Socialisez

FacebookTwitterRSS

L’institut de cancérologie d’Angondjé : Une solution pour la sous région

Auteur/Source: · Date: 7 Fév 2012
Catégorie(s): Santé,Société

L’Institut de Cancérologie d’Angondjé sera opérationnel dans les tous prochains mois. Cette entité prendra en compte le diagnostic rapide des cancers et le traitement des malades du cancer au Gabon et dans la sous région.

Après ceux de Dakar et Brazzaville, l’Institut de cancérologie d’Angondjé est le troisième du genre en Afrique subsaharienne francophone. Cette entité au Gabon, sera un pôle de référence en matière de prise en charge du cancer, du diagnostic et du traitement des personnes atteintes de la maladie. En effet, cet établissement comprend un service médecine nucléaire qui permettra d’étudier pratiquement tous les systèmes du corps humain et trouver de ce fait des applications dans toutes les spécialités médicales. Il inclut également la neurologie, la cardiologie, l’oncologie, l’endocrinologie, la néphrologie, la gastro-entérologie, la pneumologie, l’infectiologie et les diverses disciplines chirurgicales.

L’Institut de cancérologie d’Agondjé qui sera livré au mois de Juillet prochain comprend également, un service chimiothérapie qui est un ensemble de traitement. L’Institut de cancérologie c’est aussi un service de radiothérapie, une morgue, un incinérateur et une station d’épuration. Cet établissement a pour objectif d’améliorer la qualité des prestations de santé et de permettre aux patients de bénéficier d’un accès équitable aux soins. C’est une structure d’accompagnement qui a pour mission de répondre plus efficacement aux besoins des Gabonais, notamment dans le domaine de la santé. Cette nouvelle structure donnera aux personnes souffrantes du cancer, un accès au dépistage et aux soins pour venir à bout du cancer.

Il traitera tous les cas de cancer au Gabon et même dans la sous région. De même, cette structure hospitalière de référence, permettra de mieux renforcer les stratégies que le gouvernement a mises en place, en vue de lutter efficacement contre cette affection. Rappelons que, l’Institut de cancérologie de Libreville, situé dans le quartier d’Angondjé, sera opérationnel dans les tous prochains mois. Ce plan d’urgence est entré dans la phase active du chef de l’Etat dans le cadre de son programme d’actions sociales en faveur des populations atteintes de cancer. D’autant plus qu’un pays a besoin d’une population en bonne santé pour un développement politique, économique et socioculturel.

Chancelle BIKET ONANGA 


SUR LE MÊME SUJET
De nouveaux monuments à Angondjé
De nombreuses figurines sont observables dans les carrefours d’Angondjé, dans le 1er arrondissement, depuis l’ouverture de la CAN. Le ministère en charge de la Culture en collaboration avec l’Agence nationale des grands travaux, chargée de la réalisation de ce marché, ont mis les bouchées doubles en y implantant près d’une dizaine d’édifices artistiques dans tous les carrefours du quartier Angondjé. Lequel abrite depuis le début de la compétition les différents matches de la CAN 2012 qui se jouent à Libreville. Ces édifices sont d’ailleurs pour la plupart inachevés du fait du manque de pavés aux alentours, participent toutefois à l’embellissement ...
Lire l'article
Le groupe focal Afrique central de l’Association des Fonds d’entretien routier africains (AFERA), qui regroupe huit pays de la sous région se réunit durant trois jours, du 28 au 30 juillet prochain, à Libreville en prévision de la 9ème réunion annuelle de cette association qui aura lieu prochainement à Addis-Abeba (Ethiopie), a-t-on appris de source officielle. Les représentants du Gabon, du Cameroun, des deux Congo, du Burundi, de la RCA, de la Guinée Equatoriale et de Sao Tomé (pays observateur) aborderont, au cours de cette réunion plusieurs thèmes axés notamment sur : la « mise à jour de la matrice IGR ...
Lire l'article
Inauguré en novembre 2009 par le Premier ministre gabonais, Paul Biyoghé Mba, le terminal multimodal de Franceville (port sec), situé aux portes de la ville de Léconi, 98km de Franceville, chef-lieu de la province du Haut-Ogooué (sud-est), est un pôle de développement économique pour la sous-région. Avec la prochaine mise en service de la route Transafricaine dans la partie congolaise, le terminal multimodal de Franceville, qui a une capacité d'environ 500 conteneurs, constituera le trait d'union entre le port de Libreville et les pays limitrophes. Il ouvre davantage la voie à des échanges accrus entre le Gabon et ses voisins. ...
Lire l'article
Le directeur général de l'école nationale des eaux et forêts (ENEF), Azthanase Boussengué a déclaré mercredi au Cap, que l'Etat gabonais sollicite des financements pour la mise place effective du projet de mutation de l'ENEF en Institut supérieur, au cours d'un entretien avec un reporter de l'AGP. ''L'Etat sollicite des financements afin de transformer l'ENEF en institut supérieur des eaux, des forêts, de l'environnement et de la pêche dans les 5 prochaines années'', a déclaré le directeur général de l'ENEF, la veille de la cérémonie de remise des diplômes aux étudiants de cet établissement. Selon lui, les pouvoirs publics gabonais ont commencé ...
Lire l'article
Le gouvernement a annoncé à l’issue du conseil des ministres de mardi, la création d’un Institut Supérieur de Technologie (IST) ayant pour objet la formation initiale des cadres dans le domaine technologique. Il vise également la formation permanente et le perfectionnement des cadres en activité dans les entreprises et les administrations, la formation à la recherche scientifique et technologique et à l’appui au développement du secteur technologique.
Lire l'article
Le recteur de l'Agence universitaire de la Francophonie (AUF), Bernard Cerquiglini, a annoncé vendredi à Québec (Canada) lors du 12e sommet de la Francophonie qui se tient du 17 au 19 octobre prochain l’ouverture au Gabon dès octobre 2009 d’un institut de médecine en parasitologie. L'institut, une première dans le pays sera érigé à Franceville dans la province du Haut-Ogooué (Sud - est du pays) et formera des médecins en parasitologie, en collaboration avec un autre établissement international de formation établi au Gabon,a rapporté samedi l'agence de presse Panapress. Le principe de l'ouverture de cet institut avait été décidé en ...
Lire l'article
La troisième réunion du Conseil d’administration de l’Ecole national des eaux et forêts du 30 juillet dernier a permis à l’établissement supérieur d’entériner les aménagements transitionnels relatifs à l’adoption des LMD, ainsi que de préparer sa requalification en institut supérieur sous-régional. Présidées par le ministre de l’Economie forestière, Emile Doumba, ces assises ont également permis d’aborder la question du désenclavement de l’Ecole située à une trentaine de kilomètres de Libreville. L’Ecole nationale des eaux et forêts (Libreville) s’est résolument engagée dans sa renaissance transnationale lors de son dernier Conseil d’administration qui a permis aux responsables de l’établissement supérieur d’amorcer son ...
Lire l'article
L'Ecole nationale des eaux et forêts (Enef) sera bientôt transformée en Institut Supérieur des Eaux et Forêts et de l'Environnement (INSEFE) à vocation sous régionale, sous la double tutelle du ministère de l'Economie forestière et du ministère de l'Enseignement supérieur et délivrera la licence, la maîtrise et le doctorat, a constaté le mercredi l'AGP. Mme Yolande OZouaki, Secrétaire générale par intérim représentant le ministre de l'Enseignement supérieur, a livré l'importance que revêt cet atelier. '' Les travaux qui s'achèvent ont été l'occasion pour les participants de cerner davantage la mission fondamentale à assigner au futur Institut ainsi que les compétences et les ...
Lire l'article
La Banque de développement des Etats d’Afrique centrale (BDEAC) a annoncé le 6 mai dernier à Brazzaville un plan d’investissement de 220 milliards de francs CFA réparti sur 5 ans, dont 70 % devraient être injectés dans le financement des projets privés au niveau de la sous région d’Afrique centrale Pour encourager les projets de développement privés au niveau de la sous région, la Banque de développement des Etats d’Afrique centrale (BDEAC) a lancé un plan d’investissement sur la période 2008-2012 d’un montant total d’environ 220 milliards de francs CFA, dont 70%, soit environ 154 milliards de ...
Lire l'article
Au terme de la conférence internationale sur les mécanismes de financement de la gestion durable des écosystèmes forestiers du bassin du Congo, au cours de laquelle, plusieurs questions ont pu être abordées, notamment, l’harmonisation des politiques forestières et fiscales, la connaissance de la ressource, organisée en Tunisie, à laquelle le Ministre d’Etat en charge de l’Economie, des finances, du budget et de la privatisation, Paul Toungui et le Ministre délégué auprès du Ministre de l’Economie forestière, des Eaux et de la pêche, chargé des Eaux et de la Pêche, Hugues Alexandre Barro Chambrier, les délégations du Burundi, du Cameroun, de ...
Lire l'article
De nouveaux monuments à Angondjé
Les Fonds d’entretien routier de huit pays de la sous région en conclave à Libreville
Port sec de Franceville : Un pôle de développement économique pour la sous-région
Gabon: L’Etat sollicite des financements pour la mutation de l’ENEF en Institut
Gabon: Ouverture d’un Institut Supérieur de Technologie (IST)
Gabon: XII Sommet de la Francophonie : L’AUF annonce l’ouverture en 2009 d’un institut de médecine en parasitologie au Gabon
Gabon : L’ENEF balise sa mue en institut sous-régional
Gabon: Enseignement : L’Enef bientôt transformée en Institut supérieur sous régional arrimé au système LMD
Afrique centrale : 220 milliards sur 5 ans pour booster le secteur privé dans la sous région
Environnement: 65 millions de dollars pour la conservation des écosystèmes forestiers de la sous région d’Afrique centrale


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 7 Fév 2012
Catégorie(s): Santé,Société
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*