Socialisez

FacebookTwitterRSS

Les six Etats du Conseil de coopération du Golfe retirent leurs ambassadeurs de Syrie

Auteur/Source: · Date: 7 Fév 2012
Catégorie(s): Monde

Comme les Etats-Unis la veille, les six Etats du Conseil de coopération du Golfe (CCG) ont annoncé mardi le retrait de leurs ambassadeurs de Syrie avec effet immédiat, en raison de la poursuite de la répression.

Le communiqué du CCG a été publié mardi au Koweït, un des six Etats du Conseil avec l’Arabie Saoudite, le Bahreïn, le Qatar, Oman et les Emirats arabes unis.

Lundi, suite au veto chinois et russe à l’ONU, les Etats-Unis ont fermé leur ambassade à Damas et évacué l’ensemble de leurs diplomates présents en Syrie, la mesure la plus spectaculaire prise par Washington depuis le début de la crise en Syrie.

Comme la Grande-Bretagne la veille, la France a de son côté annoncé mardi le rappel de son ambassadeur en Syrie, Eric Chevallier, pour consultations en raison de la poursuite de la répression. L’ambassade de France à Damas reste ouverte, a précisé le ministère français des Affaires étrangères.

Paris avait déjà rappelé son ambassadeur en novembre 2011, brièvement fermé les consulats d’Alep et Lattaquié ainsi que les instituts culturels, après des violences contre les représentations diplomatiques de plusieurs pays en Syrie dont la France. AP 


SUR LE MÊME SUJET
Un nouveau projet de résolution sur la Syrie au menu du Conseil
Au terme de nouvelles tractations entre leurs ambassadeurs, les quinze pays membres du Conseil de sécurité des Nations unies ont entre les mains une nouvelle version du projet de résolution sur la Syrie, ont indiqué des diplomates jeudi 2 février. Cette résolution "soutient la décision de la Ligue arabe du 22 janvier de faciliter une transition politique menant à un système politique démocratique et pluraliste", tout en faisant des concessions à la Russie dans l'espoir de lever son blocage. Ainsi, les détails du processus de transition mentionnés dans le projet initial – notamment le transfert des pouvoirs du président Bachar Al-Assad ...
Lire l'article
Au moins 74 personnes sont tuées dans une escalade de la violence en Syrie
DAMAS, Syrie - Deux jours de violences sanglantes en Syrie ont causé la mort d'au moins 74 personnes, incluant des enfants, alors que les forces fidèles au président Bachar el-Assad ont mené des raids de maison en maison et tiré sur des foules dans une escalade de la crise, ont soutenu vendredi des militants. Des vidéos publiées en ligne montrent les corps ensanglantés de cinq enfants, cinq femmes et un homme, dans ce qui semble être un appartement après qu'un édifice eut été touché dans la ville de Homs. La plupart des violences ont eu lieu à Homs, où des tirs à ...
Lire l'article
Syrie: nouvelles violences avant l’expiration d’un ultimatum arabe
Les violences ne connaissaient pas de répit samedi en Syrie, faisant au moins dix-sept morts dont onze civils, à quelques heures de l'expiration d'un ultimatum de la Ligue arabe sommant le régime de cesser la répression de la révolte populaire. Dans le même temps, de plus en plus de voix s'élevaient pour mettre en garde contre une guerre civile en Syrie, l'un des pôles du Proche-Orient, allié de l'Iran, des groupes islamistes du Hezbollah libanais et du Hamas palestinien. Faisant fi des appels internationaux à la retenue, le régime a poursuivi sa violente répression, faisant onze morts parmi les civils à travers ...
Lire l'article
La secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton a aussi déploré la possibilité d'une "guerre civile, avec une opposition très déterminée, bien armée et finalement bien financée". Les forces syriennes ont tiré pour disperser des milliers de manifestants hostiles au régime vendredi, tuant au moins douze civils dont deux enfants, à la veille de l'expiration d'un ultimatum arabe sommant le président Bachar al-Assad de cesser la répression. Les Etats-Unis, l'Iran mais aussi la France et la Turquie ont dit craindre une "guerre civile" alors que se multiplient les attaques de militaires dissidents parallèlement aux manifestations pacifiques. Trois membres des forces de sécurité ont ainsi été ...
Lire l'article
Les Etats-Unis reconnaissent le droit des peuples à se défendre contre leurs dictateurs (Dr. Daniel Mengara)
Quelque chose d'assez poignant m'a marqué dans une dépêche de XINHUA intitulée « Les Etats-Unis qualifient d' « incorrect » l'avis de la Russie sur une possible guerre civile en Syrie », sur laquelle je suis tombé dans la nuit du 17 au 18 novembre, au moment où je lisais les dernières nouvelles du jour et m'apprêtais à aller au lit. Que qualifiait, donc, d'incorrect le gouvernement américain? Eh bien les Etats-Unis remettaient en cause la lecture faite de la situation en Syrie par le gouvernement russe. Une différence de perspective qui se résume ainsi: 1) La Russie pense que les violences perpétrées par les civils insurgés (et ...
Lire l'article
Le gouvernement américain a qualifié jeudi d'"incorrect" l'avertissement de la Russie selon lequel les violences continues menées par l'opposition syrienne pourraient plonger le pays dans une guerre civile. "Nous pensons que c'est une appréciation incorrecte", a dit le porte-parole du département d'Etat américain Mark Toner, en réponse à l'avertissement lancé par le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov plus tôt dans la journée, selon lequel si les opposants syriens poursuivent les violences, "ils vont déclencher une véritable guerre civile". "Nous ne voyons pas cela comme une guerre civile", a déclaré M. Toner. Le porte-parole, qui n'a pas condamné les attaques de ...
Lire l'article
Les Etats-Unis ont appelé jeudi leurs ressortissants à "quitter immédiatement" la Syrie "tant que des moyens de transport commerciaux sont encore disponibles". Après six mois de contestation et de répression violente, les Américains devant rester dans le pays doivent "limiter leurs déplacements non essentiels", demande par ailleurs le département d'Etat dans une note d'alerte. Au-delà de "l'incertitude et l'instabilité" de la situation en Syrie, le nouveau message, remplaçant un précédent émis le 5 août, vise à prendre en compte l'appel à un changement de régime lancé le 18 août par le président américain Barack Obama. Le département d'Etat évoque "une hausse du sentiment ...
Lire l'article
L’Ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique, Eric D. Benjaminson, procèdera à une série de signatures de convention avec des ONG gabonaises le jeudi 10 février 2011 à 15h, à sa résidence à la Sablière, rapporte le service de la communication de cette représentation diplomatique américaine à Libreville. Dans le cadre du programme d’Auto-assistance de l’Ambassadeur, l’Ambassade des Etats-Unis octroie des subventions à des associations et coopératives, présentant des projets qui viennent en aide à des communautés locales. Chaque année, le gouvernement américain à travers son ambassade à Libreville invite les associations et ONG locales à soumettre des microprojets au bureau d’assistance bilatérale ...
Lire l'article
Cinq nouveaux ambassadeurs ont présenté mercredi, à Libreville, au chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba les lettres de créance leurs accréditant dans ce pays d’Afrique centrale. Il s’agit des ambassadeurs d’Egypte, Mohamed El Sayed Taha, d’Espagne, César Alba Y Fuster, de Sao Tome et Principe, Manuel de Deus Lima, d’Angola, Evaristo Domingos ‘’Kimba’’ et de la Corée du sud, Seong-Jin Kim, tous ayant pour résidence Libreville.
Lire l'article
Les Etats – Unis d’Amérique à travers se représentation diplomatique à Libreville, a offert jeudi au gouvernement gabonais, un don de trois bouées océanographique d’une valeur de 45.000 dollars (environ 22.300.000 de francs CFA), a constaté sur place un journaliste de GABONEWS. Ce don a été rendu possible grâce à un partenariat tissé entre le programme Africa partnership station (APS) avec la Commission océanographique intergouvernementale de l’UNESCO, de l’US Navy et du programme Argo qui permet, à travers des bouées (flottes), de mesurer, enregistrer et transmettre en temps réel les caractéristiques physiques de l'océan jusqu'à 2 kilomètres de profondeur dans un ...
Lire l'article
Un nouveau projet de résolution sur la Syrie au menu du Conseil
Au moins 74 personnes sont tuées dans une escalade de la violence en Syrie
Syrie: nouvelles violences avant l’expiration d’un ultimatum arabe
Syrie: 12 morts dans la répression avant l’expiration d’un ultimatum arabe
Les Etats-Unis reconnaissent le droit des peuples à se défendre contre leurs dictateurs (Dr. Daniel Mengara)
Les Etats-Unis qualifient d'”incorrect” l’avis de la Russie sur une possible guerre civile en Syrie
Les USA appellent les Américains à “quitter immédiatement” la Syrie
Coopération / L’Ambassade des Etats-Unis octroie 80.000 dollars à des ONG, associations et coopératives locales
Cinq ambassadeurs présentent leurs lettres de créances à Ali Bongo Ondimba
Gabon: Coopération: Les Etats-Unis d’Amérique offre au gouvernement gabonais des bouées océanographiques


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 7 Fév 2012
Catégorie(s): Monde
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*