- Bongo Doit Partir - http://www.bdpgabon.org -

Pahé : Comment j’ai obtenu d’Ali Bongo qu’il préface mon album

[1]Le projet est né pendant la campagne présidentielle de 2009 au Gabon. Sur mon blog, le Blog de Pahé. Chaque jour, je postais un dessin relatif à l’élection et, cette dernière terminée, je me suis dit : « Pourquoi ne pas faire un album ?… » Ali’9, roi de la République gabonaise était né.

Avant d’aller en impression, je voulais que les différents acteurs de la classe politique gabonaise donnent leur avis sur le livre en y apposant leur préface. Une copie du bouquin a été envoyée via mes contacts à Zacharie Myboto et Mba Obame, de l’Union nationale, ainsi qu’à Ali Bongo Ondimba. Personne n’a répondu. J’ai donc contacté Plantu [dessinateur du quotidien français Le Monde, NDLR], qui a accepté de faire la première préface. Mais fin 2010, alors que j’étais chez mon éditeur à Genève, où le livre était imprimé, des amis m’ont informé de l’arrivée d’Ali dans ma province natale.

Hop ! J’ai pris le premier avion avec tous mes bouquins, direction le Gabon. À Oyem, j’ai commencé à en vendre non loin du palais. Un exemplaire est arrivé je ne sais comment entre les mains d’Ali… et ses conseillers m’ont appelé pour me dire que le président de la République voulait me rencontrer.

En arrivant presque en courant au palais, une image m’a plu : le mec était avec la première dame, Sylvia, et le Premier ministre, Paul Biyoghe Mba, en train de se marrer sur un dessin de Pierre Mamboundou [leader de l’Union du peuple gabonais, décédé depuis, NDLR]. Bingo ! J’étais aux anges. Ali a été surpris de découvrir que c’était moi l’auteur. Et moi qui pensais que j’étais fiché ! Il a dit qu’il connaissait mon boulot mais me trouvait souvent assez dur.

Pour mettre un peu la pagaille, j’ai parlé de l’adaptation de ma BD La Vie de Pahé en dessin animé, Le Monde de Pahé, 75 épisodes de sept minutes, diffusé sur la RTBF et France 3, et qui, deux ans après sa sortie, n’est toujours pas visible sur les chaînes publiques gabonaises alors qu’il passe dans les pays voisins. La première dame a promis de trouver une solution. Depuis, j’attends encore.

Pendant l’entretien, Ali a vu que le bouquin était préfacé par Plantu. Je lui ai expliqué que je lui avais fait parvenir un exemplaire, en vain. Il a donc juré sur la tête de toutes ses copines de me préfacer le prochain Ali’9. Deux semaines plus tard, un appel de la présidence : ma préface était prête, signée par le président himself. Merci prési ! Sachant que les 300 exemplaires d’Ali’9 ont été vendus en vingt-quatre heures, sûr qu’avec le nouveau tirage de 1 000 exemplaires et la préface du président, l’histoire va se répéter…

La suite, Laissez-nous avancer !, je l’ai dédiée à feu Pierre Mamboundou. C’est l’histoire de l’arrivée de l’« Émergence » au Gabon. C’est plus dur qu’Ali’9, je me suis lâché. La plupart des dessins ont d’ailleurs été refusés par certaines rédactions.

Enfin, j’ai terminé la nouvelle maquette de Gabonaises… Gabonais…, mon premier recueil de caricatures, qui expliquait la politique d’Omar Bongo Ondimba. Publiée en 2006, cette BD est introuvable aujourd’hui, je vais donc la rééditer et faire un buzz pour le prochain anniversaire de la disparition d’Omar Bongo, en juin 2012… À sa première parution, j’avais entendu des rumeurs disant que papa Bongo l’avait lue. Son verdict ? Il me trouvait fou !  


SUR LE MÊME SUJET
Gabon : Pahé explique “Le monde de Pahé”
Connu pour ses dessins dans la presse gabonaise et sur la chaîne de télévision TV+, Pahé, qui vit désormais entre Bitam et Paris, est le créateur gabonais de bande dessinée qui soit allé le plus loin, aussi bien dans l’audace de son coup de crayon que dans l’internationalisation de sa carrière. Membre fondateur du collectif gabonais "BD Boom", il est l’auteur de trois albums publiés par les éditions Paquet en Suisse et d’un dessin animé, "Le Monde De Pahé", actuellement diffusé sur France 3 et la RTBF. Interview fortuite du bédéiste gabonais le plus déjanté. Dans un western, vous ...
Lire l'article [2]
Dans son nouveau recueil de caricatures, le dessinateur gabonais croque sans complaisance le président Ali Bongo Ondimba. Succès assuré. En ces temps de crise, de la Côte d’Ivoire au Maghreb, les bonnes nouvelles se font rares. Il convient donc de savourer celle-ci, en provenance du Gabon : Ali 9, roi de la République gabonaise, recueil de caricatures signées Pahé racontant l’élection d’Ali Bongo Ondimba, a été épuisé vingt-quatre heures après sa sortie. Mieux : alors que nombre de présidents africains en exercice ont un peu de mal avec la liberté de presse, le fils et successeur d’Omar Bongo Ondimba s’est marré en découvrant ...
Lire l'article [3]
Le dessinateur gabonais Pahé vient de publier "Ali’9, Roi de la République gabonaise". Un opus qui raconte l’élection du fils d’Omar Bongo Ondimba à la tête de "Gabon S.A.", et dont les 250 exemplaires ont été épuisés en quelque 24 heures. Malgré l’irrévérence des caricatures, le président du Gabon ne s’est pas offusqué : il a même bien rigolé. Interview. Jeune Afrique : Comment a réagi le président Ali Bongo à votre recueil de caricatures? Pahé : À la présidence, il a été surpris de savoir que c’était moi l’auteur du livre. "Ah ! C’est lui l’auteur ?", m’a-t-il dit avant de ...
Lire l'article [4]
Le bédéiste gabonais, Patrick Essono, alias « Pahé », a reçu samedi dernier le Prix Francomics de la quatorzième (14ème) biennale du Festival International de la BD à Erlangen (Allemagne), pour son album « Dipoula », coréalisé avec le scénariste Sti, rapporte le site actuabd.com. Cette récompense, créée à l’initiative de la directrice de la Deutsche-Fransösisches Institut d’Erlangen, Rachel Gillio, avec notamment le soutien de l’Ambassade de France, vise à sous tendre l’apprentissage de la langue française en Allemagne. Trois milles (3000) élèves des « 120 établissements scolaires », en Bavière et à Berlin, avaient désigné leur Bandes dessinées préférées sur un ...
Lire l'article [5]
Bongo Doit Partir
Lire l'article [6]
A partir du 19 décembre, le dessin animé Le Monde de Pahé est diffusé sur la chaîne de télévision française France 3. Comblé par cette adaptation, le dessinateur gabonais auteur de La vie de Pahé et de Dipoula a répondu aux questions de Jeune Afrique. Jeune Afrique : Que pensez-vous du dessin animé inspiré de votre propre personnage? Pahé : C’est plutôt bizarre de se retrouver ainsi, mais ça me fait bien rigoler de me voir en mouvement. Sur le plan professionnel, c’est une superbe réussite, car il y a bien des auteurs confirmés qui n’ont pas la chance de voir leur ...
Lire l'article [7]
Auteur de bandes dessinées, caricaturiste, dessinateur de presse, Patrick Essono, dit "Pahé", n'a pas son crayon dans sa poche sur la situation politique du Gabon. "Certains s'étonnent que je sois opposant. Ca me paraît évident. Je suis né sous (Omar) Bongo, j'ai grandi sous Bongo, je ne veux pas mourir sous un Bongo. Le Gabon est devenue une monarchie, une société anonyme propriété des Bongo. C'est Gabon S.A.", affirme à l'AFP Pahé, 36 ans, à propos de l'élection présidentielle gabonaise qui a vu Ali Bongo, le fils d'Omar Bongo décédé en juin, succéder à son père. Un de ses dessins montre Ali ...
Lire l'article [8]
La formation du FC Nantes a clôturé sa campagne des matches amicaux par un bon match nul (0-0) obtenu sur la pelouse du Stade de la Route de Lorient face à Rennes, selon le site Internet du fcnantes. Cette équipe du FC Nantes a montré de très bonnes dispositions sur le plan défensif. Les joueurs de l’entraineur portugais Gernot Rohr ont annihilé les offensives rennaises et proposé du jeu. A cette occasion, l’international gabonais Ernest Akouassaga a gagné pratiquement tous ses duels. Tandis que son coéquipier de l’équipe national Willy Aubameyang, jeune attaquant à l’essai et Noé Pamarot, au poste de ...
Lire l'article [9]
République bananière: Comment le Parquet tente de sauver Bongo
La plainte pour recel de détournement de fonds publics déposée contre trois chefs d’Etats africains dont gabonais Omar Bongo va-t-elle être jugée recevable par la justice française ? La décision, qui appartient à la doyenne des juges d’instruction du Tribunal de grande instance de Paris, Françoise Desset, devait intervenir au départ fin février. Elle n’a pourtant toujours pas été prise. Un retard du au Parquet de Paris. Le Ministère public ne veut pas que cette plainte, qui risque de porter un rude coup à la Françafrique, prospère. Les plaignants, à savoir l’ONG anti corruption Transparence Internationale France et un citoyen gabonais Gregory Ngbwa ...
Lire l'article [10]
Raconter sa propre vie en tant qu'immigré gabonais arrivé à Paris pour faire ses études... C'est l'idée de Patrick Essono qui y a consacré de nombreuses planches. Patrick Essono, allias Pahé, est dessinateur d’origine gabonaise. A son arrivé en France, plus exactement à Massy-Palaiseau, en banlieue parisienne, il devient étudiant à l’Institut Supérieur d’Art et de Publicité (ISAP). S’en suivent de nombreuses péripéties allant de son « intégration », à sa vie étudiante en passant par ses amours. C’est en tout cas ce qu’il a décidé de livrer à travers sa bande dessinée, intitulée « la vie de Pahé ». Les ...
Lire l'article [11]
Gabon : Pahé explique “Le monde de Pahé”
Gabon : Pahé reçu au Palais présidentiel
Pahé : “Au Gabon, des journalistes sont souvent menacés”
Le Gabonais Pahé récompensé au Festival de la BD d’Erlangen
Bongo Doit Partir
Pahé, dessinateur comblé
Gabon: Pahé, caricaturiste né sous Omar Bongo, va se “lâcher avec le fils”
Gabon : Akouassaga et le FC Nantes ont obtenu un nul devant Rennes
République bananière: Comment le Parquet tente de sauver Bongo
“La vie de Pahé”, la bande dessinée qui part du Gabon à..Massy