Socialisez

FacebookTwitterRSS

Sénégal: Début de la campagne électorale

Auteur/Source: · Date: 5 Fév 2012
Catégorie(s): Afrique

Le président sortant doit affronter 13 concurrents qui contestent son droit à être candidat à un troisième mandat.

La campagne électorale a commencé au Sénégal à minuit le dimanche 5 février. Quatorze candidats vont parcourir le pays durant trois semaines pour proposer leurs programmes respectifs et solliciter les suffrages de leurs compatriotes.

Le président Abdoulaye Wade compte sur son bilan et le soutien de sa coalition pour obtenir un troisième mandat à la tête de l’Etat.

Il n’a pu obtenir de consignes de vote d’aucune des grandes confréries musulmanes. En revanche, certaines de ces familles lui ont conseillé de retirer sa candidature pour éviter des troubles électoraux et vu son grand âge. Abdoulaye Wade a 86 ans.

Ses treize concurrents partagent ce point de vue. Ils estiment, en outre, que la validation de la candidature par le Conseil constitutionnel n’est pas fondée. Wade a déjà fait les deux mandats auxquels il a droit, selon eux.

C’est pour cette raison que huit candidats se sont ligués pour obliger Wade à retirer sa candidature.

Ils sont assez imprécis sur les moyens qu’ils entendent mettre en œuvre pour atteindre cet objectif. Mais ils affirment avec force que le président sortant ne sera pas candidat ou sinon, selon eux, il n’y aura pas de vote. 


SUR LE MÊME SUJET
Sénégal: la campagne présidentielle entre dans le vif du sujet
A peine entamée, la campagne pour l'élection présidentielle du 26 février au Sénégal battait son plein mercredi, au lendemain d'une marche de l'opposition à Dakar où le chef de l'Etat sortant, Abdoulaye Wade s'était de son côté rendu à la rencontre de ses concitoyens. Le président Wade participera dans l'après-midi à un grand meeting dans la ville de Thiès (ouest). Après Mbacké (centre), c'est son second meeting depuis le début officiel de la campagne dimanche. Mardi, le chef de l'Etat sortant, 85 ans, au pouvoir depuis 2000 et qui sollicite un nouveau mandat, a rendu aux Dakarois une visite surprise "de proximité". "Je ...
Lire l'article
Sénégal: l’opposition entre en campagne, unie pour exiger le retrait de Wade
L'opposition sénégalaise a tenu dimanche à Dakar son premier meeting de la campagne électorale pour l'élection présidentielle du 26 février sous la bannière de "l'unité" et avec un unique mot d'ordre: "Wade doit retirer sa candidature!". Un peu plus d'un millier de personnes se sont retrouvées en fin d'après-midi sur la place de l'Obélisque, esplanade devenue le lieu symbole de la contestation contre la participation du chef de l'Etat sortant au scrutin. Sur l'estrade, le décor est planté: "Pas d'élection présidentielle au Sénégal avec Wade", proclame une large banderole signée du Mouvement du 23 juin (M23), qui regroupe opposants et représentants de ...
Lire l'article
Sénégal : meetings de l’opposition et du parti au pouvoir au premier jour de la campagne présidentielle
Par RFI La campagne électorale pour la présidentielle a débuté ce dimanche 5 février 2012 au Sénégal. Les principaux candidats de l'opposition se sont retrouvés Place de l'Obélisque à Dakar, avec toujours le même objectif affiché : obtenir le retrait de la candidature d'Abdoulaye Wade. Le président qui était, lui, dans son fief de Mbacké, près de Touba, la ville sainte des Mourides. Au Sénégal, les principaux candidats d'opposition à l’élection présidentielle, membres du M23, le Mouvement du 23 juin, ont décidé de battre campagne ensemble pour pousser le président Abdoulaye Wade à renoncer à sa candidature. Parmi les militants réunis en ...
Lire l'article
Sénégal: l’opposition promet un front commun face à Wade pour la présidentielle
Huit candidats à la présidentielle du 26 février au Sénégal ont rejeté tout boycott du scrutin et se sont engagés samedi à "rester unis" durant la campagne électorale qui s'ouvre dimanche, pour obtenir le retrait de la candidature du président sortant Abdoulaye Wade. "Nous prenons l'engagement de rester unis et de mener solidairement des activités communes de mobilisation et de lutte jusqu'au retrait de la candidature" de Wade, écrivent-ils dans une déclaration présentée samedi à la presse. La "déclaration" est signée des quatres principaux candidats de l'opposition: Moustapha Niasse, Macky Sall, Idrissa Seck (tous trois d'anciens Premier ministre de Wade), Ousmane Tanor ...
Lire l'article
Sénégal : la candidature de Youssou Ndour jugée irrecevable
Le Conseil constitutionnel a jugé irrecevable vendredi la candidature à la prochaine élection présidentielle, prévue le 26 février, de la star internationale de la chanson Youssou Ndour. L'instance a en revanche validé celle du président sortant Abdoulaye Wade. Youssou NDour : "Je ne vois pas ce que l'on peut me reprocher, je pense qu'ils ont peur de moi" Violences à Dakar après ces annonces Dès l'annonce de ces décisions, des jeunes rassemblés depuis des heures sur une place de Dakar à l'appel de l'opposition ont jeté des pierres sur les policiers qui ont riposté à coups de gaz lacrymogène et ...
Lire l'article
Le Sénégal s’embrase après le “coup de force” de Wade
Les violences à Dakar ont fait un mort après la validation de la candidature d'Abdoulaye Wade, qui brigue un troisième mandat présidentiel, bien que la Constitution limite le nombre de mandats possibles à deux. Youssou N'Dour, dont la candidature a été écartée, parle d'un "coup de force". Les premiers heurts ont éclaté dès vendredi soir à Dakar, puis dans plusieurs villes sénégalaises, avec l'annonce de la validation par le Conseil constitutionnel de la candidature d'Abdoulaye Wade à l'élection présidentielle. Une annonce d'autant plus mal perçue par les opposants au président que, parallèlement, la candidature du très populaire Youssou N'Dour était, elle, ...
Lire l'article
Sénégal. Manifestation contre la candidature de Wade
Les manifestations de Sénégalais hostiles à une nouvelle candidature du président sortant Abdoulaye Wade se sont étendues dans le pays dans la nuit de vendredi à samedi. Le Conseil constitutionnel a autorisé le chef de l’Etat à briguer sa propre succession le 26 février. La candidature du chanteur Youssou N’Dour a en revanche été écartée. Un policier a succombé à des blessures reçues à la tête lors d’échauffourées à Dakar hier, rapporte la télévision locale. Des journalistes de Reuters ont rapporté que de jeunes manifestants avaient incendié des piles de pneus et des voitures renversées. Wade : une candidature contestée Les adversaires de ...
Lire l'article
La tension monte au Sénégal entre Wade et l’opposition
Le Conseil constitutionnel doit se prononcer vendredi sur la candidature contestée du chef de l'Etat sortant. L'opposition appelle à braver une interdiction de manifester. Le Sénégal est à la veille d'une journée tendue. Le Conseil constitutionnel doit se prononcer vendredi sur la nouvelle candidature controversée du chef de l'Etat Abdoulaye Wade à la présidentielle. La candidature du président sortant est jugée anticonstitutionnelle par ses opposants et la société civile. Parmi les principaux candidats figurent trois ex-Premiers ministres d'Abdoulaye Wade devenus opposants, Moustapha Niasse, Idrissa Seck et Macky Sall, ainsi qu'Ousmane Tanor Dieng, leader du Parti socialiste (PS). Candidat également, la ...
Lire l'article
Au Gabon, les candidats aux élections législatives du 17 décembre 2011 prochain ont juste 10 jours pour battre campagne. Sans perdre du temps, la campagne a démarré tambour battant ce mercredi à Libreville. Premiers meetings et premières affiches mais on est loin de l’effervescence de la campagne présidentielle de 2009. Libreville au rythme de la campagne Grand favori du scrutin, le parti au pouvoir a démarré sa campagne à Libreville avec un grand show.
Lire l'article
Le chef de l’Etat gabonais, Rose Francine Rogombé préside ce jeudi à Libreville, un conseil des ministres à huit jours du lancement officiel de la campagne électorale en vue des l’élection présidentielle du 30 août prochain. Au cours de ce tour de table, le numéro un gabonais évoquera probablement aussi avec ses ministres l’organisation du 49ème anniversaire de l’indépendance du pays dont les festivités sont prévues pour se dérouler les 16 et 17 août prochain à Port-Gentil, la capitale économique (sud-ouest) et Lambaréné, chef-lieu de la province du Moyen-ogooué (centre). Relancée en 2001 par le défunt président, Omar Bongo Ondimba, la célébration ...
Lire l'article
Sénégal: la campagne présidentielle entre dans le vif du sujet
Sénégal: l’opposition entre en campagne, unie pour exiger le retrait de Wade
Sénégal : meetings de l’opposition et du parti au pouvoir au premier jour de la campagne présidentielle
Sénégal: l’opposition promet un front commun face à Wade pour la présidentielle
Sénégal : la candidature de Youssou Ndour jugée irrecevable
Le Sénégal s’embrase après le “coup de force” de Wade
Sénégal. Manifestation contre la candidature de Wade
La tension monte au Sénégal entre Wade et l’opposition
Début de la campagne électorale pour les législatives au Gabon
Rose Francine Rogombé préside un conseil des ministres, à huit jours du début de la campagne électorale


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 5 Fév 2012
Catégorie(s): Afrique
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*