Socialisez

FacebookTwitterRSS

Gabon: “130 cas de cancer déclarés”

Auteur/Source: · Date: 7 Fév 2012
Catégorie(s): Santé,Société

La situation du cancer au Gabon reste non alarmante a déclaré le Directeur Général de la Santé, Docteur Jean Damascène Khouila.

Le Gabon, par le biais du ministère de la Santé Publique en partenariat avec la Fondation Amissa Bongo a célébré le 4 février dernier la Journée mondiale contre le cancer. Cette journée qui s’inscrivait dans la sensibilisation et le dépistage gratuit du cancer a permis de déceler certains nouveaux cas de cancers à travers les structures hospitalières. Pour le Directeur général de la Santé, Docteur Jean Damascène Khouila, le cancer au Gabon reste non alarmant.

‘’La situation du cancer au Gabon n’est pas alarmante. Car au niveau du Gabon, on peut saluer les efforts des plus hautes autorités du pays parmi lesquels le président de la République, Ali Bongo Ondimba, avec la mise en place de l’Institut de Cancérologie situé à Libreville, au quartier Angondjé, et qui va être une référence au niveau de l’Afrique Centrale pour la guérison des personnes atteintes de cette maladies’’, a précisé le Directeur général de la santé. Aussi, poursuit-il, jusqu’à un passé proche, le Gabon n’était pas encore confronté au problème du cancer au niveau de la santé publique. Et la plupart des maladies que connaissait le Gabon n’était que du domaine parasitaire ou infectieux.

Mais au fil des temps, les modes comportementaux aussi bien alimentaires que sexuels des populations gabonaises ont changé. Ils sont devenus semblables à ceux de l’Occident. Du coup, explique t-il, les maladies qui étaient rares au Gabon devenaient de plus en plus fréquentes. C’est le cas des maladies non transmissibles parmi lesquelles ‘’le cancer’’. ’’En Afrique, les cancers sont de plus en plus nombreux. Ils viennent s’ajouter aux maladies infectieuses et parasitaires. Dans notre pays, en 2008, le Programme National de Lutte Contre le Cancer a déclaré autour de 130 cas de cancer au niveau de l’OMS. Parmi les cancers les plus fréquents, nous avons celui du col de l’utérus qui touche les Femmes, du sein, du foie et de la prostate qui touche les hommes d’un certain âge. Et que par rapport à l’ajustement lié à l’âge, 250 cas de cancers peuvent survenir chaque année au Gabon’’, a-t-il dit.

Toutefois, le Directeur général de la santé a précisé également que la maladie du cancer peut être résorbée. Selon lui, 1/3 des cancers peuvent être prévenu par la mise en place des précautions lié aux mesures préventives ; 1/3 sera guéri grâce aux technologies actuelles disponibles au niveau mondial et qui seront bientôt disponible au Gabon à travers la mise en service prochaine de l’institut de cancérologie d’Angondjé ; il pourra être guéri grâce à un traitement précoce. Quant au 1/3 restant, il pourra être guéri par des soins palliatifs.

Carine MOUKOUAMA 


SUR LE MÊME SUJET
L’institut de cancérologie d’Angondjé : Une solution pour la sous région
L’Institut de Cancérologie d’Angondjé sera opérationnel dans les tous prochains mois. Cette entité prendra en compte le diagnostic rapide des cancers et le traitement des malades du cancer au Gabon et dans la sous région. Après ceux de Dakar et Brazzaville, l’Institut de cancérologie d’Angondjé est le troisième du genre en Afrique subsaharienne francophone. Cette entité au Gabon, sera un pôle de référence en matière de prise en charge du cancer, du diagnostic et du traitement des personnes atteintes de la maladie. En effet, cet établissement comprend un service médecine nucléaire qui permettra d’étudier pratiquement tous les systèmes du corps ...
Lire l'article
Chavez évoque une “technologie” américaine pour “inoculer le cancer”
Le président vénézuélien Hugo Chavez a évoqué mercredi l'existence d'une "technologie" américaine pour "inoculer le cancer", au lendemain de l'annonce du cancer de la présidente argentine Cristina Kirchner, victime de la maladie dans la foulée de plusieurs de ses homologues du continent. "Ne serait-il pas étonnant qu'ils aient développé une technologie pour inoculer le cancer sans que personne ne le sache?", a avancé M. Chavez au sujet des Etats-Unis, cible récurrente de ses critiques et, parfois, de ses dérapages verbaux. M. Chavez, qui affirme s'être remis d'un cancer dans la zone pelvienne dont il a été opéré en juin, a assuré de ...
Lire l'article
Longtemps méconnu par ses principaux porteurs (la gente féminine), le cancer du col de l’utérus touche aujourd’hui une grande population de femmes au Gabon et à travers le monde, il représente 10% de tous les cancers et se révèle de plus en plus mortel. Causé par un virus appelé papilloma Virus humain (PVH), Virus transmis lors de rapports sexuels ou parfois en cas de contacts génitaux intimes, le papilloma virus humain est de nos jours à l’origine du développement du cancer du col de l’utérus. Il se développe dans le col, la partie basse et étroite de ...
Lire l'article
L’Alliance démocratique et républicaine (ADERE, majorité présidentielle) de l’ancien vice-président gabonais Didjob Divungi Di Dinge va présenter deux candidats dans le département de la Douya-Onoye, dans la province de la Ngounié, dans le sud du Gabon, aux élections législatives prévues avant la fin de l’année 2011, a appris vendredi l’AGP. Le secrétaire national du parti, Liévin Idoundou Manfoumbi, va briguer les suffrages des électeurs dans la commune de Mouila, chef-lieu du département et de la province de la Ngounié, un siège très convoité, actuellement détenu par le leader du Parti social démocrate (PSD), Pierre Claver Maganga Moussavou. Un autre cadre de ...
Lire l'article
Des séances de dépistage gratuit du cancer du col de l’utérus à l’aide de méthodes visuelles ont été lancées ce mercredi au Centre hospitalier de Libreville (CHL) où plus de 400 femmes pourront être dépistées pendant trois jours, selon les organisateurs. Une forte affluence des femmes a été observée au démarrage de cette opération initiée par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et le Centre International de Recherche sur le Cancer de Lyon (CIRC). Ces séances de dépistages s’achèveront vendredi prochain. Au Gabon, le cancer du col de l’utérus occupe le premier rang parmi les cancers féminins ave une fréquence relative de ...
Lire l'article
Au Gabon, le cancer du col de l’utérus occupe le premier rang parmi les cancers féminins avec une fréquence relative de 24,77%, a révélé lundi à Libreville le haut commissaire du ministère gabonais de la santé, Zacharie Mfourou. « Le papilloma virus humain est le principal facteur de risque impliqué dans le genèse de ce cancer», a souligné M. Mfourou à l’ouverture de la rencontre régionale sur la prévention du cancer du col de l’utérus par le dépistage à l’aide de méthodes visuelles et le traitement des lésions par la cryothérapie. Selon les experts présents à cette réunion, le Gabon affiche ...
Lire l'article
Un dépistage gratuit sera organisé vendredi au service d’oncologie du Centre hospitalier de Libreville, a appris GABONEWS auprès des agents du Bureau Afrique de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).Ce dépistage intervient à la suite d’un atelier de formation des formateurs sur la prévention du cancer du col de l’utérus à partir des dépistages à l’aide des méthodes visuelles et du traitement des lésions par la cryothérapie. « Le cancer du col de l’utérus est globalement un problème majeur de santé publique en Afrique, au sud du Sahara. Il représente le premier cancer de la femme et s’observe à des stades ...
Lire l'article
Un atelier régional sur la prévention du cancer du col de l’utérus, de dépistage à l’aide de méthodes visuelles (IVA / IVL) et de traitement des lésions par la cryothérapie se tient du 20 au 24 avril à Libreville, selon un communiqué du bureau régional de l’OMS parvenu samedi à GABONEWS. Le communiqué précise que l’objectif général est de « renforcer les capacités de quelques Etats francophones et lusophones au dépistage et au traitement des lésions précancéreuses du col de l’utérus, afin de réduire l’incidence du cancer sur le col utérin ». Sont ainsi attendus à Libreville, des gynécologues, des sages femmes ...
Lire l'article
Six ans et demi. C’est le recul inégalé dont disposent les auteurs d’une étude avec le vaccin Cervarix. Ce dernier a prévenu jusqu’à 100% des lésions liées aux virus de types HPV-16 et/ou HPV-18. Ces virus sont à l’origine d’environ 70% des cancers du col de l’utérus. Des cancers qui font chaque année, dans le monde, 270 000 victimes. Plus de 80% des cas sont observés dans les pays en développement, mais la France n’est pas exempte. Près de 3 400 cancers du col sont identifiés chaque année dans notre pays - 3 387 en 2000 - et plus de ...
Lire l'article
Le Ministère de la santé et de l’Hygiène publique, Chargé de la Famille et de la Promotion de la femme, en collaboration avec l’Organisation mondiale de la santé (OMS), a organisé Lundi, des consultations spécialisées et des dépistages de Cancers féminins gratuits au Centre hospitalier de Libreville, dans le cadre des activités de la célébration de la Journée mondiale de lutte contre le Cancer, en présence du premier ministre Jean Eyeghé Ndong, du Vice premier ministre Georgette Koko et du personnel de la santé. Le thème retenu pour cette Journée est « La protection de l’enfant d’aujourd’hui qui sera l’adulte de ...
Lire l'article
L’institut de cancérologie d’Angondjé : Une solution pour la sous région
Chavez évoque une “technologie” américaine pour “inoculer le cancer”
Cancer du col de l’utérus : Attention, les Gabonaises aussi
Législatives 2011 : Deux candidats déclarés pour le compte de l’ADERE
Gabon: Plus de 400 femmes devront êtres gratuitement dépistées du cancer du col de l’utérus à Libreville
Gabon:La fréquence relative du cancer du col de l’utérus estimée à 24,77% au Gabon
Gabon: Dépistage gratuit du cancer du col de l’utérus vendredi prochain au CHL
Gabon: Un atelier régional sur la prévention du cancer du col de l’utérus prévu à Libreville du 20 au 24 avril
Gabon: Santé / Déjà 6 ans et demi de recul en vaccination contre le cancer du col de l’utérus
Gabon: La Journée mondiale de lutte contre le Cancer célébrée à Libreville


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 7 Fév 2012
Catégorie(s): Santé,Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*