Socialisez

FacebookTwitterRSS

Les Etats-Unis ne pourront pas empêcher Israël d’attaquer l’Iran

Auteur/Source: · Date: 4 Fév 2012
Catégorie(s): Monde

Barack Obama

La question nucléaire iranienne et la possibilité d’une guerre dans les prochains mois entre Israël et ses alliés et l’Iran et les siens est devenue la question internationale la plus brûlante, bien loin devant la sanglante guerre civile syrienne et le chaos qui s’installe en Egypte. Et face à cette montée des périls, l’administration Bush semble en quelque sorte prise au piège, entre son désir d’empêcher la République islamique de se doter d’une arme nucléaire et celui de ne pas se retrouver malgré elle emportée dans un conflit dont nul le connaît les implications et l’issue. A Téhéran et à Jérusalem la réthorique guerrière semble de plus en plus l’emporter sur toute autre considération.

Pour le régime discrédité des Mollahs, sa capacité à fanfaronner et résister aux pressions occidentales est sans doute le meilleur moyen de conserver le pouvoir et pour Benjamin Netanyahou, faire face à ce qui est considéré en Israël comme une menace existentielle, est aussi le meilleur atout pour ne pas perdre son poste menacé de Premier ministre.

Le Grand Ayatollah Ali Khamenei a à nouveau mis en garde contre le fait que toute attaque contre le programme nucléaire iranien serait coûteuse pour les Etats-Unis. Cela intervient après de nouvelles menaces israéliennes contre les sites nucléaires de la République islamique et surtout les déclarations du Secrétaire américain à la défense Leon Panetta jugeant vraisemblable une attaque israélienne à partir du printemps.

A quoi rime la tentative de solution négociée poursuivie par la Maison Blanche et les sanctions si de toute façon Israël ne leur accorde pas le moindre crédit et considère que la seule option qui lui reste est de bombarder? C’est la question que se pose la chaîne de télévision américaine CBS en s’interrogeant sur les limites de l’influence américaine sur Israël.

Le grand spécialiste des questions de défense de CBS, John Miller, explique que la question posée aujourd’hui par Conseil national de sécurité américain est de savoir «si nous serons avertis avec un jour d’avance, une semaine d’avance ou deux heures à l’avance?» Et il estime que la réponse la plus probable est… deux heures, «parce qu’Israël ne veut pas donner beaucoup de temps aux pressions américaines pour s’exercer». Bob Schieffer, principal correspondant de CBS à Washington, estime que l’administration Obama cherche aujourd’hui à faire comprendre à Téhéran que sa capacité à contrôler le gouvernement israélien est limitée et qu’il ne s’agit pas seulement de la vieille technique «du bon et du méchant».

Sur la radio publique américaine NPR, le journaliste israélien Ronen Bergman apporte un autre élément de compréhension au drame en train de se jouer. Il n’a pas de doutes sur le fait qu’Israël va attaquer l’Iran dans les prochains mois et explique pouquoi Netanyahou le fera avec ou contre l’assentiment de Washington.

«Du point de vue israélien, une bombe nucléaire iranienne est une menace existentielle, la menace est imminente, presque imminente… En comparant les conséquences possibles, y compris des attaques de missiles contre les villes israélienne et des attaques terroristes contre des cibles juives et israéliennes dans le monde, pour tragiques qu’elles soient, elles ne sont pas au niveau d’un Iran disposant d’un arsenal nucléaire. Ils vont faire un choix et ce sera celui d’envoyer les bombardiers. Israël est un pays qui souffre d’un traumatisme lié au passé et fera tout pour empêcher un nouvel holocauste… Quand vous mettez tout cela ensemble, vous parvenez au fait qu’Israël fera tout ce qui est en son pouvoir pour empêcher l’Iran d’obtenir des capacités nucléaires». 


SUR LE MÊME SUJET
Moscou avertit Israël des «conséquences catastrophiques» d’une attaque de l’Iran
Pour un haut responsable du ministère russe des Affaires étrangères, il faut éviter de faire monter les tensions en continuant de spéculer sur le programme nucléaire iranien. Les spéculations d’Israël sur la fabrication en Iran d’armes nucléaires pourraient avoir des conséquences «catastrophiques», a déclaré mercredi un haut responsable du ministère russe des Affaires étrangères Mikhaïl Oulianov. «Les inventions» concernant «la possible fabrication par l’Iran d’armes nucléaires (…) font monter la tension et pourraient encourager les tentatives de recourir à des solutions militaires avec des conséquences catastrophiques», a déclaré M. Oulianov à l’agence Interfax. Ces dernières semaines, les rumeurs sur une possible attaque israélienne ...
Lire l'article
États-Unis : le chômage au plus bas depuis trois ans
Le taux de chômage est retombé en janvier à 8,3%, son plus bas niveau depuis février 2009. Les entreprises privées américaines ont recruté 243.000 personnes en janvier. Les anticipations les plus optimistes sont largement dépassées. L'économie américaine crée nettement plus d'emplois que prévu. Les statistiques tout juste publiées par le Département du travail montrent que le secteur privé accélère ses embauches depuis novembre. Dans le même temps, les États et collectivités locales continuent de réduire leurs effectifs. Le taux de chômage est retombé en janvier à 8,3%, son plus bas niveau depuis février 2009. Au mois d'août, période où l'on a cru ...
Lire l'article
Les Etats-Unis menacent de “répondre”, si l’Iran bloquait le détroit d’Ormuz
Les Etats-Unis "répondront" par la force si l'Iran cherche à bloquer le détroit d'Ormuz, passage stratégique pour le trafic maritime pétrolier, a affirmé dimanche 8 janvier le secrétaire américain à la défense, Leon Panetta, interrogé dans l'émission "Face the nation", sur la chaîne CBS. "C'est une autre ligne rouge" à ne pas franchir, a insisté le chef du Pentagone. La tension est montée d'un cran entre Téhéran et Washington mardi après les mises en garde émises par l'Iran à l'issue de manœuvres militaires contre la présence de la marine américaine dans le Golfe, suscitant des craintes sur l'éventuelle fermeture du détroit ...
Lire l'article
Le gouvernement américain a qualifié jeudi d'"incorrect" l'avertissement de la Russie selon lequel les violences continues menées par l'opposition syrienne pourraient plonger le pays dans une guerre civile. "Nous pensons que c'est une appréciation incorrecte", a dit le porte-parole du département d'Etat américain Mark Toner, en réponse à l'avertissement lancé par le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov plus tôt dans la journée, selon lequel si les opposants syriens poursuivent les violences, "ils vont déclencher une véritable guerre civile". "Nous ne voyons pas cela comme une guerre civile", a déclaré M. Toner. Le porte-parole, qui n'a pas condamné les attaques de ...
Lire l'article
Flottille : Ankara et Israël au bord de la crise de nerfs
Les tensions entre les deux pays rejaillissent dans les aéroports sur les touristes israéliens et turcs. Le divorce consommé officiellement, vendredi, entre Ankara et Israël a déjà fait ses premières victimes. Une quarantaine de touristes israéliens a été interrogée et fouillée pendant une heure et demie à son arrivée à l'aéroport Atatürk d'Istanbul, lundi matin. Aussitôt l'information délivrée par le ministère des Affaires étrangères israélien, l'agence de presse turque officielle Anatolie faisait savoir qu'un groupe de Turcs avait subi le même traitement, la veille, à l'aéroport Ben Gourion. Des deux côtés, des passagers se sont plaints de fouilles humiliantes. La publication, ...
Lire l'article
L’élimination d’Oussama ben Laden crispe les relations entre les Etats-Unis et le Pakistan
L’administration Obama n’a pas prévenu à l’avance le gouvernement pakistanais de son intention d’attaquer la villa d'Oussama ben Laden par crainte qu’il ne prévienne le chef d’al-Qaïda. C’est ce qu’a déclaré le directeur de la CIA, Leon Panetta au magazine Time. Le gouvernement pakistanais s'est quant à lui efforcé de dissiper les soupçons qui pèsent sur son attitude à l'égard de ben Laden, tout en reconnaissant ne pas avoir été informé de l'opération américaine qui a coûté la vie au chef d'al-Qaïda. Avec notre ciorrespondant à Washington, Jean-Louis Pourtet « Nous avons décidé que travailler avec les Pakistanais risquait de ...
Lire l'article
Des chars éventrés, des canons d'artillerie calcinés, mêlés à des cadavres de combattants africains, près de Benghazi : les premières opérations sont un «succès» assurent les Etats-Unis.
Au lendemain des premières frappes aériennes, l'opération «Aube d'une Odysée» entre dans une phrase cruciale. Après des semaines d'hésitations, un mandat de l'ONU et un appui arabe, cette coalition, avec en tête les Etats-Unis, la France et la Grande-Bretagne, est passée samedi à l'offensive, avec une première frappe aérienne française contre un véhicule des forces pro-Kadhafi à 17h45, pour tenter de stopper la répression de la révolte. A partir de 20 heures samedi, Washington et Londres ont lancé plus de 110 missiles de croisière Tomahawk à partir de navires et sous-marins contre plus de 20 objectifs, dont des systèmes de défense ...
Lire l'article
Ayant conquis le désert sur son propre territoire, Israël est disposé à mettre son savoir-faire au service des pays africains qui cherchent à s'assurer une production agricole régulière malgré une pluviosité de plus en plus imprévisible. L'objectif d'Israël est de partager ses connaissances, notamment en matière d'irrigation et de gestion de l'eau, et non de se mettre en quête des ressources naturelles de l'Afrique, a déclaré le ministre israélien de l'Agriculture, Shalom Simhon. "Nous ne venons pas ici en Afrique pour prendre leurs ressources aux pays africains. Nous venons ici pour donner notre savoir-faire à ces pays afin qu'ils se développent", a-t-il ...
Lire l'article
Après des mois de discussions marathons, la Libye et les Etats-Unis ont signé, jeudi 14 août, un accord général d'indemnisation des victimes américaines des attentats libyens et des victimes libyennes des bombardements américains. Il prévoit la création d'un fonds d'indemnisation, notamment pour les familles des morts dans l'attentat contre le Boeing de la Pan Am qui s'est écrasé en 1986 sur la localité écossaise de Lockerbie, faisant au total 270 morts. Les victimes de l'attentat, la même année, contre une boîte de nuit de Berlin fréquentée par des militaires américains et qui fit deux morts et 229 blessés sont également ...
Lire l'article
Le rêve que caressent les pays africains de voir un Noir accéder à la Maison-Blanche devient plausible. Pour le quotidien Le Soleil, de Dakar, Obama président serait une revanche sur l'Histoire. Aurait-il été permis, il y a dix ans, malgré le rêve prémonitoire de l'inoubliable Martin Luther King, de rêver à un président noir des Etats-Unis d'Amérique ? L'Amérique de la seconde moitié du XXe siècle avait beaucoup changé. La volonté d'intégration politique, l'acceptation du vote noir dans les grands partis et l'accès aux emplois les plus élevés d'une élite noire sortie des grandes universités américaines ont été les premiers ...
Lire l'article
Moscou avertit Israël des «conséquences catastrophiques» d’une attaque de l’Iran
États-Unis : le chômage au plus bas depuis trois ans
Les Etats-Unis menacent de “répondre”, si l’Iran bloquait le détroit d’Ormuz
Les Etats-Unis qualifient d'”incorrect” l’avis de la Russie sur une possible guerre civile en Syrie
Flottille : Ankara et Israël au bord de la crise de nerfs
L’élimination d’Oussama ben Laden crispe les relations entre les Etats-Unis et le Pakistan
Libye: l’opération est un «succès», selon les Etats-Unis
Israël veut aider l’Afrique à faire fleurir le désert
La Libye et les Etats-Unis signent un accord général d’indemnisation
ÉTATS-UNIS L’Afrique attend Obama


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 4 Fév 2012
Catégorie(s): Monde
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*