Socialisez

FacebookTwitterRSS

Le Cap Estérias connecté à Libreville

Auteur/Source: · Date: 2 Fév 2012
Catégorie(s): Développement,Société

Comme le chef de l’Etat l’avait annoncé lors du conseil des ministres délocalisé de l’Estuaire, le Cap Estérias vient d’être connecté au réseau électrique national, 52 ans après l’indépendance du Gabon.

Après les tests réalisés il y a quelques jours et qui ont révélé la fiabilité de la nouvelle ligne de transport, les pouvoirs publics, par le truchement du ministère de l’Energie, ont décidé de sa mise en service. En effet, située non loin de Libreville, cette localité était jusque-là privée d’électricité obligeant le gouvernement à faire fonctionner toutes les entités administratives et économiques qui s’y trouvent par l’usage de groupes électrogènes, source on ne le dira jamais assez, de pollution.

Le cap Estérias bénéficie donc désormais de l’énergie propre et conforme au maillon du programme du chef de l’Etat, le Gabon vert. C’est une ligne 20KV longue de 13,5 km qui a été aménagée par la société espagnole ISOLUX. Les travaux réalisés et les matériaux utilisés peuvent permettre à cette section de transport de transiter jusqu’à 5 MW, un peu plus de la puissance qu’utilise aujourd’hui une ville comme Oyem. Les travaux financés par l’Etat gabonais ont été réceptionnés par la SEEG. Celle-ci a dû installer un autotransformateur pour garantir la puissance en bout de ligne. Cette action a été accompagnée d’une campagne de pose de compteurs électriques qui a commencé depuis quelques jours déjà, et de nombreuses habitations sont ainsi depuis lors alimentées par la SEEG. On peut ainsi soutenir que le Chef de l’Etat vient à nouveau de confirmer sa volonté de faire en sorte que l’énergie électrique accompagne le développement de toutes nos localités. Le maire du Cap Estérias, Séraphin MEDICO, qui n’a pas tari d’éloges à l’endroit du chef de l’Etat en traduisant la fierté de ses concitoyens à l’endroit des pouvoirs publics. ‘’Le courant est effectif dans les maisons. Un guichet spécial a été aménagé à l’agence SEEG de la Peyrie pour faciliter les paiements des devis avant l’alimentation effective’’, a jouté l’édile qui a ensuite rappelé que la SEEG a initié une campagne bien volontaire de pose de compteurs dont les frais d’installation sont par la suite régularisés par les populations.

Le cap Estérias est l’un des lieux de la matérialisation par le ministère de l’Energie et des Ressources Hydrauliques des instructions du Président de la République. Le ministre Régis Immongault et de nombreux techniciens du ministère ont effectué de nombreuses visites de chantier en vue de suivre l’évolution des travaux, qui ont été, souligne-t-on au ministère, exécutés conformément au cahier de charges. Le ministre de l’Energie, qui avait été saisi par les populations, n’avait pas manqué de rassurer les uns et les que les travaux iraient à leur terme conformément aux instructions du chef de l’Etat. Les premiers compteurs qui alimentent déjà de nombreuses habitations confirment cette volonté présidentielle aujourd’hui. La localité connaitra, grâce à Ali Bongo Ondimba et à l’énergie électrique, un essor économique certain et remarquable. Toutefois, d’autres questions restent à régler. Il s’agit, par exemple, de l’éclairage public et de l’adduction en eau potable qui, de l’avis du maire, restent un sujet de préoccupation majeure pour l’administration et pour les populations. Zone touristique par excellence, l’arrivée du courant au dans cette localité située au nord de Libreville va soutenir les activités économiques et offrir aux populations un mieux-être. Elle va aussi permettre à l’Ecole Nationale des Eaux et Forets qui s’y trouve de bénéficier d’une alimentation continue en électricité. Pour l’heure, l’établissement continue de fonctionner à l’ancienne en attendant de configurer ou de réhabiliter son réseau interne afin que ce dernier supporte le flux de la nouvelle énergie.

Théophile Assoumou-Mombey 


SUR LE MÊME SUJET
L’opération, lancée mardi dernier par les autorités municipales, vise à rendre la ville agréable au moment où le pays accueille la Coupe d’Afrique des Nations. Selon le maire, Séraphin Medico, cette opération vise à rendre la cité belle et conviviale. ‘’Nous ne devons pas décevoir les nombreux visiteurs qui choisiront le Cap-Estérias pour se balader et se faire plaisir. Nous ne devons pas dissocier les avantages touristiques naturels de notre localité à la qualité de l’environnement et à la propreté des sites’’, a-t-il déclaré, estimant que l’opération de lutte contre l’insalubrité se poursuivra tout au long de la période de ...
Lire l'article
Des travaux d’entretien ont démarré lundi dernier sur le réseau routier du département du Cap Estérias, à une trentaine de km au nord de Libreville, a constaté sur place un journaliste de l’AGP. Exécutés par les techniciens des TP, les travaux concernent la remise à niveau des voiries et le reprofilage des voies de communication de la commune du Cap Estérias. Selon les techniciens des TP, les travaux doivent s’étendre à l’ensemble du réseau routier du département qui, depuis plusieurs mois, se trouve dans un état de dégradation avancé. Confrontés depuis plusieurs mois à d’énormes difficultés pour se déplacer ...
Lire l'article
L’axe routier Bolokobouet-Cap Estérias (6 km) est coupé à la circulation en raison de la formation sur la chaussée d’un lac artificiel provoqué par l’érosion, a constaté l’AGP. ’’Depuis plus de quatre semaines aucun véhicule ne passe sur le tronçon router qui s’est considérablement dégradé’’, ont indiqué des villageois. ’’Depuis samedi, la route est totalement coupée. Quand il pleut, nous préférons garder nos enfants à la maison, de peur qu’ils ne se noient dans les lacs qui se sont formés le long de la route qui mène à leur école’’, a confié Jean Baptiste Paboungomo, un notable de ...
Lire l'article
Une vingtaine de femmes habitants le Cap- Estérias au nord de Libreville a battu le bitume mardi dernier pour réclamer de l’eau potable, lors de la célébration de la journée mondiale de l’eau. Ces femmes étaient vêtues de robes blanches portant des récipients vides sur la tête ont marché sur 300 m de la rivière Gabaga jusqu’à l’entrée de la commune du Cap-Estérias. ‘’ Nous organisons cette marché afin d’attirer l’attention des plus hautes autorités du pays sur la situation qui prévaut actuellement dans la localité au sujet de l’absence d’eau potable. Nous buvons encore de l’eau de rivière ici et ...
Lire l'article
Les activités administratives et économiques ont repris lundi au Cap Estérias, localité à une trentaine de kms au nord de Libreville, après une semaine de flottement, due à une panne sèche des groupes électrogènes de l'Ecole nationale des eaux et forêts (ENEF) qui fournissent le courant électrique à pratiquement toute la contrée, a constaté un jounaliste de l'AGP. Depuis samedi dernier, l’électricité a été rétablie grâce à un don de carburant offert par l’Etat à l’ENEF qui a permis le redémarrage des groupe électrogènes, qui alimentent non seulement l’institution mais également les autres services administratifs du département. Les ...
Lire l'article
Quelques semaines après son arrivée au Cap Estérias, la Société gabonaise des transports (SOGATRA) a considérablement réduit ses fréquences de desserte vers cette localité. La société ne s’est pas encore prononcée sur la question, mais l’état piteux du tronçon Libreville-Cap Estérias pourrait en être la cause. La Société gabonaise des transports (SOGATRA) ne fait plus régulièrement la ligne Libreville-Cap-Estérias Libreville, moins de deux mois après l’ouverture de cette desserte. «Les bus de la SOGATRA ne viennent plus chez nous. Parfois, il faut attendre 48 heures pour les voir chez nous. Et même quand ils viennent, ils font juste un ...
Lire l'article
La directrice de l'enseignement pré-primaire, Béatrice Meza, a offert des trousseaux scolaires aux enfants des classes pré-primaires de l'école publique du Cap Estérias et de Malibé II, a constaté surplace un journaliste de l'AGP. 52 trousseaux scolaires au total ont été remis mardi dernier à 31 élèves de l'école publique du Cap Estérias et à 21 autres de l'école publique de Malibé II par la directrice de l'enseignement pré-primaire. Cartables, imperméables, crayons, cahiers, gommes et gourdes ont été acquis grâce à l'appui du programme d'aide aux personnes démunies du ministère des Affaires sociales. Mme Meza a indiqué que le don a pour but ...
Lire l'article
Les représentants du programme Art Gold Gabon ont invité mardi les responsables des structures associatives du Cap Estérias, préfecture située à 30 km au nord de Libreville, à faire reconnaître juridiquement leurs ONG, au cours de séance, a constaté sur place un reporter de l’AGP. Selon Touré Birmahamane, coordonnateur zonale du programme Art Gold Gabon, parmi la trentaine d’ONG identifiés dans la localité, aucune n’a une existence légale, aussi, a-t-il invité les responsables de ces structures à formaliser leurs associations, lesquelles existent déjà sur le terrain. Il a affirmé que le Programme Art Gold Gabon est prêt à financer les projets des ...
Lire l'article
Le pain, aliment de base d'une bonne partie de la population du Cap Estérias, est devenu une denrée rare depuis trois jours dans la localité, a constaté le correspondant local de l'AGP. Selon les commerçants rencontrés, c'est le mauvais état de la route qui est à l'origine de la pénurie du pain dans la commune du Cap Estérias. Les camionnettes qui transportent les pains ne peuvent plus rallier la ville en raison des bourbiers qui se sont multipliés ces derniers temps sur le tronçon routier reliant Libreville à cette localité. La conséquence la plus immédiate est que les populations n'ont plus leur petit ...
Lire l'article
Une délégation du Conseil économique et social (CES), conduite par le conseiller de la République, Gustave Syranoh Magnanga, séjourne dans la ville du Cap Estérias depuis mercredi dernier, a constaté sur place un reporter de l'AGP. Selon le conseiller de la République, le but de ce séjour est de recueillir les attentes et les problèmes des populations locales afin de permettre à l'Etat d'apporter des solutions idoines à leurs besoins réels. ''L'objectif de la délégation que je conduis consiste également à faire un état des lieux sur l'utilisation des budgets alloués par l'Etat pour le développement de cette localité dans les années ...
Lire l'article
Une opération de lutte contre l’insalubrité au Cap- Estérias
Début des travaux d’entretien du réseau routier du Cap Estérias
L’érosion coupe une route dans le département du Cap Estérias
Marche des femmes pour réclamer de l’eau potable au Cap Estérias
Reprise au Cap Estérias après une semaine d’inactivités pour défaut d’électricité
Gabon : Le Cap Estérias délaissé par la SOGATRA
Cap Estérias: Des trousseaux scolaires pour les enfants des écoles pré-primaires
Les responsables d’ONG du Cap Estérias invités à légaliser leurs structures associatives
Gabon: Pénurie de pain au Cap Estérias
Gabon: Une délégation du CES séjourne au Cap Estérias


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 2 Fév 2012
Catégorie(s): Développement,Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*