Socialisez

FacebookTwitterRSS

Les employés de l’ex UPS seront reversés à la société IEG

Auteur/Source: · Date: 6 Fév 2012
Catégorie(s): Economie

Les employés de l’ex UPS seront reversés à la société Impact Environnement Gabon (IEG) et bénéficieront des mêmes facilités que ceux de Pérenco Gabon SA, mentionne un procès-verbal de conciliation signé vendredi dernier entre le gouvernement, représenté par le Garde des Sceaux, Ida Réténo Assonouet, et les entreprises IEG et Pérenco Gabon SA, dans la suite des négociations impliquant l’Exécutif, les entreprises pétrolières et certaines organisations syndicales du secteur pétrolier.

Sous la présidence du Ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Ida Réténo Assonouet, le procès-verbal de conciliation du 8 novembre 2011 sanctionnant les négociations Gouvernement-Onep et de son extrait contenu dans l’accord conclu par Pérenco et la société Impact environnement Gabon (IEG) a été paraphé dans l’après-midi de vendredi écoulé. La signature de la convention s’est faite par les responsables des entreprises pétrolières et les syndicats de la corporation dont Pérenco Gabon SA,IEG, ONEP et l’UPEGA sous le contrôle des représentants des ministres du travail, de l’emploi et de la prévoyance sociale, des Mines, du pétrole et des hydrocarbures.

Le procès verbal de conciliation paraphé par les différentes parties est le couronnement des discussions entamées depuis un certain temps entre les représentations des entreprises spécialisées dans les métiers des hydrocarbures et le Gouvernement de la République gabonaise. Ces accords ont débouché sur des mesures alternatives ayant trait au transfert des travailleurs de la société Impact environnement Gabon (IEG), ressortissants de la société UPS vers la société Pérenco Gabon SA. Grâce à ces closes, les employés qui auraient pu perdre leurs emplois du fait de l’externalisation de l’activité de forage et de work over par Pérenco Gabon SA n’ont pas été licenciés. En paraphant ce procès verbal, les parties présentes se sont appuyées sur les travaux antérieurs dirigés par les représentants de la Garde des Sceaux en novembre dernier.

La séance de travail qu’avait présidée M. Moukagni Iwangou et Mme Judith Fernande Mangala permit de s’assurer que la classification virtuelle des employés IEG ex UPS dans la grille des salaires Pérenco de 2008 et les mesures incitatives proposées aux ouvriers, grâce notamment à une simulation faite par l’Union pétrolière gabonaise (UPEGA) de concert avec les sociétés Pérenco et IEG permettrait aux travailleurs de conserver leurs emplois. Dans ledit procès verbal de conciliation, il ressort qu’à partir de la grille applicable au secteur forage ; un reclassement virtuel fait en 2008 au sein de la société Pérenco garanti à chaque employé concerné par ledit transfert. A propos, des rémunérations globalement plus favorables à celles auxquelles ils auraient pu prétendre à Pérenco ont été constatées. Lesquelles revalorisations des salaires ont été négociées par les travailleurs de la société IEG et s’inscrivaient dans le droit fil des acquis obtenus par les travailleurs ayant bénéficié du droit à conserver leurs emplois.

Cette phase importante des travaux ayant précédés le paraphe dudit procès-verbal de conciliation a été couronné des mesures incitatives importantes. Parmi celles-ci on note entre autres, l’engagement pris par l’entreprise Pérenco de maintenir ses relations contractuelles avec IEG pour le forage et le work over tant qu’il y aura de l’activité. Aussi, la société Pérenco s’engage à confier à IEG la gestion complète des activités de forage et de maintenance de ses RIG sur lesquels cette dernière intervient. Cela dans l’optique d’aider Pérenco à se développer dans les activités de forage et de work over pour que l’entreprise IEG en présente les capacités et que ses offres commerciales soient compétitives. Dans ce sens, l’entreprise Pérenco s’est engagée à faciliter à la société IEG l’accès aux nouveaux marchés des contrats de service de forage et de work over liées à ses opérations. Que ce soit en relation directe ou avec d’autres intervenants dans la mesure où IEG se développe pour accéder à ces marchés.

Au plus tard en fin mars, Pérenco étudiera, de concert avec l’Onep et IEG, le cas des employés IEG travaillant sur les installations pétrolières dans le cadre de la politique de développement durable de Pérenco, à des postes organiques de Pérenco en vue de leur transfert au sein de ladite entreprise (Pérenco) après validation d’accord parties. Outre ces mesures incitatives, l’entreprise Impact environnement Gabon s’engage à entreprendre tout contact utile avec les assureurs afin d’étudier les modalités de couverture des travailleurs face aux maladies. Le paiement des sommes dues aux 8 travailleurs de l’ex UPS qui avaient refusé de signer leur contrat individuel de travail avec IEG a été garanti.

Pour préserver la paix sociale, Pérenco et IEG ont décidé d’attribuer un bonus d’un montant global de trois cent un millions sept cent quarante cinq mille deux cent quarante cinq millions deux cent cinquante trois mille deux cent quatre vingt quinze francs CFA (301.745.295 FCFA), reparti pour cent quarante cinq millions deux cent cinquante trois mille deux cent quatre vingt quinze FCFA (145.253.295) au profit de 55 travailleurs ex-UPS ayant acquis droit à transfert. Notons que les sociétés Pérenco et IEG se sont engagées à gratifier à titre exceptionnel et uniquement au titre de l’année 2012 à l’ensemble des travailleurs une revalorisation de 5% de leurs salaires bruts, soutenue à hauteur de 2% par Pérenco et de 3% par IEG.

Sidney Mbina 


SUR LE MÊME SUJET
La direction générale de Perenco Gabon SA et le syndicat des travailleurs de cette société ont trouvé un terrain d’entente à l’issu de la grève déclenchée le 25 octobre par les employés pour demander l’harmonisation des salaires et autres avantages sociaux au sein de l’entreprise. La direction générale de Perenco Gabon SA et le syndicat des employés de la société sont parvenus, le 26 octobre dernier en présence du ministre des Hydrocarbures, Alexandre Barro Chambrier, à la signature d’un accord d’étape ouvrant la voie à la négociation portant sur l’harmonisation des salaires et autres avantages sociaux. Cet accord qui intervient un ...
Lire l'article
La direction générale de Perenco Gabon SA et les délégués du personnel sont parvenus mercredi à Libreville à un accord pour l’harmonisation des salaires et autres avantages sociaux, au terme d’intenses négociations entre les employés, représentés par l’Organisation nationale des employés du pétrole (Onep), la direction générale de la société et le ministre des Hydrocarbures, Alexandre Barro Chambrier. Cet accord intervient un jour après la grève déclenchée à Port-Gentil par les employés de Perenco Gabon SA et Perenco Oil Gabon Ltd (ex-Marathon Oil Limited) et qui a occasionné, selon M. Chambrier, une perte de 80% sur la production journalière de ...
Lire l'article
A l’issue des négociations entamées depuis samedi dernier par le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Prévoyance sociale, celui des Mines, du Pétrole et des Hydrocarbures, ainsi que par le Premier ministre, la grève entamée jeudi dernier par l’Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP) finalement a été levée ce lundi soir après que le gouvernement ait pris des engagements formels d’apporter de solutions aux diverses requêtes formulées. Les employés du pétrole ce sont une nouvelle fois retrouvés ce lundi après –midi autour du chef du gouvernement Paul Biyoghé Mba pour négocier des points qui les ont amené ...
Lire l'article
Les employés de la Société forestière industrielle de Koula-Moutou (SFIK), basée au village Lemengué, dans le département de la Lombo Bouéguidi, dans la province de l’Ogooué-Lolo (sud-est), ont dénoncé leurs conditions de travail exécrables et exigé une meilleure prise en charge sociale. Au cours d’un entretien avec l’AGP, les mêmes agents ont aussi dénoncé les licenciements abusifs, le non versement de leurs cotisations ainsi que la part patronale à la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), le non paiement des allocations familiales et l’absence de prise en charge médicale. Les travailleurs de la SFIK reprochent également à leur ...
Lire l'article
Les employés de la Société forestière industrielle de Koula-Moutou (SFIK), basée au village Lemengué, dans le département de la Lombo Bouéguidi, dans la province de l’Ogooué-Lolo (sud-est), ont dénoncé leurs conditions de travail exécrables et exigé une meilleure prise en charge sociale. Au cours d’un entretien avec l’AGP, les mêmes agents ont aussi dénoncé les licenciements abusifs, le non versement de leurs cotisations ainsi que la part patronale à la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), le non paiement des allocations familiales et l’absence de prise en charge médicale. Les travailleurs de la SFIK reprochent également à leur employeur de ...
Lire l'article
Le président de la République Ali Bongo Ondimba a annoncé ce jeudi, au cours de la conférence de presse tenue après le troisième Conseil des ministres décentralisé de Tchibanga, son engagement à créer dans la province de la Nyanga, des lotissements sur de deux sites dont l’un d’une superficie de 23 hectares pour 231 parcelles et à l’autre d’une superficie de 20 hectares pour 216 parcelles. Hormis le programme de lotissement dans la province de la Nyanga, le chef de l’Etat s’est également appesanti sur de nombreuses autres questions d’infrastructures à savoir les problèmes du réseau routier, l’aboutissement du projet de ...
Lire l'article
Le gouvernement et l’Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP) ont trouvé un terrain d’entente dans la soirée du 16 avril pour suspendre le mouvement de grève qui paralysait la principale industrie du pays depuis deux jours. Les autorités auraient accepté les 25 conditions posées par la centrale syndicale, qui dénonçait notamment des embauches illégales massives dans la plupart des compagnies installées au Gabon. Le pays a frôlé la paralysie totale après deux jours de grève des employés du pétrole. Alors que les stations-services affichaient «réservoirs vides» unes à unes dans la capitale gabonaise, le gouvernement et l’Organisation nationale des ...
Lire l'article
Le principal syndicat des employés du secteur pétrolier au Gabon a suspendu vendredi soir sa grève déclenchée deux jours plus tôt, après un accord avec le gouvernement pour la reprise des négociations, a-t-on appris samedi auprès des deux parties. "Le mouvement a été suspendu hier (vendredi) soir à la signature du procès-verbal de discussions" avec le secrétariat général de la présidence sur les conditions de la reprise des négociations, a déclaré à l'AFP Guy-Roger Aurat Reteno, secrétaire général de l'Organisation nationale des employés du pétrole (Onep). "Dès lors, a-t-il ajouté, nous avons demandé à nos adhérents que la reprise du travail soit ...
Lire l'article
La Société d'énergie et d'eau du Gabon (SEEG) a renoué avec les bénéfices en 2009, après trois ans de déficits successifs, a appris lundi la PANA auprès de la direction générale de l'entreprise Pour 2009, son résultat positif net est de 3,8 milliards de FCFA contre un déficit de 561,4 millions en 2008, indique la SEEG, quatre jours après la réunion de son conseil d'administration, à Libreville, la capitale du pays. Dans son exercice 2007, le résultat net était déficitaire de 5,85 milliards de FCFA contre un résultat déficitaire de 4,046 milliards en 2006. Par contre, le résultat net était positif de ...
Lire l'article
L’Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP) a lancé ce 8 mars un préavis de grève générale illimitée pour dénoncer le silence des autorités sur les «violations flagrantes» de la loi gabonaise par les dirigeants des sociétés pétrolières. L’ONEP dénonce notamment la persistance de l’emploi abusif de la main d’œuvre étrangère, de la discrimination raciale et diverses violations du Code du Travail. Le ciel s’assombrit sur le secteur pétrolier au Gabon, où les employés ont menacé d’entrer en grève générale illimitée à compter du 13 mars prochain si les autorités de tutelle ne prenaient pas en compte les ...
Lire l'article
Gabon : Les activités reprennent à Perenco Gabon
Un accord met un terme à la grève lancée mardi par les agents de Perenco Gabon
Economie / Les employés du pétrole lèvent leur mouvement de grève
Les employés d’une société forestière dans le sud-est du Gabon dénoncent leurs conditions de travail
Les employés d’une société forestière dans le sud-est du Gabon dénoncent leurs conditions de travail
Société / Plus de 500 parcelles sur 40 hectares seront réalisées dans la province de la Nyanga
Gabon : Les employés du pétrole ont repris du service
Gabon: les employés du secteur pétrolier suspendent leur grève
La Société d’énergie et d’eau du Gabon renoue avec les bénéfices
Gabon : Les employés du pétrole tirent la sonnette d’alarme


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 6 Fév 2012
Catégorie(s): Economie
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*