap Estérias est l’une des portes d’entrée des clandestins en provenance dans la plupart des cas de l’Afrique de l’ouest. Ils échouent au nord de Libreville où des passeurs entretiennent des réseaux souvent démantelés par la police gabonaise. 


SUR LE MÊME SUJET
Des travaux d’entretien ont démarré lundi dernier sur le réseau routier du département du Cap Estérias, à une trentaine de km au nord de Libreville, a constaté sur place un journaliste de l’AGP. Exécutés par les techniciens des TP, les travaux concernent la remise à niveau des voiries et le reprofilage des voies de communication de la commune du Cap Estérias. Selon les techniciens des TP, les travaux doivent s’étendre à l’ensemble du réseau routier du département qui, depuis plusieurs mois, se trouve dans un état de dégradation avancé. Confrontés depuis plusieurs mois à d’énormes difficultés pour se déplacer ...
Lire l'article
Une vingtaine de femmes habitants le Cap- Estérias au nord de Libreville a battu le bitume mardi dernier pour réclamer de l’eau potable, lors de la célébration de la journée mondiale de l’eau. Ces femmes étaient vêtues de robes blanches portant des récipients vides sur la tête ont marché sur 300 m de la rivière Gabaga jusqu’à l’entrée de la commune du Cap-Estérias. ‘’ Nous organisons cette marché afin d’attirer l’attention des plus hautes autorités du pays sur la situation qui prévaut actuellement dans la localité au sujet de l’absence d’eau potable. Nous buvons encore de l’eau de rivière ici et ...
Lire l'article
Les activités administratives et économiques ont repris lundi au Cap Estérias, localité à une trentaine de kms au nord de Libreville, après une semaine de flottement, due à une panne sèche des groupes électrogènes de l'Ecole nationale des eaux et forêts (ENEF) qui fournissent le courant électrique à pratiquement toute la contrée, a constaté un jounaliste de l'AGP. Depuis samedi dernier, l’électricité a été rétablie grâce à un don de carburant offert par l’Etat à l’ENEF qui a permis le redémarrage des groupe électrogènes, qui alimentent non seulement l’institution mais également les autres services administratifs du département. Les ...
Lire l'article
Quelques semaines après son arrivée au Cap Estérias, la Société gabonaise des transports (SOGATRA) a considérablement réduit ses fréquences de desserte vers cette localité. La société ne s’est pas encore prononcée sur la question, mais l’état piteux du tronçon Libreville-Cap Estérias pourrait en être la cause. La Société gabonaise des transports (SOGATRA) ne fait plus régulièrement la ligne Libreville-Cap-Estérias Libreville, moins de deux mois après l’ouverture de cette desserte. «Les bus de la SOGATRA ne viennent plus chez nous. Parfois, il faut attendre 48 heures pour les voir chez nous. Et même quand ils viennent, ils font juste un ...
Lire l'article
La directrice de l'enseignement pré-primaire, Béatrice Meza, a offert des trousseaux scolaires aux enfants des classes pré-primaires de l'école publique du Cap Estérias et de Malibé II, a constaté surplace un journaliste de l'AGP. 52 trousseaux scolaires au total ont été remis mardi dernier à 31 élèves de l'école publique du Cap Estérias et à 21 autres de l'école publique de Malibé II par la directrice de l'enseignement pré-primaire. Cartables, imperméables, crayons, cahiers, gommes et gourdes ont été acquis grâce à l'appui du programme d'aide aux personnes démunies du ministère des Affaires sociales. Mme Meza a indiqué que le don a pour but ...
Lire l'article
Les représentants du programme Art Gold Gabon ont invité mardi les responsables des structures associatives du Cap Estérias, préfecture située à 30 km au nord de Libreville, à faire reconnaître juridiquement leurs ONG, au cours de séance, a constaté sur place un reporter de l’AGP. Selon Touré Birmahamane, coordonnateur zonale du programme Art Gold Gabon, parmi la trentaine d’ONG identifiés dans la localité, aucune n’a une existence légale, aussi, a-t-il invité les responsables de ces structures à formaliser leurs associations, lesquelles existent déjà sur le terrain. Il a affirmé que le Programme Art Gold Gabon est prêt à financer les projets des ...
Lire l'article
Neuf-mille hommes et femmes seront recruté d’ici trois ans Les effectifs des policiers vont être fortement renforcés d’ici 2013, ont annoncé les autorités gabonaises. 9000 hommes et femmes seront recrutés pendant cette période afin d’apporter une réponse musclée aux problèmes d’insécurité au Gabon, notamment dans les grandes villes comme Libreville où les cas de viol, de vol et d’assassinat sont récurrents. La nouvelle été donnée par le ministre de l’intérieur, Jean-François Ndongou, dans une interview parue dans le quotidien l’Union de vendredi : " Le président Ali Bongo Ondimba, dans son projet de société, a indiqué les grands axes de la politique ...
Lire l'article
Neuf-mille hommes et femmes seront recruté d’ici trois ans. Les effectifs des policiers vont être fortement renforcés d’ici 2013, ont annoncé les autorités gabonaises. 9000 hommes et femmes seront recrutés pendant cette période afin d’apporter une réponse musclée aux problèmes d’insécurité au Gabon, notamment dans les grandes villes comme Libreville où les cas de viol, de vol et d’assassinat sont récurrents. par Pierre Eric Mbog Batassi, Notre correspondant au Gabon La nouvelle été donnée par le ministre de l’intérieur, Jean-François Ndongou, dans une interview parue dans le quotidien l’Union de vendredi : " Le président Ali Bongo Ondimba, dans son projet de société, ...
Lire l'article
Nouvelle prise pour les agents de la Brigade nautique! Dans la nuit du 7 au 8 novembre dernier, une embarcation avec à son bord 16 immigrés clandestins, a été interceptée près du bord de mer de la commune d’Owendo. Cette nouvelle arrestation devrait fournir des éléments nouveaux aux enquêteurs chargés de mettre en lumière les réseaux de «passeurs» qui permettent l’arrivée incessante des immigrés clandestins sur le sol gabonais. Une pirogue avec 16 clandestins vient d’être interceptée par les services de la brigade nautique, alors qu’elle tentait d’accoster sur le bord de mer de la commune d’Owendo. Cette opération intervient quelques ...
Lire l'article
Gros coup de filet pour la marine gabonaise qui a arraisonné dans la soirée du 17 octobre dernier au Cap Estérias un bateau transportant plus de 200 immigrés clandestins qui tentaient de rallier Libreville nuitamment. En attendant la fin du contrôle des papiers des passagers, le bateau a été immobilisé au large et sera reconduit à la frontière des eaux territoriales gabonaises avec ceux dont la clandestinité aura été avérée. Au large du Cap Estérias, à une quarantaine de kilomètres au Nord de Libreville, la marine gabonaise a intercepté dans la soirée du 17 octobre dernier un bateau en provenance d'Afrique ...
Lire l'article
Début des travaux d’entretien du réseau routier du Cap Estérias
Marche des femmes pour réclamer de l’eau potable au Cap Estérias
Reprise au Cap Estérias après une semaine d’inactivités pour défaut d’électricité
Gabon : Le Cap Estérias délaissé par la SOGATRA
Cap Estérias: Des trousseaux scolaires pour les enfants des écoles pré-primaires
Les responsables d’ONG du Cap Estérias invités à légaliser leurs structures associatives
Vers un renforcement des effectifs policiers au Gabon
Vers un renforcement des effectifs policiers au Gabon
Gabon : 16 clandestins dans les filets la brigade nautique
Gabon : 200 clandestins arrêtés sur un bateau au Cap Estérias


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 30 Jan 2012
Catégorie(s): Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*