Socialisez

FacebookTwitterRSS

L’univers méthodique de ‘’Foukifoura’’

Auteur/Source: · Date: 7 Fév 2012
Catégorie(s): Culture

En prélude à la pièce théâtrale ‘’Foukifoura’’ qui sera présentée à l’Institut français du Gabon (IFG), par l’atelier dramatique Eyeno, une conférence de presse a été animée hier au l’IFG par son directeur, Emmanuel Vaslain.

La salle 400 de l’Institut français du Gabon (IFG) permettra au public de vivre des moments merveilleux ce jeudi soir à partir de 20h à l’occasion de la mise en scène de la pièce de théâtre ‘’Foukifoura’’ qui sera présentée par l’atelier gabonais Eyeno et adapté par l’artiste comédien Michel Ndaot. Pour la circonstance, le directeur Emmanuel Vaslain de l’IFG en présence des artistes qui accompagneront le metteur en scéne Ndaot, a animé une conférence de presse pour décliner les contours de la pièce de théâtre. La pièce qui sera livrée au public demain soir est l’histoire d’un artiste-comédien acculé à vivre caché, tout seul dans un lieu retiré. Parce que ses écrits sont jugés subversifs, il a été appréhendé, torturé et emprisonné. A sa sortie de prison, il renoue avec ses activités théâtrales. Persécuté et flairant une seconde arrestation qui pourrait lui être fatale, il se retire du monde pour vivre dans une absolue solitude.

Et là, pour ne pas mourir à petit feu, pour ne pas crever de solitude et d’ennui, il joue seul, pour lui-même et avec lui-même le drame de sa propre existence à travers la fantasmagorie, la folie, la beauté tragique des archétypes du théâtre de la démence et de la violence. ‘’Foukifoura’’ est aussi l’expression d’une certaine schizophrénie, une illustration d’une folie rebelle et irrécupérable c’est l’histoire d’un homme persécuté par la dictature, par un despote, qui a été deux fois et qui, la troisième fois sentant venir cette menace, a choisi le marronnage ; pour lui c’est comme un “huis clos”. Pour lui, le public est semblable à un public voyeur parce qu’il n’a aucun contact avec ce public. C’est la folie débridée, mais c’est une folie lucide. Mais il faut noter que le texte qui sera adapté par les artistes de l’atelier Eyeno est une adaptation qui bouleverse les données du one-man-show. Un lyrisme troublant qui nous aspire dans le néant puis émerge dans une danse de mots vivant, l’imaginaire flirt avec la démence, c’est Foukifoura. Un brin de folie créatrice au sein d’une logique implacable, un ordre unitaire qui s’emploie à détruire un virus subversif dénommé Art dramatique. Au cours de ce théâtre, les acteurs se livreront à une gestation dans un lieu intemporel où la parole reprend sa force primordiale.

La puissance et l’inefficacité des mots au service d’un théâtre essentiel et vital où l’art oratoire est un oxygène dans un enfer. L’atelier dramatique Eyeno est une structure de production théâtrale qui a vu le jour 1995 à Libreville par des anciens élèves de l’Enam et ‘’ Eyeno qui signifie en langue Omyénè du Gabon le miroir, a déjà produit plusieurs créations théâtrales tels que ‘’Gabonitude’’ en 1995, ‘’il était une fois de Raponda Walker’’, ‘’tant que les femmes auront des couilles’’ de Ludovic Obiang et le dernier en 2010 ‘’il était une fois Schweitzer’’ de Miche Ndaot.

SMM & GNB 


SUR LE MÊME SUJET
Procédant mardi dernier à Libreville, au lancement officiel de la 8è édition du Festival international du théâtre gabonais (FITHEGA), le Secrétaire général du ministère gabonais de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation et de la Culture, Ousmane Hamidou, a exhorté le FITHEGA à s’inscrire dans une logique de promotion de l’art dramatique et partant de la culturelle en générale. Estimant, pour ce qui le concerne, que le théâtre étant par essence un art vivant, Ousmane Hamidou, a souligné que sa condition actuelle nécessite de favoriser une offre environnementale à mettre au service de l’expression ...
Lire l'article
Le ministre de la Justice, Anicette Nanda Oviga, a effectué le 2 juillet une visite à la prison centrale de Libreville, où elle a notamment dévoilé les projets du gouvernement pour l’édification d’un «pénitencier de nouvelle génération». Passée sous tutelle du ministère de la Justice il y a quelques mois, la prison centrale de Libreville présente un visage peu reluisant. C’est pour s’imprégner de l’état de cette structure et des conditions de vie et de travail de son personnel que le ministre de la Justice, Anicette Nanda Oviga, s’y est rendue le 2 juillet. L’occasion pour le ...
Lire l'article
La troupe du Théâtre National Gabonais interprète ce vendredi soir au Centre Culturel Français (CCF) de Libreville « Ainsi par la mère », œuvre de l’auteur André Munkonda Mbuluku, qui met en exergue le rôle de la Mère dans le processus existentiel. Sur une mise en scène de Guy Joël Ntchango, la pièce tend à mettre en exergue la figure maternelle et son influence dans le vécu humain. Selon les auteurs, « Ainsi parle ma mère ? » est une ode célébrant « tous ceux et celles qui ont pris sur eux l’engagement de : Concevoir / accoucher / de ...
Lire l'article
La 5ème édition du festival international de théâtre du Gabon (FITHEGA) a pris fin, vendredi soir au Centre culturel français de Libreville, à la satisfaction des participants et des organisateurs qui ont appelé à un soutien plus conséquent des pouvoirs publics. Deux représentations ont agrémenté cette soirée de clôture. La troupe universitaire, Nzimba théâtre du Gabon a présenté « Pas d’embauche » avant que Mono théâtre de Côte d’Ivoire ne vienne clore la série des spectacles offerts pendant les 5 jours qu’a duré ce 5ème FITHEGA. Le président de la Fédération gabonaise de théâtre, Jules Ngaté, le représentant des festivaliers, Jacobin Yarro, ...
Lire l'article
Le comité d’organisation du festival international de théâtre du Gabon (FITHEGA), dont la 5ème édition se déroule au Centre culturel français de Libreville a initié jeudi en après-midi, en marge des spectacles, une série de conférences-débats axées sur le thème de l’événement pour renforcer les capacités du publics et des festivaliers. La première conférence, co-animée par Aristide Kassangoye et Hugues Alban Atomo Abessolo, tous deux spécialistes de l’écotourisme, avait pour thème « l’apport de du théâtre dans la conservation de notre environnement ». Selon les conférenciers, les pouvoirs publics, les institutions internationales ainsi que les ONG ont recours aujourd’hui au « théâtre ...
Lire l'article
Près d'une dizaine de compagnies de théâtre sont arrivées lundi à Libreville pour participer à la 5ème édition du Festival international du théâtre du Gabon (FITHEGA). Ces artistes viennent du Congo, du Tchad, de la République centrafricaine, de la Guinée Equatoriale, de la Côte d'Ivoire, de la Guinée Bissau, de la République démocratique du Congo, du Cameroun et du Bénin. Les adeptes du théâtre ainsi que la population librevilloise a droit, pendant une semaine, à plusieurs spectacles. Les festivaliers vont démontrer à l'opinion, les potentialités de cette expression artistique majeure qui nourrit une grande ambition, absorber les névroses du quotidien et les transformer ...
Lire l'article
La 5ème édition du Festival international de théâtre du Gabon (FITHEGA), a été officiellement ouverte dimanche soir au Centre culturel français (CCF) Saint-Exupéry de Libreville. Pour cette première soirée, le public a eu droit à deux représentations: « Le Roi se meurt » joué par le groupe Cocrad du Cameroun et un extrait de « Tant que les femmes auront les couilles » présenté par l’Atelier de théâtre Eyeno du Gabon. La cérémonie d’ouverture a été ponctuée, quant à elle, par quatre allocutions. Jules Ngaté, le président intérimaire de la Fédération gabonaise de théâtre, a souhaité la bienvenue à tous les festivaliers tout ...
Lire l'article
Organisé par l’Atelier de théâtre gabonais (ATG), la 5ème édition du Festival international du théâtre au Gabon (FITHEGA) s’ouvre dimanche à Libreville sous le thème « théâtre et environnement ». Selon le Comité d’organisation, « cette cinquième édition du FITHEGA accueillera plus d’une dizaine de compagnies. Des artistes venus du Tchad, du Cameroun, du Congo, de la République démocratique du Congo (RDC), de la République Centrafricaine, de la Guinée Equatoriale, de la Côte d’Ivoire, du Bénin, de Guinée Conakry et du Gabon qui viendront affirmer leurs talents sur scène et échanger autour de rencontres et d’ateliers ». Outres les différents spectacles et ...
Lire l'article
La deuxième édition de la caravane du théâtre municipal a pris fin, dimanche dernier, à la mairie du 1er arrondissement de Libreville en présence des organisateurs et des partenaires de l’événement. L’essentiel des pièces et des sketches offerts au public, qui a répondu massivement à ce rendez-vous culturel, par les différentes troupes, notamment Ogouée-drama, initiatrice du projet, ont porté sur les questions de l’heure, particulièrement la protection de l’environnent, la lutte contre la corruption, etc. Ainsi, en dépit de quelques difficultés qui ont émaillé le déroulement de cette deuxième édition, c’est globalement satisfaits que les organisateurs, partenaires acteurs et spectateurs, après ...
Lire l'article
La deuxième édition de « la caravane du théâtre municipal » ouverte le 17 août dernier connaît, selon le comité d’organisation, des problèmes techniques. Ce qui expliquerait l’annulation, dimanche, de la deuxième des trois représentations prévues cette année. La deuxième programmation de la « caravane du théâtre municipal », prévue pour dimanche dernier, n’a pas pu avoir lieu faute, selon le chargé de la communication du comité d’organisation, Cédric Boukandja, de problèmes techniques. Par conséquent, les amoureux de théâtre qui ont fait le déplacement de l’esplanade de la mairie du premier arrondissement ont dû rebrousser chemin. Toutefois, « si le spectacle ...
Lire l'article
Libreville ville du théâtre africain
Gabon : Nanda Oviga en univers carcéral
La troupe du Théâtre National Gabonais en représentation ce vendredi à Libreville pour « Ainsi par la mère »
Gabon: Culture / Tombée de rideau sur la 5ème édition du FITHEGA
Gabon: 5ème édition du FITHEGA: des conférences-débats pour renforcer les capacités des festivaliers et du public
Gabon: Prés d’une dizaine de compagnies de théâtre participent à la 5ème édition du FITHEGA à Libreville
Gabon: 5ème édition du FITHEGA: les festivaliers sur les planches
Gabon: La 5ème édition du Festival international du théâtre au Gabon (FITHEGA) s’ouvre dimanche
Gabon: Tombée de rideaux sur la deuxième édition de la caravane du théâtre municipal
Gabon: Culture / La deuxième édition du théâtre municipal connaît des difficultés


Votez cet article (Cliquez les étoiles · 1 = mauvais - 5 = excellent)
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Aucun vote pour le moment)
Loading...

Auteur/Source: · Date: 7 Fév 2012
Catégorie(s): Culture
Fil RSS 2.0 · Commentaires/Trackback autorisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*