Socialisez

FacebookTwitterRSS

MAUREL & PROM : démarrage du forage du puits ETBIB-1 au Gabon

Auteur/Source: · Date: 31 Jan 2012
Catégorie(s): Economie

Maurel & Prom a informé lundi soir ses actionnaires du début du forage du puits ETBIB-1, foré sur le permis Etekamba au Gabon à environ 25 km au Nord-Est du champ d’huile d’Atora opéré par Total. Ce puits a pour objectif principal la formation des grès du Gamba à une profondeur approximative de 1 500 m. Ce réservoir pourrait être à gaz et/ou à huile, a indiqué la société pétrolière française.
La campagne d’exploration 2012 au Gabon portera sur deux puits d’exploration (dont ETBIB-1) sur le permis d’Etekamba ainsi que sur une acquisition sismique 2D, en cours sur les permis de Kari et de Nyanga Mayombe pour un montant de 40 millions de dollars environ.
En parallèle, le groupe a décidé de lancer une campagne d’acquisition sismique 3D couvrant les différents champs en production du permis Omoueyi afin de préciser l’extension et la conformation des différents réservoirs, de localiser d’éventuelles extensions et d’optimiser le schéma de développement relatif à l’injection d’eau.

AOF – EN SAVOIR PLUS

Les points forts de la valeur
– Le groupe dispose d’un portefeuille minier équilibré, tant en termes géographiques, d’exploration, d’onshore/offshore, que de rapport entre les réserves 2P (réserves prouvées et possibles) et 3P (réserves prouvées, possibles et probables) ;
– Dans un contexte de prix du baril élevé, la montée en puissance des activités et la diversification des actifs assurent à la société une croissance forte et rapide avec un important effet de levier ;
– La production des gisements gabonais va monter en puissance. La confirmation de l’important potentiel de la zone d’Onal au Gabon, qui représente la quasi-totalité des actifs tangibles de Maurel & Prom, devrait permettre de mieux valoriser les réserves du groupe et induire une nouvelle dynamique boursière ;
– La récente acquisition au Nigeria (45% d’une société dénommée Seplat, qui a elle-même acquis 45% de trois champs pétrolifères) est jugée prometteuse et potentiellement créatrice de valeur ;
– L’acquisition par Pacific Rubiales Energy de 50% des intérêts de M&P sur 5 permis colombiens confirme la volonté de donner un profil moins risqué au groupe en limitant au maximum ses dépenses d’exploration et donc les risques de devoir passer de lourdes charges d’exploration. Le groupe montre également sa volonté de concentrer ses ressources financières au développement du Nigéria et aux nouvelles opportunités d’acquisitions qui pourraient se présenter ;
– Le titre présente un intérêt spéculatif. Jean-Francois Hénin, le président du conseil d’administration, n’a jamais caché son intention de vendre Maurel & Prom à court/moyen terme.

Les points faibles de la valeur
– Maurel & Prom est une valeur cyclique très fortement dépendante des cours du pétrole ainsi que des résultats de ses explorations ;
– La recherche de pétrole est un métier très aléatoire. En conséquence, investir dans une société exploratrice nécessite d’être prêt à affronter des déconvenues éventuelles et une forte volatilité sur le cours ;
– L’exploitation de gisements pétroliers au Nigeria présente des risques humains et géopolitiques.

Comment suivre la valeur
– Contrairement aux majors, les sociétés pétrolières juniors ne sont pas intégrées : elles ne font que de l’exploration et de la production, sans raffinage ni pétrochimie, ce qui confère à leur titre une plus grande sensibilité au prix du baril. Leurs découvertes ou leurs acquisitions, rapportées à leur taille, ont également plus d’impact sur leur valeu r ;
– Sur Maurel & Prom, les actionnaires doivent faire un double pari : miser sur la capacité du groupe à soigner ses finances et parier sur son savoir-faire pour trouver du pétrole.
– Les sociétés pétrolières d’exploration sont également des cibles très convoitées par les majors qui peinent à renouveler leurs réserves.

LE SECTEUR DE LA VALEUR

Pétrole et parapétrolier
Les perspectives d’avenir du secteur des hydrocarbures sont portées par les projets en eaux profondes. Le Britannique Tullow Oil, spécialiste de l’exploitation de gisements pétroliers et gaziers, Shell et Total ont découvert un gisement de pétrole très prometteur au large des côtes de Guyane. Ce gisement pourrait contenir quelque 700 millions de barils de brut, voire beaucoup plus. Ce type de découverte consolide la volonté des opérateurs de se développer dans les infrastructures sous-marines. Ainsi, Technip réalise sa plus grosse acquisition depuis dix ans en choisissant de reprendre, pour 1,1 MdUSD, l’Américain Global Industries. Le groupe français d’ingénierie compte renforcer ses capacités dans l’offshore profond. Sur les quatorze bâtiments détenus par Global Industries, deux sont extrêmement innovants et permettent l’exploration en grande profondeur, jusqu’à 3 000 mètres. Selon Technip, l’industrie «subsea» (infrastructures sous-marines) devrait enregistrer cette année un record de prises de commandes.
 


SUR LE MÊME SUJET
Maurel & Prom a annoncé ce matin l'augmentation de 74% de ses réserves certifiées. Au 1er janvier 2011, les réserves certifiées de la compagnie d'exploration et de production pétrolière se montaient à 288 millions de barils équivalent pétrole par jour (huile + gaz) contre 165 millions un an plus tôt. Le groupe a évoqué la constatation d'un potentiel important lié en particulier aux découvertes effectuées en 2010 au Gabon et à l'acquisition d'actifs au Nigéria : 419 millions de barils par jour (hors puits Mafia Deep). Maurel & Prom a également indiqué que le recentrage de l'activité sur un profil ...
Lire l'article
Le groupe pétrolier Maurel & Prom a annoncé lundi dans un communiqué reçu à Libreville "le succès" au Gabon sur le champ d'Onal (centre-ouest) d'un puits dont le débit est de 1.600 barils/jour. "La société Maurel & Prom annonce le succès du puits de délinéation OMOC-N-302, implanté" à Onal, affirme le communiqué selon lequel lors des tests effectués, "un débit de 1.600 b/j d'huile a été observé". "Ce puits est le deuxième foré depuis cette plateforme. Le premier (1.600 b/j en test) avait démontré la présence d'un nouveau compartiment au Grès de base, prouvant une extension au sud-est du champ d'Onal", ...
Lire l'article
Le groupe pétrolier Maurel & Prom a annoncé lundi dans un communiqué reçu à Libreville "le succès" au Gabon sur le champ d'Onal (centre-ouest) d'un puits dont le débit est de 1.600 barils/jour. "La société Maurel & Prom annonce le succès du puits de délinéation OMOC-N-302, implanté" à Onal, affirme le communiqué selon lequel lors des tests effectués, "un débit de 1.600 b/j d'huile a été observé". "Ce puits est le deuxième foré depuis cette plateforme. Le premier (1.600 b/j en test) avait démontré la présence d'un nouveau compartiment au Grès de base, prouvant une extension au sud-est du champ d'Onal", ...
Lire l'article
La junior française du pétrole, Maurel & Prom, a publié le 3 août un chiffre d’affaires de 131,3 millions d'euros au 1er semestre 2010, soit une hausse de 68% par rapport à l’année dernière à la même période. Une hausse consécutive à la mise en exploitation des champs Omgw et Ombg au Gabon. C’est un premier semestre 2010 en beauté pour le Groupe pétrolier Maurel & Prom, qui a annoncé le 3 août un chiffre d’affaires de 131,3 millions d'euros. C’est une augmentation de 68% par rapport à la même période l’année dernière. Une belle performance nourrie par la montée ...
Lire l'article
(AOF) - Maurel & Prom a rencontré lors du forage du puits d'exploration colombien de Sabanero-1 un réservoir imprégné d'huile lourde. Le permis de Sabanero, signé en août 2007 avec l'Agence Nationale des Hydrocarbures (ANH) est situé dans la plaine des Llanos à 350 km au Sud-Est de Bogota. Maurel & Prom est opérateur à 100% de ce permis. Le puits a atteint la profondeur finale de 924 m et a rencontré la formation Carbonera C7, mettant en évidence de l'huile sur une hauteur de 12 m. Le potentiel devra être confirmé. Le groupe a planifié de forer immédiatement le puits ...
Lire l'article
Maurel & Prom a réalisé au premier trimestre 2010 un chiffre d'affaires 2010 en hausse de 79% à 48,9 millions d'euros, dopé par la mise en production des champs Onal et Omko au Gabon à la fin du premier trimestre 2009. Ces champs n'ont généré un chiffre d'affaires qu'à compter du deuxième trimestre 2009. Suite à la cession de Hocol Colombie en 2009, la production de Maurel & Prom est issue exclusivement de ses actifs Gabonais. La compagnie pétrolière a constaté un chiffre d'affaires de 0,1 million d'euros sur le champ de Mnazi Bay en Tanzanie dont elle a acquis 38,22% ...
Lire l'article
L'action Etablissements Maurel & Prom SA recule fortement lundi, après l'avertissement lancé vendredi soir par le groupe pétrolier sur ses résultats 2009, qui fait craindre aux analystes que les comptes du groupe ne basculent dans le rouge en raison du gonflement des charges d'exploration lié à l'abandon de plusieurs projets. A 13h, le titre abandonnait 6,5%, à 10,96 euros. "L'ensemble des charges d'exploration aura un impact exceptionnellement élevé dans les comptes 2009", a averti le groupe vendredi soir, sans donner de détails chiffrés. Selon les normes IFRS, comme l'a expliqué Maurel dans un communiqué, "les coûts d'exploration n'ayant pas abouti ...
Lire l'article
Maurel & Prom a réalisé en 2009 un chiffre d'affaires en hausse de 99% à 183,2 millions d'euros, soutenu par la mise en production des champs d'Onal et d'Omko au Gabon. Les analystes interrogés par Thomson-Reuters tablaient en moyenne sur un chiffre d'affaires annuel de 196 millions d'euros. Au quatrième trimestre, le chiffre d'affaires a atteint 54,7 millions d'euros.La production nette moyenne de 6 975 barils par jour en 2009 (8 578 barils avec le Venezuela). Au dernier trimestre, la production nette moyenne a atteint 8 836 barils/jour et 10 320 barils/jour avec le Venezuela. Dé but 2009, le groupe ...
Lire l'article
La junior pétrolière montante au Gabon, Maurel&Prom, a récemment confirmé l'obtention auprès de quatre banques internationales d'une facilité bancaires de 255 millions de dollars sur la base de ses réserves pétrolières au Gabon. Ces fonds doivent permettre à la compagnie de mettre en production les gisements récemment découverts sur le champ d'Omoueyi, dans le Sud du pays. La dynamique junior pétrolière Maurel&Prom vient de confirmer l'obtention auprès de quatre banques internationales d'une facilité bancaire de 255 millions de dollars, sur la base de ses réserves pétrolières au Gabon. «Maurel & Prom s'est ainsi dotée de moyens financiers importants participant à sa dynamique ...
Lire l'article
Suite à la cession de sa filiale Hocol, Maurel et Prom réalisera, sur 4 ans, un résultat économique en dollar américain significatif de l'ordre de 500 M$, en tenant compte de la valeur de marché au 30 mars 2009 d'une partie du complément de prix portant sur les cours du pétrole. L'acquisition de Hocol a été réalisée sur la base d'un prix d'achat de 470 M$. Le prix de cession est de 748 M$, après perception de 196 M$ de dividendes (35 M$ ayant servis au rachat par Maurel & Prom de 26,35% dans Lagopetrol au Venezuela) et en incluant ...
Lire l'article
MAUREL & PROM a vu ses réserves certifiées bondir de 74% en 2011
Gabon: Maurel & Prom annonce le succès d’un nouveau puits
Gabon: Maurel & Prom annonce le succès d’un nouveau puits
Gabon : Les puits gabonais boostent Maurel & Prom
MAUREL & PROM : découverte encourageante en Colombie
MAUREL & PROM : chiffre d’affaires dopé par le Gabon
MAUREL ET PROM : Maurel & Prom chute après alerte sur charges d’exploration
MAUREL & PROM : chiffre d’affaires 2009 en hausse de 99% soutenu par la mise en production au Gabon
Gabon : 255 millions de dollars pour Maurel&Prom
Maurel & Prom : la plus-value de cession de Hocol contribuera au remboursement de la dette obligataire et au dividende


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 31 Jan 2012
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*