Socialisez

FacebookTwitterRSS

Les adieux de Li Fushun au Sénat gabonais

Auteur/Source: · Date: 5 Fév 2012
Catégorie(s): Coopération,Diplomatie,Politique

L’Ambassadeur de Chine au Gabon, Li Fushun est allée hier faire ses adieux au Sénat gabonais, à l’occasion de l’audience que lui a accordée le vice-président de la Chambre haute , Léonard Andjembé.

Le Vice Président du Sénat gabonais, Léonard Andjembé, a reçu hier en audience l’Ambassadeur de la République populaire de Chine au Gabon, Son Excellence Li Fushun. L’entrevue entre les deux personnalités s’est déroulée au cabinet du Vice Président du Sénat, au Palais Omar Bongo Ondimba. Elle s’inscrivait dans le cadre des tournées d’au revoir initiées par Mme Li Fushun auprès des autorités de la République gabonaise. Au terme d’un mandat qui a duré près de trois ans, l’Ambassadeur de Chine au Gabon regagne Pékin avec le sentiment d’une mission bien accomplie. Car, elle a contribué, autant que faire se peut, à l’affermissement des relations d’amitié qui unissent les deux pays. Elle aura également contribué, grâce à un certain dynamisme affiché, au développement des rapports bilatéraux entre les deux pays dans les domaines diplomatique, politique, économique et culturel. L’audience d’hier, qui se tenait en présence de quelques collaborateurs du Vice Président du Sénat dont M. Félix Owassango Dikine, Secrétaire général du Sénat, Mme Jeannette Ambangoye Boucka, Membre du Groupe d’amitié Chine-Gabon et la 6ème Secrétaire du bureau de l’institution, Mme Henriette Nono Massounga, a été l’occasion donnée au Vénérable Léonard Andjembé et son hôte de passer en revue certaines questions d’actualité.

Parmi les sujets évoqués, il y a notamment la co-organisation de la Coupe d’Afrique des Nations par le Gabon et la République sœur de Guinée Equatoriale. Pour l’Ambassadeur de Chine, le Gabon a gagné son pari en livrant dans les temps, les différentes structures sportives et hôtelières inhérentes liées à ce plus grand évènement sportif du continent. Nul n’est besoin de le rappeler que la République populaire de Chine a joué un rôle non négligeable dans la réussite déjà perceptible de l’organisation de cette CAN. La Chine, on le sait, s’est chargée de la réalisation du stade de l’amitié Sino-gabonaise d’Agondjé. L’œuvre architecturale, entièrement financée par la Chine, est un cadeau offert au Gabon et partant à l’Afrique tout entière, a dit Li Fushun. Manifestant sa satisfaction quant au bon déroulement de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) en terre gabonaise, l’Ambassadeur de Chine en fin de mandature au Gabon, s’est dite confiante quant à la poursuite de l’évènement, avant de demander à son interlocuteur, Léonard Andjembé, de transmettre à la Présidente du Sénat gabonais, Rose Francine Rogombé, ses respectueuses salutations. Elle lui a également souhaité bonne continuation à la tête de la Chambre Haute du Parlement. La diplomate chinoise a également salué la qualité des relations qu’entretiennent les deux pays. Le Gabon aura été pour elle une première destination. C’est le premier pays où elle a exercé en qualité d’Ambassadeur. Elle dit garder de très bons souvenirs du Gabon grâce notamment à l’hospitalité légendaire que le peuple gabonais n’a cessé de lui manifester, évoquant aussi toute la sympathie montrée à l’endroit non seulement de sa personne, mais aussi à l’endroit des autres ressortissants chinois présents en terre gabonaise.

Sidney Mbina 


SUR LE MÊME SUJET
Le président du Sénat, Rose Francine Rogombé, a déclaré mardi à Libreville, que ‘’la bonne gouvernance ne doit pas être un simple slogan mais elle doit permettre de déboucher sur un ensemble de plus-values sociales qui mettent les populations à l’abri de la pauvreté, du chômage et de la précarité, qui sont malheureusement autant de maux qui touchent aujourd’hui des pans entiers de notre société’’. ‘’De la bonne gouvernance, il nous faut toujours en parler, car il s’agit d’un aiguillon indispensable des processus démocratiques, pour mieux construire notre contient (…). C’est, me semble-t-il, le moyen indiqué pour ...
Lire l'article
Le ministre gabonais de l’Education, Séraphin Moundounga, s’est entretenu le 3 août à Libreville avec l’ambassadeur de Chine, Li Fushun, pour finaliser les modalités d’attributions des 112 bourses d’études offertes par la Chine au Gabon. Le ministre gabonais de l’Education nationale, Séraphin Moundounga, s’est entretenu le 3 août à Libreville avec l’ambassadeur de Chine au Gabon, Li Fushun, pour mettre au point les modalités d’attribution des bourses de coopération offerte par l’Etat Chinois au Gabon. «Nous avons évoqué du dossier des bourses de coopération que nous venons de boucler tout récemment. Il s’agit des bourses de l’année académiques actuelle parce que, lors ...
Lire l'article
Libreville, 21 août (GABONEWS) - Le candidat à la présidentielle de cette fin du mois pour le compte de la Coalition pour le Changement et la Restauration (ACR), opposition, Pierre Mamboundou, a décidé, ce vendredi soir, de supprimer le Sénat, Chambre haute du parlement, s’il arrivait au pouvoir. Dans l’émission « Le Débat » proposée par la télévision gabonaise dans le cadre du scrutin à venir, Pierre Mamboundou a estimé qu’il était « prématuré » pour le Gabon de disposer d’une chambre bicamérale (Sénat et Assemblée). Toutefois, monsieur Mamboundou, député, a reconnu : « qu’il n’y aucune disposition constitutionnelle qui prévoit la ...
Lire l'article
Libreville, 21 août (GABONEWS) - Le candidat à la présidentielle de cette fin du mois pour le compte de la Coalition pour le Changement et la Restauration (ACR), opposition, Pierre Mamboundou, a décidé, ce vendredi soir, de supprimer le Sénat, Chambre haute du parlement, s’il arrivait au pouvoir. Dans l’émission « Le Débat » proposée par la télévision gabonaise dans le cadre du scrutin à venir, Pierre Mamboundou a estimé qu’il était « prématuré » pour le Gabon de disposer d’une chambre bicamérale (Sénat et Assemblée). Toutefois, monsieur Mamboundou, député, a reconnu : « qu’il n’y aucune disposition constitutionnelle qui prévoit la ...
Lire l'article
Le Sénat gabonais a adopté mercredi à Libreville, les projets de loi portant création et organisation de l'Institut Supérieur de Technologie (IST) et de l'Institut national supérieur d'Agronomie et de biotechnologie (INSAB), a indiqué le Président de cette institution, Léonard Andjambe, à l'issue de la clôture de sa première session ordinaire. Selon le Président du Sénat, l'adoption des projets de loi portant création ,organisation et fonctionnement de l'Institut supérieur de technologie et de l'Institut national supérieur d'agronomie et de biotechnologie, fait suite à la non disposition de ces dernières des cadres juridiques, bien qu'opérationnelles depuis quelques années. En effet , l'IST dont ...
Lire l'article
Le sénateur du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), Rose Francine Rogombé, 66 ans, candidate unique, a été élue lundi dernier à Libreville, à la tête du Sénat, avec 90 voix sur 99 votants, a-t-on appris de source officielle. Mme Rose Rogombé, sénatrice du premier arrondissement de Lambaréné (centre), succède, à la tête de la haute Chambre du Parlement, à René Radembino Coniquet qui, par disposition constitutionnelle, ne pouvait plus se présenter à cette élection. Politicienne engagée, elle est la première femme gabonaise à occuper cette fonction. Elle a été tour à tour substitut du procureur de la république, juge d’instruction, ...
Lire l'article
Le nouveau bureau encore appelé le plateau du sénat gabonais est fortement dominé par le Parti démocratique gabonais (PDG) à l’issue du scrutin de ces membres mardi au palais Omar Bongo Ondimba. Le PDG majoritaire dans cette chambre du parlement gabonais obtient quatre postes de vice-présidents sur les cinq que compte le bureau. Les deux autres postes reviennent au Rassemblement pour le Gabon (RPG) et le Cercle des libéraux réformateurs (CLR), deux formations de la galaxie présidentielle. Au niveau de la questure, le PDG et l’Union gabonaise pour la démocratie et le développement (UGDD, opposition) se partage cette fonction avec un questeur ...
Lire l'article
Le sénateur nouvellement élue de la commune de Lambaréné (Centre), Rose Francine Rogombé a été plébiscitée au perchoir de la chambre haute du parlement gabonais lundi avec 92,78% des suffrages, au terme d’un vote des membres du bureau de cette auguste institution. Candidate unique présentée par le parti démocratique gabonais (PDG) comptant la majorité des sénateurs (75 sur 102 sièges) remplace à ce poste René Radembino Coniquet qui avait succédé à feu Georges Rawiri décédé en cours de mandat en avril 2006. Mme Rogombé juriste de formation, est la première femme à diriger cette institution qui entame sa 3ème mandature. L’élection du bureau ...
Lire l'article
Rogombé et ses collègues de la chambre haute du parlement ont élu les membres du Bureau qui accompagnera madame le président dans la conduite des affaires sénatoriales pendant la troisième législature. Le nouveau Bureau du sénat gabonais compte 5 dames (dont la présidente) et 10 hommes.En voici la liste par ordre décroissant, telle que rapportée par les envoyés spéciaux de Gabonews/ Présidente : Rose Francine Rogombé (PDG). Vice-présidents 1- Léonard Andjembe (PDG) 2- Félix Léon Mba (PDG) 3- Paulin Obiang Ndong (RPG) 4- Jean-Boniface Assélé (CLR) 5- Francis Nkéa (PDG) 6- Lucie Milebou Aubusson Questeurs 1- Gabriel Ngosso (PDG) 2- Adolphe Mabongo Secrétaires 1- Claude Damas Ozimo (PDG) 2- ...
Lire l'article
Le président du Sénat gabonais, René Radembinot Coniquet, s’est réjouit le 2 août dernier, à l’ouverture de la deuxième session ordinaire de cette institution du fait que la négociation ait prévalu autour du litige frontalier, opposant le Cameroun et le Nigeria sur la péninsule de Bakassi. « Dans notre sous régions d’Afrique centrale », s’est prononcé le président du Sénat dans son discours inaugural de la 2ème session ordinaire du Sénat gabonais, « nous pouvons nous réjouir, grâce à la voie de la négociation qui a toujours prévalu pour la résolution des problème de cette nature ». « Aussi me plaît-il ...
Lire l'article
La bonne gouvernance ne doit pas être un simple slogan, déclare le président du Sénat gabonais
Gabon : 112 Gabonais invités à étudier en Chine
Gabon: Présidentielle 2009 / « Le Sénat sera supprimé », Pierre Mamboundou
Gabon: Présidentielle 2009 / « Le Sénat sera supprimé », Pierre Mamboundou
Le Sénat adopte les projets de loi portant création de l’IST et de l’INSAB
Rose Rogombé, première femme présidente du Sénat du Gabon
Gabon: Le bureau du sénat fortement dominé par le PDG
Gabon: Sénat/Election : Rose Francine Rogombé élue présidente du Sénat avec 92,78% des suffrages
Gabon: Parlement : cinq dames et dix hommes forment le nouveau Bureau du Sénat
Gabon: Deuxième session ordinaire: le Sénat gabonais prône la résolution pacifique des crises africaines


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 5 Fév 2012
Catégorie(s): Coopération,Diplomatie,Politique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*